Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Communiqué du Ministère des Mines et des Carrières suite à la ruée des populations sur de prétendues "barriques d’or"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • lundi 6 novembre 2017 à 10h52min
Communiqué du Ministère des Mines et des Carrières suite à la ruée des populations sur de prétendues

Le 5 Novembre 2017, une mission du Ministère des Mines et des Carrières s’est rendue à Poura sur l’ancien site d’or de la SOREMIB (Société de Recherche et d’Exploitation Minière du Burkina). La mission fait suite au constat de la prise d’assaut du site par des populations estimant avoir découvert de l’or contenu dans des fûts.

Le Ministère des Mines et des Carrières porte à la connaissance de l’opinion qu’il n’en est rien. Plutôt que des « barriques d’or » comme l’ont fait croire les populations, il s’agissait de fûts contenant des déchets issus de séparation magnétique constituée de ferrailles et de sulfures enfouis dans la digue de stockage des rejets gravimétriques de l’usine de traitement.

Les services compétents en l’occurrence, la Brigade Nationale Anti-fraude de l’Or (BNAF) et le Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB) se sont rendus sur les lieux, ont effectué des prélèvements sur les produits saisis par la police et sur le site afin de procéder à des analyses approfondies.

Le Ministère des Mines et des Carrières à travers ses services de communication avisera et se met à disposition pour tout besoin d’informations complémentaires utiles
En attendant, le Ministère des Mines et des carrières exhorte la population à la prudence et à la retenue dans les velléités de manipulation de ces produits.

Contact presse :
Téléphone : 0022671074139
Mail : ouedraomar@gmail.com

Messages

  • 1) Le logo actuel n’est pas celui du ministere des mines etdes carrieres. Alors eviter de l’utiliser.

    2) Supposons que ces barriques contenaient de l’or. Vous pensez qie la gendarmerie viendrait trouver l’or en place ? En realite, les orpailleurs sont empiriquement plus observateurs de l’or que les specialistes dont vous parlez.. dans ce cas, le debat devait etre mis sur table.

    3) S’il s’avere finalement que ce sont des dechets, alors le debat est clos, mais il faudrait d’avantage sensibiliser la population sur les risques qu’elle encourt dans cette mine qui a elle meme besoin d’etre soignee.

  • Pourquoi une ancienne mine est-elle toujours accessible à la population ?

  • Le problème des déchets va se poser au fur et à mesure que l’exploitation minière s’intensifiera. L’état doit être très régardant la dessus. certaines mines respectent l’environnement et les populations. D’autres n’ont rien à perdre en foulant aux sols les aspects sociaux, sécuritaires et environnementaux. L’état devrait avoir un comptoir (une cellule) dans chaque mine au lieu de passer une fois par an dans chaque mine pour auditer. certaines compagnies sont responsables. On peut leur faire confiance. D’autres par contre !!! Indésirables. Par contre ils ont tous le quitus pour exploiter.
    Je trouve le logo très réfléchi. Tout le monde peut le comprendre, l’interpréter ou le décrire, enfin presque tout le monde. C’est cela un logo. all in one.

  • Il faut reouvrir l mine de Poura car la population es impatien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mines : Les nouveaux membres de la Commission consultative du travail renforcent leurs connaissances sur le secteur
Mils d’or 2018 : Karim Namaono remporte le premier prix
Transparence dans l’exploitation de l’or : Namissguima prend connaissance du rapport 2016 de l’ITIE-BF
Exploitation de l’or : À Yalgo, les inquiétudes et incompréhensions du maire
Iamgold Essakane SA : Une décennie « dorée », ça se fête !
3e édition de la SAMAO : Pour faire du secteur minier un moteur de croissance et de développement durable en Afrique
Transparence dans les industries extractives : Matinée de redevabilité à Gogo, dans le Zoundwéogo
Énergie : BioTherm Energy et Canopy aux commandes de deux projets photovoltaïques au Burkina
Transparence dans l’extraction minière : La population de Mogtédo voit désormais clair
Lettre ouverte au ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani : « Nous défendrons notre colline sacrée coûte que coûte »
SAMAO 2018 : À la recherche de stratégies pour faire du secteur minier un moteur de croissance
Insécurité : Un car de la SEMAFO tombe dans un braquage sur la route de Bobo-Dioulasso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés