Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Vie des médias du Nord : La Radio Notre Dame du Sahel du diocèse de Ouahigouya fête son 20ème anniversaire.

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Y • jeudi 2 novembre 2017 à 22h30min
Vie des médias du Nord : La Radio Notre Dame du Sahel du diocèse de Ouahigouya fête son  20ème anniversaire.

Le Centre diocésain de communication de Ouahigouya a commémoré le 20ème anniversaire de la Radio Notre Dame du Sahel (RNDS). C’était ce mercredi 1er novembre 2017 sous le patronage de son excellence Mgr Justin Kientéga évêque du diocèse et le parrainage de Antoine Raogo Sawadogo, président du laboratoire Citoyenneté.

Laïcs et fidèles catholiques de l’Eglise famille de Dieu du diocèse de Ouahigouya se sont mobilisés autour de leur outil de communication qu’est la Radio Notre dame du Sahel, station qui émet sur la 102.6 Mhtz. En effet, 1er novembre 1997 - 1er novembre 2017, voilà déjà une vingtaine d’années que ce média audiovisuel est opérationnel. De type confessionnelle, la RNDS est une initiative de Feu Mgr Marius Ouédraogo qui a été mise en œuvre en 1997 par le Cardinal Philippe Ouédraogo, à l’époque père évêque de l’Eglise famille de Dieu à Ouahigouya. Depuis son ouverture, les différents responsables et animateurs qui se sont succédé à la radio ont travaillé au développement intégral de l’homme en se basant sur l’Evangile, d’où la devise, « Développer à la lumière de l’Evangile ». Analogique depuis sa création, Radio notre Dame du Sahel est au numérique depuis 2012 et est en phase de passer sur satellite en début 2018 à en croire l’Abbé Victor Ouédraogo, le directeur de la radio.

Réfléchir sur l’interaction entre les médias et la citoyenneté

C’est sous le thème « Média et éducation citoyenne » que cet anniversaire a été célébré. Pour mener la réflexion, c’est par une conférence publique livrée par Jean-Paul Toé, directeur général de l’observation des médias et des études au Conseil Supérieur de la Communication (CSC) qui avait à ses côtés Boureima Ouédraogo représentant le Laboratoire Citoyenneté. Au cours de son exposé M. Toé a éclairé les participants et les auditeurs de la radio sur plusieurs problématiques.

En effet, comment les médias peuvent-ils utilement se mettre au service de la société et contribuer à renforcer la citoyenneté ? Comment les citoyens doivent-ils se comporter face aux flux d’informations diffusées par les médias classiques et les réseaux sociaux ? Comment doivent-ils exercer leur liberté d’expression ? Le journaliste et le citoyen doivent-ils tout dire ? Quel rôle l’Etat doit-il jouer dans le renforcement de la citoyenneté ? Telles sont les thématiques qui ont été élucidées par le conférencier. En conclusion à son exposé, M. Toé a partagé avec son auditoire une réflexion du Pape Jean Paul II qui disait : « Correctement utilisés, les moyens de communication peuvent contribuer à créer et à soutenir une communauté humaine fondée sur la justice et la charité, et c’est à cette condition qu’ils représenteront des signes d’espérance. »

Une messe d’action de grâce comme cerise sur le gâteau

Pendant trois jours de festivités, les auditeurs ont échangé sur leurs rôle et place dans la mobilisation sociale et le changement. Des jeux radiophoniques, des témoignages et un concert animé par Sœur Anne marie Kaboré, l’Abbé Jaques Komi et les petits séminaristes de Notre Dame de Nazareth de Ouahigouya était au programme. Une messe d’action de grâce célébrée à la cathédrale Christ Roi de l’Univers de Ouahigouya par le père évêque Justin Kientéga a été la dernière étape des festivités. A cette occasion, Mgr Kientéga a déclaré que l’Eglise famille de Dieu de Ouahigouya était en communion à la faveur de la solennité de la Toussaint et de la fête de l’armée.

« Nous rendons grâce par la même occasion à Dieu pour ce qu’il a pu réaliser pour la radio pendant les 20 ans. Nous attendons de cet outil de communication qu’il continu d’être un canal d’information de toutes les générations sans distinction aucune et surtout pour l’éducation de la jeunesse et pour la cohésion sociale ». Une remise d’attestations au parrain , à des hommes et femmes pour leurs précieux soutiens aux activités de la RNDS ont clôturé les activités de l’anniversaire.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Messages

  • Félicitations au diocèse de Ouahigouya et au directeur de la Radio Notre Dame du Sahel pour cette fête. Très belle initiative pour rappeler le rôle combien important de l’Église dans la communication aujourd’hui. Vivement que les autres structures de communication religieuses manifestent comme la RNDS un intérêt certain pour la cohésion sociale et le développement réel du Burkina Faso.

    A très bientôt pour le jubilé d’argent...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme Burkina STARTUPS : Liste des projets innovants ou STARTUPS selectionnés
Médias catholiques : Le mensuel « Prions en Eglise » fait peau neuve
Journalisme sensible aux conflits : Waboué Bakouan, lauréat de la 2e édition du Prix PaxSahel
Promotion de la presse en langues nationales : Les rédacteurs renforcent leurs capacités
Publicitaires associés : La première rentrée publicitaire se tiendra du 28 au 30 novembre prochains
Conférence de l’UIT à Dubaï : Le Burkina réussit son maintien au sein du Conseil de l’institution
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole
L’Association des journalistes du Burkina lance le « Prix de la redevabilité citoyenne »
ISCOM Master class : Le journaliste Sayouba Traoré s’ouvre aux étudiants
UIT : Brahima Sanou rate le poste de Vice-Secrétaire général
Elections aux Plénipotentiaires de l’UIT : Demain, l’heure de vérité
Cybersécurité : L’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information échange avec les responsables de services informatiques.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés