Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • dimanche 8 octobre 2017 à 23h25min

Qu’est-ce qui n’a pas marché, samedi soir, à la clôture de la 2e Convention nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès ? Après le discours du parrain qui n’était autre que Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale, les jeunes militants du parti au pouvoir ont commencé à vider la cuvette du palais des sports de Ouaga 2000.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

Une rencontre nationale qui se termine en queue de poisson. Le comité d’organisation de cette 2e convention nationale des jeunes du MPP n’avait certainement pas prévu ce scénario à un quart d’heure de la fin de la cérémonie.

Retard

Prévue pour démarrer à 15h 30, la clôture de la convention a commencé avec une heure de retard. Qu’attendaient les organisateurs pour débuter la cérémonie ? Que la cuvette du palais soit pleine comme un œuf pour suivre le concert du grand Ismaël Isaac à la fin ? Notons que le même retard a été observé lors de l’Assemblée générale du parti tenu, deux jours plutôt sur le plateau omnisport Simon Compaoré, sis au quartier Gounghin.

A l’arrivée des premiers responsables du MPP, à 16h30, le palais des sports était à moitié plein ou à moitié vide, c’est selon. Après l’hymne du parti, place à la lecture des motions, résolutions et des 11 recommandations formulées à l’issue des travaux sur le thème « Employabilité des jeunes par l’auto-emploi, quelle contribution de la jeunesse MPP ? ».

Le « Big up »1 de Sakandé

Avant l’allocution du Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, Secrétaire national de la jeunesse, l’artiste Ismaël Isaac se produit sur scène en live. Il balance ses sons « Korodjo » et « Baramogo ». Les jeunes sont réceptifs et se lèvent pour reprendre les tubes légendaires de l’artiste qui avait disparu quatorze ans de la scène musicale.

Quand vient le tour du parrain, Alassane Bala Sakandé, de tenir le micro, les jeunes sont de nouveaux réceptifs, surtout après que le président de l’Assemblée nationale a décidé de s’adresser au public en langue nationale mooré pour défendre cette jeunesse désœuvrée qui « n’a jamais courbée l’échine face à l’adversité ».

Le discours de trop

Jusque-là, tout allait bien. Mais, le remue-ménage viendra lorsque que la représentante du parti de l’Alliance pour la république Yaakaar (APR) du président sénégalais Macky Sall va prononcer son allocution. Plutôt que d’être brève et concise, elle s’est étalée sur la pertinence de la convention et les sacrifices consentis par le président Sall en faveur de la jeunesse sénégalaise. Pendant ce temps, jeunes, hommes et femmes, par petits groupes, commencent à se retirer de la salle, sans doute las d’attendre ou pressés de regagner leur domicile puisqu’à l’extérieur, le soleil s’était retiré derrière les belles bâtisses du quartier Ouaga 2000, faisant place à l’obscurité.

Comme si cela n’était pas plus gênant, un autre intervenant monte sur le podium. Il s’agit du représentant d’un parti ami du MPP, venu du Niger. Le discours de trop. Même scénario : les occupants des sièges situés derrière le podium quittent les lieux. Le discours d’Aly Badra, au nom de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP), ne sera pas lu. De même que celui du 2e Vice-président du parti, Clément Sawadogo, qui a jeté l’éponge. Toutefois, ce dernier a dit toute sa fierté au comité d’organisation qui « a réussi avec brio » cette convention et adressé quelques mots aux jeunes « L’intérêt d’un parti politique qui veut diriger un pays, conduire une nation vers des objectifs précis, c’est d’être la conscience de la société et le MPP est cette conscience-là. Nous vous encourageons à poursuivre la lutte. Le jeune MPP ne peut pas et ne doit pas être un jeune attentiste, paresseux qui attend que tout tombe du ciel ».

A la fin de la cérémonie, il ne restait plus que les responsables du parti, les chefs coutumiers, quelques jeunes, membres de l’organisation, et bien évidemment les journalistes qui attendaient la fin de la cérémonie pour la séance des « interviews ». Le concert du Reggae maker, Ismaël Isaac, initialement prévu pour durer une heure de temps, n’aura finalement fait que cinq petites minutes.

Un mécontentement connu

Est-ce là le come-back du MPP chanté par le Député Bachir Ismaël Ouédraogo lors de l’Assemblée générale du parti ? En tous les cas, la désillusion s’annonce chez le jeune Kader qui dit être fatigué des discours, lui qui gardait espoir que les choses changeraient depuis la 1re convention du parti tenu les 23 et 24 janvier 2015. Le président par intérim du parti, Simon Compaoré, n’avait-il pas confié, lors de la rentrée politique du parti, qu’il lui avait été rapporté le mécontentement des jeunes dans les différentes régions ? « Les gens estiment qu’on tient les manettes du pouvoir et que dans certaines opérations, c’est ceux-là qui ont décidé d’aller contre la dynamique qui sont dans les interstices et qui profitent des retombées. Là aussi, peut-être que c’est vrai », a-t-il dit, ce jour-là.

Récompenser les militants qui font avancer le « tracteur »

Il avait également reconnu qu’il était de la responsabilité des dirigeants du parti de faire en sorte que les jeunes sentent que l’autorité a un regard favorable sur leur situation, en posant « des actions qui portent ». Au-delà de ces actions, Simon Compaoré avait annoncé que le parti travaillera à faire en sorte que « l’eau bénite » atteigne tous les militants travailleurs où qu’ils soient même s’il sera difficile de satisfaire tout le monde. Gare donc aux militants du parti qui empêchent le « tracteur MPP » ! « Ils seront mis de côté », avait avancé le président par intérim du parti.

En attendant donc que les lignes bougent et que le parti change son fusil d’épaule, le jeune militant Kader reste sceptique. Peut-être, les conventions des femmes, des secteurs structurés et des anciens prévus fin octobre et mi-novembre va-t-il mobiliser plus de jeunes convaincus que cette 2e convention nationale qui démontre, s’il en était encore besoin, que le soleil ne se lèvera pas de sitôt au MPP, après la disparition de son baobab, Salifou Diallo.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

1 Anglicisme utilisé pour témoigner une marque de respect ou d’admiration à quelqu’un

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 octobre à 15:55, par Somnoma
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Oui l’eau bénite doit atteindre les jeunes du burkina, pas les jeunes du MPP seulement. Quand on monte des programmes pour récompenser les militants du parti comme cela a été fait sous le pouvoir de Blaise, on se met le peuple à dos. Faites attention, nous vous avons à l’oeil et cela va bientôt se voir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 17:34, par un Burkindbila
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    ce qui n’a pas marché vous le saviez vous mêmes .Il fallait que les premiers responsables du mouvement pili pambé promettent des billets à la fin ,là les gens allaient attendre !C’est vraiment bien fait !Moi surtout la question de c’est l’heure africaine m’énerve et il faut que les gens quittent dans ça sinon on pourra jamais jamais se développer.Et ce que vous pouviez remarquer c’est que les retardataires ont toujours fait souffrir ce qui sont ponctuels.ça peut arriver ,mais vous allez remarquer le plus souvent lors des grandes cérémonie ,des conférence...le plus souvent :toutes nos excuses pour le retard !Quand même chaque fois chaque fois ,c’est quoi ça !Lorsque vous aviez un rendez vous avec quelqu’un et que la personne viens en retard sans vous ténir avertir ,il ya lieu de soupçonner de la confiance de cette dernière !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 18:40, par cheickh
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Ah çà, je l’avais déjà prédit ici, suite au discours d’entrée de Simon. Tout ce qu’il faut aujourd’hui à ce parti, c’est l’imposition du parti, mais par les récompenses. Récompenser ouvertement jeunes, femmes et anciens qui se sont sacrifiés jusqu’ici avec leurs propres ressources, et qui n’en peuvent plus. Et pour çà, on n’a pas besoin de se cacher au public, car c’est ce que le CDP a toujours su faire le mieux. Arrêtons avec ces mesures à la tout le monde, qui ne profitent qu’aux autres, et non aux partisans du MPP. Que ce soit les partisans seuls du MPP qui se sacrifient jusque-là, et qu’on passe tout ce temps à leur faire des promesses sans suite, cela ne résoudra aucun problème. Cette ère-là est passée, les gens ne se nourrissent plus de paroles, car il en meurt chaque jour de misère.Levons les yeux et agissons plus franchement. Et puis, il faut vite prendre des mesures disciplinaires aussi, pour restituer aux structures leur autorité. En tout cas ces deux préoccupations-là, l’on n’a jamais manqué de les évoquer lors des rencontres, donc il faut arrêter de faire la sourde oreille, avant que la situation ne soit pire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 19:07, par Bêb-Riîmbda
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    La ferveur militante aurait-elle tout simplement disparu !? Les masques sont entrain de tomber. Nous avons des dirigeants qui sont cloitrés dans les "hautes murailles" de leurs villas à OUAGA 2000. Vivant dans la fiction et ayant perdu tout contact avec la réalité quotidienne des Burkinabè. Le manque d´idées, le manque de vision et finalement l´absence de véritables projets de société, ont fini par avoir raison des militants. Pourquoi se faire honnir ainsi !? Que dira le représentant du Niger à son retour au pays !? Que dira l´envoyé de Macky Sall !? Quel constat ont-ils fait !? La fatigue s´est généralisée. Le MPP est sur une pente raide en direction de son déclin. Pourquoi en seulement deux ans de pouvoir, ce parti a perdu de sa splendeur ? Hé bien c´est pourtant simple ! Voyons un peu les raisons !
    - De nombreuses attentes ont été déçues.
    - Des promesses ont été faites, mais jamais été tenues.
    - Plus grave les jeunes ont été des décennies durant habitués à la distribution de billets craquants lors des meetings. Chaque manifestation était l´occasion pour eux de recevoir quelques miettes. C´était la pratique du CDP. Et qui dit CDP doit aussi dire MPP, car ce dernier n´est qu´une copie du CDP. Les METHODES et les HABITUDES DE GOUVERNER sont restées les mêmes. La classe politique qui aurait dû être renouvelée a juste été reconfigurée. On garde les mêmes incapables, et avec des anciens on veut faire du neuf. Hé bien cela ne marche pas. Rock est juste un président par défaut. Il faut qu´il prenne son courage à deux mains, et boute hors de son gouvernement les hommes comme, Simon COMPAORÉ, Clément SAWADOGO, Jean Claude BOUDA...et aussi qu´il chasse ces députés "analphabètes et analphabêtes" qui polluent l´atmosphère.
    De bien sombres jours attendent ce parti. 2020 n´est plus loin ! Ce pouvoir terminera difficilement son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 20:46, par désillusion
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    les retards sont un signe majeur de manque de considération pour celui ou ceux qui attendent. Et ils sont le fait de ceux qui sont soit négligents, soit sûrs de leur toute puissance. Les patrons du MPP n’ont pas compris que ceux qui les suivent encore, sont ceux qui supposent qu’il reste à boire et à manger dans la politique et qui souhaitent avoir leur part, maintenant et tout de suite. Ces personnes sont de moins en moins nombreuses.

    Messieurs et dames patrons de tous les partis politiques du Burkina, sachez que militantisme aveugle est mort au Burkina. Les stades remplis recto-verso avec ou sans intercalaires et autres appartiennent aux vestiges du passé. Il n’est pas interdit d’en rêver. Mais les stades se videront désormais devant tous ceux qui penseront que les autres ont le temps de venir les écouter anonner des discours soporifiques. Les temps ont changé. Et les mentalités avec...

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 21:57, par Amadoum
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Tout changement qualitatif qui arrange tout le pays arrangera forcement les jeunes, et meme les vieux, du MPP. Cependant, toute action qui se limite seulement aux jeunes du MPP laisserait des millions et des millions dans les rues ! Et cela n’est pas une bonne chose.

    Faites attention, dirigeants du MPP !

    Bonne semaine de travail a tous, freres et soeurs !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 00:58, par salon de l’homme
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    C’est un bon signe pour le futur. Le MPP est la plus grosse arnaque au Burkina. Que les jeunes se reveillent et balaient cette classe pourrie de politicien qui empèche le pays d’avancer depuis plus de 27 ans. Eux et le CDP sont tous responsables de notre misère et du sous-développement. Comme on le dit on ne change pas une équipe qui gagne, on peut aussi dire qu’on ne developpe pas avec des hommes incompétents qui gèrent le pouvoir d’Etat depuis 30 ans. Après c’est pour venir dire que l’ancien système comme si eux ils étaient en dehors de ce système mafieux. Avec cet acte, la jeunesse montre à ces politicards que les discours démagogiques sont d’une époque. Vive la jeunesse consciente et responsable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 01:07, par Karfolo
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Heummmm ! Le roi est nu. On ne peut pas diriger ce pays comme ça . Ça n’arrive pas qu’aux autres. Le MPP est incompétent, il lui sera très très difficile de pouvoir convaincre La jeunesse. Le pays est planté . Rien, rien ne marche ! La jeunesse n’a plus confiance aux hommes politiques. Premier test, Premier déclin. Je me demande si c’est pas trop tard

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 09:06, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

      - Karfolo, vraiment je t’admire hein ! Ici encore tu as raison. Le président RMCK a mis ses amis comme ministres ou encore les maris des copines de sa femme. Certains d’entre eux n’ont fait aucun résultat dans leurs précédents services et malgré tout ils sont bombardés ministre par RMCK. Avec cette équipe actuelle du Gouvernement, RMCK ne fera jamais de résultat !! Un seul ministre de son gouvernement me paraît honnête et conscient : c’est le MESRSI Pr Alkassoum  ! Et parmi ces ministre actuels, il y en a qui mentent comme ils respirent. Je connais un qui est un bluffeur devant l’éternel ! Un gros menteur qui chaque fois dans ses mensonges, c’est lui qui a arrangé et sauvé la situation. Il se donne le beau rôle quoi ! Je vous assure que le PM PKT lui-même s’est laissé berner et bluffer par ce racontard de bonimenteur !! Que PKT réfléchisse et il saura de qui il s’agit ! Et puis il faut que la chefferie traditionnelle mossi arrête d’interférer dans la nomination des ministres ! Ce n’est pas son rôle.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 01:30, par Koffi
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Plus ingrat et injuste que ce MPP, tu meurs. Combien de jeunes ont battu campagne pour le MPP aux elections couplees et apres la victoire ont ete jetes aux oubliettes.
    En lieu et place, ce sont des jeunes gueulards, tonneaux vides qui ont ete recompenses par des postes de conseillers a la presidence.
    Nous les jeunes rions sous cape. Blaise a pu fuir mais vous MPP vous ne pourrez pas quitter ce pays.
    Mechants et ingrats que vous etes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 08:34, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    - Ha Ha Ha Ha……. Ça ne fait que commencer ! Le MPP ou Mouvement des Postes Perdus n’est qu’un ramassis d’individus aigris qui se sont coalisés autour d’un individu qui n’est plus là (Salifou DIALLO - Paix à son âme). Et donc, ils vont crouler comme un château de sable ! Rien que des vieux qui ne veulent pas laisser la place aux jeunes ! Normal que les jeunes vident la salle et laissent les vieillots entre eux !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 08:39, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    ’’Clément Sawadogo, qui a jeté l’éponge. Toutefois, ce dernier a dit toute sa fierté au comité d’organisation qui a réussi avec brio cette convention...’’.

    - Justement c’est ce genre d’hypocrisies dans le CDP-ancien qui a été importé dans le CDP-nouveau c’est-à-dire dans le MPP qui va le nuire.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 09:58, par Zangoté
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Sans sous estimer la capacité d’analyse des ténors du MPP, je dirais que si rien n’est fait d’ici 1 an, 2020 ne sera pas une évidence pour le Rocco. Les faits parlent d’eux-mêmes : les stades ne se remplissent plus et beaucoup de gens qui croyaient en un changement porteur de développement sont obligés d’accepter une désillusion cuisante et même rageante quand on sait qu’il y a un minimum qui aurait pu être fait et qui hélas tarde à voir le jour. Voici mon constat :
    1°) Il n’y pas de partage : tout le monde veut avoir tout et pour lui seul ! Quand vous prenez un opérateur économique qui évolue dans plusieurs secteurs à la fois il va de soit que l’argent ne puisse plus circuler à un moment donné.
    2°)Pour contourner le point 1°) qui s’apparente fort bien à un sabotage du développement, il faut créer, et je pèse mon mot, de nouveaux riches et donc tirer la jeunesse vers le haut non pas avec des micro-crédit qui ne serviront qu’à payer des dettes mais avec de véritable moyens financiers conséquents.
    3°)nous avons cru que les fondateurs du MPP qui, pour la plupart, sont des transfuges du CDP allaient tirer leçon des effets de la mauvaise gouvernance et s’impliquer réellement dans l’avènement d’un Burkina plus juste notamment par la redistribution équitable des ressources du pays. Que voulez-vous que les jeunes fassent quand ils se rendent compte que le bras financier est le même qu’au temps du CDP à l’exception de Tan Aliz qui, peut-être rejoindra le groupe dans peu de temps avec à la clé des dédommagements. Plus qu’au temps du CDP, l’information circule à une vitesse grand V entre jeunes qui s’envoient des messages et souvent même avec des photos à l’appui ; c’est l’ère du numérique sans compter que certaines gourgandines rivalisent de preuves pour montrer avec qui on couche et dîne. Bref, la jeunesse est plus informée sur le comportement de nos premiers responsables pour continuer à avaler les mensonges du genre "les caisses de l’État sont vides !" Si donc les caisses de l’État sont vides, qui peut prendre les décisions pour les remplir ? C’est bien vous les gouvernants qui avez l’appareil d’État en votre possession, qui nommez qui vous voulez et où vous voulez pour X emploi. Alors pouvez nous faire le point sur notre assiette fiscale ? Est-ce que tout le monde paie régulièrement les impôts ? Seriez-vous prêts à accepter qu’on publie la liste de tout ceux qui doivent au fisc ?
    Bref et encore bref, nous savons tous que le Burkina est une savane. L’important, ce n’est pas d’être Chef de l’État ou de gérer un pays !L’important c’est de contribuer à écrire l’histoire de ce pays. Au président Roch : si vous pensez que les opérateurs économiques qui gravitent autour de vous sont vraiment vos amis, alors dites leur de laisser les miettes tomber et vous verrez que le pays se portera mieux.
    Ma conclusion est que je suis également désabusé et je me demande encore si ces messieurs sont là pour le développement du pays pour le développement de leurs affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 10:35, par warzat
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Il ait des signes qui ne trompent pas. Avec cette manière de faire, de nommer des gens qui ont déjà échoué, qui ont montré leurs incompétences, qui ont dirigés des projets sans résultats, même si le MPP passe en 2020, le taux de participation aux élections sera l’un des plus bas jamais enregistré au Burkina.Les électeurs s’abstiendront et ne feront plus l’erreur de voter pour changer, pour voir ou pour le moindre mal. Vous serez élus par défaut. Alors magnez vous. En dehors du calme observé dans l’enseignement (primaire, secondaire et surtout supérieur), un peu dans la santé malgré leur dénuement , des bons résultats des FDS que nous verrons certainement dans un avenir actuel (œuvre des frères des FDS et non de leur ministre), on ne voit rien venir. Si vos résultats viennent sur le tard, ce sera la même chose, peu de gens savent que les effets positifs des décisions politiques mettent du temps à arriver au panier de la ménagère.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 11:29, par le participant
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Cela était évident que le palais de sport se voit vider avant la clôture de la cérémonie, puis les jeunes du MPP eux mêmes en ont marre des discours politiques, ils veulent du concret. De plus le comité d’organisation a totalement échoué dans l’organisation de la dite convention ; on ne peut pas imaginer que des jeunes des provinces invités a participer à la convention soient victime de mauvais traitements de la part du comité d’organisation : pas d’eau simple pour la boisson et j’en passe du reste que je ne sais comment qualifié. Cette convention a été organisé au profit du comité d’organisation

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 14:59, par Ka
    En réponse à : Convention nationale des jeunes du MPP : Le Palais des sports se vide avant le discours de clôture

    Mon ami et promo Kôrô Yamyélé, tu as raison, car dès que le parrain de cette convention a la personne du PAN a voulu prendre les jeunes comme des bleus avec son discours à la politique théorique d’autruche, comme au temps du CDP, la salle à commencer à vider, sauf Clément Ouédraogo avec un langage franc a pu retenir quelques jeunes qui ont dit que Rien ne Sera plus comme Avant. Le MPP un copier-coller du CDP ne se rend pas compte que les jeunes ont un esprit très ouvert après l’insurrection, et les achats de conscience, ou les remboursements du prix de l’essence pour se rendre à la convention ne sont plus à la mode. Cette jeunesse a bien compris que leurs problèmes sont à long terme et dépasse donc l’horizon politique qui est celui du PAN a la recherche des voies gratuites pour la prochaine élection. Tant qu’on aura affaire à des dirigeants, des cadres et autres décideurs, dépourvus de toute vision malgré leurs chants des griots et qui essaient de nous faire croire qu’ils en ont une, les problèmes de la jeunesse ne feront que perdurer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés