Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mercredi 18 octobre 2017 à 00h20min

Accusé par le maire de l’arrondissement 07 de la commune de Bobo-Dioulasso, monsieur Hermann Sirima, d’avoir délivré des permis de construire à des citoyens de la ville, le maire de la commune, Bourahima Sanou était face aux hommes de médias ce lundi 16 octobre 2017 pour donner sa version des faits.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

Le vendredi 13 octobre 2017, le maire de l’arrondissement 07 de la commune de Bobo-Dioulasso, Hermann Sirima a effectué une sortie de terrain avec certains journalistes de la ville, pour constater de visu l’occupation anarchique du domaine public qui est une réalité au sein de son arrondissement. A l’issue de cette sortie de terrain, ce dernier aurait accusé le maire Bourahima Sanou au cours d’un point de presse, d’être le « délivreur » des permis de construire à des citoyens de l’arrondissement 07, sans leur avis (l’avis des autorités de l’arrondissement 07). Ce point de presse a été organisé avec la collaboration du premier adjoint au maire, Martin Coulibaly. Cette sortie serait à l’origine d’une vive tension entre le maire de la commune et le maire Sirima.

C’est ainsi que, monsieur Bourahima Sanou a rencontré la presse à son tour pour donner sa version des faits sur cette actualité dans la commune de Bobo-Dioulasso.
Selon lui, cette rencontre avec les hommes de presse n’est pas un droit de réponse mais juste « une mise au point ».

Mais avant de livrer sa déclaration, le maire de la commune a tenu à préciser le rôle et la responsabilité assignés à ses différents adjoints.

« La signature que nous avons apposée sur des permis de construire, n’est pas en violation des textes et c’est le plus important pour moi », a précisé le maire Bourahima Sanou qui a déploré l’agitation de certains de ses collaborateurs sur cette affaire. Selon lui, « ce n’est pas dans l’agitation que nous allons accomplir quelque chose de positif dans notre commune et je ne crois pas aux héros solitaires ».

A en croire le maire, ces permis de construire délivrés ont été signés en toute légalité et en respectant toute la procédure. Il a aussi signifié que les dossiers de permis de construire sont traités d’abord par le Centre de Facilitation des Actes de Construire (CFAC), logé au niveau de la chambre régionale de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins. Une autre commission serait chargée de l’étude des dossiers de permis de construire qui n’est pas une commission propre à la commune. « Et c’est eux qui donnent leur avis favorable, avant que je ne signe ces dossiers », a-t-il laissé entendre.

Le maire de la commune de rappeler à son premier adjoint, Martin Coulibaly, qu’il n’est écrit nulle part qu’un maire devrait associer ses adjoints à la signature d’un document.
Ce dernier qui, aux cotés du maire de l’arrondissement 07, avait regretté de n’avoir pas été associé à la signature de ces permis de construire.

« Je ne réunis pas mes adjoints pour signer. C’est l’avis technique qui me fait signer ces documents.Il faut aller au CFAC pour demander pourquoi ils ont donné un avis favorable et demandé au maire de signer », a martelé Bourahima Sanou.
Il a également souligné que le maire n’a jamais donné une autorisation à un citoyen pour qu’il s’installe sur la voie publique.

Par ailleurs, il a déploré le manque de dialogue entre les premiers responsables de la commune de Bobo-Dioulasso. Car il estime qu’il devrait y avoir une rencontre entre le premier responsable de la commune et les différents maires d’arrondissements sur la question avant de provoquer de telles agitations. Ce qui laisse entrevoir « l’atmosphère morose » qui prévaut au sein de la commune de Bobo-Dioulasso. Cette tension qui ne facilite pas la dynamique de développement dans la ville de Sya. « Et c’est malheureux pour la commune. C’est vraiment dommage. Cela ne fait pas honneur à l’équipe communale de résoudre ces problèmes devant les hommes de presse », a déploré le bourgmestre qui aurait souhaité discuter avec ses collaborateurs autour d’une table et « pouvoir se dire la vérité », sans les journalistes et sans la population.

Toutefois, en tant que premier magistrat de la commune, il en appelle à la retenue et à la cohésion autour de l’essentiel qui est le développement de Sya en particulier et de notre pays en général. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 octobre à 15:51, par Dedegueba Sanon
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Donc il faudrait faire un séminaire pour former les maires afin qu’ils assimilent, chacun à son niveau, maires centraux et maires adjoints, leurs prérogatives , les interdependances et responsabilités. La "clarinette" du maire central me deplait beaucoup. Il ne faut pas "signer pour signer", il faut s’assurer que ça ne crée pas désordre. C’est n’est pas la première fois qu’on rend le maire central responsable de "pagaille " dans les arrondissements. Il a intérêt à recadrer le tir, ce qui est legal est souvent l’enrobage d’une magouille , nous savons comment les gens sont légers dans leurs procèdures.
    Le minimum c’est qu’un maire d’arrondissement sache ce qui se passe dans son arrondissement, même si cela vient "d’en haut".
    Soutiens à Sirima, COULIBALY et Christophe, carton jaune au maire central.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 17:34, par yacouba bobo
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    je maire de l’arrondissement 7 est un parvenu politique qu’il continu, c’est pas en se comportant en macho que Bobo se développera qu’elle projet ce maire a apporté a la commune, rien qu’elle est le projet de bitumage d’une route dans sont arrondissement qu’il défend, rien. nous avons besoin des faits de développement sinon bay bay

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 17:51, par yacouba bobo
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    le maire de l’arrondissement 7 est un parvenu politique qu’il continu, c’est pas en se comportant en macho que Bobo se développera qu’elle projet ce maire a apporté a la commune, rien qu’elle est le projet de bitumage d’une route dans sont arrondissement qu’il défend, rien. nous avons besoin des faits de développement sinon bay bay

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 18:26, par ROMBA
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    TOUJOURS AUTOUR DES PARCELLES.VOUS N’AVEZ PAS AUTRES ACTIVITÉS QUE DE SPÉCULER AUTOUR DES PARCELLES.POURQUOI UN MAIRE CENTRAL VA DÉRANGER LE MAIRE D’ARRONDISSEMENT AUTOUR DES PARCELLE.D’AILLEURS OU A T-ON MIS LA SUSPENSION DES LOTISSEMENTS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 18:30, par cheickh
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Pas étonnant, car c’était prévisible ! D’ailleurs, dans l’atmosphère qui prévaut depuis longtemps entre ce Maire central et tout ce qui est MPP ( structures, conseillers, propres adjoints etc..) et qu’il considère comme adversaire, il faut s’attendre à tout. Pour parler de cohésion, il faut travailler soi-même dans ce sens d’abord, car l’on ne saurait-être aujourd’hui Maire central et refuser de collaborer avec le parti au pouvoir. C’est parce qu’en la matière, le MPP pèche gravement pour absence de mesures disciplinaires, sinon il serait très rapidement mis fin à tout cela.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 18:47, par Le digne
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Soyeux sérieux ! Une ville même qui semble être oubliée par nos autorités au lieu de vous unir et travailler se sont des querelles intestines qui vous intéressent.noubliez pas qu’on vous suit et que vous serrez évalué à la fin de vos mandats

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 18:52, par aboubkr
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Excusez-moi car je voudrais que quelqu’un éclaire un peu ma lanterne : "Il a aussi signifié que les dossiers de permis de construire sont traités d’abord par le Centre de Facilitation des Actes de Construire (CFAC), logé au niveau de la chambre régionale de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins. Une autre commission serait chargée de l’étude des dossiers de permis de construire qui n’est pas une commission propre à la commune". Dans ce cas ci je me demande qui gère la commune, est-ce la mairie de Bob-Dioulasso ou la Chambre de commerce de Bobo. Aidez-moi s’il vous plaît

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 19:03, par citoyen Lambda
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Est ce donc c’est -à dire que les maires d’arrondissement n’ont rien à dire dans l’occupation de l’espace communal de leur ressort ? Si tel est le cas c’est grave alors . Il faut dans ce cas supprimer purement et simplement les mairies d’arrondissement . Non monsieur le maire de la commune de BOBO ,parfois le bon sens et l’humilité commandent certaines démarches, même si vous n’ y êtes pas obligé par les textes . Rien ne vous empêchait ne serait ce que dans un esprit de collégialité de parler au maire d’arrondissement, même verbalement avant de signer . Voyez -vous ,c’est le narcissisme et l’égo personnel sur-dimensionné qui envoient souvent un responsable dans le décors . Même si vous n’êtes pas obligé ,reconnaissez que c’est très frustrant pour un maire d’arrondissement de se réveiller tous les matins et de constater que de nouvelles constructions poussent dans son espace sans qu’il ne sache d’où cela vient . Autant vous n’êtes pas obligé de lui en parler ,autant rien ne vous interdit non plus de lui en parler ne serait- ce que par simple courtoisie .Ne faites pas semblant de ne rien comprendre . Personne ne vous demande de vous entourer de vos adjoints ou des maires d’arrondissement avant de signer des documents dans votre bureau . N’en faites pas trop et ressaisissez- vous plutôt pour travailler en bonne intelligence avec vos adjoints et vos maires d’arrondissement. L’initiative doit venir plus de vous que d’eux .

    Répondre à ce message

    • Le 18 octobre à 08:57, par DAO
      En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

      Parfaitement d’accord avec vous citoyen Lambda : si tel est le problème je dis que le maire de la commune n’a pas fait preuve de bon sens tout simplement en ignorant totalement le maire de l’arrondissement 7 Il y a ce que les textes autorisent d’une part, et la mise en oeuvre d’autre part et c’est dans la mise en oeuvre que les bon chefs se distinguent ! les travaux en question auraient dû être évoqués lors des reunions avec ses chefs d’arrondissement ne serait-ce qu’à titre d’information ! A moins que le Maire de la commune ne travaille tout seul ; ce qui serait aberrant !
      Mr le Maire reconnaissez que dans cette affaire vous n’avez pas fait prevue d’esprit d’équipe vis-à-vis de vos collaborateurs
      tout laisse à penser que la situation est tellement pourrie entre le maire et ses collaborateurs qu’ils en sont arrivés à là sinon tout cela pouvait se resoudre sans fanfare !!
      ayez quand même pitié de Bobo et de sa population
      Vraiment c’est deplorable pour des grandes personnes comme vous....

      Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 23:56, par Belco
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Monsieur, le maire central acceptez qu on vous fasse des reproches ; vous meme vous savez que ce que vous dites ne tient pas du tout la route. quand même la commune de bobo n’est pas ta propriété privée la ; tu travailles avec des gens, le bon sens voudrait que tu les associes pour traiter des questions aussi cruciales qu’est la terre surtout que c’est du ressort d’un arrondissement qui a un maire élu. cette façon de faire datant d’une autre époque est loin d’être de la bonne gouvernance. il faut te ressaisir calmement et traiter le problème avec tes collaborateurs sans passion.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 07:35, par Gandaogo
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    soyons sérieux a quel titre le maire central signe un permis de construire un espace vert ? je pense bien que ex Maire SALIA SANOU a été emprisonné pour ses affaires pareil .d’abord comment peut non sauter sur un Maire d’arrondissement avec un dossier bien clair pour venir voir un Maire central ? DU FLOU RIEN QUE DU FLOU ALLONS SEULEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 08:09, par Belco
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Monsieur le maire je ne pense pas à mon humble que ca soit la meilleure façon de gérer une cité. Vous n’etes pas seule, vous avez des collaborateurs, pour une question aussi sensible ,vous ne trouvez pas qu’il soit nécessaire d’associer ne serait ce que le maire de l’arrondissement concerné ? Ce sont les mêmes façons de faire qui nous ont conduit à l’insurrection et vous continuer toujours dans le même lancer. Vraiment vous ne faites pas de la bonne gouvernance hein ? Accepter que ceux qui ne sont pas d’avis avec vos manières vous fassent des reproches , ca ne tue pas au contraire ca fait grandir. On peut avoir le droit de faire quelque chose , mais il faut toujours se demander si on a la légitimité de la faire souvent. Vous etes juriste je ne vous apprends rien.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 08:34, par sobèmin
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    franchement moi ce maire ne m’a jamais convaincu. je le trouve folklorique.en fait je pense qu’il n’a pas de carrure. il semble qu’il n’a confiance qu’en l’équipe qui entourait salia sanou à la mairie.et ce sont ces derniers qui sont ces vrais conseillers. vous comprendrez que certains militants du MPP puissent etre frustrés. et puis la cession des reserves aux promoteurs d’etablissements scolaires va un jour mettre le feu aux poudres dans cette ville. vous voyez un espace vide, quand vous vous attendiez à ce que l’etat ou la municipalité y érige un etablissement secondaire, non c’est un privé qui vient s’installer. regardez à bobo mis à part le Lycée ouezzin, le municipal, le molo sanou, le lycée mixte d’accartvil, le lycée municipal de DO et le lycée national du 21, plus d’ets 2aire public à bobo. seulement 6 etablissements 2aires contre pratiquement une bonne 50aine pour les privés.pendant ce temps les espaces qu’on aurait pu utiliser pour mettre des ets 2aires publics on les brade aux privés pour bien se sucrer. Il faut que les dirigeants actuels comprennent que si les dirigeants des années 60 avaient procédés comme ca en developpant les lycées privés au detriment des lycées publics , ils seraient eux, au village entrain de labourer leur champs. pourquoi un tel egoisme et une telle cupidité ? franchement il faut que ca change.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 08:39, par SPI
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Si la sortie médiatique du maire de l’arrondissement 7 est inopportune, celle du maire central l’est encore plus. En français facile, cette bagarre voudrait dire que les maires n’ont rien a mettre sous la dent. Toi maire central tu vient grignoter sur mon terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 08:55, par TIENFO
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Le defaut majeur du maire central de Bobo : il pense qu’il est le seul intellectuel et de surcroit juriste des maires du Burkina. Il a tendance à ignorer la compétence de ses collaborateurs. Même si tel était le cas, il est bon que le maire Bourahima Sanou sache qu’on a souvent besoin d’un plus petit que soi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 09:13, par J
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    C’est ce qui arrive quand on désigne un parvenu comme maire central. Les autorités locales ont exigé un bobo (comme Salia et Alfred) à la tête de la mairie, alors qu’elles assument

    Répondre à ce message

    • Le 18 octobre à 10:03, par DAO
      En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

      J : si tu n’es pas un parvenu ; en tout cas tu es un vrai ignorant en politique !
      je t’apprends qu’il n’y a pas de candidature independante en matière d’élections municipales. les candidats sont tous des politiciens appartenant à des partis politiques lesquels jouent la carte de l’appartenance locale pour remporter des élections
      cite moi une commune au BF où les designations sur les listes se passent autrement ! même dans ton village c’est comme ça !

      Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 09:15, par madjer
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Sincèrement c’est la honte où est la différence avec le régime compaoré ? d’abord je vais répondre à l’internaute 2 du nom de Yacouba. Monsieur Yacouba si vous ne comprenez pas le français svp éviter certains propos honteux qui étalent toutes votre carence notoire. vous avez dit que le maire de l’arrondissement 7 est "un parvenu politique" pouvez vous m’expliquez le mot PARVENU POLITIQUE ? Vous pensez que c’est par le hasard qu’il est élu maire ? Vous connaissez son niveau d’étude ? C’est le comportement du maire central qui est condamnable ici et je doute fort de sa bonne foi. Je me demande si le maire central est vraiment un intellectuel. Sinon un homme intellectuel connaît l’importance de la communication ; je ne connais pas sa formation mais le minimum pour un intellectuel c’est de savoir que la communication est le ciment de la société et la communication est la base de ce que nous appelons le social. Je respect le maire SIRIMA car il a de la personnalité et il se veut sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 09:31, par TAGROU
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Excusez !
    Suis à Ouaga et j’aimerais juste savoir où est situé le secteur 7 de Bobo. N’a-t-il pas un nom "traditionnel" qui puisse me permettre de m’orienter ?
    Merci de m’éclairer

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 10:13, par NZ
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    « Par ailleurs, il a déploré le manque de dialogue entre les premiers responsables de la commune de Bobo-Dioulasso. Car il estime qu’il devrait y avoir une rencontre entre le premier responsable de la commune et les différents maires d’arrondissements sur la question avant de provoquer de telles agitations". Fin de citation.
    Monsieur le maire, par qui devait venir le dialogue dans cette affaire. De vous bien sûr. Les autres n’ont fait que réagir à votre comportement. Il suffisait d’informer le maire d’arrondissement du fait que vous avez des permis de construction relevant de son arrondissement à signer. Cela n’allait certes pas vous empêcher de signer puisque apparemment cela fait votre affaire, mais vous nous auriez épargné ce spectacle lamentable. C’est ça l’esprit d’équipe. Mais apparemment vous êtes le grand manitou et vous n’avez pas besoin de vos collaborateurs pour signer quoique ce soit. Ce message est valable pour tous les maires du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 10:26, par Bangbèda
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Hannn ??

    Ya des mairies à Bobo Dioulasso ?

    C’est dans quelle partie du pays même ?

    Bangbèda (El loco) !

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 11:41, par L e peul
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Le maire central de BOBO a du goder 10 hectolitres de Koutoukou ou" Qui m’a pousse " pour parler au "hasarement" comme ça .Non, mon esclave maire central ,revoie ta copie dans ta façon de raisonner sur ce genre de dossier . Un conseil . Comme chaque matin, tu dois être imbibé de beuverie ,alors, demande à ton chef peul de t’envoyer un de ses fils ou neveux comme conseiller à la mairie . Comme ça ,même dans les vapeurs et les difficultés de digestion du chitoumou ,tu éviteras des erreurs grossières de ce genre qui ne t’honorent pas du tout .

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 12:41, par seltra
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Bonjour chers frères et sœurs de la ville de SIA ; ce qui vient de se passer dans notre cher SIA entre les 2 Maires (central et celui de l’arrondissement 7) est à condamner ; ils le savent tous que le linge sale se lave en famille. Il peuvent toujours corriger le tire.
    Je dis ceux-ci au Maire central , laisse tes collaborateurs signer dans la mesure du possible tous les documents liés à des attributions de terrain ; ces derniers alors ne pourront rien signer sans ton avis à la longue. En cas de litige ou d’accusation, tu seras à l’aise dans ta défense ; c’est ce que l’autre de OUAGADOUGOU a fait et aujourd’hui personne ne peut l’accuser de quoi que ce soit (suivez mon regard).

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 15:02, par HONORABLE
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Au fait ce maire à été pistonné pour être la ou il est, moi je suis pas étonné de cela on a toujours trouver un maire au rabais pour bobo voila pourquoi ce maire ne pas réussir à faire quoi que ce soit en terme de développement pour la ville ! en plus arrêtons de dire que c’est entre les natifs de bobo que ya problème ! non car quand les cancres se croissent ils se félicitent ! A bobo on se dit la vérité ! que le maire central revoit sa copie et les autres maires aussi ! en conclusion quand on met des arrivistes à des postes politiques on ne peut qu’avoir une cacophonie terrible et idiote.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 15:46, par STAK
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Monsieur SANOU Boureima, au lendemain de votre élection à la tête de cette commune, je voyais en vous le sauveur de la belle cité de Sya qui est longtemps restée sans développement à cause des querelles intestines de vos devanciers. Aujourd’hui vous m’avez déçu sur tous les plans car vous nous avez démontré que vous menez la politique de votre ventre. Moi je pense que si la commune a été divisée en plusieurs arrondissements, c’est pour une meilleure gouvernance locale chose que vous n’avez malheureusement pas comprise. Au cas où vous l’avez pas, les arrondissements sont les services déconcentrés locaux de la commune dont leurs maires sont chargés de gérer tout ce qui concerne leur ressort territorial. Alors, vous ne pouvez même pas signer un acte juridique sans chercher l’information juste auprès des responsables de ce arrondissements qui sont sous votre tutelle. Et vous quand vous vous exposez à la face du monde tout en sachant que vous n’êtes pas franc dans vos propos vous faites la honte de votre commune. Et puis, si l’on va plus loin il y a sans doute eu des dessous de table sinon comment pouvez-vous signer l’autorisation juste quand le Maire SIRIMA s’est absenté pour son voyage à l’extérieur. Vaillant peuple, une enquête doit être diligentée contre le maire central de Bobo car ce n’est surement pas la seule fraude foncière à son actif.
    Monsieur SIRIMA, bon courage et sachez que vous avez notre soutien total et aucune campagne de dénigrement ne devra vous faire fléchir. Bonne chance à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre à 22:19, par Elton
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Tout ca Cest des bla bla .des petits voleurs . nous avons des. conseillers competents qui ne veulent pas se mouiller ,on a des traore .. des sanou. , des ouedraogo , des drabo , des ouattara , des sanogo etc... des technocrates qui ont des visions pour le develloppement de cette ville. Eux ils ne font pas de gros dos. et ils se connaissent. Mais ces petits maires pensent quils sont au dessous . merde . mettez les gens a la place quil faut .

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 01:02, par L’autre
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Monsieur le maire central fait la publicité du maire sirima sans se rendre compte. Monsieur sirima est très très malin et il doit bien vous connaitre. Voilà que du coup vous démontrez aux populations de son arrondissement qu’il veut bien faire, mais c’est vous qui foutez la merde et facilement comme ça il a eu raison puisque votre sorti n’a fait que confirmer cela. Respectez vos collaborateurs en prenant ne serait que leur avis avant de décider. Ça s’appelle la bonne gouvernance. Courage au maire de l’arrondissement 7

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 01:56, par Massa sanou
    En réponse à : Crise au sein de la commune de Bobo-Dioulasso : Le maire Bourahima Sanou en appelle à la cohésion

    Le maire central vient de faire une vraie publicité du maire de l’arrondissement 7 et partant de tous les maires d’arrondissement de Bobo-Dioulasso. Le maire de l’arrondissement 7 doit être un homme très très intelligent. Voilà que votre sortie l’a dédouané vis à vis des populations de son arrondissement. Vous avez confirmé ce qu’il a dit de par votre sortie <> et aujourd’hui dans son arrondissement tout le monde sait que c’est pas lui qui fout la merde mais vous et il est pénard maintenant. Ceux qui disent que le linge sale se lave en famille c’est pas toujours vrai, permettez à nos maires d’arrondissements de nous éclairer sur certaines choses parce que si c’était à huis clos nous allions continuer à accuser le maire de l’arrondissement 7 de dealer des espaces réservés de notre arrondissement. Courage au Maire Sirima à à tous les maires d’arrondissement de Bobo. Monsieur le maire central respectez vos adjoints, c’est ça la responsabilité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés