Léonce Koné, Premier vice-président du CDP : « Le CDP va retrouver la force de mobilisation d’un parti de masses »

LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • dimanche 15 octobre 2017 à 01h33min

Convaincus d’avoir un rôle à jouer dans la relance du parti et à son maintien sur l’échiquier politique, des anciens de l’ex-parti au pouvoir le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)-section du Kadiogo-se sont réunis ce 14 octobre 2017 à Ouagadougou. L’occasion d’apprécier la remise sur pied du parti et d’appeler à la réconciliation nationale.

Léonce Koné, Premier vice-président du CDP :  « Le CDP va retrouver la force de mobilisation d’un parti de masses »

Intervenue le 30 septembre 2017 sous le thème : « relance du parti dans la cohésion et la solidarité », la rentrée politique du CDP avait pour objectifs de rendre effectif le renouvellement des sections et sous-sections à travers le territoire. « Une réorganisation qui selon les termes du Secrétaire National des Anciens Bernard Nabaré, est bien en cours avec le renouvellement puis la validation des structures aux échelons provincial et départemental intervenus lors de la 60e session du Bureau Politique National. Celle-ci se matérialise selon lui notamment par la coordination entre le parti et son groupe parlementaire, leur ancrage dans l’opposition, l’organisation d’une solidarité active avec les militants en butte aux poursuites judiciaires à caractère politique ainsi que la formation politique des militants.

Pour le Président de la Commission ad hoc, Léonce Koné : « Le parti va retrouver l’implantation et la force de mobilisation du grand parti qu’il a vocation de masses qu’il a vocation de devenir. Nous voulons ouvrir une nouvelle page de l’histoire de notre parti sans injurier ni le passé, ni l’avenir. »

Têtes chauves. Pour les Anciens du parti, il est de leur devoir d’interpeller le pouvoir par rapport à la stagnation de l’économie, la recrudescence des attaques terroristes contre lesquelles, ils appellent le pouvoir à prendre des mesures idoines au lieu de chercher des poux sur des têtes chauves par des accusations qui ne vont pas dans un sens pouvant aboutir à la solution. Ils appellent aussi à la maturité d’esprit de la classe politique en vue de permettre l’instauration d’un climat de sérénité dans le pays d’où leur appel à la réconciliation « qui n’occulte pas la vérité et la justice. » C’est pourquoi ils disent soutenir toutes les initiatives allant dans ce sens car selon eux et comme l’a souligné, Léonce Koné : « Les divergences ne doivent pas être des motifs de haine et de violence. »

Soumana Loura
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés