Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Thomas Sankara : Gnindé Bonzi raconte Dix petites histoires d’une légende

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO • dimanche 15 octobre 2017 à 01h34min
Thomas Sankara : Gnindé Bonzi raconte Dix petites histoires d’une légende

30 ans après son assassinat, le capitaine Thomas Sankara continue de rendre fertile la plume des écrivains. Ils sont toujours aussi prolixes, à l’image de Gnindé Bonzi qui vient de dédicacer son œuvre de 97 pages, Dix petites histoires de “La Légende Sankara”. C’était dans la soirée du 12 octobre 2017 à Ouagadougou.

Après “Souvenir de la Révolution”, Gnindé Bonzi revient avec, Dix petites histoires de “La Légende Sankara”. Il note que ce n’est pas un livre d’histoire, mais un livre qui raconte des histoires.
En 97 pages, l’auteur raconte les faits et gestes de Thomas Sankara. Des témoins oculaires et auriculaires ont raconté ces histoires dans les milieux divers ou des personnes , qui les ont entendues, les ont relatées.

« Si j’ai écrit ces Dix petites histoires de « la légende Sankara », c’est d’une part dans le souci de stabiliser pour moi-même ces histoires et d’autre part, de les partager avec d’éventuels lecteurs , notamment de la frange jeune , qui semble trouver en Sankara « un président pas comme les autres », une légende », justifie Gnindé Bonzi pour qui, une légende ça se raconte. « Ce ne sont pas des histoires racontées comme dans les contes, elles sont enrobées de commentaires, des rappels historiques », a-t-il poursuivi.

Au fils du temps, raconte l’auteur , ces histoires connaissent immanquablement des modifications inhérentes à l’oralité de leur caractères. En toute modestie, Gnindé Bonzi affirme que c’est juste une infime partie de ces histoires , qui se trouve racontée dans son ouvrage.

Ce sont « des histoires captivantes , écrites dans un français accessible à tous et qui feront revivre à certains les moments de la révolution sankariste, qui feront découvrir à d’autres, Sankara ce héros de la révolution, notre révolution », lit-on dans la préface du Colonel-pharmacien, et compagnons de Thomas Sankara, Abdou Salam Kaboré.

Dr Draman Konaté qui a présenté l’ouvrage sur le plan sémiologique, a plongé l’auditoire dans l’univers des signes et des symboles du capitaine, de sa naissances, jusqu’à sa mort.

La dédicace de l’ouvrage a connu la présence des anciens camarades, collaborateurs ou admirateurs du capitaine assassiné. Mousbila Sankara, Alfred Sawadogo, Jean-Hubert Bazié, Philippe Ouédraogo et bien d’autres comme Baba Hama, Sama Karim dit Sams’K Le Jah étaient étaient là. Ils ont tous félicité l’auteur pour son initiative qui permet de perpétuer la mémoire du père de la révolution.

Dix petites histoires de “La Légende Sankara”, qu’on peut trouver dans les librairies, coute
2000 F CFA.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" le gouvernement sur la sécurisation des régions
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps de paix pour adopter une attitude de temps de guerre », propose Dissan Boureima Gnoumou du PPS
Gestion de la crise sécuritaire : L’ex-président Roch Kaboré n’a pas répondu à une lettre de Mélégué Traoré
Burkina : « Ce sont des fantassins qui sont aujourd’hui au pouvoir, s’ils ne réussissent pas, qui va réussir ? », s’interroge Eddie Komboïgo
Burkina/Situation sécuritaire : « Notre constat est celui de tous les Burkinabè » (Zéphirin Diabré)
Burkina/Politique : « Le CDP reste et demeure le seul et unique parti fort de ce pays », clame Eddie Komboïgo
Dialogue politique au Burkina : « En politique on ne gagne jamais le combat seul, il faut mutualiser les forces », Zéphirin Diabré lors d’une visite de courtoisie à l’AGIR
Burkina-UPC-NTD : « Il est question de voir la contribution que nous pouvons apporter pour sauver le pays » (Vincent Dabilgou)
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif, c’est de proposer un nouveau projet politique alternatif », lance Me Guy Hervé Kam
Terrorisme au Burkina : « On ne peut pas négocier en état de faiblesse », prévient Ahmed Aziz Diallo
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif c’est de proposer un nouveau projet politique alternatif », lance Me Guy Hervé Kam
Transition au Burkina Faso : De la nécessité de recadrage et de recentrage
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés