Centre de traitement et de valorisation des déchets ménagers de Kombissiri : Un coût de 26 450 270 FCFA

dimanche 29 octobre 2017 à 23h59min

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, M. Ambroise Ouédraogo a inauguré le Centre de traitement des déchets ménagers ce jeudi 26 octobre 2017 à Kombissiri. C’est un Centre qui a été construit par le Centre Ecologique Albert Schweiter Burkina (CEAS) en collaboration avec l’ONG française BURKINASARA. Ledit centre servira au traitement et à la valorisation des dits déchets de la commune urbaine de Kombissiri. L’inauguration de ce Centre a également marqué le 10e anniversaire d’existence de l’ONG BURKINASARA dans ladite commune.

Centre de traitement et de valorisation des déchets ménagers de Kombissiri : Un coût de 26 450 270 FCFA

Composé d’un hangar de tri d’une superficie de 182.22 m2, d’une rampe d’accès pour le tamisage, d’une clôture, d’un magasin pour le stockage du matériel de tri, d’un local pour le gardien et d’une latrine, le centre de traitement et de valorisation des déchets ménagers a été construit sur une superficie de 1800 m2. Il est en effet alimenté en eau potable par un forage équipé d’un système d’entrainement solaire et un château d’eau de 5 m3.

Pour la construction de ce centre de traitement et de valorisation des déchets ménagers qui a couté 26 450 270 FCFA, il y a eu la contribution de plusieurs partenaires techniques et financiers. A cet effet, il faut dire que c’est le Centre Ecologique Albert Schweiter (CEAS) Burkina qui a été le partenaire technique de la construction de cette infrastructure, a indiqué Mme Mariam Sorgho, Chargée de suivi-évaluation/ CEAS, Burkina. Pour celle-ci, le travail effectué par le centre a été de faire des recherches et des innovations pour trouver les équipements et les infrastructures adaptés à la commune. Et de ce fait ce modèle est le cinquième du genre que le CEAS Burkina a pu réaliser au Burkina Faso, a-t-elle ajouté.

Outre ces points, ce centre va permettre de gérer et de valoriser les déchets ménagers de la commune, a indiqué le maire de ladite, M. Olivier Conombo. « Et si les déchets sont gérés, d’un côté c’est la ville qui est assainie et de l’autre côté, les maladies sont chassées hors de la ville », a-t-il dit. C’est aussi dans cette même perspective que le ministre en charge de l’Eau, M. Ambroise Ouédraogo a affirmé que le centre aidera à protéger l’environnement et améliorer le cadre de vie des populations. C’est donc une joie pour celui-ci d’accueillir ledit centre dans sa localité parce qu’au-delà de sa casquette de ministre, il est natif de la province, a-t-il expliqué. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]<span style="color :#008080">

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés