Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

Communiqué • mercredi 11 octobre 2017 à 15h55min

Militants et sympathisants de l’UPC,
Citoyens burkinabè,

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à

Depuis le début de la crise au sein du Groupe parlementaire UPC, il m’a été donné de constater que des militants de notre parti, très remontés contre les députés démissionnaires, rendent visite à ces derniers à leurs domiciles, pour leur signifier leur mécontentement.

Je comprends parfaitement cette colère des militants qui, par leur engagement, leur travail de mobilisation et leurs contributions financières, sont à la base de la promotion des élus, et qui, dans les circonstances actuelles, se sentent floués.

Toutefois, il me parait important de souligner que toute interaction entre un militant UPC et son élu doit toujours se faire dans la courtoisie, le dialogue et le respect des lois de la république.

J’invite donc les uns et les autres à éviter toute violence, qu’elle soit physique, morale ou verbale, à l’endroit des démissionnaires.

Je rappelle que l’UPC est un parti républicain qui a toujours montré son attachement à la paix et à la légalité. Il l’a amplement démontré dans des moments historiques de notre pays, comme lors des péripéties politiques ayant conduit à l’insurrection populaire d’octobre 2014.

En ces moments très sensibles, faisons en sorte que l’esprit de paix qui a toujours caractérisé la démarche du parti soit préservé.

Ouagadougou, le 11 octobre 2017
Le Président de l’UPC
Zéphirin DIABRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 octobre à 15:36, par Terroriste politique
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Président ,faut laisser on va un peu terroriser ces terroristes politiques . .Pendant que le pays traverse des moments difficiles cette bande de paltoquets n’a pas trouvé mieux que de créer une crise stupide au sein du plus grand parti de l’opposition .Comme ils se sont comportés en hooligans ,on va les hooliganiser .

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 15:43, par MOMENTO
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Très sage ; c’est ce qu’on attendait de vous. il faut prioriser le dialogue et renoncer à toute violence.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 15:45, par Atanga
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Je pense que mieux vaut tard que jamais.
    Sinon que tu as trop tardé pour rappeler tes militants à la raison. En conférence de presse, on voit des militants qui traitent les démissionnaires de tous les nids d’oiseaux et par la même occasion vous voulez leur retour ou leur démission.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 15:48, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    - ZEPH, vraiment tu es grand ! Quelle grandeur d’esprit. Voilà ce qu’on appelle un responsable. Il n’encourage pas à insulter ou vendaliser les domiciles alors que ceux d’en face ont utilisé cette méthodes et même le feu, la drogue et les liqueurs frelattés pour parvenir au pouvoir. Voilà pourquoi tous les jours que Dieu fait, il ne peuvent pas diriger et végètent dans le mouta-mouta, et passent le temps dans des yuruku-yuruku, koukouss-kouss et les haraba-haraba  !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 16:47, par LAMOUSSA
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    faites très attention a vos propos sur le MPP, vous voyez commzent vous etes trop nul en politique ? au lieu de chercher à resoudre vos probleme internes vous accuser les autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 17:25, par un passant
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    A moins qu’il y ait d’utres non-dits, les 13 deputes n’ont pas demissionne. Ils n’ont fait que creer ou proposer un courant dans leur parti. D’ou vient donc le probleme ? A moins qu’on ne veuille imposer une certaine forme de pensee unique, il n’y a pas de probleme a creer un courant dans un parti. En plus, si aujourd’hui l’UPC ne peut pas gerer un courant en son sein, qu’entend-il faire si demain il arrivait qu’il se retrouve au pouvoir et doive composer avec des partis differents dans la gestion du pouvoir ? Le fond du probleme (et cela n’est pas propre a l’UPC mais a pratiquement tous les partis politiques au Burkina), est le manque de democratie a l’interieur des partis et a la limite une gestion patrimoniale (ou c’est le parti de X), voire a l "chef de famille" ou "chef de village".

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 17:27, par mAAt
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Pour ces 13 forcenés démissionnaires, je pense qu’ils se comportent parfaitement en ’’gangster/braqueur électoral’’, je m’explique :
    (1) ils ne peuvent aujourd’hui se prévaloir officiellement d’un groupe parlementaire qui n’a pas d’existence légale.
    (2) le mandat qu’ils ont reçu des électeurs ’’sous pavillon UPC’’ n’est pas synonyme de chèque en blanc . le contrat est très simple : nous vous donnons un mandat de représentation nationale conformément à l’offre politique portée par le parti UPC. A partir du moment ou ces gens ne se sentent plus en phase avec le parti, soit ils remettent leur mandat à leurs suppléants, soit ils démissionnent, soit ils utilisent toutes les voies de recours internes autorisées pour se faire entendre, mais on ne détalle pas avec le mandat des électeurs. ça ressemble tout simplement à une escroquerie pour être un peu gentille.
    Comme on le dit souvent dans notre jargon à Ouaga, ’’ ils veulent simplement faire la force à l’UPC’’.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 17:33, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    A bas les politiciens sans idéal politique.A bas les députés sans conviction politique et sans idéal politique.A bas le nomadisme politique.A bas les arrivistes au parlement,les fossoyeurs d’idéologie.A bas les vampires de la démocratie.A bas les colonels sans honneur,sans dignité,sans conviction politique,sans la parole donnée et sans personnalité.A bas les colon(els) politicards.Honte aux colonels non patriotes,non intègres.Malheur aux colonels vendus,achetés moins chers et sans galons mérités.
    Monsieur le président,il est grand temps pour vous de changer le fusil d’épaule.S’il est bien vrai que la politique ce n’est pas la guerre,ce n’est pas la force des muscles,mais les idées,mais les arguments développés.Il est souvent reproché à vous d’être trop patient,trop souple dans vos démarches et quelquefois on l’a l’impression que vous prenez tout à la légère.Or la politique telle que menée par vos adversaires d’ en face n’aime as ça.Vos adversaires utilisent tous les moyens pour vous casser,pour vous faire échouer et vous empêcher d’atteindre votre but.Si vous ne vous réveillez pas maintenant,2020 sera trop tard pour vous et votre parti.Les adversaires savent qu’ils n’ont pas de bilan positif à faire au peuple Burkinabé depuis leur arrivée au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 17:35, par y
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    une crise au sein du groupe parlementaire d’un parti doit se résoudre à son siège et non à l’assemblé nationale ou domiciles, par la direction du parti et non des militants de base.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 19:31, par konson
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    la parole d’un homme d’état
    quand tu es grand tu es grand cela ne se discute pas

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 19:51, par Nobila Bernard OUEDRAOGO
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Bonsoir à tous ! Président, vous êtes un homme d’État. Votre sagesse est salutaire. Nous avons besoin d’hommes de votre trempe pour notre pays. Bon vent à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 22:10, par Le COMBATTANT
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Zeph je ne suis pas d’accord avec toi,laisse nous régler une fois pour de bon le compte à ces LACHES qui pensent la politique du parti est pour eux. Si non il y aura vraiment des précédents et on n’avancera jamais, nous allons les cibler et en finir avec EUX.
    S’il te plait ne te mêle pas de çà ZEPH, ca c’est notre bagarre,

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 12:05, par LE CITOYEN
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    J’ai toujours dit que M. DIABRE a l’argent pour faire la politique mais il n’a pas la stature d’un homme d’état :
    - En conférence de presse il s’étonne que l’autorité est pris des dispositions pour protéger les domiciles des démissionnaires et il va plus loin en disant que ces forces de l’ordre peuvent être déployer au nord. Cette attitude populiste est très néfaste et contre productif. En effet, l’autorité public a le devoir de prévenir toute atteinte à l’intégrité physique, aux parents et aux biens de tout citoyen (c’est le rôle de la CRS) ;
    - Dans son communiqué il n’invite pas clairement à ses militants d’éviter de se rendre aux domicilies des frondeurs, alors que leur famille n’ont rien à voir avec leur engagement en politique, là c’est très grave et même très bas comme attitude ou moyen de résolution de la crise ;
    - Dans le même communiqué, il n’invite pas les militants à éviter d’agir hors des structures du partie mais dit « que interaction entre un militant UPC et son élu doit toujours se faire dans la courtoisie, le dialogue et le respect des lois de la république », ce qui est une caution implicite aux actes de vandalisme et d’agression en cours ou en préparation.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 12:41, par Dara
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Quand on dit de "tout faire" pour récupérer le mandat de ces députés n’est ce pas en quelque sorte cautionner la violence ?!
    Chercher surtout au sein de votre parti les calomniateurs en chef qui "mélangent " les uns et les autres, sinon on ne donne pas cher de la survie de l’UPC !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 15:47, par sai
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    zeph doit démissionner pour incapacité de gérer un parti en incitant les uns contre les autres !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 16:01, par Naso
    En réponse à : Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

    Je ne suis ni du MPP, ni de l’UPC et encore moins du CDP mais, cette manière d’appeler ses militants à la non violence est salutaire. On a ici les propos d’un politicien responsable aussi bien au niveau de son parti que du pays. A ces 13 députés frondeurs, je dirai tout simplement que l’histoire politique du Burkina ne retiendra rien de la plupart d’entre eux, car ils se sont d’ores et déjà enterrés politiquement. Qu’ils se rappellent des multiples couleurs que Hermann YAMEOGO a pris durant ces 27 ans de règne de Blaise. Qu’est ce qu’il en reste aujourd’hui ? Rien, si non un torchon que n’importe qui pourrait utiliser pour s’essuyer je ne sais où. Sachez que les militants à la base qui vous ont votés ne l’ont pas fait pour être trahis un jour. Ces militants vous ont voter pour un certains nombre de valeurs que le parti incarnes et que vous vous êtes engagés à respecter si vous étiez élus. Si aujourd’hui vous estimez que ces valeurs ne répondent plus à vos aspirations, vous devez alors aller vers la direction du parti et expliquer ce qui ne va pas. Ce n’est pas en quittant le groupe parlementaire sans vouloir démissionner du parti (naturellement quand on est un parvenu, on ne veut pas perdre facilement ses privilèges), que vos militants vont vous suivre dans votre démarche de "prostitution politique". L’honnêteté intellectuelle voudrait que vous remettiez vos mandats à ceux qui vous ont élus et vous foutez le camp.
    Sans rancune

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés