Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • dimanche 22 octobre 2017 à 02h03min

Un colloque sur le père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara. C’est l’information que le mouvement le Balai Citoyen a confiée à la presse ce vendredi 20 octobre 2017, à son siège à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

Les 26 et 27 octobre 2017, l’Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo abritera un colloque pour marquer le 30e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara (15 octobre 1987). L’objectif étant de permette aux acteurs politiques, scientifiques et de la société civile de discuter de la conduite des affaires publiques par le père de la révolution. Au nom de la Coordination nationale du mouvement et du Comité d’organisation du colloque, Smokey (Serge Bambara) a donné les grandes lignes de cette rencontre. Pour lui, cela découle de l’idéal de combat et de gouvernance que le Capitaine Sankara a incarné durant ses quatre ans de gestion du pouvoir d’Etat.

Déceler les limites de la révolution

C’est donc pour rompre avec les formes traditionnelles de commémorer le révolutionnaire que cette rencontre scientifique est organisée sous le thème : « Colloque trentième anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara : la Révolution burkinabè et l’héritage de Thomas Sankara ». Selon les conférenciers, le colloque est ouvert, et servira de cadre pour dire ce qui a marché et ce qui n’a pas marché sous la révolution, afin de tracer une feuille de route. « Le Balai citoyen ambitionne de susciter un débat contradictoire et objectif sur les quatre années de la révolution, afin de connaitre ses aspects positifs et ses limites », a laissé entendre Smokey.

Donc ceux qui ont été victimes d’une manière ou d’une autre, sous la révolution, sont invités à venir témoigner pour la postérité, « à partir du moment où on arrive à démontrer par son argumentaire la force de la vérité, parce que la vérité est révolutionnaire ». En présence des participants de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Togo, de la France et du Burkina. Durant ces deux jours, six axes seront abordés :

-  Acteurs et témoins de la révolution sankariste ;
-  L’héritage du président Sankara (réappropriation de l’idéal) ;
-  La singularité historique de la révolution sankariste ;
-  La conception sankariste de l’économie et du développement ;
-  L’idéal géopolitique de Sankara à l’ère de la mondialisation ;
-  Révolution sankariste et création d’un homme nouveau.

Pour cette activité, le mouvement a fait comprendre que la famille du Président Sankara est informée et sera associée à la tenue de ce colloque. « Tout le monde est le bienvenu. Il ne faut pas qu’on regarde à travers le prisme familial, toute l’action qui est menée pour Sankara. De mon point de vue, Sankara appartient à la communauté internationale, au monde. Je crois que la famille est d’accord avec cela », a indiqué le porte-parole du Balai citoyen. Dans les jours à venir, Smokey compte rencontrer la veuve Mariam Sankara et la question du colloque ne manquera pas d’être abordée.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 octobre 2017 à 09:25, par Sun Tzu
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    Tres belle initiative !!!
    Surtout cela pourra servir de base pour definir le Sankariste de Deuxieme Generation (SDG), cad celui qui fait la synthese des Actions, Pensees et Philosophies positives de Thomas Sankara tout en se gardant de retomber dans les Derives et Actions negatives qui ont eu lieu pendant la premiere Revolution. Cela constitue l’une des fondations en vue de la Deuxieme Revolution 100% Democratique

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 11:13, par Blaise
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    Smoky comme paneliste le niveau du débat sera naze

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 13:22, par Objectivité
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    Merci. On y sera. Cela permettra de témoigner contre ceux qui gâte le nom de la révolution à tout point.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 14:21, par Ka
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    Voilà une bonne initiative pour celles ou ceux qui doutent, ou se posent des questions de la révolution démocratique et populaire du 4 Août 1983, qui présentait un double caractère, qui avait pour tâche primordiale, ‘’’’’’la liquidation totale de la domination et l’exploitation du peuple opprimé par des prédateurs et valets de l’impérialisme sur le continent, de s’ouvrir et de dire leur part de vérité sur le père de cette révolution inachevée qui était le fils de l’Afrique nommé Thomas Sankara :’’’’’’’ Celui qui a eu le courage de dire à ses paires présidents du continent, ‘’d’avoir le courage politique de rompre franchement avec ce qui a fait son temps, pour s’autoriser l’exploration d’autres voies susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue entre les peuples.’’ Oui c’est le moment de parler le bien et le mal de notre révolution inachevée d’un idéologue et d’un visionnaire qui était Thomas Sankara, qui savait, qu’en soulevant cette révolution, que toutes les révolutions qui surviennent de par le monde ne ressemble point : Chaque révolution apporte son originalité qui la distingue des autres : ‘’’’Celle de Thomas Sankara qui était pour tout le peuple Burkinabé, n’échappe pas à cette constatation, avec des conséquences même dans l’histoire, si les œufs sont cassés pour des particularités de notre pays de son degré de développement et l’assujettîmes du système capitaliste mondial. Oui le mal et le bien se conjugue pour trouver une bonne voie à suivre : ‘’’’’’’’’Mais le bien et le vrai héritage laissé par notre révolution inachevée, peut-être confirmer à 90%, vu ses engagements qui continus a êtres réalisés et soutenu par une jeunesse qui n’a pas connu cette révolution, mais la vision de son père qui est le valeureux Thomas Sankata tué atrocement pour son intelligence et sa bonne vision, reste un repéré pour leurs objectifs de développer le pays que nous aimons tous.’’’’’’’’ Pour sa vision et son idéologie très large, Thomas Sankara est porté de nos jours comme Ghandi, Lumumba, Mandela, le Ché, et beaucoup d’autres, dans l’histoire par les voies réservées aux chevaliers de la liberté et de aux hommes de progrès.

    Répondre à ce message

    • Le 23 octobre 2017 à 07:52, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

      - Mon ami et promo KA, c’est un juste un groupuscule de mange-mils dont un porte une crête (petit chapeau) ! Sinon comment ils vont faire un meeting pour dénoncer la libération du général Bassolet et on les autorise alors qu’on refse et bastonne Pascal ZAIDA  ! Un groupuscule de fourmis-magnats qui fourmille partout !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 23 octobre 2017 à 16:56, par Ka
        En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

        Mon ami et promo le kôrô Yamyélé nationale, ce qui a fait Thomas Sankara un fils de l’Afrique, ce sont ses idées et non sa petite personne. L’initiative que le balai Citoyen a eu pour parler du bien et le mal de notre révolution inachevée est bonne, et ces initiateurs seront secondaires après les critiques des uns et des autres qui seront très enrichissantes a récolter pour enterrer les doutes, la haine, et aussi pourquoi cette révolution a fait trembler le continent Africain. Quant au problème de ceux qui ne veulent pas assumer leurs actes et répondrai devant la justice comme Djibril Bassolé, et Zaida qui défie les interdictions des autorités compétentes, et devient un hors la loi, tu connais mon opinion là-dessus, Djibril Bassolé ou Zaida doivent se soumettre à notre justice et aussi a ses règles.

        Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 07:58, par de rien
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    je sui agréablement surpris !!! j’ai toujours pensé que dans ce pays, la jeunesse n’avait d’yeux que pour les aux faits d’arme du bouillonnant capitaine ! on va pouvoir entendre un autre son de cloche.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2017 à 12:48, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Mouvement le Balai Citoyen : Un colloque pour dire du « bien » et du « mal » de Thomas Sankara

    TRÈS BELLE MANIÈRE D ABORDER DIFFÉREMMENT LES ANNIVERSAIRE DE L ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA.IL FAUDRA DÉSORMAIS DE LA RÉFLEXION ET NON DU FOLKLORE AUTOUR DE LA RÉVOLUTION SNKARISTE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés