Partenariat Université Ouaga I et Emlyon business school : La première promotion des financiers prête à servir

mardi 31 octobre 2017 à 00h19min

Emlyon business School, l’école française de renommée internationale spécialisée dans la formation en Finance, a livré ses premiers étudiants formés au Burkina Faso grâce à un partenariat avec l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo. C’est dans cette dernière université que s’est déroulée le samedi 28 octobre 2017, la cérémonie de présentation de la première promotion de cet institut français à ‘’triple accréditation’’.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Partenariat Université Ouaga I et Emlyon business school : La première promotion des financiers prête à servir

Un partenariat Nord-Sud fructueux : celui entre l’école de management de Lyon et l’université Ouaga I Pr. Joseph Ki Zerbo. Après plus d’une année de formation, ils sont au total 24 étudiants de quatre nationalités, nigérienne, marocaine, camerounaise et bien évidemment burkinabè à avoir reçu en cette matinée du samedi 28 octobre 2017 leur parchemin. Formés aux modules tels que la corporate finance, la finance entreprise et l’ingénierie financière grâce à ce partenariat qui a permis de décentraliser cette formation au Burkina Faso, ils sont prêts à mettre leurs compétences au service de leurs pays respectifs.

JPEG - 59.5 ko
Professeur Patrick Topsacalian, directeur de Emlyon business school

« Ces lauréats sont entre deux spécialisations parce qu’on a besoin dans les entreprises d’avoir des gens qui soient capables de gérer. Et on a voulu faire une spécialisation en ingénierie financière parce que là aussi c’est un manque qu’on a dans beaucoup d’Etats y compris européens. L’idée, c’était de prendre des gens qui ont un bon bagage et leur offrir ces compétences sur place. Ils restent avec leur famille, ils continuent leur travail et le soir ils viennent suivre les cours », a indiqué le Pr. Patrick Topsacalian, directeur de Emlyon business school.

JPEG - 61.3 ko
Aboudouramane kaboré, délégué de la promotion

« La formation s’est étalée sur 13 cours qui embrassent les grands domaines de la Finance, c’est-à-dire tout ce qui est comptabilité, finance de marché, investissement et financement, tout ce qui est montage financier et ingénierie financière. Ces 13 cours sont organisés en trois phases : vous avez le E-learning qui est contrôlé par des textes avec des rapports à remettre à chaque mois, vous avez également ce qu’on a appelé la visio-conférence, deux jours dans le mois pour traiter un cas pratique », a témoigné le délégué général des récipiendaires. Selon Aboudouramane Kaboré, la formation a été vraiment capitale : « L’avantage, c’est le fait d’obtenir un diplôme d’une école française qui dispense l’un des meilleurs cours en Europe et qui est dotée en plus d’une triple accréditation sans quitter notre travail et sans quitter notre famille et cela à moindre coût ».

JPEG - 90.2 ko
Vue de l’assistance

Le sésame maintenant en main, ces diplômés sont une plus-value pour leurs entreprises et pour le marché du travail. Et ils restent confiants quant aux opportunités d’emploi que leur offre ce diplôme. « Les opportunités il y en a beaucoup. Etant donné que la finance est transversale, alors nous pouvons intervenir dans tout ce qui concerne la finance de marché, tout ce qui concerne aussi les investissements et financements ». Tout ce qui est ingénierie financière et ceux qui veulent faire la comptabilité peuvent le faire également », s’est montré confiant le jeune diplômé.

JPEG - 63.7 ko
Cheikh Travaly, directeur général d’Ecobank Burkina

Et le parrain Cheikh Travaly, directeur général d’Ecobank Burkina de rassurer ses filleuls : « Nous sommes un gros employeur dans le secteur de la Finance et il n’est jamais évident. C’est toujours très difficile pour nous de trouver les compétences que nous recherchons, ce qui fait que nous faisons beaucoup d’effort de formation pour amener les employés au niveau que nous souhaitons ». Cette formation essentiellement axée sur la Finance est donc la bienvenue en ce qu’elle donne à ces étudiants un plus en matière d’analyse financière et de ‘’corporate finance’’. « Avec les outils additionnels qu’ils ont définitivement acquis, ce sont des gens qui auront d’autres opportunités de carrière au Burkina », a-t-il poursuivi.

JPEG - 52.3 ko
Pr Rabiou Cissé, président de l’université Ouaga I

Le Pr Rabiou Cissé, président de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo, s’est réjoui des résultats de ce partenariat Nord-Sud qui, pour lui, a permis de décentraliser une formation assez couteuse au Burkina Faso permettant aux Burkinabè et d’autres venant de la sous-région d’accéder à un savoir de haut niveau. « Ce partenariat permet également d’aller en droite ligne avec un de nos objectifs fondamental qui est la professionnalisation des filières de formation », a-t-il conclu.

3e business school de France de renommée internationale, Emlyon business school est, à en croire son directeur général, une « très grande école représentée en Chine (à Shangaï), au Maroc, en France (à Lyon et Paris) et qui a à peu près un millier d’accords avec d’autres universités’’ dont celle de Ouagadougou particulièrement avec l’UFR Sciences Economiques et de Gestion.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés