Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Ministère de la culture : Le nouveau ministre demande la collaboration des différents responsables et agents pour bien mener sa mission

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • mardi 7 novembre 2017 à 01h07min
Ministère de la culture : Le nouveau ministre demande la collaboration des différents responsables et agents pour bien mener sa mission

Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, M. Alain Thierry Ouattara, a procédé à l’installation officielle du nouveau ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, M. Issouf Sawadogo, nommé le 30 octobre dernier. Cette cérémonie d’installation s’est tenue le lundi 06 novembre 2017 à Ouagadougou dans les locaux dudit ministère.

Le nouveau ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Monsieur Issouf Sawadogo a pris fonction le lundi 06 novembre 2017 à Ouagadougou. A l’occasion de cette cérémonie d’installation, M. Thierry Ouattara, secrétaire général du gouvernement, a rappelé la responsabilité qui lui est assigné. Il a expliqué que le Burkina Faso est un pays fortement culturel dont le patrimoine a besoin d’être valorisé et protégé contre toutes les formes d’agression. De ce fait, il y a une nécessité de travailler à développer la culture dans tous ses domaines par des initiatives en direction du peuple de sorte à amener les gens à être des acteurs culturels.

Le ministre sortant, Tahirou Barry encourage le ministre entrant, Issouf Sawadogo

Pour le nouveau ministre, M. Issouf Sawadogo, c’est un honneur et un privilège pour lui d’être nommé à la tête de ce ministère. Et pour ce faire, il a demandé l’accompagnement de ses collaborateurs pour pouvoir relever les défis et engranger de nouveaux acquis car selon lui la tête n’est rien sans les autres membres du corps.
Relever les défis, c’est également le même souhait pour Lamine Ouédraogo, le secrétaire général du Syndicat des agents de la culture, des arts et du tourisme. Selon lui, peu importe la personne qui vient, c’est le travail qui doit continuer avec la prise en compte des intérêts professionnels et moraux des travailleurs. Et pour cela, il a déclaré : « Nous ne pouvons qu’accompagner le nouveau ministre avec fermeté afin qu’il sache que l’administration est une continuité et dans le même élan qu’il prenne en compte ce qui a été déjà fait ».

La cérémonie d’installation du nouveau ministre en charge de la culture

Quant à l’ancien ministre , M. Tahirou Barry, il a laissé entendre ceci : « Ce n’est pas le lieu de faire un quelconque bilan, mais j’aimerais simplement dire un mot de remerciement, merci aux autorités qui m’ont permis de servir à vos côtés, la nation à travers la fonction qui m’a été confiée et également à tous ceux qui ont concouru pour que nous puissions réaliser les différentes missions, certes avec quelques insuffisances mais qui a engrangé des acquis ». Outre cela, il a également félicité le nouveau ministre en lui souhaitant bon vent. Et pour terminer, celui-ci a indiqué qu’il était venu à la tête de l’institution en tant que chargé de mission et qu’il en repartait charger de leçons, d’enseignement et de reconnaissance.

La réaction de Tahirou Barry concernant l’anulation de l’émission « Sur la Brèche » de la RTB où il était invité

L’ancien ministre, Tahirou Barry expliquant l’annulation de l’émission

A cette question, l’ancien ministre s’est expliqué en ces mots : « J’ai reçu un email le dimanche 29 octobre à 11 heures trois minutes de l’animateur de l’émission, considérant que j’avais le devoir de m’exprimer devant le peuple. J’avais donné mon accord ; ce n’est qu’à la veille que j’ai été appelé pour l’annulation de l’émission. Et moi je ne connais pas les raisons qui ont guidé la non tenue de cette émission. Mais si c’est la vérité que l’on veut assassiner, qu’il sache que l’on ne peut pas cacher le soleil avec la main, quelle que soit la puissance d’une personne et les pouvoirs qui lui sont reconnus, cette personne ne pourra jamais empêcher la lumière du jour de briller ».

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Messages

  • Félicitations à toi MONSIEUR ISSOUF SAWADOGO.Concentre toi sur ton travail et laisse les gens parler. C’est Laurent BADO qui est fort.

  • Vivement les différentes déclarations de biens, et ....d’apparence !

  • MR LE MINISTRE AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE VOUS DOIS. JE VOUS DEMANDE DE VOUS TAIRE MAINTENANT ET REMETTEZ VOUS AU TRAVAIL. VOUS AVEZ PRODUIT DES AVANCÉES NOTABLES AU NIVEAU DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET NOUS VOUS EN FÉLICITONS MAIS DE GRÂCE N EN VOUS PAS AU GOUVERNEMENT MAIS PLUTÔT A VOTRE PARTI LE PAREN QUI VOUS A CRÉE TOUTES CES DIFFICULTÉS. TIREZ EN LEÇONS ET REPARTEZ SUR DE NOUVELLES BASES. VOUS ÊTES JEUNE. VOUS AVEZ TOUT LE TEMPS POUR VOUS REFAIRE UNE SANTÉ POLITIQUE AU FASO. ALORS METTEZ AU TRAVAIL TRÈS VITE DANS LA DISCRÉTION EN CRÉANT VOTRE PARTI.

  • Bye bye, M. Barry. Tu as quitté le Gouvernement, un Gouvernement dans lequel d’ailleurs tu as été observateur et non travailleur puisque tu te démarques de ses résultats. Et tu dois apprendre à te taire pour ne pas enflammer ce pays en difficultés. Tes raisons avancées montrent bien que tu avais un rêve pour ce Faso mais que tu n’as pas eu le courage et peut être les moyens, dans le feu de l’action, de le proposer, le défendre et de prendre la Nation à témoins en cas d’entêtement de tes collègues ministres. Tu y étais sans y être. Nous nous sommes toujours battus pour hisser la jeunesse aux postes de responsabilités aux fins de transformer le Burkina Faso. Tu as donné la preuve que ce combat ne mérite pas d’être mené. Car se taire pendant 22 mois et se lever démissionner un matin en racontant des balivernes est indigne d’un jeune. Il aurait fallu dès ta nomination dire ce que tu attends de l’action collective et mettre en garde permanemment le Gouvernement avec le peuple comme témoins. Le reste n’est que vanité ! Et, plus tu parles, plus tu prends rendez vous avec l’histoire qui te sera sans pitié ! Car tous ceux qui ont fait croire aux jeunes que les questions d’emplois ou encore le défi économique à relever sont une panacée pour atteindre leur objectif, se sont par la suite fracassé le nez quand la Nation leur a donné la chance de conduire son destin...

    • Toujours hors-sujet ! Tahirou n’est pas Bon Dieu pour savoir à l’avance que l’equipe dans laquelle il devrait jouer serait minable ! C’est parce que “le peuple” Burkinabé ne peut pas démissionner sinon il l’aurait fait. Personne de nous tous ne pensait ou plutôt n’avait prévu que des “expérimentés” du pouvoir d’Etat (c’est cette assomption qui a favorisé le MPP à dépasser l’UPC dans les urnes) pouvaient faire piètre figure lorsqu’ils seraient au pied du mur. Sérieusement dit même au niveau de l’Emicycle Je ne sais pas quelle “revolution” il y a eu en matière de loi. Moi j’ignore les lois pertinentes qui y ont été adoptées. Je suggère au Faso.net de nous faire la recherche : “nouvelles lois qui ont révolutionné le Burkina sous le pouvoir MPP”. Je m’attendais à ce que le chat du Nayala nous donne de telles informations lors de son récent passage à la tnb mais il a plutôt passé tout son temps à attaquer les autres alors que cela n’est pas l’objectif des émissions télé. Lorsque l’on est aux commandes on communique mieux ; on ne réagit pas ! L’emission de la tnb a montré les limites de Leadership de nos invités du pouvoir !

  • AU NOUVEAU MINISTRE JE LUI SOUHAITE BEAUCOUP DE COURAGE ET D’ ABNÉGATION ET DE SANTÉ DE FER CAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DU TOURISME ET UN MINISTÈRE OU IL FAUT CONSTAMMENT INNOVER ET CONSTAMMENT VOYAGER POUR TOUCHER DU DOIGTS LES REALITES SOCIO-CULTURELLES DU FASO DANS DES CONTRÉES PROFONDES ET SOUVENT INACCESSIBLES. CONCENTREZ VOUS SUR VOTRE MISSION ET LES GENS RACONTER DES COMMÉRAGES .BON VENT A VOUS

  • Vous les "journalistes"-là, traitez l’information avant de la diffuser. L’encensement que vous faites sur T. BARRY est excessif !! Les services de la RTB l’invitent à une émission, après on annule cette émission et cela constitue une polémique du genre "vouloir assassiner une vérité..." C’est quoi votre deal ???

  • Entièrement d’accord avec les internautes 4&5. les événements donnent plus ou moins raison à Laurent BADO dans son appréciation de Tahirou BARRY. Mais il n’est pas tard pour lui de se refaire. il est encore jeune et doit prendre le temps de mûrir encore plus. mais de gr^ce, qu’il se taise et arrête de jeter l’opprobre sur tout ce qui bouge. Cela ressemble un peu à de l’aigreur.
    Bon vent à lui néanmoins et bonne chance au nouvel arrivant.

  • D’habitude, M. Thierry Ouattara, secrétaire général du gouvernement donne des accolades aux ministres entrants lors des cérémonies d’installation mais cette fois ci il a décidé de faire exeption avec le nouveau ministre. Mais qu’à cela ne tienne bon vent au nouveau ministre.Que Dieu l’assiste dans sa nouvelle mission. Le plus important ce n’est pas c’est ce qu’il y a dans le cœur et non ce qu’il y a dans le physique

  • Bonne mission monsieur le ministre Sawadogo. Ne vous laissez pas embrigader par le larlé naaba. On sait que c’est lui qui gérait le ministère par délégation de Barry. Soyez ferme et distant. Que Dieu et les travailleurs vous aident.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés