Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

LEFASO.NET | Par Anselme Marcel KAMMANL • vendredi 27 octobre 2017 à 23h22min

Le colloque international sur le trentenaire de l’assassinat de Thomas Sankara initié par le Balai citoyen a connu son lancement effectif le jeudi 26 octobre 2017 à l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo. La cérémonie d’ouverture a connu la présence du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara et de nombreuses personnes venues pour la circonstance.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

« La révolution burkinabè et l’héritage de Thomas Sankara », tel est le thème autour duquel le Balai citoyen a convoqué cette rencontre internationale. Et comme il fallait s’y attendre, une palette de personnalités et de personnes au sens simple du terme aux appréhensions aussi multiples que diverses sur le leader révolutionnaire se sont retrouvées à ce colloque qui a commencé par une cérémonie d’ouverture officielle. A l’entame de cette cérémonie, le porte-parole du Balai citoyen, Me Guy Hervé Rommel Kam a expliqué aux participants l’esprit et la vision qui sous-tendaient ledit colloque.

Se rencontrer, se partager et s’apprendre pour affermir les convictions et les aspirations pour un Burkina Faso de démocratie vraie et de justice sociale

Me Guy Hervé Rommel Kam, après avoir manifesté la joie de son organisation pour l’intérêt que les participants accordaient au colloque a précisé le sens et la portée que le Balai citoyen veulent lui conférait. « Un moment inédit et historique de partage, de témoignages et de communion entre personnalités de divers horizons, mais ayant en commun le sens de l’effort pour servir la communauté, pour servir la Nation. Ce colloque revêt davantage une dimension capitale car il constitue pour nous un moment de rencontre, de partage et d’apprentissage à même d’affermir nos convictions et nos aspirations pour un Burkina Faso de démocratie vraie et de justice sociale. »

Dans perspective, il est nécessaire de mener le combat pour le bien-être de l’humain. Et cette exigence de lutte au service du peuple pour la cause des démunis et des défavorisés, est ce qui caractérise le mieux le dirigeant politique et l’homme du peuple que fut Thomas Sankara d’après les propos du porte-parole du Balai citoyen. Il a par la suite soutenu qu’en tant qu’héritiers il est impératif de suivre la voie tracée par le capitaine Sankara et ses compagnons sincères.

Dissertant tour à tour sur les qualités de Thomas Sankara - le visionnaire, l’homme du peuple, l’homme d’action, l’homme intègre, le patriote, l’humaniste…, Me Guy Hervé Rommel Kam a lancé un appel à marcher résolument sur les pas de ce grand homme si le Burkinabè et les Africains veulent véritablement se libérer des serres de la misère et de l’indignité. Cette marche, il estime que le Balai citoyen l’a déjà entamée depuis son avènement au cours de l’année 2013 et a même déjà inscrit à son actif des victoires dont la plus emblématique est bien entendu l’écroulement du régime Compaoré. Cette marche, Balai citoyen va résolument la poursuivre…

Analyses et témoignages à foison autour de l’homme Thomas Sankara, sa personnalité et son engagement politique

Après la séquence cérémonielle, le programme du colloque s’est naturellement déroulé, ponctué par des panels suivant des thématiques bien définies. « Sankara : l’homme, sa vie et sa mort », « Sankara : l’homme politique », « Sankara et le CNR », « Révolution sankariste et création d’un homme nouveau », tels sont les thèmes phares, chacun avec ses sous-thèmes, autour desquels quatre panels ont été tenus. Une floraison d’intervenants d’horizons divers ont assuré les communications. Compagnons de Thomas Sankara, anciens militants de la révolution, hommes politiques, politologue, philosophes, historiens, économistes, hommes de lettres, chaque intervenant a tenté de présenté à sa façon la facette de l’homme qu’il a connu soit directement, soit indirectement par la littérature sur sa vie politique.

Ce qu’il faut retenir d’essentiel sur les témoignages et les analyses concernant Thomas Sankara, tous ceux qui ont intervenu sont unanimes sur sa vision et son pragmatisme en matière de développement. Sur cet aspect, le Colonel Bernard Sanou et Alfred Sawadogo, proches collaborateurs Thomas Sankara ont tous magnifié l’avance de l’individu sur son temps, toute chose qui n’était pas pour l’aider à avancer facilement dans la voie de développement qu’il avait en tête car tout le monde n’était à son stade.

L’aversion de Thomas Sankara pour la paresse, la corruption, l’exploitation de l’autre a fait également l’objet de témoignages édifiants. Dans son intervention concernant la politique administrative du CNR, Pr Augustin Loada a insisté sur le sens du sacrifice et l’intérêt général que Thomas Sankara a voulu inculquer aux agents de l’Etat. Et dans cette option, la corruption avait naturellement sensiblement diminué pour ne pas dire disparu. Et pour lui, il s’agit là d’un exemple de sillon en matière de bonne gouvernance dont on devrait s’inspirer pour la culture des bonnes mœurs dans l’administration publique.

La crise au sein du CNR, le développement de la traitrise et les pratiques complotistes contre Thomas Sankara sont des sujets sur lesquels l’on a enregistré des informations aussi plurielles qu’édifiantes. Sur ces aspects, les intervenants se sont accordés sur le fait que l’entourage de Thomas Sankara était tout sauf révolutionnaire de conviction. Les amis de Thomas Sankara, à commencer par Blaise Compaoré, n’avaient pas d’ambition pour la révolution et le bien-être des masses. Ils n’avaient pas le même rêve de Thomas Sankara sur l’avenir et le devenir du Burkina Faso. Ce sont des gens qui avaient de l’ambition pour leurs seules personnes. Une situation qui n’était pas facile pour le père de la révolution de la révolution qui a du faire l’objet de tous les sabotages possibles. Et dans cette dynamique qu’il y a eu l’avènement du 15 octobre 1987.

Un dernier point saillant développé au premier de ce colloque : l’universalité et la pérennité de l’idéal sankariste. Sur cet angle, les propos ont ressassé la réalité selon laquelle, n’en déplaise aux détracteurs de Thomas Sankara, la personnalité et l’idéal qu’il a su incarner restent indéniablement des modèles universels à suivre si l’on veut gagner le pari du développement durable et de la dignité dans une vraie liberté.
Le colloque se poursuit le 27 octobre avec d’autres panels sur le rêve économique de Thomas Sankara, son idéal géopolitique, sa vision à l’ère de la mondialisation et la question de la réappropriation de son idéal dans le contexte actuel.

Anselme Marcel Kammanl
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 octobre 2017 à 15:55, par verité no1
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Blaise a toujours defendu ses propres interets au detriment des interets du peuple.
    Il a creer le RSP tout juste pour proteger sa petite personne.
    Nous allons creer une vraie revolution avec un TPR pour juger les reactionnaires patentes !
    Le Burkina Faso a besoin d’un changement profond.

    L’ imperialisme, basta !
    Le neo-colonialisme, basta !
    Les reactionnaires invertebres, a bas !
    Les citoyens paresseux, a bas !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2017 à 17:20, par OUEDRAOGO Adama
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Le président Thomas SANKARA a été un don de Dieu et malheureusement les dons de Dieu on ne le découvre que plus tard. il avait lui-même prédit que des milliers de SANKARA viendrons après lui et cela se constate aujourd’hui au niveau de la jeunesse. la question qui reste posée est la suivante : avons nous les germes de SANKARA en nous ?
    Au regard de la putréfaction actuelle de notre société, si nous autres qui pleurons notre héros depuis trente ans, travaillons à germer en nous la foi, le courage, la modestie ... de SANKARA, je pense que les lignes bougeraient et on ne serait pas là aujourd’hui à ne pas savoir ou nous allons. de façon subjectif, je pense que nous devons cherché à travailler comme SANKARA pour être utile à notre pays et à l’humanité que de chercher à magnifier que les œuvres de SANKARA. C’est le chemin qui nous permettra de faire un demi-tour vers notre descente aux enfers.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2017 à 19:53, par Ka
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Comme je disais dans une de mes critiques fondées sur cette bonne initiative lancé par le Balai Citoyen, pour celles ou ceux qui doutent, ou se posent des questions de la révolution démocratique et populaire du 4 Août 1983, ’’qui présentait un double caractère,’’ et qui avait pour tâche primordiale, ‘’’’’’la liquidation totale de la domination et l’exploitation du peuple opprimé par des prédateurs et valets de l’impérialisme sur le continent, de s’ouvrir et de dire leur part de vérité sur le père de cette révolution inachevée qui était le fils de l’Afrique nommé Thomas Sankara : ’’’’’ Celui qui a eu le courage de dire à ses paires présidents du continent, ‘’d’avoir le courage politique de rompre franchement avec ce qui a fait son temps, pour s’autoriser l’exploration d’autres voies susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue entre les peuples,’’’’’’ et en voyant dans la salle quelques anciens camarades qui ont témoigné la main sur le cœur ce que la révolution pouvait apporté si on l’avait laissé le temps, je trouve que c’était aujourd’hui et de nos jours, que cette révolution devait naître pour plusieurs raisons ‘’’’’pou un Burkina qui se cherche avec des décideurs prédateurs. Des colloques internationaux sur l’assassinat de Thomas Sankara doivent se renouvelés pour que la jeunesse qui n’ont pas connu la révolution inachevée, puisse avoir un rèpére pour un monde meilleurs que de suivre des dirigeants prédateurs qui les manipulent pour des intérêts personnelle. Encore une fois, Bravo au Balai Citoyen pour cette initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2017 à 20:05, par Liberté Pour Tous (LPT)
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    ça c’est du balaise. Respect à vous les initiateurs de ce colloque au cours duquel nous nous sommes abreuvés de témoignages impressionnants tous autant, les uns que les autres sur l’homme exceptionnel en la personne de Thom SANK. De ma petite mémoire d’homme faillible je pense que c’est la première fois qu’on ait pu réunir autant de sommités, d’intellectuels et de témoignages dans notre pays depuis son assassinat le 15 octobre 1987. Bravo au Balai Citoyen. Vous avez encore réussi là où on vous attendait le moins.

    LPT

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2017 à 21:43, par kouadio
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Rigolo tout ca ! Le CNR a dure 4 ans, votre revolution ne durera meme pas six mois. Vous etes des predateurs les gars, difficile de croire que vous etes des Sankaristes ! Nous sommes en 2017, comment va le Burkina aujourd’hui ? A qui la faute ? Blaise est parti et seul l’avenir nous dira s’il a eu raison ou non. Ensuite votre discours est bourre de haine comme les discours pueriles, haineux du CNR. Si vous voulez que les idees de Sankara demeurent il faut que vous soyez de bons exemples, la haine ne fera qu’aggraver les dissensions au sein de la population. L’argent de ce colloque aurait pu servir a soigner, nourrir des milliers

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre 2017 à 20:03, par Liberté Pour Tous (LPT)
      En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

      « Rigolo tout ca ! ». toi kouadio tu n’es qu’un adepte du blaisisme qui ne vit que dans les nuages c’est-à-dire sans les pieds sur terre. C’est de la même façon que toi et tes compères aviez nié éperdument la réalité du rejet par le peuple burkinabè de la modification de l’article 37 et à n’encourager vaille que vaille votre mentor blaise à foncer droit dans le mur comme il avait portant lui-même déconseillé au président Nigérien Tanja lorsqu’il paraissait encore lucide. Et quel est toi ton problème lorsque tu affirmes que l’argent de ce colloque aurait pu servir a soigner, nourrir… Le balai citoyen t’a-t-il demandé de cotiser 1 Franc pour organiser ce colloque ? Peux-tu évaluer en terme monétaire le bénéfice récolté par l’ensemble des participants à ce colloque pour eux-mêmes et les retombées à travers les œuvres qu’ils pourront réaliser au profit des burkinabè, des africains et de l’humanité en général pour s’être abreuvés aux idéaux de cet grand Homme aux qualités hors du commun ? A mon humble avis tu n’es qu’un petit d’esprit et ne vois donc pas plus loin que ton nez. Encore, tu n’es qu’un aigri et jaloux qui refuse que la vérité soit connue aussi bien sur la mort dite « naturelle » (selon vos acolytes) de notre très cher grand Homme Thomas SANKARA que sur sa personnalité, les valeurs qu’il incarne ainsi que ses grandes œuvres. Mille fois merci au Balai citoyen et nous t’encourageons vivement à multiplier ces types de rencontres à l’avenir pour éclairer surtout nous jeunes du Burkina, d’Afrique et sa diaspora, et du monde entier. Les jaloux vont continuer de maigrir.
      LPT

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2017 à 23:10, par Anka
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Pour moi Thomas Sankara était en avance sur son temps d’au moins 50 ans .il pensait partir du Burkina et d’Afrique pour reconstruire le monde( .son discour à Harlem ) et cela pas contre
    Un autre peuple (notre Ditaniyé).pendant que beaucoup de son entourage ne voyaient que quelques miettes qu’ on peut leur accorder .et d’autres certes sincères mais naïfs qui passaient leurs temps à discuter et à se disputer sur le sexe des anges ,à savoir qui de EnvierHsoja d’Albanie ou Mao de la Chine est plus révolutionnaire que l’autre .
    L’IPN un projet immense que les petits valets locaux ne pouvaient comprendre et apprécier la portée .
    Heureusement que pleins d’autres Sankara ont repri le flambeau .
    Histoire à suivre .
    Anka

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 00:28, par M.Kouka
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Saluons une fois de plus le Balai Citoyen pour cette brilliante initiative. Impressionant ce Balai Citoyen qui sait toujours nous rappeler le chemin de l’integrite, du patriotisme, de la lucidite de la bravoure, et surement du bien-etre commun.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 10:12, par Ka
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Comme je disais dans une de mes critiques fondées sur cette bonne initiative lancé par le Balai Citoyen, pour celles ou ceux qui doutent, ou se posent des questions de la révolution démocratique et populaire du 4 Août 1983, ’’qui présentait un double caractère,’’ et qui avait pour tâche primordiale, ‘’’’’’la liquidation totale de la domination et l’exploitation du peuple opprimé par des prédateurs et valets de l’impérialisme sur le continent, de s’ouvrir et de dire leur part de vérité sur le père de cette révolution inachevée qui était le fils de l’Afrique nommé Thomas Sankara : ’’’’’ Celui qui a eu le courage de dire à ses paires présidents du continent, ‘’d’avoir le courage politique de rompre franchement avec ce qui a fait son temps, pour s’autoriser l’exploration d’autres voies susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue entre les peuples,’’’’’’ et en voyant dans la salle quelques anciens camarades qui ont témoigné la main sur le cœur ce que la révolution pouvait apporté si on l’avait laissé le temps, je trouve que c’était aujourd’hui et de nos jours, que cette révolution devait naître pour plusieurs raisons ‘’’’’pour un Burkina qui se cherche avec des décideurs prédateurs. Des colloques internationaux sur l’assassinat de Thomas Sankara doivent se renouvelés pour que la jeunesse qui n’ont pas connu la révolution inachevée, puisse avoir un rèpére pour un monde meilleurs que de suivre des dirigeants prédateurs qui les manipulent pour des intérêts personnelle. Encore une fois, Bravo au Balai Citoyen pour cette initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 13:20, par le visionnaire
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Je félicite sincèrement le Balai Citoyen pour ce grand moment d’échanges. Ce mouvement me convainc de jour en jour et malgré la campagne de dénigrement ( inutile, les lenga fils et autre Tahar perdent leur temps, les burkinabè ne sont pas bêtes et savent reconnaître les organisations crédibles).
    Merci vraiment pour cette école. On a appris en deux jours plus que pendant les 27 ans de Blaise Compaoré dont les lenga fils et autres sont nostalgiques.
    Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 16:43, par Objectivité
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Merci, merci et merci à Balai citoyen. Les gens ont voulu enterrer l’image de Thomas SANKARA. Mais 30 ans après l’homme reste dans les mémoires comme si c’était hier. Dieu est grand. Rien ne justifiait l’assassinat de SANKARA si n’est des intérêts égoïstes. Si à chaque fois on ne se comprend pas on doit se tuer, personne ne va rester sur cette terre. SANKARA ne devrait pas mourir de cette façon. Que Dieu le ramène dans notre cher Faso pour nous sauver des prédateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 18:23, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    BSR .MERCI AU BALAI CITOYEN POUR CETTE INITIATIVE COMBIEN NOBLE ET SALVATRICE POUR LA JEUNESSE QUI N A CONNU LE CAPITAINE THOMAS ISIDORE SANKARA DIT THOM SANK LE PF AFFECTUEUSEMENT PAR NOUS. AVEC CES GENRES DE COLLOQUES ET DE DEBATS SUR LES OEUVRE DE SANKARA UNE PRISE DE CONSCIENCE VA NAITRE AU SEIN DE LA JEUNESSE ET NOUVELLE REVOLUTION NAITRA AVEC DES DIRIGEANTS DIGNES ET SOUCIEUX DU DEVENIR DU BURKINA FASO TERRE DES HOMMES INTEGRES QUI A PERDU DE SON PRESTIGE DU TEMPS DE LA REVOLUTION SANKARISTE. JE SUIS SANKARA ! JE SUIS SANKARA ! ET JE RESTERAI SANKARA !. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !
    PAS UN PAS SANS LE PEUPLE !
    ABAS LA GABEGIE,
    ABAS LE FAVORITISME,
    ABAS LA CORRUPTION ;
    ABAS LE KALABOULE ;
    ABAS LES DIRIGEANTS POURRIS !
    ABAS LES PARESSEUX !
    HONNEUR AU PEUPLE !
    GLOIRE AU PEUPLE !
    POUR UNE REVOLUTION DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE EN AVANT !
    DIGNITE AU PEUPLE :
    MERCI CAMARADES.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2017 à 18:44, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Colloque du Balai citoyen sur le 30e anniversaire de Thomas Sankara : Témoignages et analyses à flot sur le héros de la révolution burkinabè

    Merci au Balai Citoyen de nous replonger DANS LA RÉVOLUTION DE THOMAS ISIDORE SANKARA.CONTINUER SUR CETTE LANCÉE.IL EST TEMPS QUE LES VRAIE SANKARISTES S EMPARENT DU POUR DÉMOCRATIQUE POUR DÉROULER LEUR PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT EN 2020

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés