Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

MPP : Les femmes ont tenu leur 2ème convention à Ouahigouya

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 6 novembre 2017 à 10h37min
MPP : Les femmes ont tenu leur 2ème convention à Ouahigouya

Les militantes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) étaient en conclave les 3 et 4 novembre 2017 dans la salle de spectacle Mamoudou Ouédraogo de Ouahigouya. Elles étaient environ 3000 femmes venues des 45 provinces du Burkina et d’autres de plusieurs délégations étrangères qui ont réfléchi pendant deux jours sur les grandes questions de l’heure. Au terme de la rencontre des résolutions et recommandations ont été prises pour contribuer à booster la mise en œuvre du programme du Président Rock Marc Christian Kaboré.

Après Bobo Dioulasso l’honneur est revenu à la ville de Ouahigouya d’abriter cette deuxième convention des femmes du parti du soleil levant qui a été placée sous la présidence de Simon Compaoré président par intérim du MPP et le parrainage de Madame Yaméogo Rakièta vice-présidente du MPP chargée de la politique du genre. Les femmes du MPP venu de tous les horizons ont échangé sans tabou autour d’un thème qui est plus que d’actualité à savoir « Femme politique et développement socio-économique ».

En souvenir à feu Salifou Diallo

« Avant tout propos, je voudrais du haut de cette tribune, au nom des femmes du MPP, de l’International Socialiste, des partis politiques invités, rendre un vibrant hommage au regretté Docteur Salifou Diallo arraché à notre affection le 19 aout 2017. Que la terre du Burkina lui soit légère ». C’est naturellement par ces mots que s’est exprimé Elyse Ilboudo/Tiombiano la secrétaire nationale chargé des femmes à l’ouverture de la convention. Pour sa part cette convention se tient dans un contexte mondial et particulièrement africain où la question de la femme est posée avec acquitté au regard de sa précarité à tous les niveaux du reste exacerbée en zone rurale.

C’est pourquoi dans son intervention Lassané Savadogo, secrétaire exécutif national du MPP au nom du président intérimaire a exhorté les femmes à participer activement aux travaux afin d’aboutir à des conclusions pertinentes qui contribueront efficacement à la mise en œuvre du programme de développement que le parti propose au peuple burkinabè.

Des femmes de l’International Socialiste en renfort

Chantal Kambiwa, vice présidente de l’international socialiste, Bouabré Yvonne, vice présidente du Front Populaire Ivoirien, Ousséni Adizatou du PNDS Taraya du Niger sont entre autre des femmes engagées politiquement dans leur pays respectif qui sont venu à cette convention pour apporter leur expertise à leurs consœurs burkinabè. Dans leurs différentes interventions elles ont indiqué que le choix du thème traduit la fidélité du MPP à la réalisation de son ambition programme de développement. Tout en partageant leurs expériences et les avancées politiques en matière de participation au combat politique dans leur pays, elles ont invité les femmes du du MPP à ne pas se décourager dans le choix d’être active dans le monde politique. En femmes bien averties elles ont recommandé aux femmes engagées du MPP d’avoir pour mission toujours de sensibiliser, d’informer, mobiliser et d’encadrer divers groupes sociaux avant de souhaiter plein succès aux travaux.

Des échanges fructueux et des recommandations

Quatre communications suivies de débats ont tenu en haleine les femmes du MPP dans le cadre de cette convention. Introduction au thème des assises et rôle de la femme, place et rôle de la femme politique dans la société traditionnelle et moderne, les femmes politiques leaders dans l’éveil des consciences des femmes burkinabè et enfin la contribution du PNDES à la promotion socio-économique de la femme ont constitués l’ossature des échanges au cours des travaux de la convention. Ragaillardies par ces échanges fructueux les femmes du MPP ont adressé des motions de félicitation, de remerciement aux dirigeants du parti aux autorités locales pour les soutiens multiformes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Messages

  • ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE. Vous êtes au pouvoir, et c’est vous qui vous félicitez à travers des foras de ce genre. Haaahhhhhhhhhhhhh !!!!

  • On dirait être revenu au temps du CDP dans toute sa splendeur..... c’est triste... Les enfants des gens ; les époux des gens, les mamans des gens sont morts pour rien... Dieu ne vous pardonnera pas cette forfaiture.... Quand un quidam disait que c’est aigreur et jalousie qui a créé le MPP..... Ces genres me font penser aux djandjobas de Chantal.... Tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  • C’est vraiment le CDP qui s’illustre encore par ses pratique. Ouahigouya n’a pas besoin de ça. Ce n’est pas avec cette "singerie" que le MPP survivra au Yatenga.
    Au moment venu on le fera savoir une fois pour de bon en vous indiquant l’exit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés