Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

lundi 23 octobre 2017 à 02h07min

Le groupe parlementaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a organisé ses 2e journées parlementaires de l’année 2017, du 20 au 22 octobre 2017, à Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord. Trois jours durant, ils ont réfléchi sur le thème « regard du groupe parlementaire MPP face à la forte demande sociale et pressante des populations ». Objectif : trouver le « fil d’Ariane » qui conduira à la satisfaction du peuple burkinabè, dans un contexte social très agité et une situation sécuritaire préoccupante.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

Après 72 heures de réflexions dans la cité de Naaba Kango, le groupe parlementaire MPP a livré les conclusions de ses travaux. Les élus nationaux recommandent à l’exécutif : une meilleure consommation des crédits budgétaires de l’Etat, gestion 2017 ; la mise en œuvre rapide des actions du PNDES (Plan national de développement économique et social) dans les domaines d’éducation, de santé, d’eau potable, d’infrastructures routières, d’énergie, de logements et d’emplois.

JPEG - 124.6 ko
Des militantes à la cérémonie d’ouverture

Ces 2e journées parlementaires du groupe parlementaire MPP se sont tenues dans un contexte de morosité économique, de forte agitation au niveau du front social, ainsi qu’une situation sécuritaire préoccupante particulièrement dans la partie Nord du pays. Aussi, l’actualité nationale est marquée, ces derniers jours, par la décision d’accorder la liberté provisoire du Général Djibril Bassolé et les remous au sein de l’UPC (2e force politique). Ce, à la veille de l’an 3 de l’insurrection populaire et de l’an 2 de l’arrivée au pouvoir du MPP. Et, c’est peu de le dire : les efforts accomplis jusque-là par le gouvernement pour offrir aux Burkinabè, de meilleures conditions de vie des populations restent largement en deçà des attentes. Pire, ces attentes se font de plus en plus fortes et pressantes.

Les députés MPP au secours du gouvernement

JPEG - 89 ko
Réné K Lompo, président du groupe parlementaire MPP

« Comment réaliser des performances dans l’exécution des actions programmées par le PNDES en vue de contribuer au bien-être des populations, dans un contexte marqué par un front social très agité, d’une part, et par une accentuation des activités terroristes, d’autre part ? ». C’est la question à laquelle les élus nationaux du parti au pouvoir ont décidé de réfléchir. A travers le thème : « regard du groupe parlementaire MPP face à la forte demande sociale et pressante des populations ».

Et, pour mieux répondre à cette question et apporter des solutions, les députés MPP ont fait appel au Premier ministre Paul Kaba Thiéba pour présenter deux communications : l’une portant sur les réalisations socio-politiques (eau potable, assainissement, santé, infrastructures et sécurité alimentaire), et l’autre sur le thème : justice, sécurité et restauration de l’autorité de l’Etat. A l’issue des échanges, les parlementaires soutiennent que, contrairement à ce qu’affirment les contempteurs du parti au pouvoir, il y a des acquis non négligeables.

JPEG - 122.8 ko
Le Premier ministre et le Président de l’Assemblée étaient présents à la cérémonie d’ouverture

Mais, c’est la communication qui fait défaut. « De l’analyse des députés, en dépit d’un contexte difficile de mise en œuvre du PNDES marquée par la recrudescence des attaques terroristes dans les frontières du Nord et de la Boucle du Mouhoun et des revendications sociales tous azimuts dans l’administration publique, des acquis substantiels ont été engrangés cependant, le gouvernement devrait améliorer sa politique de communication pour rendre compte de ces réalisations au peuple », peut-on lire dans le rapport général des 2e journées parlementaires du groupe MPP.

Hommage à Salifou Diallo

JPEG - 115.3 ko
Une statue en hommage à Salifou Diallo dévoilée (en face du siège du MPP)

C’est le 21 octobre qu’a eu lieu la cérémonie officielle d’ouverture des travaux. Ce, après le début des travaux la veille, précédé de visites à des autorités administratives et coutumières. Comme il fallait s’y attendre, l’ombre de Salifou Diallo (ex président de l’Assemblée et Président du MPP, natif de Ouahigouya) a plané sur ces journées parlementaires qui, plus se sont tenues dans sa ville natale. « Dr Salifou Diallo était un intrépide combattant de la démocratie, un patriote et un militant engagé qui a fortement contribué, aux côtés d’autres camarades, à l’enracinement de la démocratie dans notre pays, à la création de notre parti, le MPP et ses victoires éclatantes lors des élections présidentielle, législatives et municipales passées », a rappelé Réné Kourboundou Lompo, le président du groupe parlementaire MPP.

Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux, le secrétaire général de la section provinciale du MPP/Yatenga, Mamadou Ouattara a invité les députés à être actifs, qu’ils sortent d’heureuses conclusions qui permettront de résoudre l’impérieuse question de la forte et légitime demande sociale des populations.

A l’issue des travaux, en plus des deux recommandations sus-citées, les parlementaires ont fait une motion de soutien au gouvernement pour ses efforts pour faire face à toutes les attaques terroristes. Aussi, le groupe parlementaire MPP a appelé toutes les couches sociopolitiques de notre pays à un relent de civisme et de solidarité. Les élus du parti au pouvoir ont également invité les populations à une coopération réelle et véritable avec nos forces de défense et de sécurité.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 octobre 2017 à 11:19, par MOREBALLA
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Ceux qui cherchent et ne trouvent pas les solutions à votre gouvernance léthargique, vous les avez , ceux qui ont des solutions sociopolitiques du moment, vous ne les chercher pas. Le fort des personnages du folklore par le rythmique de me voila sont les plus illustratifs des décideurs du moment , les imbus de la sagesse attendent l’opportunité de se rendre utile sans calcul.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 11:59, par gangobloh
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Du courage et un peu d’efforts et ça ira. traquer tous ceux qui ont pillé et ceux qui continuent à piller les caisses de l’Etat à rendre gorge. Les paroles seules ne suffisent plus. il faut la bonne volonté avec des actions fortes pour faire la différance avec les anciennes gestions et que le peu de réalisation sur le terrain soit de qualité.
    Que Dieu vous assiste.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 13:47, par Le sage
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Faites attention. La porte de l’hemicylce va se fermer pour certains a jamais...

    *Qui peut être mon futur député ?*

    Tu as fait trois mandats de députation, ça suffit. D’autres sont aussi capables de représenter le peuple et valablement.

    Tu as fait deux mandats de députation et tu en veux un troisième.

    Bien ! Tu es initiateur de combien de propositions de lois ?
    Quel a été ton combat pour le contrôle effectif de l’action gouvernementale ?
    Par mandature, je ne veux pas savoir ton rôle d’assistant social par l’éducation de ton électorat à la corruption et à la mendicité, mais ce que tu as fait concrètement pour l’avancement de la décentralisation et de la déconcentration profitable à ta circonscription électorale ?

    Inutile de me convaincre du nombre de lois votées car les lois votées de façon désintéressée, au nom du respect pour le peuple souverain, sont de meilleure qualité que les votes de loi intéressés. Si tu as reçu une fois de l’argent de la corruption, es-tu encore digne d’être un défenseur de l’intérêt général et du bien commun ?

    JE NE VOTERAI PAS POUR TOI.

    Tu as fait un mandat et tu en veux un second. Je veux connaître ton bilan moral et éthique, ton bilan politique et ton bilan de reddition de compte au peuple burkinabe.. Je ne veux pas savoir le nombre de lois votées mais ce que tu as fait pour que les lois votées soient promulguées avec prise de leurs textes d’application. Est-ce que tu fais parti de ceux qui font une heure de somnolence et deux heures de sommeil chaque jour de session du parlement ? Je ne t’ai pas envoyé au parlement pour que tu sois le député du silence et des secrets, mais pour parler fort en mon nom pour me défendre et non défendre un gouvernement même en erreur. Alors, durant le mandat passé, tu as pris la parole combien de fois par type de gouvernance et pour combien d’heures sur la mandature ? As-tu un contrat avec une radio locale de ta circonscription électorale pour l’éducation citoyenne et la reddition de compte ? Je veux voir le contrat avec cette radio pour m’assurer que tu n’es pas un député perché et penché sur ses intérêts personnels, mais un député du peuple dans le peuple avec son peuple. Et puis, fais-moi le bilan de ton combat pour accélérer et approfondir la décentralisation afin qu’aucun acteur politique lucide ne courtise un gouvernement central ou n’opère des ralliements infantilisantes pour demander routes, centres de santé, écoles... C’est une anomalie que cultivent nombre de députés sans exigence pour la territorialisation des politiques et budgets de l’État. Et puis, quel est ton combat pour le VIVRE ENSEMBLE ? Sans des réponses claires, je ne voterai pas pour toi ?

    Si c’est pour l’immunité parlementaire, l’impunité, le passeport diplomatique et la corruption inter-institutionnelle que tu es candidat, tu n’auras ni mon visa ni ma voix.

    *Seras-tu candidat pour la députation ?*


    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 16:26, par cheickh
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Pour les militants de base, tout cela est bon mais ce n’est pas arrivé.Ceux qui saignent depuis le départ physiquement, matériellement et moralement pour la cause du parti, attendent toujours en vain le retour de l’ascenseur. Non seulement rien ne se fait pour compenser leurs souffrances, et on leur demande en plus de toujours s’investir chemin faisant. Même les prêts qu’on lance à grand bruit, finissent par profiter plus aux autres couches populaires qu’aux militants, où a-t-on vu çà ? Dans ces conditions-là il faudra vraiment que vous alliez réapprendre à faire la politique, car vous contribuez plutôt à démobiliser les militants qu’à les attirer. A ce rythme-là, même si vous réussissez à transformer le visage du Burkina en lui donnant celui des USA, cela ne profitera à personne socialement. Donc entre-nous, il faut veiller à revoir votre formule, sinon d’ici 2020, quand vous vous retournerez, vous ne verrez plus personne derrière vous.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 16:26, par DDCOOL
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Toujours Ouahigouya..la nécropole ! Pourquoi ? afin de galvaniser l’électorat !!! ehehe on a tout compris !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 16:29, par LIKI N’GUESSE
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    Ce truc là ne ressemble pas à Salif mais plutôt à un chef samo

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2017 à 09:17, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Attentes des populations burkinabè : Le groupe parlementaire MPP à la recherche des solutions

    DU COURAGE AUX DÉPUTÉS MPP BONNES JOURNÉES PARLEMENTAIRES. SOYEZ DES AMBASSADEURS DU PEUPLE BURKINABÉ POUR LE CONTRÔLE VÉRITABLE DE L’ ACTION GOUVERNEMENTALE. FAITES ACCÉLÉRER LA MISE EN ŒUVRE DU FAMEUX PNDS QUI TARDE A PRENDRE SON VÉRITABLE ENVOLE. QUE SE PASSE T- IL AU SOMMET DE L ’ÉTAT.QU ON EN FINISSE AVEC TOUS CES DOSSIERS PENDANT DE LA JUSTICE ET SE REMETTRE VITE AU TRAVAIL POU LE BONHEUR DU PEUPLE BURKINABÈ QUI A SOIF POUR UN MEILLEUR ÊTRE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés