Situation nationale : Le R.S.E.E.P invite le gouvernement à prendre des mesures de prévoyance ...

vendredi 27 octobre 2017 à 00h36min

Par la déclaration ci-après, le Rassemblement des Sentinelles pour l’Epanouissement Economique et Politique (R.S.E.E.P) fait une analyse sur la situation nationale et invite le gouvernement à prendre des mesures face à un certain nombre de sujets.

Situation nationale : Le R.S.E.E.P invite le gouvernement à prendre des mesures de prévoyance ...

Le R.S.E.E.P, très sensible à la douleur du peuple en ces temps où sévissent le paludisme, la dengue et les accidents de toute nature, vient présenter ses condoléances à toutes ces familles éprouvées par la mort et saisit l’occasion pour souhaiter prompt rétablissement aux malades et aux accidentés. La situation est d’autant plus désolante quand nous notons avec consternation que ce sont les bras valides de la Nation qui sont tous les jours arrachés à son coeur.

Le R.S.E.E.P voudrait par cette déclaration, interpeler le gouvernement à retirer de sa tête, un tant soit peu, les affaires politiques liées à la conquête du pouvoir pour se pencher sur cette question cruciale liée à la maladie que l’on appelle la Dengue qui sans vergogne, décime la population. Nous avons pu constater qu’en plus de la cherté du dépistage de la dengue (10 000 francs CFA), ce test n’est possible que dans quelques laboratoires. Ce coût qui, de loin, dépasse le portefeuille du citoyen lambda fait que beaucoup meurent sous leur toit sans aucune forme de procès possible.

Aussi, nous interpelons toute la classe politique et les O.S.C (organisations de la société civile, ndlr) à taire le bruit de la guerre du pouvoir qui ressemble fort bien à la politique politicienne afin de se consacrer à la revendication ultime qui est la question de la survie du peuple. Il n’est ni moral ni acceptable qu’à l’heure où la Nation perd ses fils et ses filles, l’on se livre à des débats stériles. Il est temps que tous les animateurs de la vie sociale et politique reconvertissent leur énergie spirituelle et intellectuelle pour entendre le cri de ce peuple sans défense et dont le berger semble pris dans un profond sommeil.

Le R.S.E.E.P invite aussi le gouvernement à prendre des mesures de prévoyance car, comme ce n’est un secret pour personne, la saison hivernale n’a pas été à la hauteur de nos attentes. Des mesures de prévoyance sont alors plus que nécessaires pour éviter que la Nation ne sombre dans la famine.

Pour ne pas être long, le R.S.E.E.P propose au gouvernement à peser de son poids pour rendre accessible, voire gratuit, le dépistage de la dengue au peuple burkinabé et à adopter toutes les mésures nécessaires pour l’éradication de ce mal. Nous invitons aussi le gouvernement, les acteurs de la société civile, les partis politiques, les chefs coutumiers et religieux, chacun en fonction de ses moyens à multiplier la sensibilisation sur la sécurité routière. Ainsi, nous éviterons que la route ne nous vole chaque jour nos biens aimés.

Le R.S.E.E.P propose comme recette sa devise au peuple burkinabé : vigilance-prévoyance-prudence

Dieu bénisse le Burkina Faso.
Ouagadougou, le 25 octobre 2017

Le Camarade Président du R.S.E.E.P
Joël Aimé OUEDRAOGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés