Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

LEFASO.NET | Par David Demaison Nébié • dimanche 22 octobre 2017 à 01h56min

Le Directeur régional des infrastructures routières de la Boucle du Mouhoun KAMBOU Benjamin nous a accordé un entretien le 12 octobre 2017, entre Dissankuy et Daboura. C’était lors d’une sortie sur ce tronçon.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

Pouvez-vous vous présenter ?

Je me nomme KAMBOU Benjamin, Ingénieur en Génie Civil, Directeur Régional des Infrastructures de la Boucle du Mouhoun.

Présentez-nous le réseau routier de la Boucle du Mouhoun.

Le réseau routier de la Boucle du Mouhoun est un réseau composé de deux mille cinquante-six (2056) km de routes en terre classée dont 368.1 km de routes bitumées et environ mille (1000) km de pistes rurales. En terme de linéaire (longueur), c’est la première Région en infrastructures routières.

Quel est l’état du réseau routier de la Boucle du Mouhoun ?

Le réseau de routes en terre est très dégradé. Les raisons sont multiples. Il y a le fait que nous sortons d’une saison hivernale, mais aussi un retard pris dans l’entretien des routes, dans les années antérieures, retard que nous tentons de rattraper.
Par contre l’ensemble du réseau de routes bitumées est dans un état relativement acceptable. Nous pouvons citer entres autre la RN01 (Boromo-Pa- Founzan), la RN14 (Koudougou-Dédougou-Nouna-Djibasso-Ftre Mali), la RN10 (Bobo-Dédougou).
De grand projets sont en cours actuellement pour améliorer la mobilité des biens et des personnes dans la Région. Il s’agit entre autres des travaux de bitumage de la RN10 (Dédougou-Tougan) et de la RN21 (Didyr-Toma-Tougan).

Quel est l’objet de votre sortie de ce jour à Dissankuy ?

Nous sommes à Dissankuy ce matin pour le positionnement de l’entreprise responsable des travaux d’entretien sur la Route de Solenzo (La RR24 Nouna-Sanaba-Solenzo). Elle est à pied d’œuvre actuellement sur la RR17 (Nouna-Dokuy-Balavé) où elle est en train d’exécuter des dalots au nombre de 04. Mais compte tenu du trafic, de la dégradation de la RR24 et de la saison hivernale qui tire à sa fin, nous lui avons intimé de se déployer impérativement sur le tronçon. Du reste, elle ne sera pas la seule à intervenir car nous attendons au moins 2 autres entreprises sur cette route régionale et sur le reste du réseau classé et des pistes rurales des Banwa. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 octobre à 02:43, par Adamus
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    Le fait que la voie Koundougou-Solenzo-Dédougou n’est pas encore butimée est tout simplement le résultats de la démission irresponsable et régionaliste de nos gouvernants vis-à-vis de cette région qui est une vache laitière à travers la culture coton. La population n’a que ses yeux pour pleurer. Le coton a été pendant longtemps la première source de dévises du pays, la SOFITEX est rattachée à la présidence du FASO, les camions de la SOFITEX viennent chaque année détériorer la voie et après la population n’a que ses yeux pour pleurer. La SOFITEX a elle seule pouvait financer le bitumage de cette voie car ce sont ses camions qui l’abiment chaque anneé ! Et pourtant la SOFITEX amasse des milliards depuis des décennies dans cette régions.
    Si la population dans l’union décide :

    1) de ne pas produire du coton tant que la voie n’est pas bitumée
    2) de sanctionner dans les urnes les partis de la mouvance présidentielle au pouvoir,

    Vous allez voir cette voie sera vite bitumée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 18:09, par Tiambè DIOMA
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    M. Le DR et les voies Kodougou- Sanaba-Yasso-Balavé-Tansila-Frontière du Mali ainsi que Solenzo- Balavé-Tansila-Frontière du Mali ? Pourquoi ces voies ne sont-elles pas prises en compte dans le programme de revêtement ? Tout le monde sait que les routes dans la province des Banwa sont particulièrement détériorées et comment la programmation peut-elle laisser en rade ces voies ?
    Je suis quand même surpris que ces routes ne soient pas programmées par la DR pour des réfections au regard de leur état de détérioration. Vous n’ignorez pas que cette portion du pays est pratiquement inaccessible à presque toute saison et plus encore pendant la saison hivernale.
    M.le DR merci de ne pas nous oublier.
    Aimablement un originaire de Tansila.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 18:10, par Tiambè DIOMA
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    M. Le DR et les voies Kodougou- Sanaba-Yasso-Balavé-Tansila-Frontière du Mali ainsi que Solenzo- Balavé-Tansila-Frontière du Mali ? Pourquoi ces voies ne sont-elles pas prises en compte dans le programme de revêtement ? Tout le monde sait que les routes dans la province des Banwa sont particulièrement détériorées et comment la programmation peut-elle laisser en rade ces voies ?
    Je suis quand même surpris que ces routes ne soient pas programmées par la DR pour des réfections au regard de leur état de détérioration. Vous n’ignorez pas que cette portion du pays est pratiquement inaccessible à presque toute saison et plus encore pendant la saison hivernale.
    M.le DR merci de ne pas nous oublier.
    Aimablement un ressortissant de Tansila.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 06:18, par DAKUYO Yiwami
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    En réponse à réseau routier de la Boucle du Mouhoun : je suis désolé mais notre gouvernement ne sais pas prioriser les activités de développement. Il y’a des actions qui peuvent faire effet "boule de neige" ou effet d’entraînement en matière de developpement , cependant il se contente de faire semblant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 11:25, par Dié
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    Question à nos DR de la boucle du Mouhoun et du Nord : A quand le bitumage de l’axe Dédougou- Tougan -Ouahigouya ? ce tronçon important de la route du poisson,du bétail,des produits maraîchers et vivriers.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 12:52, par KONATE Dakou
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    Mr le DR, c’est bon mais je voudrais que vous suivez sérieusement l’exécution des travaux car le plus souvent nous assistons à du n’importe quoi.et au bout du rouleau le travail est très mal fait. Il faudra effectivement songer à l’axe Kodougou-Sanaba-Dira-Balavé-Tansila qui est très important sur le plan désenclavement de la zone. Merci cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 13:08, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    Dites- nous monsieur le DR quelle est la situation des travaux en cours exécutés par l’entreprise COPIAFAX sur le tronçon POURA carrefour-POURA-FARA ?On note une lenteur dans l’exécution des travaux et le délai consommé est largement dépassé.Qu’est-ce qui se passe au juste avec cet entrepreneur qui a du mal à faire bouger les lignes sur cet axe routier ?Et que pensez-vous de la mauvaise qualité des travaux exécutés ?Peut-on dire que c’est vraiment des travaux d’entretien périodique qui sont réalisés sur ce tronçon ?Éclairage svp.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 14:23, par Aboubacar
    En réponse à : Réseau routier de la Boucle du Mouhoun : Des travaux d’entretien en attendant les projets de bitumage

    Il ne faut pas que le gouvernement joue à la ruse et déplace le débat à la DR de la boucle du Mouhoun. Il veut créer une débat inutile entre les fils de la région alors le problème se trouve au niveau national. C’est une fuite de responsabilité du Gouvernement qui a toujours utilisé la Boucle du Mouhoun sans une volonté réelle de la développer à la hauteur de ses potentialités. Grenier du Burkina pour les céréales, et vache à traire pour le coton, cette région est la dernière en infrastructures. Il a fallu attendre la MCA des Américains pour y faire quelque chose. Le problème se trouve au niveau des dirigeants régionalistes et ethnicistes qui ont toujours considéré cette région pour l’exploiter mais pas pour développer ses infrastructures.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés