Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

dimanche 22 octobre 2017 à 02h00min

Ceci est un communiqué de presse de la Division de la Communication et des Relations Publiques de la Police Nationale, sur les arrestations consécutives au meeting du CED de Pascal Zaida ce samedi 21 octobre 2017.

Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

A l’appel de certaines organisations associatives, dont le « Mouvement Populaire de la Jeunesse » et le « Cadre d’Expression Démocratique », avec à leur tête Monsieur Pascal ZAIDA, une manifestation avait été prévue dans la ville de Ouagadougou le 21 octobre 2017.

Au regard des risques de troubles à l’ordre public liés à cette manifestation, les autorités communales ont donné un avis défavorable à sa tenue.
Malgré cette interdiction, les organisateurs par le canal de conférences de presse, ont maintenu leur projet et ont invité leurs militants à se rendre, au Rond-point des Nations Unies à partir de 8 heures.

Afin de préserver l’ordre public, un dispositif sécuritaire a été mis en place par les forces de sécurité.

Nonobstant ces mesures de préservation de l’ordre, quelques manifestants, parmi lesquels Monsieur ZAIDA Pascal, qui s’étaient regroupés aux environs de la Maison du Peuple, ont par trois fois, forcé les barrages mis en place par la Police. Cette attitude des manifestants a suscité une réaction de colère des commerçants riverains, amenant les forces de l’ordre à intervenir et à interpeller, sur les lieux, quatre personnes, dont Monsieur ZAIDA Pascal.

Ces incidents surviennent après que, les 26 septembre, 4 et 17 octobre 2017, les initiateurs de la manifestation ont été convoqués par les services de la Police Nationale pour être mis en garde contre d’éventuels débordements à la suite de leur manifestation.
Une procédure judiciaire a été diligentée et les personnes interpellées seront conduites devant les autorités compétentes.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens.
Division de la Communication et des Relations Publiques de la Police Nationale.

Vos commentaires

  • Le 21 octobre 2017 à 15:52, par Le banlieusard En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Parfaitement d’accord avec vous de la police nationale. C’est le minimum qu’il fallait faire. Il a suffisament eu de conseils surtout de la part de Kôrô Yamilélé et de nombreux internautes bien avisés de la chose sécuritaire. Maintenant, la justice ne doit pas badiner avec lui. Il doit faire quelques temps de cachots avec les urines noséabondes de la MACO pour l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 15:54, par Dedegueba Sanon En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ce qui devait arriver, arriva. Ce Zaida a " tout fait " pour qu’on l’arrête. Reste à savoir pourquoi ? Et ce que veulent ceux pour qui il " s’agite".
    Pauvre jeunesse, désoeuvrée, chomeuse et affamée, ne vend pas ta dignité pour quelques poignées de francs. Notre politique est dominée par une congolmerat de "sans foie ni loi", nés avant la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 15:57, par Tingalaafi En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Quand on veux abattre son chien, on l’accuse de rage.Cette manifestation, en aucun cas troublera l’ordre publique.nous sommes dans un état de droit démocratique et chaque citoyen burkinabé est libre d’exprimer ses idées conformément aux principes démocratiques.Cette action manipulatrice de la police met en cause le principe de la liberté d’expression.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:01, par Yako En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Digne d’un état fascio.Simon n’a que à décréter l’état d’urgence.Autrement dit je ne vois pas comment peut-il autoriser la manif du MBDHP prévue pour la semaine prochaine.Honte à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:11, par Mince Explication En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Je ne suis pas d’ accord avec ce Zaida -la. Il est la main visible des perdants des 30 et 31 octobre mais c’et vague, ce dont vous l’ accusez. "Risques de troubles de l’ ordre oublis", ca veut dire quoi ? Ne fabriquer pas un heros a partir d’ un mangeur. Il est en en train d’ exercer son droit constitutionnel. Ce n’est pas parce que des commercants ne sont pas d’ accord qu’ il perd son droit constitutionnel. Cette arrestation n’est pas intelligente.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:25, par Alex En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Je voyais le risque d’affrontements venir et je me demandais quelles seraient les actions idoines pour prévenir de tels débordements. Les tensions sont encore vivaces dans l’esprit de beaucoup de burkinabè et quand on y soupçonne des manigances de ceux qui ont perdu le pouvoir à travers les agitations de ces mouvements, on se pose des questions. Pourvu que la raison triomphe sur les passions pour que tous les citoyens s’unissent pour construire la patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:27, par Contribution En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Je pense qu’il y’a lieu de le Faire examiner egaliment part un psy car ce monsieur vu ses agissements ne doit pas jouir de toutes ses facultes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:29, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    - Pauvre ZAIDA ! Le pouvoir de RMCK s’attaque à l’épouvantail et laisse la vraie cible. Ce pouvoir-là va gatter son nom déjà terni il y a longtemps. Que vaut un ZAIDA ? Absolument rien ! Quand on est faible, c’est ainsi ! Même si on attrappe un lièvre on jubile comme s’il s’agissait d’une panthère. En quoi l’arrestation d’un ZAIDA va régler la situation en dehors de le faire un martyr ? Pauvre pouvoir MPP !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre 2017 à 08:40, par Soka En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

      Eh, Kôrô ! Tu es vraiment drôle, hein !
      Ce n’est pas parce qu’on n’a pas encore attrapé la panthère qu’on va laisser les petits lièvres sautiller devant le chasseur !
      Et qui sait, si le lièvre n’a pas été envoyé pour "tâter" le terrain ! Dans tous les cas, un lièvre dans la marmite permet de reprendre des forces pour poursuivre la panthère ! En cuisinant le lièvre, ce qui l’ont envoyé sortiront des bois ou se terreront un moment.

      Répondre à ce message

      • Le 22 octobre 2017 à 11:55, par Paratdegdo Nongdo En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

        Est-ce qu’ on veut vraiment attraper la panthere ? Comme si on ne savait pas ou se trouvait cette panthere ! Gnirimporte quoi ! Ce que lea police a fait-la, c’est la febrilite du gouvernement qu’ elle a mise dehors. Et si le gouvernement est febrile , c’ est qu’ il n’est pas sur de lui. Fallait meme pas donner attention a ce zouave la et renforcer les renseignements autour de lui pour etre sur que ca n’ obeit pas a un vaste complot. Sinon tout le monde sait que la destabilisation de notre regime ne passera pas par le grand Sud. Je ne suis pas MPP mais en attendant, ils font partie de ceux qui ont lutte pour chasser la dynastie tyrannique des Compaore du pouvoir. Pour ca seulement, je suis pret a ne pas etre trop virulent avec le regime mais il ne doit pas fabriquer des heros a partir de zero comme Z, c’est a dire comme Zaida.

        Répondre à ce message

      • Le 23 octobre 2017 à 08:01, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

        - Soka, ton récit me dit que tu es plus drôle que moi.

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:31, par Noaga En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Enfin on a des dirigeants qui ont des C................La democratie ne doit pas nous amener a tout

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:34, par Major En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Big respect à la police !
    Cela est un bon début ; si n’import qui peut se lever et défier les autorité de ce pays, il vaudrait mieux vivre en Afghanistan !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:37, par Mando En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Depuis quand le soucis des commerçants ont été un motif pour empêcher une manifestions. Dommage que ce pays recule dans l’expression de la liberté. On fabrique des héros a moins frais. Les autorités auraient ce départir de ce non événement, pascal n’aurait rien dit a cet meeting,qu’on pas entendu. J’ai honte pour ces autorités. Ce que l’on accepte pour les uns on refuse pour les autres. Nous sommes dans un pays de savane,on voit qui se cache derrière ses faux commerçants,ou ces osc qui manifestent spontanément devant la mairie sans autorisations,..’’quand on nomme son enfant commandant,il te réclamera les premiers impot’’

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 16:49, par Ka En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse qui est l’avenir de ce pays, Zaida Pascal n’a ni l’intelligence, ni la sagesse, ni des stratèges pour rassembler la jeunesse pour un défi à conduire une alternance politique d’avenir pour notre pays. Je félicite le professionnalisme de notre force de l’ordre : Malgré les avertissements de la police, et les conseils de mon ami Kôrô Yamyélé, ce malfrat voulait instrumentaliser la jeunesse pour les dévier de leurs objectifs ‘’’’’qui était que rien ne sera plus comme avant.’’’’’ N’importe qui d’autre aurait été coffré sur-le-champ depuis longtemps. Zaida et sa bande de voyou et délinquants politique ont été des cancers incurables pour les Burkinabé quand le CDP traumatisait le peuple. Les autorités doivent veiller à ce que ce délinquant reste très longtemps au frais pour ne pas essayer de donner aux Djihadiste les pauvres vies des Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:03, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    - J’ai toujours dit que dans ce pays, beaucoup de gens bavardent au hasard et pourtant ils ne connaissent rien des terroristes ! Pourquoi attrapper un pauvre ZAIDA alors que seulement jeudi passé dans la soirée des terroristes ont incendié une école vers Nassoumbou ?! Pauvre de vous ! Moi Kôrô Yamyélé je vais vous dire ceci :

    1/- Sachez que dans la forêt du Wagadou, au nord de Nara et de Niono, ce sont les Yadasses et les Zidnabés qui sevissent notamment la bande Koronga, Tioffi, Guirel, Accor, jusqu’à Nampala.

    2/- Sachez aussi que dans le Seno central au Mali, toutes les attaques de Bankass, Koro, Bandiagara et dans le cercle de Djenné ainsi que de Ouenkoro et bien d’autres sont le fait des hommes de Moussa Koufa, bras droit d’Iyad Ag Ghali. La majorité des assaillants ne sont ni moins ni plus que ceux que l’on appelle les ‘’Santandji’’ et les ‘’Bagnadji’’. Un vocabulaire que vous venez de découvrir avec le Kôrô Yamyélé et qui vous sera de plus en plus familier ! En peulh local ‘’Santandji’’ désigne les anciens talibés connus pour leur délinquance notoire et ‘’Bagnadji’’ désigne les bergers et chômeurs peuls connus pour leur cruauté notoire dans la région de Mopti et même au Nord Burkina ici. Ils attaquent partout lors des marchés hebdomadaires des marchés et sont capables de pousser l’outrecuidance de venir jusqu’au Sahel burkinabè. Ils se déplacent à motos et volent du bétail au passage. Les ‘’Santandji’’ sont très craints pour leur connaissance profonde du coran tandis que les ‘’Bagnadji’’ sont très craints pour leur grande cruauté.

    - Ce que vous devez aussi savoir, c’est que la plupart de ces ‘’Santandji’’ même du Nord Burkina ont été des anciens talibés de ce prêcheur de Moussa Koufa, connu dans la région de Mopti. Si tout ce qui se passe aujourd’hui jusqu’au Sahel burkinabè a surpris les personnes éloignées du Centre du Mali et du Sahel burkinabè, pour nous autres les observateurs avertis, c’était prévisible car le comportement radical de ces ‘’ Santandji’’ et de ces ‘’Bagnadji’’ devenait de plus en plus radical depuis longtemps à travers leurs comportements et leurs discours sur les concepts de l’islam, sur l’arrivée des forces des forces étrangères et enfin surtout sur la pauvreté ambiante dans ces zones qui se vident chaque année de leurs habitants au profit des grandes villes ou d’autres contrées. J’ai alerté longtemps, personne ne m’a écouté et certains se plaisaient à m’insulter même. Renseignez-vous : tous les bergers ailleurs dans d’autres zones du Burkina jusqu’au Nord de la C.I. sont pour la plupart originaires du Soum et du Séno en particulier de la bande appellée ’’Djelgoodji’’ ! S’ils reviennent et désargentés, que croyez-vous qu’ils vont faire ?

    Et avec la prolifération des armes et l’avènement du djihadisme, ces ratés de la vie que sont les ‘’Santandji’’ et les ‘’Bagnadji’’ ont appris le maniement des armes, et comme les troupeaux se font de plus en plus rare conjugués à l’exode massif et sans retour des ruraux vers les centres villes, naturellement ils font le lit du terrorisme.

    NB : Quand Dicko fils chante sa belle mélodie ’’Oumé oumé oumé nbame. Oumé ! ’’Bagnadji’’ oumé nbamé...’’ vous écoutez et répétez sans savoir le sens ! Il invite les ’’Bagnadji’’ c’est-à-dire les bergers peuls à se lever et danser, sauf que dans son cas, ce n’est pas en référence avec les terroristes.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre 2017 à 22:41, par warzat En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

      Justement le koro, depuis la révolution, il n’ y a pas eu en notre connaissance de projet de grande envergure dans cette zone en dehors de la route Dori-Seytenga-frontière du Niger et le forage Christine pour ce qui concerne l’hydraulique.Il me semble avoir lu une interview du maire actuel de Dori allant dans ce sens. La complexité de la zone est telle que dans l’approche actuelle (entreprises et bureaux de suivi des travaux), qu’il est difficile de choisir des acteurs compétents qui vont correctement faire le job dans cette zone du fait de la complexité du terrain et de facteurs aléatoires comme la corruption, le critère du moins disant.....Il faut un financement étranger(de type MCA), qui recrute ses cadres et partenaires locaux compétents...les résultats seront certainement meilleurs et on ôtera du grain à moudre chez les forces de la terreur. Il est certain par exemple que nos terroristes locaux se ravitaillent en denrées alimentaires (riz, thé, sucre, millet) dans les marchés locaux comme ceux de Djibo, Bouro,Dori, Gorom, Markoye ; en eau au niveau des forages et en carburant dans les mêmes marchés. Il aussi certain que certains d’entre eux ou complices bénéficient des infrastructures misent en place par les mines de Inata et de Essakane (eau, logement, centre de santé), autrement ce n’est pas possible car les conditions de vie et de survie sont extrêmement difficiles aussi bien pour les étrangers que les autochtones dans cette zone du Burkina.

      Répondre à ce message

      • Le 22 octobre 2017 à 12:07, par Gangalewa Zapat En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

        Parlant de corruption qui tue le developpement, j’ai lu quelque part dans le CR du Conseil des ministres de mercredi qu’ une route de 130km va etre bitumee dans le Kenedougou. Mais ceux qui connaissent disent en fait que la route -la n’est longue que de 12 km. Et ils ont fait leur gre a gre et dire que c’est 130 km. Et les gens ne disenmt rien la dessus. C’est pour ca nos enfants sont sortis donner leurs poitrines a Zida et a DFjendjere lors de son coup d’ etat le plus salopard du monde ? Au moins, je m’attendais a ce que les ghens denoncent ca et marchent pas. Ca meme. Avec ca quel developpement. Une route de 12 km devient une route de 130km quand il s’ agit de bitumer en Gre a Gre.Meme s’ il faut repasser plusieurs couches sur le troncon, estce que ca vaut 10 fois ? Burkina- Surfacturation. C’est l’ autre nom de Burkina- Faso de Tom Sank made dans la Compaorose deu revoultionnaire sans vision ni mission, l’ homme qui est le veritable auteur de l’ introduction de la violence en politique dans ce pays.

        Répondre à ce message

    • Le 23 octobre 2017 à 15:33, par Pierre Nelson En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

      Koro Yamyélé fait bon raison que il parle vrai impression. J’aime lire bien souvenir à la Koro Yamyélé. J’ai toujours dit que dans ce pays, beaucoup de gens bavardent au hasard et pourtant ils ne connaissent rien des terroristes ! Pourquoi attrapper un pauvre ZAIDA alors que seulement jeudi passé dans la soirée des terroristes ont incendié une école vers Nassoumbou ?! Pauvre de vous ! Moi Kôrô Yamyélé je vais vous dire ceci :

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:09, par allons seulement En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    vous devez avoir honte honte et honte ce n’est pas dans ça que vous allez construire le burkina y a quoi dans un meeting cher policier ou bien vous mangez tous à la mm table yako yako

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:13, par Coucou En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ce n est pas tot.Ca fait longtemps que celui devait etre au frais.Maintenant je serais surpris qu il ne soit pas aussi dehors avec les juges acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:14, par Coucou En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ce n est pas tot.Ca fait longtemps que celui devait etre au frais.Maintenant je serais surpris qu il ne soit pas aussi dehors avec les juges acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:20, par J En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Félicitations à la police ! Il fallait laisser les commerçants en finir avec cet enfoiré

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:21, par kenichi En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    BRAVO !!! qu’on lui donne 10 ans de prison ferme... Qu’on le mette avec les violeurs et les Homos pour qu’on l’encule bien ....Certainement après ça, il ne pourra plus s’asseoir sur un banc pour raconter des idioties ...

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:30, par Thanks ! En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ces gars devraient remercier la police de les avoir arrêté. Les petits commerçants risquaient de les lincher.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 17:41, par Papou Jojo En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Force reste à la loi. Vous avez bien fait votre travail. On a des droits mais aussi des devoirs. Continuez ainsi pour maintenir l’ordre. Le temps de "l’insurrection" est passé. on a des défis plus urgents à relever dont la lutte contre la pauvreté qui n’est possible que dans un climat social stable. Le terrorisme est dans nos murs, ne distrayons pas nos autorités par des manifestations qui n’arrangent personne. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 18:25, par Millogo En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    C’est décevant, les traitements inégalitaires recommencent. Il faut éviter ces comportements mais ce gouvernement n’est pas à mesure de se mettre à la hauteur des questions de justice et de la démocratie. Vous allez transformer des vagabonds en des martyrs. Ils sortiront un jour dire qu’ils ont fait la prison pour leurs idéaux alors qu’ils y sont allés pour leur stupidité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 18:43, par coul En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    C’est insultant ! c’est honteux !
    Le Burkina va très mal ! c’est pays où on autorise les uns et on interdits les autres !
    Je pense que vous aller aussi interdire le MBDH.
    Au temps de Blaise, on parlait plus mal que ça mais les autorités accordaient les autorisations de manifester. J’ai honte !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 19:06, par Ieroua En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    L’instauration de l’autorité de l’État doit être une réalité pour le bien être de tous

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 19:15, par Objectivité En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    C’est bien ainsi. N’importe qui se lève pour défier l’autorité de l’Etat au nom de la liberté d’expression. La démocratie n’est pas égale à la pagaille. Soyons sérieux. Pauvres de nous, les Africains qui ne sommes pas encore mûrs pour la démocratie. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 19:38, par caca En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    J’ai honte de ce pays, liberté confisquée ! libérez Zaida et compagnons ! Le MPP a fait de Pascal Zaida un grand homme politique. Désormais, c’est lui le vrai opposant au Burkina Faso, mème au arrêt, il a atteint son objectif : se faire arrêter et dire qu’il n"y a pas de liberté.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 20:03, par YN En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Le justificatif d’incitation des commerçants qui a amener la police à Agir est honteux !!!!!!
    Il faut assumer. Soit ce qui était fait n’est pas permis et la police l’arrête soit elle ne l’arrête pas. Elle n’est pas sous les ordres de commerçants quand même !!!
    Vous ratez chaque fois vos communiqués !!! faut des professionnels de la communication à vos côtés !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 20:19, par Un fils de Solenzo En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Je ne sais pas comment nos autorités ont pu laisser faire une telle erreur par la Police !? Forcer les barrages de policiers est un critère de démocratie. Nous le voyons partout aux USA, en Europe, au Mali de Konare, en Afrique du Sud de Madiba, etc... Je trouve que les raisons de ces arrestations sont en elles mêmes une discrimination. Il faut se poser les questions suivantes :
    1. Est ce que les manifestants étaient une menace pour les commerçants riverains ?
    2. Quel était le nombre des manifestants comparé à celui des commerçants ?
    3. Qui était plus la menace à l’ordre public ; les policiers ? Les manifestants ou les commerçants ?
    4. Est ce ca veut dire que si des gens veulent manifester et que les commerçants riverains ne s’agitent pas la manifestation est considérée comme pas un trouble à l’ordre public ?
    On ne bâti pas un pays sur les émotions et la passion mais l’égalité, la justice sociale et le travail

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre 2017 à 02:42, par Abas En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

      Fils de Solenzo, s’il vous plait, "forcer les barrages des policiers" n’est pas un critère de démocratie même si ça se fait aux USA, en Europe, au Mali ou en Afrique du sud. Ce n’est pas parce que ça se fait ailleurs que c’est une vérité de la palisse ! Cessons d’imiter les autres bêtement sans réfléchir. Je ne sais pas ce que vous appelez "critère de démocratie" et je ne sais pas ce que vous entendez par démocratie mais braver la police par la force et refuser obstinément d’obéir à l’autorité de l’État n’est sûrement pas démocratique. revoyez votre copie.Ce n’est que mon avis.

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 20:46, par Nabi Kièra En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Dans sa définition des termes, Kôrô Yamyélé
    a écrit : " En peulh local ‘’Santandji’’ désigne les anciens talibés connus pour leur délinquance notoire..... et sont très craints pour leur connaissance profonde du coran tandis que les ‘’Bagnadji’’ sont très craints pour leur grande cruauté."
    Ce lui qui est craint pour sa une profonde connaissance du Coran, de la religion, qui n’est autre chose que le savoir relatif aux commandements et l’ordre divin ne peut guère s’adonner à la délinquance, et encore moins faire preuve de cruauté gratuite à l’égard d’autrui, car cette connaissance ne le lui permet pas. S’il vous plaît, ne faites pas l’amalgame, vous qui êtes censés éclairer les autres par votre sagesse et vos réflexions.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 20:52, par Razambwende En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Vous êtes tous des menteurs et des fossoyeurs de la démocratie. Qu’en faites vous de la libertés de manifester. Il fallait laisser la manifestation se tenir et s’il y a des débordements alors vous arrêtez ceux qu’il faut arrêter pour qu’ils répondent de leurs actes. Vous êtes DIEU pour savoir qu’il y a risque de trouble à l’ordre publique. Pensez vous que vous êtes les seuls civilisés de la planètes qui savent préserver l’ordre publique ? MONSIEUR LE MAIRE ET MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SECURITE, vous avez commis une erreur en interdisant juste une manifestation qui veut juste critiquer le pouvoir en place. Vous vous portez contre la liberté d’expression et la liberté de manifester qui sont des droits acquis dans la constitution. Si Blaise Compaoré s’était comporté comme vous interdisant toute manifestation opposée à sa politique il serait toujours au pouvoir. J’espère que vous n’allez pas autoriser la manifestation du MBDHP et démontrer ainsi à la communauté internationale votre négation de la démocratie et du droit national et international. LIBERER PASCAL ZAIDA. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 20:57, par oui robert En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ce petit est inconscients il sait en-tête comme son mentor Blaise compore
    Concecance son patron cet retrouve ivoirien en cote d’ivoire et lui derrière les barrot
    Bravo.!

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 22:07, par tinga En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Enfin, Pascal Zaîda a largement atteint son objectif. Montrer aux yeux du monde entier l’absence de liberté et du respect des droits fondamentaux sous la gouvernance de ROCH. Le choix d’aller au rond point des nations unies n’est pas fortuit. Malheureusement, la Police qui a reçu un ordre formel de ramener la tête de Zaida mort ou vif s’est exécutée. Honte à la police nationale, elle qui fuit devant 2 terroristes pour que 19 personnes sans défense soient tuées. quand il s’agit de matraquer les civils sans armes, elle y va à l’excès.
    Quant aux autorités gouvernantes vous êtes une honte pour le Burkina. Pendant que les terroristes massacrent, elles organisent un forum pour danser le "kigba". Aucune stratégie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 22:26, par Kampogdba En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Tous ceux qui parlent de liberté ne semblent pas savoir ce que ca signifie. La liberté n’est pas synonyme de désordre !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 22:30, par Yaya En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Force doit rester à la loi. Si le pouvoir n’avait pas agi de la sorte, c’était la porte ouverte à tout. Celui qui va se comporter de la sorte, sera arrêté, traduit en justice et condamné.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 23:02, par LASS En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Merci a la Police Nationale d’avoir retiré ce monsieur des mains des riverains en colère. Faisons attention car l’ennemi profite des moments troubles pour taper. Restons vigilants et concentrons nous sur l’ essentiel a savoir notre sécurité. Pourquoi ne pas attendre que les conditions de sécurité soient réunies pour qu’il organise son meeting ? A la Police Nationale de fouiller en profondeur pour connaitre l’intention réelle de ce monsieur. Big ap a vous les Policiers pour avoir préservé l’ordre public.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 01:54, par en verité je vous le dis En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Au temps de Blaise aucune OSC n’a osé défier l’autorité à travers une conférence de presse pour dire interdiction ou pas elle fera son meeting.Autant ne pas solliciter une autorisation de manifestation et faire son meeting.Comme son objectif est atteint il doit être au anges au gnouf.J’imagine sa joie d’être sodomiser.Qu’on le laisse séjourner une semaine à la MACO il saura qu’il ya deux mondes .il aurait du prendre conseil chez nana Thibaut concernant la vie à la MACO avant de vouloir y séjourner.Si quelqu’un gifle la boue il ne doit pas s’étonner de se salir.Alors Ou sont passés ceux qui t’ont promis de sortir te soutenir.chacun s’est terré chez lui pour voir si tu allait réussir. On t’a hué comme si tu étais un malfrat c’est triste.Effectivement plus rien ne sera comme avant personne n’est prête pour mourir bêtement maintenant les gens ont compris.Ce test de Zaida vient aviser ceux qui se préparent pour le retour de leur parrain de la cote d’ivoire que le Burkina de maintenant ne se fera pas avoir une deuxième fois.Cher Thibaut et autres commencer à changer de chanson

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 02:24, par Abas En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Zaïda, Zaïda... Zaïda et ses comparses sont qui dans ce pays sinon l’ombre d’eux-mêmes. Cette bande de lascars affamés, à coup sûr, œuvre pour manger dans la gamelle de ceux qui ont perdu le pouvoir et qui rêvent de le reprendre ici au Faso en multipliant toutes sortes de tentatives et de provocations. Ceux-là même qui ces temps-ci annonces à cor et à cri le retour au Faso de tel ou de tel autre fuyard. Nos gouvernants doivent être vigilants pour ne pas transformer ce Zaïda en vedette de la politique, domaine dans lequel il ne comprend strictement rien de toute façon. Son agitation constitue l’une des faces visibles de l’iceberg compaoréose qu’il faut surveiller rigoureusement et tenir à respect.
    Que ce Zaïda soit mis au frais pour avoir tenté de braver l’autorité de l’Etat est tout à fait normal. Ce n’est pas la liberté d’expression qui est sanctionnée ici. C’est la désobéissance à l’autorité de l’Etat qui est sanctionnée. Cet individu aurait dû être arrêté depuis longtemps. On l’a laissé faire sa propagande tapageuse, alors, il s’est cru tout permis y compris défier l’autorité de l’Etat. Si ses comparses encore dehors n’ont toujours riens compris, il faut les embarquer aussi pour la MACO afin qu’ils aillent réfléchir là-bas. Ce sera tout aussi bien. D’accord pour la liberté d’expression. Toutefois, reconnaissons qu’on ne peut pas laisser faire toutes sortes de pagailles dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 07:24, par Harouna En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Franchement , moi je félicite Pascal Zaïda pour son courage. Il a tenu sa parole et montrer qu’ il est un vrai garçon . Il a exercé son droit constitutionnel en tant burkinabè .Si les meeting étaient interdits à tous les burkinabé je serai d’ accord avec cette répression de la police . Mais permettre à des OSC acquis au pouvoir MPP de manifester et interdir à Zaïda ce droit , est une vraie injustice. La police nationale, "Si ont ’ envoie . Il faut savoir t’ envoyer." Aujourd’ hui c’est le CED. Demain ça pourra être l’ Unapol.
    Bravo à Zaïda qui refuse le recul et la confiscation de la démocratie dans son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 08:25, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    De l’Arrestation du Sieur Pascal Zaïda, personne de s’offusquera tant il est vrai que son obstination frisait un « Incivisme notoire » auquel, il devrait en sa qualité de Président d’une OSC, laquelle OSC comme les autres existantes au-delà de leur rôle de « veille » et de «  critique » se doit de cultiver le « Civisme » tant au niveau de ses membres qu’au sein de la population qu’elles disent défendre les intérêts ; des Voies de recours légaux existant pour se faire entendre et rendre « Justice » s’il était convaincu que lui et son Organisation était abusés. Beaucoup de personnes dont le Bourgmestre et même le Ministre chargé de la Sécurité ont tenté et l’en ont même dissuadé. Arrogant qu’il est et fut, il a pensé pouvoir et devoir s’opposer de façon impunie à l’Administration parce que estimant être en position, parce que, « instrumentalisé et financé » par les "Faux de l’ombre". Tel qu’on l’imagine, il trouvera au sein de certaines Presses (acquises et/ou corrompues) et ces Faux de l’ombre, des Voies pour crier à « l’abus ». Mr. Zaïda dans ses limitations intellectuelles qu’on lui connaît, sans aucun doute persévèrera dans un « entêtement injustifié et injustifiable » pour une Lutte mal justifiée, expliquée et engagée pour se faire passer pour une "Victime politique", oubliant qu’il n’a jamais été un homme politique et ne le sera jamais tant il a déjà déçu. Les conséquences seront pour lui importantes, difficiles voire, fatales par lui à gérer. C’est le début sa descente Politique aux enfers, puisque c’est ce qu’il essaye de faire comprendre, qui a commencé. Bientôt, il sera lâché par ceux qui l’utilisent aujourd’hui et il n’aura que ses yeux pour pleurer s’il est vrai qu’il veut émerger un jour comme "Homme Politique". Il manque de Stratégies productives en la matière. Cette fois en tout cas, je pense que les « Chargés » de la Sécurité (Police & FDS) sont restés dans leur rôle et ont bien fait leur travail. Ceci devrait être un coup de pied à ceux (individus) et celles (OSC) qui se proposeront de tels genres d’actions irréfléchies et mal mûries avec à l’esprit de créer du désordre dans le pays. Le peuple restera là, prêt à contrer ces genres d’Actions qui ne font que nous ramener en arrière, n’en déplaise aux faux pions qui ne cherchent qu’à créer un « Chaos » dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 09:24, par warba En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Il a trouve ce qu’il cherchait.Le mandat de depot va suivre pour cette desobeissance civile avec non respect de la loi.Dans leur lutte,les OSC doivent veiller aux respect des lois sinon elles seront cassees.Mr zaida,vous avez donne le fouet qui va vous fouetter et vos amis osc ne peuvent pas vous soutenir dans cette delinquance..Vous auriez du transformer votre meeting en conference de presse avec la presse nationnale et internationnale et ca aurait eu un plus grand impact.comportez vous comme zeph qui respecte la loi en toute circonstance

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 10:22, par Major En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Solenzo, Caca, Coul, Millogo, Allons seulement, Kôrô Yamyélé, Yako, Razanbwende,Tinga !
    A vous lire, j’ai comme l’impression que vous n’êtes pas au pays.
    Comment vous demandez à l’autorité de fermer les yeux face à une telle défiance ? êtes-vous sûr de pouvoir vivre dans un pays où n’importe quel quidam défie l’autorité de l’état ? Je constate malheureusement que vous faites une grave confisions entre la Liberté et le Libertinage ; et on me dit, au temps de Blaise Compaoré on n’arrêtait pas les gens pour manifestation ! Ecoutez vous aviez le droit d’être malhonnête, mais ne prenez pas les gens pour des cons, car à l’ère COMPAORE tu n’es pas fou pour oser manifester sans avoir une autorisation ; et en plus, lui ne fessais pas beaucoup de prisonniers mais seulement, c’est nos cimetières qui ne désemplissait jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 10:23, par Alassane Fatao.Z En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Pascal Zaîda s’est laissé rouler dans la farine par les politiciens cyniques qui le manipulent sournoisement. Il aurait dû se contenter de ce qu’il faisait d’habitude .à savoir des conférences de presse et déclarations. On l’a poussé à descendre dans la rue pour dire ce qu’il disait tout le temps à travers les médias. Les forces de sécurité qui sont dans leur rôle régalien, l’ont arrêté avec certains disciples pour rétablir l’ordre républicain face aux risques de troubles à l’ordre public. C’est sûr, les politiciens qui l’ont instrumentalisé n’iront pas s’afficher pour lui rendre visite. Ils enverront peut-être des émissaires avec des messages d’encouragement à garder le moral. Pendant ce temps Zaîda et sa famille vont souffrir inutilement. Cela devrait servir de leçon à tous les anarchistes pour qu’ils sachent qu’ils ne sauraient défier impunément l’autorité de l’Etat dans une république.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 10:45, par yabyoure En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    arrestation trop tardive. peut-on simplement menacer la loi ? c’est dans ca RSP a fait son coup d’Etat et les gens sont mort. eux aussi menacait et les gens sont assis. le pays ne peut pas fonctionner ainsi. il faut faire respecter la loi meme de facon cruelle. la marche du MBDHP suit les regles dans sa demarche. si la mairie estime qu’il ya risque de trouble elle prendra sa decision. a ce que je sache aucune partie n’entre en conflit direct avec celui-ci. analyse bete bete la arreter. chier, chialer et ... je suis la....
    dans la nuit du 17 octobre autour de 20h30 j’ai vu un chauffard circuler a 200km/h et une mission de patrouille de la police l’a arreter.S’ IL VOUS PLAIT BANDE DE NULLARDS CRITIQUER CA AUSSI...

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 16:52, par PASSOM En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Le CED est-il anticonstitutionnel ? Retirez lui son récépissé de reconnaissance. L’occupation de la place de la Nation est-elle anticonstitutionnelle ? Présentez nous le texte. L’objet du meeting est-il anticonstitutionnel ? Présentez nous ce texte. Sinon, pourquoi des barricades ? Nous demandons au ministre de l’intérieur et de la sécurité de justifier l’inégalité cette manifestation, de l’occupation de la place, quelle que soit par un texte légal. Tout acte du gouvernement doit s’appuyer sur le droit et non sur de simples allégations, interprétations subjectives (explications oiseuses) : ça trouble l’ordre public ; facile à avancer comme justifications au Peuple. Les humeurs risquent de prendre le pas sur le droit. Qu’on arrête de diviser le peuple en deux camps, car chacun s’exprime pour se faire comprendre et partager surtout son opinion.
    Que nos autorités arrêtent ces agir qui frisent des actes d’Etat d’exception !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 18:28, par L’étudiant noir En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Ou était Zaida quand Blaise règnait ? Quand Norbert Zongo est mort ? C’était la bonne gouvernance je suppose .La démocratie est le respect des lois et l’autorité est là pour réguler la cité par conséquent on doit la respecter.Ce Pascal Zaida est l’incarnation pure de l’incivisme.Comment une bande peut vouloir régner en maitre absolu dans une cité policée ? Bon yaam m’ba Zaida ti f ye ka gnangue ye .Koudougou

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 19:34, par Ka En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    En lisant quelques commentaires de mes amis internautes de bonne foi, je trouve que d’autres disent blanc un jour, et noir le lendemain quand ça les arrange. Si les autorités de notre pays cédaient a ce meeting interdit à cause de la provocation de ce godillot qui est l’arrogant Zaida Pascal, le Burkina ouvrira le Far West, et personne ne respectera nos lois ni les interdictions qui vont pour la protection du peuple. Après les bourdes d’un parti politique dit CDP qui a instrumentaliser et manipuler des jeunes comme Zaida pour les montrer le chemin de la répression afin d’exploité un peuple meurtri, quelles sont les leçons à retenir avec des personnes comme Zaida ? ‘’’’’Des personnes comme Zaida Pascal de l’ancien CDP avec haine et vengeance pour une insurrection des jeunes qui ont dit ‘’’Que rien ne sera plus comme avant,’’’’ sont devenus des irresponsables qui souhaitent ou préparent une nouvelle guerre civile civile pour le pays. Mais avec la fermeté de nos autorités, ces gens comme Zaida Pascal doivent comprendre que les enjeux sont devenus tels, que ceux qui ont lourdement investi dans l’insurrection même laissé quelques vies et veulent l’émergence du pays, ne se laisseront pas faire. Je regrette que des amis internautes de bonne foi depuis plus de dix ans sur la toile tombent dans le panneau et défendent un grand inconscient comme Zaïda qui cherche a perturbé l’alternance politique voulu par la jeunesse, même si le pouvoir à confisquer leur victoire et patine, mais qui reviendra surement a l’écoute du peuple pour permettre a la jeunesse assoiffé d’une alternance politique saine et de realiser leurs objectifs concrets. Ma présente critique fondée sur une argumentation solide, ‘’’’’’est pour dire à mes amis internautes de bonne foi, que je trouve quelques interventions malsaines de leur part qui rabaisse notre intégrité, surtout soutenir une personne sans objectif comme Zaïda qui a soutenu avec ignorance le tripatouillage de l’article 37, et le referendum bidon.’’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 20:29, par Il faut arreter de gaspiller nos maigres ressources En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    C’est bien d’arreter Zaida mais je pense qu’il est opportun de lui facturer les frais occasionnes par la mobilisation des policiers . Il faut l’amender consequemment svp.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 22:50, par Objectivité En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Yabyouré, tu as raison. Si les forces de l’ordre anticipent, les chiens errants aboient qu’ils ne respectent pas la liberté d’expression. Si elles restent sans rien faire, les mêmes chiens errants aboient pour dire qu’au vu de ce qui se tramait elles auraient dû faire quelque chose. On ne peut jamais satisfaire la volonté de chacun même en Etat de droit. Bande d’idiots, continuez à parler de liberté d’expression face à des actes d’incivisme, vous en serrez vous-même victime un jour. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2017 à 23:06, par WALAYE En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    C’est bien fait pour lui. Si on fait une demande, il y a deux réponses possibles. Soit elle est acceptée, soit elle est refusée. Le faite même de faire la demande vous oblige à vous soumettre à sa réponse si non il ne fallait pas la faire. Pascal ZAÏDA a tord sur toute la ligne et c’est pourquoi son arrestation est justifiée. Si non nous avons vu les images et il n’avait pas grand monde avec lui. Si la police l’avait laissé c’était la plus grande honte pour lui mais droit veut ce n’a pas été autorisé ne soit pas réalisé. Il a cherché, il a trouvé. C’est la règle du jeu. WALAYE

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 08:21, par Vérité En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    Je suis indigné par cette attitude irresponsable de nos autorités. En quoi cette manifestation de Zaida présente des risques d’affrontement ? Si la liberté d’expression est garantie, pourquoi certains manifestants voudraient affronter d’autres ?. En quoi l’opinion d’un est plus importante que celle d’un autre ?
    Je vous fait savoir que si tel est le cas Blaise Compaoré n’aurait pas autorisé cette marche des 30 et 31 Octobre 2014 pour que ceux au pouvoir aujourd’hui soient là ou ils sont aujourd’hui. Ils sont même pire que Blaise. si non comment comprendre que parce que je ne suis pas d’accord avec vous entraine mon arrestation. Je suis désolé mais vous êtes tombé très bas !!!!!!Grrr !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2017 à 11:24, par Civisme au BF En réponse à : Arrestation de Pascal Zaida et de certains de ses sympathisants : Les explications de la Police nationale

    "comme l’autorité veut me défier...".
    Je brûle de colère contre cette inconséquence de Pascal Zaida !
    Mais ils se prennent pour qui lui et sa bande !?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés