Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • lundi 16 octobre 2017 à 21h59min

L’honorable députée Karidia Zongo/Yanogo de la Boucle du Mouhoun fait partie des 13 députés de l’Union pour le changement (UPC) ayant créé le groupe parlementaire UPC- Renouveau démocratique. Suite à la polémique que cette dissidence a créée, elle était face aux hommes de médias le dimanche 15 octobre 2017 à Dédougou. Elle a tenu à informer l’opinion publique et principalement les militants de l’UPC et les populations du Mouhoun de la crise qui secoue le parti. Aussi, elle a démenti toutes les accusations qui sont portées contre elle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

Accusée d’être associée à un projet de création d’un grand parti de gauche ou de constitution avec d’autres partis ou formations politiques, d’une large coalition de gauche autour du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), d’ici à 2020, avec l’intention de quitter la barque de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), l’honorable Karidia Zongo/Yanogo a contesté tous ces faits qui lui sont reprochés. A la croire, ce projet était en gestation avec le défunt président de l’Assemblée Nationale, Salifou Diallo. « Je ne peux pas dire que feu le président Salifou Diallo n’avait pas de tels projets en gestation ; c’est possible après tout quand on sait que l’ex PAN était un stratège », a martelé l’honorable Karidia Zongo.

Elle a affirmé au cours de la rencontre, ne pas être mêlée à ce « soi disant complot ».
« J’ai été informée comme l’opinion publique de l’existence de ce complot d’abord à travers les posts de certains responsables du parti et ensuite à travers le numéro 139 du bimensuel Courrier confidentiel », a-t-elle laissé entendre.

Elle a déploré l’absence de preuves formelles. Car selon la conférencière, on ne peut pas accuser des citoyens en l’occurrence des députés en les traitant de « traitres » et de « taupes » sans être capable de présenter les preuves. Cependant, elle invite et publiquement, quiconque à apporter les preuves de « cette allégation grossière ».

Pour cette dernière, la création d’un autre groupe parlementaireau sein du parti UPC ne doit pas susciter de débats car leur démarche étant légale. « Nous n’avons même pas besoin de donner les raisons qui nous amènent à créer ce groupe, encore moins à attendre un quelconque délai. Néanmoins, si nous avons décidé de franchir le pas, d’entrainer la scission du groupe parlementaire UPC, c’est suite à l’impossibilité de continuer le travail avec certains camarades, qui ont été à la base de la situation que nous vivons aujourd’hui », a-t-elle expliqué.

Avant de souligner que des jeunes ont été « instrumentalisés » pour les agresser à domicile et les menacer de mort. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 octobre 2017 à 15:49, par SOOKE
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

    C’est une honte !
    Allez jusqu’au bout ! Démissionnez chère honorable, créer votre propre parti au besoin et faites vous élire aux prochaines législatives !
    Vous manquez pertinemment d’arguments ce qui traduit une politique simplement mue par le tube digestif !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 15:58, par kdg
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

    madame quand on n’est à l’aise dans un parti politique on quitte totalement.tu n’est pas claire dans tes explications.on connait maintenant les politiciens qui sont commes des singes qui sautent de branche en branche.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:14, par ggongoni
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

    RIDICULE cette sortie Mme le député . On dit que l’erreur est humaine ,mais persister dans l’erreur est diabolique .C’est tellement enfantin vos arguments de défense .Et si vous vous taisez et entamer une démarche conciliante pour revenir dans la famille ,c’est pas mieux . Montrez moi un seul pays de démocratie normale où un seul parti dispose de deux groupes parlementaires à l’Assemblée ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre 2017 à 23:40, par un passant
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

      Les Republicains a la Chambre des Representants aux USA. Le terme "groupe parlementaire" n’est peut etre pas le mieux indique, mais les Republicains ont effectivement plusieurs groupes qui ne votent pas tojours ensemble. Par exemple, les fameux "teapartiers" refusent souvent de voter pour les lois supportees par les moderes, mais personne ne parle d’exclure personne. En principe, tout grand parti doit pouvoir s’accomoder de differents courants.

      Répondre à ce message

      • Le 17 octobre 2017 à 09:28, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

        - C’est pourquoi le grand ZEPH garde son calme et laisse ces troublions du groupe des 13 s’agiter. Le chiffre 13 même est maudit. Voilà pourquoi ils ne récolteront que honte sur honte !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

      • Le 17 octobre 2017 à 11:56, par Marie
        En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

        Ne venez pas raconter des sottises ici. Il y a Google de nos jours pour que ce type de non verite ne puisse plus passer.
        Le Tea Party que vous citez en exemple est certes une aile des Republicains, mais c’est un parti autonome des la base qui est a la droite de la droite republicaine. Elle serait l’equivalente du Front National en France. Ses candidats battent campagne sous l’etiquette Tea Party et non Republicans. Ils se font donc elire par la base sous cette etiquette. Dans certaines communes ou Etats, des candidats Tea Party s’opposent meme a des Republicains classiques. De deux choses l’une, soit vous n’etes pas sans ignorer cela mais la mauvaise foi vous inspire d’ecrire n’importe quoi pour berner les ignorants ou vous ignorez cela et alors il faut s’instruire avant de venir ecrire n’importe quoi. C’est la meme chose en France... Il y a Les Republicains, l’UDF, La Republique Debout de Dupont-Aignan et le Front National qui forment la grande famille de la Droite Francaise. Chacun a a sensibilite qui le caracterise. Et ils peuvent voter ensemble ou separement a l’Assemblee et au Senat selon le sujet. Mais quand vient la campagne politique, chacun se presente a ses electeurs sous sa propre banniere et essaie de convaincre sur les themes de societe qui lui sont chers.
        Ce que les critiques reprochent au 13 ex-UPC c’est de s’etre faits elire sous cette banniere et de vouloir aujourd’hui sieger avec le MPP sans avoir le courage de l’affirmer clairement. Meme la bonne dame qui tient sa conference de presse utilise le pagne et le logo de l’UPC. Ils manquent de coherence. Quand on n’est pas d’accord avec la ligne de son parti, on demissionne, on va ailleurs ou on cree son parti. Pour citer Jean-Pierre Chevenement "quand on est ministre, on la ferme ou on demissionne". Ce coup de gueule vaudrait aussi pour les deputes. Un tea-partier ne peut se faire elire sous cette etiquette et une fois a Washington critiquer son propre mouvement et faire scission avec son groupe parlementaire. Il se ferait etripper par sa base et signerait sa mort politique. Il faut une moralisation de la vie politique autrement on n’est pas sorti de la gadoue.

        Répondre à ce message

        • Le 17 octobre 2017 à 12:55, par un passant
          En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

          Voyez votre contradiction "Le Tea Party que vous citez en exemple est certes une aile des Republicains, mais c’est un parti autonome des la base qui est a la droite de la droite republicaine." Le Tea Party ne peut pas etre une aile des Republicains et un parti autonome en meme temps. Le Tea Party represente bien un courant des Republicains, par exemple les canditats a tendance Tea Party competissent dans les primaires des Republicains. "Dans certaines communes ou Etats, des candidats Tea Party s’opposent meme a des Republicains classiques", vous oubliez d’ajouter que cela se passe uniquement au niveau des primaires. Apres les primaires le candidat devient celui des Republicains. C’est entierement different du parallele que vous faites entre le FN et l’UDF en France : ce sont des partis entierement different. Donc on revient a la case depart : dans une democratie, et dans le meme parti on peut bien avoir plusieurs ailes ou courants qui ne votent pas toujours ensemble--- Je pense que c’est d’ailleurs une bonne chose, autrement les decisions de politique publiques deviennent tres vite prisonnieres des calculs entre les partis politiques. [Et en passant, une suggestion : si on veut mener une discussion entre adultes, evitons de traiter les autres de raconter des sottises]

          Répondre à ce message

        • Le 17 octobre 2017 à 14:46, par Yann
          En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

          Simplement PROPRE !!
          Respect Marie. Merci pour la leçon

          Répondre à ce message

        • Le 17 octobre 2017 à 17:25, par Phil
          En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

          Bien dit Marie.
          Les gens nagent le ventre caché, oubliant qu’on voit leur dos.
          Quand le tube digestif monte au cerveau, voila ce que ça donne.
          Honte à ces 13 députés !

          Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2017 à 09:25, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

      - ggongoni, je suis de ton avis. Ces députés sont simplement des traîtres. Ce n’est tout ce qui n’est pas interdit qu’il faut s’évertuer à faire ! Et puis hier nuit j’ai suivi un de ces députés sur Burkina Info. Il est un élu de Gaoua je crois (en tout cas un Kambou). Mais ce type est simplement toxique pour l’UPC. C’est un véritable poison et je ne serai pas étonné si on l’accusait de manipulation. Un véritable vantard en plus !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2017 à 11:15, par L’initié
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base Dédougou

      en france il ya dans le parti L.R (parti Les Républicains) deux groupe parlementaires les "LR" et les "LR constructifs", renseigner vous avant de parler de ce que vous ne connaisser

      Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:26, par Zangoté
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Donc ça persiste et ça signe. Vous avez la chance d’avoir eu un chef comme Zeph qui vous permet de le narguer. Donc comme ça vous vous croyez tout permis ? On se lève parce qu’on n’est pas content, on crée un parti dans son parti et on ne se sent même pas obligé d’avoir la bénédiction ou au moins l’avis du président du parti. Et pire, on a le culot de se balader pour justifier l’injustifiable. C’est trop facile. De toutes les façons nous attendons ce que décidera le parti. Après quoi on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:31, par Mme kone
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Je crois que toutes ces explications prouvent que vous aviez trahi le parti du lion - C’est très simple de vouloir défendre des propos insensés devant des personnes ignorantes - Une chose à ne pas négocier c’est de laisser la place à celui ou celle qui veut travailler avec le parti du lion - Vous parlez pour ne rien dire. Rendez votre démission -

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:38, par kampad
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Honorable ; pourquoi vous ne déposer pas une plainte contre le journaliste pour diffamation ?
    Vous ne pouvez plus travailler avec certains de vos camarades élus mais vous refusez de démissionner. Vraiment je reste sur ma soif ; et c’est à nous que vous demander des preuves,la preuve est que vous n’avez pas utiliser le logo de L’UPC lors de ce entretien ; voyez vous même la chienlit qui s’installe...

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:49, par Adama
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    "Nous n’avons même pas besoin de donner les raisons qui nous amènent à créer ce groupe"
    Quelle arrogance ! Est-ce que lorsque tu te faisais élire tu parlais ainsi. c’est ça justement la traitrise. Opter de ne plus rendre compte et de ne plus vous justifier une fois que vous êtes élue. C<est justement ça trahir son parti et sa base.
    Quand on sait qu’il faut des dizaines de milliers de voix pour être élu, et qu’on réunit quelques personnes dans une salle comme étant la base. Hum ! Organiser un meeting pour nous montrer que c’est votre base ou démissionner et présentez-vous aux prochaines élections dans un autre parti ou en tant qu’indépendant

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 16:59, par Kiema
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Je pense qu’il fallait commencer par rencontrer la base avant de prendre la décision de quitter le groupe l’UPC pour en créer un autre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre 2017 à 20:50, par Marie
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

      Ma pensee exactement ; il eut ete judicieux de commencer par consulter la base avant la scission.
      Ce qui peut paraitre etonnant c’est le fait que les partis politiques n’aient pas de reglements strictes qui resolveraient ce genre de crise. Qu’un parti n’aie pas prevu dans ses textes et souligne en gras une exclusion de facto et une perte du siege de depute dans ce type de situation est absolument invraisemblable. Si cette sanction etait clairement enoncee, beaucoup reflechiraient avant de retourner la veste a l’image de cette bande de 13.

      Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 17:03, par TOUDOU
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Mme Zongo, vous n’avez pas été élu par les populations du Mouhoun. Vous étiez sur la liste nationale, ce qui veut dire que vous devez votre siège aux électeurs UPC des 45 provinces du Burkina. Donc c’est devant nous tous que vous devez venir vous expliquer. Les pauvres gens qui sont assis là bas, ils savent comment vous êtes devenue député ? D’ailleurs vous qui aimez parler de démocratie, à la suite de quel vote on vous a mis sur la liste nationale ? Aucun ! C’est la même direction du parti que vous insultez actuellement qui vous a accordé cette faveur ! Si vous ne pouvez pas cohabiter avec la direction actuelle du parti, quittez le parti. Le fait d’aller dans un autre groupe parlementaire n’est pas la solution. Mais tout le monde a compris que vous cherchez un moyen pour collaborer avec le MPP tout en gardant votre siège jusqu’en 2020. On appelle cela de l’escroquerie politique !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 17:14, par sidzabda
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    "A l’en croire, ce projet était en gestation avec le défunt président de l’Assemblée Nationale, Salifou Diallo."

    Mon ccher journaliste ; faut pas mentir ; voici ce que la bonne dame a dit : « Je ne peux pas dire que feu le président Salifou Diallo n’avait pas de tels projets en gestation ; c’est possible après tout quand on sait que l’ex PAN était un stratège »,

    Elle a affirmé au cours de la rencontre, ne pas être mêlée à ce « soi disant complot ».
    Et de poursuivre :.
    « J’ai été informée comme l’opinion publique de l’existence de ce complot d’abord à travers les posts de certains responsables du parti et ensuite à travers le numéro 139 du bimensuel Courrier confidentiel ».
    Ou est ce que la bonne dame a affirmé que le complot a existé ?
    On ne peut être journaliste quand on ne maîtrise pas le français. C’est dommage et c’est comme cela qu’on accuse les gens à tord et à raison.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 17:36, par belof
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Très regrettable à les entendre dire qu’ils ne peuvent plus continuer à travailler avec les autres. Pour être realistes, ils devraient avoir le courage de quitter le parti. Quelle basesse : pensent ils que la division est elle la meilleure alternative ? C’est de la carence intellectuelle si jusqu’à 13 honorables vous n’arrivez pas à faire passer vos propositions

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 17:37, par cheickh
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Bravo Honorable, à votre place j’aurai fait la même chose car un député n’est pas une marionnette. On ne saurait s’obliger à collaborer avec un groupe qui est en perpétuelle complicité avec l’ennemi commun( CDP) ! Le pire, c’est d’être chaque fois embarrassé de prendre position, dans des décisions dont la plupart vont à l’encontre de ce parti voué aux gémonies.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 17:43, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    MME ZONGO EST DE DEDOUGOU ? OÙ SONT LES DAYO, LES KONÉ, LES BONZI, LES KONDE, LES COULYBALI, LES SANGARÉ, LES BONKOUNGOU..? FRANCHEMENT JE NE RECONNAIS PLUS MON BURKINA ! PENDANT QU’ON CELEBRE SANKARA L’INTEGRE, D’AUTRES VONT A CONTRE COURANT EN S’ILLUSTRANT DANS LA POLITIQUE VENTRALE ET ALIMENTAIRE . CARRRIIISSAAAAAA !!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2017 à 08:54, par sawadogo
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

      Ou lala ! voici le visage du regionalisme, du nepotisme, du tribalisme, de la désunion, etc. En quoi le nom "ZONGO" ne peut pas venir de Dedougou ? Faut-il etre des nom que vous avez cité pour pretendre à un poste d’elu à Dedougou ? Le Burkina Faso aura quel type de preseident ? un mossi de nom originaire de Ouagdougou ?
      C’est trop grave votre post. Ce sont des idees que Sankara a beaucoup combattu et vous ne devrez pas citer son dans de tel post. Vous empruntez le nom "vieux", mais je ne pense pas que vous ayez connu Sankara ni la revolution. Des 4 coins du Burkina vous pouviez etre elu si vous etes integres.
      Webmaster please, laissez passer.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2017 à 17:13, par ouedraoog biiga
      En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

      Ce post montre quel type de personne vous êtes : un ethnicise, un divisionniste, un danger pour le Burkina, un vaurien ! Que Dieu nous préserve de ce genre de poison !

      Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 18:11, par tout va finir un jour
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    c’est pas vous wo.En réalité c’est nous (base) . Mais ,Tous ça va finir un jour.Continué à nous prendre pour des idio .A ce que je sache, vous n’êtes pas venu consulter la base avant de prendre cette décision .Maintenant que çà ment sur vous on sait ou se trouve sa base.Nous aussi on a décider de quitter la base parce que c’est une bonne manière de travailler avec sa base. L’un dans l’autre ; c’est suite à l’impossibilité de continuer le travail avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 18:35, par molotov
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    ’’... c’’est possible après tout quand on sait que l’ex PAN était un stratège », a martelé l’honorable Karidia Zongo..

    Entre les lignes c’est un mea-culpa ! Et ça se dit politique. Madame quand on est plus d’accord, on demissionne un point c’est tout. Jouer à l’équilibriste est malsain et c’est faire preuve de couardise et de malice. Votre argumentation est simplet et d’un amteurisme aberrant. Je ne vous en veux pas, c’est soi-disant militants qui sont allés écouter Vos blabla qui sont à plaindre. Vraiment chère politienne, on dirait que voulez tout en même temps : le beure, l’argent du beurre et
    ...le très séduisant fils de la bergère. Lol

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 19:59, par sidwaya
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    He les gars vous etes en retard. Ce n’est plus Honorable Karidia Zongo/Yanogo mais Honorable Karidia Ouattara/Yanogo. Ceux qui savent savent tres bien ce que cela veut dire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 20:10, par tienlobilaban
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Vous les 13 députés c’est peut-être votre droit de quitter le groupe mais ayez des arguments irréfutable avant de démissionner. Tout ce que vous avancez comme éléments de preuves sont loin et même très loin de convaincre les militants du parti. c’est trop ridicule.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 20:35, par zongo
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Je n’ai jamais lu un argumentaire aussi creux. Vous ne pouvez plus travailler avec vos camarades qui sont toujours dans le parti alors que vous ne quittez pas le parti. Voilà des gens qui nous ramènent une décennie en arrière. Quand tu nous tiens ridicule !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 22:55, par Hé DIEU
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Dans un couple, quand l’un ou l’autre conjoint n’arrive plus à supporter l’autre, on n’engage le processus de divorce. La loi va gérer. Même la séparation de corps découle d’une décision judiciaire . Alors mes chers honorable de -RD ayez le courage de déposer une demande de divorce au lieu de vivre en séparation de corps pour bénéficier des avantages du mariage.
    Que Dieu nous sauve. Jeunesse Burkinabè, donner une note à ces honorables égarés.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 23:37, par Le digne
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Après lecture de votre tentative d’explication je vous collerai un 2/10 si vous été un élève.vou n’avez pas honte ?? moi oui.fallait nous consulter avant une telle décision si vous estimez que nous avons contribué à cè que vous soyez là où vous êtes.soit vous renoncer à cette honteuse décision ou soit vous démissionner purement et simplement.point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 06:27, par Lataupe
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    J’avais de l’estime pour cette dame mais je suis profondément déçu par son comportement. Je la croyais vraiment integre mais depuis le debut de cette affaire je decouvre des choses sur elle qui me sidere. Que mr Zongo repose en paix. Je sais maintenant ce que le pauvre a subi. Dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 07:09, par Traitesquittez !
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Quand on est plus d’accord on quitte. Qaund on supporte plus d’autres députés on quitte le parti. Pourquoi resté et agir sous cape ? On appelle cela de la traitrise. Y a pas un autre mot Madame... Traitre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 07:34, par skiter
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Vous avez peut être le droit, mais pas la légitimité !Vous vous refugiez derrière les textes, mais vous n’avez pas la légitimité.Le peuple vous attend au tournant !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 07:39, par Bakienon
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    j’ai simplement honte quant j’écoute les arguments de ces 13 députés , je n’aimerai pas être a la place de leurs enfants,

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 07:50, par V7
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    TOUTE ORGANISATION DIGNE DE CE NOM A POUR MAITRE MOT LA DISCIPLINE, SI VOUS ÊTES DÉPUTÉ GRACE A L UPC VOUS NE POUVEZ QU OBÉIR A SA LIGNE DE GOUVERNANCE. RIEN NE VOUS EMPÊCHE DE TRAVAILLER AU SEIN DU PARTI POUR AMENER UN CHANGEMENT POSITIF. SI VOUS VOULEZ UNE LIGNE DIFFÉRENTE DE CELLE DE L’ UPC & NOUS DIRE QUE VOUS TOUJOURS A L’ UPC C’EST SE MOQUER DE NOTRE INTELLIGENCE.
    LAISSER LE MANDAT UPC ET ATTENDEZ TRANQUILLEMENT LES ÉLECTIONS DE 2020 POUR FAIRE VOS PREUVES. CAR CETTE MANIÈRE DE FAIRE EST TROP FACILE. VOUS ME FAITES HONTE.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 07:54, par Aïcha
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Les 13 députés doivent rendre les mandats. Il ne vont plus défendre les intérêts de L’UPC. Qu’ils aient un peu de dignité quand-même !!!!! Ils sont libre d’aller au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 08:31, par Hé OUI !
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Madame le Député ; dans tout groupe qui fonctionne sur une base démocratique, c’est toujours la position de la majorité qui l’emporte sur la position minoritaire. Mais les minoritaires ne se lèvent pas pour autant pour créer un groupe à part. C’est pour dire que même si on n’est pas d’accord avec la majorité on s’aligne tout simplement. A défaut de cela, on quitte carrément le groupe et on part voir ailleurs. Au lieu de cela, vous décidez de diviser le même groupe en 02 tout en restant dans le groupe comme si c’était de l’anarchie. On aura désormais 02 groupes parlementaires qui vont s’exprimer au nom du même parti tant pis si c’est pas forcément la même position. Que faites vous de la discipline au sein du parti ????
    Vous êtes peut-être libre de faire ce que vous voulez en tant qu’individu mais quand on est dans un groupe, on se doit d’adopter une attitude cohérente envers ce groupe qui vous a fait connaitre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 08:55, par ggongoni
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    même si je ne suis pas pour les visites à domicile pour exiger la remise de leur mandat ,je suis totalement d’accord pour toutes actions citoyennes des militants de l’UPC pour revendiquer la restitution des mandats aux suppléants .D’autant que malgré la désapprobation totale de l’opinion nationale au delà des militants de l’UPC de ce comportement immoral et de cette traitrise nauséabonde ,les intéressés continuent dans l’arrogance et la provocation. Voyez l’interview du Sieur SIMBORO ce matin dans le quotidien Le Pays . Militants de l’UPC marchez ,faites des sit-in devant l’Assemblée nationale jusqu’à obtenir satisfaction . En dehors de leurs domiciles ,poursuivez partout ces députés corrompus jusqu’à ce qu’ils rendent leur mandat .

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 08:59, par TIENFO
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Il y a des moments, il vaut mieux garder le silence quand on n’est pas obligé comme vous l’avez si bien dit. Honorable Karidia Zongo/Yanogo, ce moment en était un pour vous. Comme on aime le dire "qui parle se découvre". Tel est votre cas avec cette sortie que je qualifie d’hasardeuse. Malheureusement vous vous êtes découverte de marinière très négative sur tous les plans. Je vous donne la même la note que l’internaute 19 "Le digne".

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 09:10, par Diego
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Et c’est la base qui est entrain de vous écouter comme ça, Honorable ? Dans deux jours, vous lui dirai donc que vous n’avez même pas besoin de la consulter...

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 10:18, par ROUA
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    En vous lisant , on ne vous suit pas bien . Si toute fois vous avez une personnalité ,démissionne .Si la honte tuait ,tu devais mourir . démissionne démissionne démissionne démissionne STP . Il y a une autre vie après . Ne vous accrochez pas à ce poste de député .

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 10:31, par Mariane
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Son message s’adresse aux personnes sincères qui veulent connaître la vérité et juger sans partie pris. C’est à ceux qui les accusent d’apporter les preuves. Arrêtez de parler dans le vide. La création du groupe n’a rien d’illégal. Au Bénin à côté le parti au pouvoir travaille avec 2 groupes parlementaires et ça marche. Bonnes gens, ne vous laissez pas manipuler. Laissez la bonne dame tranquille.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 10:45, par Camarade Fousséni
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Honorable Kadidia Yanogo, vous avez les intestins fragiles, vous ne savez pas résister à l’appel de votre tube digestif ! Les raisons de votre démission du groupe est d’ordre alimentaire et tout le monde est au courant ! Ne nous prenez pas pour des dupes ! C’est le ventre qui vous pousse à faire tout ça !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 10:50, par Walt and see
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Pour votre information, les 13 députés ont engagés l’action judiciaire. Ceux qui ont crié haut et fort qu’ils ne sont pas à la base de la publication, commencent déjà à préparer les esprits pour leur revirement ! Lisez lettre pour laye du vendredi dernier

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 11:13, par Le Voyou
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Cette dame me déçoit. Comment peux t’elle se laisser embobiner par un GRIOT comme Simboro ? C’est le monde à l’envers !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 11:22, par MAXWELL
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    C’est dommage que depuis la crise on ne voit que la violence physique et verbale envers les frondeurs. Pourquoi le Burkinabé ne copie jamais le bon exemple venu d’ailleurs. Certes on est un pays pauvre mais le monde entier admire notre dignité et notre intégrité. Faut’il continuer de croire qu’à chaque fois qu’un militant quitte un parti c’est qu’il a été acheté. Si on peut acheter un militant pour qu’il quitte l’UPC, il faut nous dire donc combien on l’avait acheté pour qu’il vienne à l’UPC. Il faut arrêter la médiatisation de cette crise qui ne fait que jeter l’huile sur le feu et se poser les bonnes questions :
    1- La vraie cause de la crise est-elle interne ou externe ?
    2- Sur le plan des textes y a t-il un moyen d’empêcher la création du nouveau groupe parlementaire ?
    3 - Sur le plan juridique peut-on contraindre les frondeurs à renoncer à leur mandat ?
    4-Ou se situe l’intérêt du parti entre la création du groupe parlementaire sans démissionner du parti et contraindre des frondeurs à démissionner du parti s’ils persistent à créer le groupe parlementaire ?
    Il faut sans passion analyser froidement la situation et s’asseoir courageusement face à face pour discuter et trouver une solution et éventuellement faire la paix des braves car personne n’y gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 11:29, par YAAM SOBA
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Si la honte tuait cette dame allait se cacher ! Je me demande comment elle arrive à regarder ses militants en face ! Et en plus elle clame qu’elle n’a pas de raison à fournir face à sa forfaiture ! Vraiment le tube digestif quand tu nous tient !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 11:40, par dara
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Félicitations honorable députée !! Vous avez pris vos responsabilités face aux magouilles et manigances. Vous êtes courageuses comme les autres. Les menaces et violences ne prendrons pas le pas sur vos idées.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 11:53, par MNINDA
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Internaute L l’Initié ,mais en France les "LR constructifs " n’ont pas les avantages ,ni les prérogatives d’un groupe parlementaire normal .il n’ y qu’un seul groupe parlementaire légal .En ,outre vous devriez savoir justement que là-bas aussi ,les "LR constructifs" sont sur la voie de l’exclusion de leur parti . Et ce n’est pas parce que c’est en FRANCE que ce type de comportement politique n’est pas immoral .En France aussi ,il y a des politiciens sans principe ,ni moralité qui ne suivent que leur ventre . Arrêtons de nous donner bonne conscience en nous référant aux mauvais comportement des autres, qui déshonorent la politique , fussent-ils des blancs . Voilà l’une des mauvaises facettes du complexe d’infériorité de l’africain par rapport au blanc

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 12:15, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Arrêter de divertir les gens.Résolvez vos problèmes à l’interne ça y va de votre crédibilité.Comment vous formez vos militants pour qu’ils acceptent se faire détournez comme vous le prétendez et vous n’arrivez pas à détourner les militants du MPP malgré les déceptions et frustrations de certains.Revoyez vite vos copies car à la veille de 2020 plus d’argent vont circuler et vous risquez de ne plus avoir suffisamment de militants car le CDP va aussi renouer avec ses vieilles habitudes avec l’argent que ses membres ont caché et comme votre président est un avar ça sera difficile pour avoir un copec de lui.
    Pour en finir avec les achetés des militants je propose que l’UPC lutte réellement pour la suppression des gadgets ou tout autre forme de corruption lors des élections

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 12:52, par L’Autre Africain
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Madame ZONGO, un peu de respect pour ceux qui vous écoutent !
    Si vous estimez que le journal qui vous a traité de "traitres", de "taupes", n’a pas les preuves de ce qu’il affirme, pardon, entrainez le en justice pour diffamation, au lieu de vouloir nous faire avaler vos couleuvres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 14:33, par Karfolo
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Je Les appelle les mange mil de La république. Je n’aimerais pas vivre votre situation. Rock ne vous prendra pas Dans son gouvernement. S’il le fait , ça serait un déshonneur totale pour lui. Je pari qu’aucun de vous ne sera élu en 2020. Si vous êtes sur de vous mêmes créez votre parti et je vous donne une dénomination " NTR " Nouneaux Traitres de la République " . Vous auriez dû consulter votre base avant de prendre votre décision.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2017 à 19:23, par Salou
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    DEPUTES TUBES DIGESTIFS ! Vos arguments ne tiennent pas car la seule chose qu puisse justifier votre position est vos tubes digestifs. Le pkan était clair, vous des vrais traitres. Ne prenez pas les autres pour des cons

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2017 à 11:19, par citoyen lambda
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    je ne suis pas politicien, mais je pense que c’est ridicule de la part des démissionnaires. ce sont des militants UPC qui ont voter pour vous et non des militants de UPC renouventre democorrompu là !!! quelle exemple voulez vous laisser là ? Pour ma part vos militants ont eu tord de porter leur confiance en vous.

    je passais hein

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2017 à 15:43, par Jonas
    En réponse à : Crise à l’UPC : L’honorable Karidia Zongo/Yanogo a rencontré sa base à Dédougou

    Le message de L’Honorable est bien conçis et adresser aux personnes sinceres qui ont soif de Justice et de Verité.On ne peut accuser des personnes vénérées et respectables sans preuves ;C’est honteux.Vous avez notre soutien cher Honorable.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés