Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • dimanche 8 octobre 2017 à 23h08min

La Russie s’éloigne un peu plus des Etalons. En effet, dans la soirée du samedi 7 octobre 2017, ils ont été battus, dans un match capital, par l’Afrique du sud par trois buts à un (3-1). La qualification des Etalons au Mondial 2018 dépend désormais de plusieurs facteurs dont la prestation des Sénégalais dans leur double confrontation contre l’Afrique du sud.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

La soirée du samedi aura été des plus difficiles pour les Burkinabè. Alors qu’ils croyaient à une chance pour leur première qualification à une coupe du monde, leur espoir a été douché par l’Afrique du sud. Pour la cinquième journée des éliminatoires de Russie 2018, les poulains de Paolo Duarte ont été cueillis à froid par les Bafana-Bafana.

Après être mal rentrés dans le jeu, les Burkinabè ont encaissé un but dès la première minute du jeu. Sur un coup de pied arrêté, l’attaquant dévie la balle de la tête et trompe la défense ainsi que le gardien burkinabè. Menés dès cet instant du match, les Etalons ne vont plus se retrouver jusqu’à la 33e minute.

Las d’attendre, le coach fait rentrer Aristide Bancé à la place de Cyrille Bayala, pour, certainement, donner de la force à son attaque. Mais le roi de terre des Etalons sera accueilli de la manière la plus chaude. A la minute de son entrée en jeu, les Sud-africains aggravent le score (2-0). Les médaillés de bronze de la dernière CAN sont véritablement à la peine. La complicité entre les différents compartiments est inexistante. La défense isolée ploie sous le poids du manque d’aide du milieu. Charles, Blati et Alain qui assuraient le jeu au milieu sont noyés par l’adversaire. L’attaque impuissante devant la tour de garde de l’Afrique du sud ne sait plus où donner de la tête.

Mis sous contrôle, les Etalons servent un jeu brouillon manquant d’engagement. Pendant ce temps, les hôtes déroulent leur jeu. A la 45e minute, Sibusiso Vilakazi servi dans le dos de la défense se présente face au portier. L’explication n’a pas pris du temps. Il bat Hervé Koffi et porte à trois le nombre de buts de son équipe. Le break est presque fait. Les Etalons sont au bord de craquer. Fort heureusement, le coup de sifflet renvoie les deux équipes aux vestiaires. Mais avant de quitter le terrain, le capitaine Charles Kaboré convoque ses coéquipiers dans le rond central pour un rappel à l’ordre.

Meilleur visage mais absence d’engagement

Du retour des vestiaires, les éléments de Paulo Duarte sont toujours timorés. Absence d’actions d’éclat, difficultés à se retrouver sur l’aire de jeu. Bertrand Traoré, sur le flanc gauche de l’attaque, se réveille et tente de porter l’équipe sur ses frêles épaules. Mais toutes ses tentatives sont vaines. Sauf à la 87e minute, sur un essai de drible, il est abattu par deux défenseurs sud-africains. L’arbitre siffle la faute. Son frère ainé, Alain Traoré se saisit du cuir et fait justice à son frère (87e). Afrique du sud 3-1 Burkina Faso. Il manque désormais du temps aux Etalons pour revenir au score. Le mal est déjà fait. Ils concèdent ainsi leur première défaite depuis le retour de Paulo Duarte sur le banc des Etalons.

Possibilité de qualification ?

Les chances de qualification des Etalons à ce mondial sont maintenant quasi nulles. Le 6 novembre prochain, ils reçoivent à Ouagadougou les Requins bleus du Cap-Vert. Avec le même nombre de points, 6, les deux formations sont presqu’éliminées. Le Sénégal, 8 points, après sa victoire face au Cap-Vert, dispose de toutes ses chances dans sa double confrontation face à l’Afrique du sud.

Les Etalons pourront être qualifiés si et seulement si, ils battent le Cap-Vert avec au moins 5 buts d’écart et que le Sénégal obtient un point dans ses matchs contre l’Afrique du sud. Pourront-ils réaliser cette prouesse si toutefois le Sénégal fait une contre-performance face à l’Afrique du sud ? Attendons de voir. Car tout est encore possible.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 octobre à 00:45, par JoBleck
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Continuez à rêver comment croire à la coupe du monde avec un niveau de jeu assez faible. Paolo Duarte ne joue que la défense. 10 défenseurs contre le Sénégal et jubiler pour un match nul. Le coach du Sénégal a montré la voie 4 attaquants à l’extérieur et il reprend la tête du classement. Du coup le Sénégal n’a plus besoin du match à rejouer. Il lui suffit juste un match nul à Dakar

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 09:18, par Ouaga
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Moi je considère que cette histoire a déstabilisé les Étalons.
      Faut demander à rejouer le match contre la RSA

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 10:48, par Anonymous
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Il faut se le dire, certains joueurs de l’équipe nationale après de bons et loyaux services sont fatigués. En plus, il n’ont pas assez de temps de jeu dans leur club. Notre défense a été chaque fois prise de vitesse par la vivacité des attaquants Sud africains. Il faut aller à la recherche de joueurs plus frais. Même des nationaux peuvent faire l’affaire s’ils ont de la fraîcheur physique et du temps de jeu. De mon analyse, si nous avions un jeune défenseur central frais, et vivace avec des matchs dans les jambes, les deux derniers buts auraient pu être évités. C’est maintenant qu’il faut donner du temps de jeu à ces jeunes gens pour préparer les échéances futures. On a vu Drogba sur le banc Ivoirien. Il avait certainement un rôle d’encadreur des jeunes dans les vestiaires avant de se retirer définitivement. Faisons confiance aux jeunes afin de peaufiner notre groupe pour les CAN 2019, 2021 et le mondial 2022.

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 04:28, par Kassi
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Le Senegal ne pourrait gagner qu’avec l’aide de la FIFA... Restons tranquilles, nous irons a la Coupe du monde. Voila ce qu’on gagne en se concentrant sur des futilites, en pensant qu’on est deja en Russie alors que nous avions deux matches a jouer

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 08:25, par Papambaye
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Le Sénégal n’a pas besoin de l’aide de la FIFA pour se qualifier. En tenant le Sénégal en échec vous vous êtes vu très beau et pensiez que vous étiez déjà en Russie. Arrêtez de nous blâmer pour votre échec. Il faut apprendre à être humble. Si vous aviez regardé le match Sénégal vs Afrique du Sud vous ne vous auriez pas opposé à la reprise du match. Ni l’Afrique du Sud ou le Cap Vert a polémique à propos de la reprise du match. Nous n’avons pas besoin de ce match pour nous qualifié.

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre à 10:57, par DAO
        En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

        oui mais cela n’enlève rien à la forfaiture de la FIFA qui a voulu donner in coup de pouce au Senegal en prenant la decision de faire rejouer in match in an plus tard au motif que l’arbitre a commis une faute lourde ! je suis d’accord que le Senegal a pris aujourd’hui de l’avance ! mais si tel n’avait pas été le cas le Senegal pouvait toujours compter sur le match à rejouer en ....novembre !!

        Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 08:37, par Karlson
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Faut arreter maintenant..le Senegal gagnera son match contre l afsud a Dakar et l affaire sera pliée il n aura mene pas besoin du match rejoué..concentrons sur la CAN c mieux...le Senegal nenlaissera jamais passer cette grosse chance..Tout ce vacarme a propos du match rejoué n en valait pas la peine..meme sans ce match netait pas annulé le senegal serait encore premier..faut rester humble on se croyait dja qualifiés voula le resultat...

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre à 14:39, par Shalom
        En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

        Bonjour mon frère Karlson,

        Je pense que la majorité des burkinabé sont modestes (d’ailleurs, la modestie est l’un des traits de caractère des burkinabé) et beaucoup d’entre eux (comme moi) sur ce forum ont toujours appelé à l’apaisement dans les échanges.
        Notre équipe nationale a fait des progrès notables ces dernières années mais nous reconnaissons en toute humilité, que l’équipe du Sénégal dispose de jours de carrure internationale et expérimentés. Ce qui compte à mon avis, c’est que notre continent soit dignement représenté à cette coupe du monde. Et je pense que l’équipe du Sénégal devrait être un de nos dignes représentants à cette prochaine coupe. D’ailleurs, les sud-africains sont également nos frères. Le football n’est qu’un jeu. Il devrait plutôt rapprocher les jeunes que de les diviser.
        A mes frère et sœurs burkinabé, je dis que nous devons tourner la page de cette histoire et nous préparer à soutenir le Sénégal, le Nigéria, l’Egypte et les 2 autres équipes qui vont se qualifier le 6 novembre prochain. L’essentiel est que notre continent soit dignement représenté. Notre équipe devrait humblement continuer à travailler dur afin de se mettre au niveau des meilleurs africains.

        Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 12:01, par sanoussa
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ; voila ce qui est arriv à nos braves Etalons . demander à l FIFA de ne pas reprendre le match AFRIQUE DU SUD SENEGAL et perdre ce match en ARFIQUE DU SUD
      Meme en cas de non reprise de ce match le BURKINA sera 3ième derriére le SENEGAL 8 points l’AFRIQUE DU SUD 7 points

      Répondre à ce message

    • Le 16 octobre à 02:37, par guy
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      vous etes que des perdants. Le penalty sifflé contre le Sénégal est ce un véritable penalty ?
      Ecoutez-vous etes nul , comment l’afrique du sud a pu vous battre 3 -1 ?
      cessez de pleurnicher !

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 06:12, par Espoir noir
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Il y a deux analyses la premiere les etalons ont signe’ forfaitl et disent non a la manipulation de la Fifa. Et le second Duarte a fait un echec lamatable car les 2 derniers buts resemblent a celui de Sadio Mane cela veut dire que les sud Africains ont fait leur devoir et Douarte n’a pas corrige’ ses lacunes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 07:18, par Joel Z
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Si on croit encore à fond, on risque d’avoir des hausses de tension ou des crises cardiaques. Donc soyons honnête vers nous même : c’est plié !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 07:37, par Toega
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Les Etalons ne repondent jamais aux defis ils préfèrent l’effets de surprise .Sinon comment comprendre que au lieu d’un match nul ils se font ecraser ? Pourtant les joueurs eux mêmes étaient aux avants garde contre la FIFA. Et bien, elle aura rasison si nous ne finissons pas a point égale avec le Senegal moins le match (RSA Senegal). Nos joueurs ont été trop bavards faut laisser la fédération gérer les conflits et concentrez vous sur vos matches.
    Nous risquons une autre raclé au stade du 04âout si nous rêvons debout sur notre participation a ce mondiale .Concentrons sur la CAN a venir ce serai plus logique. Car les autres ne dorment pas. L’Afrique du Sud s’est mise tout de suite au travail dés l’annonce de la reprise et nous ,nos joueurs ,tout le monde faisait que polimiquer .J’espere que la leçon est bien retenu ...

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 07:45, par sandokan
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Cette défaite en Afrique du sud rappelle encore les travers dont sont capables les joueurs de cette équipe. Jusque là ils ont fait de bonne chose et un faux pas de ce genre ne doit pas permettre de les condamner. A nous d’être réalistes et de savoir que la participation à une coupe du monde à des exigences et il faut se donner les moyens de les satisfaire.
    Première exigence : il faut des victoires à domicile. Pour le moment, le Burkina est le seul pays à n’’avoir pas fait de victoire à domicile en deux confrontations. Contre cette même équipe, nous avons raté notre match à ouagadougou
    Deuxième exigence : s’armer d’un mental de fer : alors qu’on croyait cette équipe forte psychologiquement, les joueurs, Bakary KONE puis Alain Sibiri TRAORE, ont montré qu’ils ont vite baissé les bras de ce côté après être menés au score en premier mi-temps. L’exemple de la RDC en 1998 au stade du 4 août à ouaga, et bien d’autres, n’a pas servi.
    Troisième exigence : la retenue à toute épreuve pour créer un environnement serein autour de l’équipe. On a vu l’attitude des supporters et des dirigeants de la FBF face au match à rejouer entre l’Afrique du sud et du Sénégal. Tout le monde ou presque avait enterré très tôt cette équipe sud africaine et même les cap verdiens pour crier à l’injustice face au seul Burkina alors que rien n’était jouer d’avance. On a fait preuve de beaucoup d’arrogance sans la moindre retenue jusqu’à croire que le match retour contre l’Afrique du sud ne serait qu’une simple formalité. Beaucoup d’esprits va-t’en-guerre y allaient de leurs propositions tout aussi farfelues qu’irresponsables, allant jusqu’à proposer le retrait du pays de la compétition et insultant tous ceux qui avaient des avis contraires en appelant à la modération. Les autorités de la FBF, succombant à cette pression ont engagé cette saisine du TAS qui ne sera pas sans conséquences sur nous à long terme. Toutes ces attitudes ont créé une certaine atmosphère autour de l’équipe qui a manqué de concentration pour aborder ce match avec humilité. Les conséquences sont ce qu’on connait. A la vérité, les ambitions étaient grandes d’aller en Russie, quoique ça ne soit pas totalement perdu, mais tous les moyens n’ont pas tout à fait été à la hauteur de ces ambitions.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 07:59, par Joe
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    À force de se concentrer plus que l’afsud principal concerné sur la FIFA voilà que nous prenons une raclée mémorable.
    J’ai été sidéré par le manque de respect et d’humilié des Étalons pour les autres équipes de la poule.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 08:08, par predateur
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Chers frères burkinabais, nous sommes tous des africains et devrions nous souhaiter le meilleur les uns les autres. En effet, la décision de la FIFA de faire rejouer le match Sénégal Afrique du sud a suscité des commentaires disproportionnés et d’un nationalisme étroit. Même l’avis éclairé de Georges Weah n’a pas convaincu les burkinabais. Pourtant tout le monde est d’accord que le Sénégal a été victime d’une injustice lors de ce match. Ne pas accepter la réparation de cette injustice, c’est créer une injustice encore plus grande. Il faut toujours se mettre à la place de l’autre au lieu de ne viser que ses propres intérêts et de voire le complot partout. Acceptons de grandir et de promouvoir les meilleurs équipes pour une meilleure représentativité au mondial. L’ors de la déclaration de bancé, je lui avais suggéré de rester dans le terrain et non dans la presse car les choses se passent dans le terrain. J’avais soutenu qu’il sera difficile au burkina de se qualifier dés lors que son équipe est vieillissante et a failli perdre son match retour contre le Sénégal qui bien que jouant mal parvient à s’en sortir.
    Sportivement reconnaissons que le Sénégal a plus de marge de progression que le Burkina donc souhaitons que le meilleur gagne sans aucune animosité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 08:15, par MOAB
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Pitié les gars. Tout peut arriver voilà pourquoi c’est arrivé. Soutenons les étalons jusqu’au bout quelque soit l’issue.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 08:46, par DIEDHIOU
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Le Burkina a mis toutes ses forces contre le Sénégal erreur le Sénégal joue pour gagner et se qualifier sans calcul, les Burkinabés sont des frères et nous les respectons pour leur intégrité

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 09:13, par Ouaga
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Oh !
    Ce qui me fait vraiment mal, mal vraiment Mal
    C’est que le Sénégal aura plus de 3 points que nous, et donc même sans l’aide de la FIFA il passerait. OH ! j’ai mal au cœur.
    Pourvu que l’Afrique du Sud gagne ses deux derniers matchs contre le Sénégal

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 09:23, par NDIAYE
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Décidemment !!!
      il y en a certains qui ne savent vraiment pas reconnaître leur objectif.
      Qu’est ce que vous voulez en fin de compte ? se qualifier ou de voir le Sénégal éliminé ?
      vous vous obstinez à accuser le Sénégal qui n’a fait que faire valoir ses droits.
      Nous au Sénégal, nous ne souhaitons nullement se qualifier avec le match rejoué.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 10:44, par Unité Africaine
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      A Ouaga,

      Un croyant ne doit jamais souhaiter du mal à son prochain, ce n’est que du jeu enfin, du sport
      Ce qui lie les peuples africains doit être plus fort que le foot qui n’est qu’une distraction passagère. (Des priorités autrement plus importants attendent telles sortir de l’instabilité et la pauvreté, et rendre concret le développement)

      Un échec n’en est pas si on en tire les bonnes leçons = > renforcer voir renouveler une partie de l’effectif (3 ou 4 nouveaux jeunes talents), avoir d’autres atouts au delà de Bertrand et Nakoulma, rajeunir sa charnière centrale, etc.et se projeter sur les prochains joutes.

      Restez positifs c’est en celà que nous admirions le Faso.

      ’’Bilfu’’ A+

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 12:16, par galsen
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Ben si l’Afrique du Sud gagne ses 2 matchs, c’est l’Afrique du Sud qui va se qualifier ! les chances de qualif du Burkina sont <1¨% car il faut réunir 3 conditions et rien d’autres !
      1 et 2- Afrique sud bat sénégal sur 1 des 2 matchs et les 2 équipes fassent un nul sur 1 des 2 matchs !
      3- Que le Burkina bat cap vert par 4-0

      voilà !

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 13:37, par Méchancetè
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Ecoute, "l’ami" le senegal n’a RIEN fait de mal... Si d’influents hommes d’affaires Sud Africains ont réussi à CORROMPRE l’arbitre.
      Qui a été exclu à vie par la suite... Donc qu’on ne nous parle pas Thierry Henri... ou de Maradona,car ils n’étaient pas DES ARBITRES.
      Et déjà là, cette équipe du Sénégal n’a PLUS BESOIN de ce match à Rejouer... (Dieu est juste,mon frère)
      Ceci dit : Si maintenant par RANCUNE... ou MÉCHANCETÉ... t’espère que l’Afrique du sud batte 2 fois le Sénégal,alors je pense vraiment que tu commences à perdre la Tête. (S’il passe par l’Arbitre,pour pouvoir battre cette équipe du sénégal, cela veut dire : Ce que cela veut dire)

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 19:34, par Alioune Diop
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Ouagadougou tu n"es qu’on minable imbécile vas en Afrique du Sud tu verras comment tu seras traité par les noirs Sud africains qui utilisent les methodes de l’apartheid contre leurs frères africains noirs surtout ceux issus de l’Afrique de l"Ouest
      À Dakar au moins une chose est sûre aucun sénégalais n’accepterait qu’on te fasse subir le racisme ou la xénophobie tu n’es qu’un minable haineux ignorant

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 09:39, par Karlson
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Le rêve de tous les burkinabés c est de voir le Senegal etre éliminé !! quelle haine !! Oh l Afrique ! Biensur c est la faute du Senegal si le Burkina a perdu en Afsud 3-1 ..le ridicule ne tue pas..Arretez de vous en orendre au Senegal ..Si on est pas fichu de battre l afsud a l aller comme au retour ce n est pas la faute du Senegal..et oui je dis bien a L aller comme au retour in a pas battu l Afsud on ne merite pas d aller en coupe du monde c est tout il faut etre humble et surtout fair play !!!

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 02:58, par Mamadou Moussa Sow alias Thomas Sankara
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Slut a mes frères du Faso,une chose que vous devez savoir vous étés un peuple que le monde admire et respecte.Thomas Sankara a fait de votre pays une terre d’acceuille et d’hospitalité donc avec cette maturité auriolée d’un panafricanisme je pense ce n est pas une non qualification a la coupe du monde qui va remettre cette integrité en cause.Le Burkina a perdu 4 points qui pouvait lui donné son ticket,le match retour contre le Senegal le Burkina devait battailler pour obtenir une victoire et voyager tranquillement en afrique du sud pour negocier 1 point.Mais aussi n oublier pas qu le match aller face a l afrique du sud a Ouaga vous avez eu de la peine pour égaliser la aussi vous avez perdu 2.Vous gagnez au Cap vert ce même Cap vert gagne face a l Afrique du Sud aller et au retour alors vous n arrivez pas a battre cette équipe qui était la plus faible du groupe .Mes chers ou est la faute du Sénégal.Je pense que il faut soigner la ou il fait mal.Nous si le Burkina se qualifie en Coupe du Monde nous allons les supportés jusque au bout.Gardons ce qui lie les deux peuples c est mieux,la fbf doit se remettre au travail pour remettre les étalons sur les rails pour des satisfactions futures tout cela bien sure au bénéfice du football africain.Le burkinabé c est un model c est une référence..Merci encore restons africain gardons cet esprit

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 09:52, par loussy seyone
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Bonjour à tous, mes frères.

    Alors on respire un grand coup, on se calme et on regarde les choses en face. Le Sénégal se qualifiera, et seulement avec 5 matches. Le match à rejouer comptera pour du beurre car la messe sera déjà dite !

    Ensuite, il faudrait conseiller à Duarte de se calmer, il est le premier à savoir que rejoué ou pas, les choses ne changeraient aucunement. A moins que sa stratégie qui consiste à jeter de l’huile sur le feu ne soit qu’un paravent pour masquer ses propres insuffisances, et garder son job ! A mois qu’il nous prenne tout simplement pour des C.... ?

    Quoiqu’il en soit, burkinabés et sénégalais, nous sommes et resterons des frères, et ce n’est ni un mondial, ni les esprits chagrins, qui changeront cela.

    Alors, haut les cœurs ! Ce n’est qu’un jeu !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 09:58, par Diatoo
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Je suis désolé pour les frères du Burkina mais je crois que la fédération a manqué à ses obligations. L’administratif fait partie du football . Dès lors, elle devait assurer le suivi du contentieux Sénégal vs Afrique du Sud. Le manque de suivi et d’information ont fait que le Burkina a commis l’erreur de jouer l’option du match nul lors de la double confrontation face au Sénégal. Ces deux matches étaient des rencontres à gagner . Le second élément a été le manque de respect et la malhonnêteté de la fédération qui voulait faire croire à son peuple un semblant d’appel dans une affaire dont elle n’est pas partie prenante et qui plus est a été déjà jugée en dernier ressort et sans possibilité d’appel. Le troisième élément est que les joueurs n’avaient pas à être distraits par ce débat judicio-administratif. La concentration pour un compétiteur c’est avant et pendant le match.
    Pour le match du samedi, je trouve que le coach a paniqué et c’est ce qui a perdu le Burkina. Le changement prématuré n’avait pas sa raison d’être. Après le premier but les troupes avaient beaucoup plus besoin d’être remobilisees que de mouvements de chaises indicatifs d’un moral à ras le sol. 1 but à 0 jusqu’à 30mn d’une première mi-temps n’était pas un péril.
    Pour finir je souhaiterais dire aux frères du burkina que s’il y a un pays qui vous respecte à votre juste valeur c’est bien le Sénégal.. Alors que le football ne vienne pas remettre en cause cette appréciation que je crois réciproque. Assalamou Aleykoum !

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 13:26, par Koto
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Bien dit Diatto au Sénégal on admire le Burkina Parceque c est le pays de THOMAS SANKARA un homme que tous admirent. Vous étes un pays de référence qu’ on aime beaucoup mais pourquoi certains burkinabés se permettent d insulter le Sénégal alors que nous avons rien fait à part réclamer nos droits. Stp nous sommes 2 pays frère ne gachons pas cette fraternité qui nous lie

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 10:06, par Novaz
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Retenons une chose si on avait gagné notre match contre l’Afrique du Sud à domicile on sera pas là entrain de calculer si tel gagne ou tel perd ça nous apprendra que toutes les équipes st là pour gagner non pour perdre retenons bien cette leçon et la vie continue.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 10:09, par Kouka
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Mes chers compatriotes, arrêtons de nous faire des illusions et voyons la réalité des faits. les étalons nous ont démontré samedi qu’ils ne sont pas encore suffisamment murs pour jouer une coupe du monde. Cette équipe bien qu’elle nous a fait rêver ces dernières années doit encore grandir pour se hisser au rang de grande équipe de foot. Nous nous sommes acharné sur le Sénégal après la décision de la FIFA parce que nous croyions en la qualité de notre groupe. Mais nous avons reçu la démonstration du contraire le samedi passé. Il est donc temps de changer de discours et de souhaiter bonne chance au Sénégal qui a déjà sa qualif en poche avec ou sans l’aide de la FIFA.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 10:43, par SANNA
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Oh ! allez-y les étalons,nous irons pour le coup du monde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 10:57, par Martial
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Ouaga, ton commentaire est trés génant. Nous ne sommes pas des ennemis, juste des adversaires d’un soir, reconnaissons qu’en tant que peuple, nous sommes plus proches des sénégalais que des sud africains qui ne nous acceptent pas, nous les ouest africains dans leur Pays. Oui, ils tuent nos fréres comme des mouches, soyons solidaires... le meilleur gagnera, vive notre fraternité (Burkina, Mali, Sénégal, Guinée, Cote d’ivoire) c’est un seul peuple. c’est l blanc qui nous divisé. Le football doit nous rassembler, pas le contraire

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 11:49, par man92
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Bien parlé mon frère burkinabé. Ca reste du sport et ne doit pas dépasser ce cadre. Je suis sénégalais et j’ai été profondément meurtri par certains commentaires que j’ai lu ici.
      Ma frustration vient du fait que les sénégalais aiment beaucoup et respectent à leurs juste valeurs les burkinabés. On se sent très proche des burkinabés. Chers frères burkinabés, demandez à vos compatriotes qui vivent au Sénégal comment les sénégalais aiment les burkinabés.
      Heureusement ce n’est pas le sentiment de tous les burkinabés.
      Le football ne doit pas créer d’animosité entre deux peuples frères. Nous sommes des frères et restons le.
      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre à 14:46, par Shalom
        En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

        Man92,

        Merci de lire mon post précédent. J’ai dit à mes frères et sœurs burkinabé depuis le début de cette affaire que nous devons dépassionner les discussions. Le football est un jeu qui devrait nous rapprocher. Nous aussi, nous aimons bien les sénégalais. Les sénégalais qui vivent ici sont bien intégrés. Nous sommes les mêmes peuples qui l’histoire a divisés.
        Vive la fraternité africaine !
        Vive le Sénégal !
        Vive le Burkina Faso !

        Répondre à ce message

      • Le 9 octobre à 21:04, par KINDO PAPIS FALL
        En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

        Il faut que nos internautes se respectent,ce n est qu’un jeu ,nous sommes des peuples freres et c est ne pas le jeu qui va nous separer,respect pour les étalons et les lions.c est l’oeuvre du satan,comprennons nous

        Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 12:17, par Labson
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      @martial Merci pour ton discours responsable, intélligent et courtois

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 12:05, par Womar
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Bien dit, mon frère !
    Le foot et la CM passeront vite et nous restons condamnés à nous entendre en Afrique de l’Ouest, région de loin la plus intégrée sur le continent, sur des questions bien plus importantes.
    Que chaque équipe joue crânement toutes ses chances et laissons la loi du Sport décider.
    Rien n’est définitivement gagné, rien n’est perdu pour aucune des équipes.

    N’écoutons pas les petits sorciers blancs comme P. Duarté. Pour justifier un possible échec, et éviter d’etre viré, il déverse tte sa bile sur le Senegal. Au Portugal, il officierait peut être en D4 sous la pluie et le froid.

    Sportivement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 12:35, par Galsen
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Salut chère frères du Burkina.
    Je vous avez prévenu de se concentrer sur vos deux match restants au lieu de s’acharner sur le Senegal. Je vous avez prévenu aussi de reposer les pieds sur terres. Vous vous croyez déjà en Russie. Ce qui prouvent que vos joueurs se croyaient imbattables.
    J’avait même proposé à mes compatriotes Senegalais de ne plus répondre aux commentaires blessants. Tout ça pour que la paix continue à reigner entre nos deux beaux pays. D’autant plus que certains frères nous qualifié de mouta mouta.
    J’ai toujours voulu que le Sénégal se qualifie avant le match à rejouerai.
    ce n’est que du foot.
    Vive le Burkina
    Vive le Senegal.

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 13:49, par sandokan
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      Cher Galsen, depuis le début de "l’affaire", tu as été le sénégalais le plus prolixe sur ce forum jetant même parfois de l’huile sur le feu. Dans cette attitude, tu as fini par faire croire à tes frères que ce sont tous les Burkinabè qui sont contre le Sénégal qui n’a commis AUCUNE FAUTE dans cette affaire. Dans votre égarement, vous avez fermé vos yeux et vos oreilles à l’appel de milliers de Burkinabè à l’endroit de leurs frères pour vous épargner et ne regarder que les résultats sportifs et le sport. Tu (ou vous) ne peux (ou pouvez) pas vous baser sur les propos de brebis galeuses pour généraliser. Je souhaite que si le Burkina ne se qualifie pas, que ce soit le Sénégal et je vous défierai de faire un tour à ouaga, dans les capitales africaines et partout où vivent des burkinabé y compris à Dakar, pour voir avec quelle ferveur nous vous soutiendrons comme..... en 2002 si tu ne le savais pas. A tout le monde je dis PLEASE STOP KNOW !

      Répondre à ce message

      • Le 10 octobre à 12:33, par Galsen
        En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

        Cher frère c vrai que j’ai bcp commenté sur ce forum. Mais quant à m’accuser d’inciter à la violence tu es allé trop loin. Lisez toutes mes commentaires et dites moi si une seule incite à la violence ou à vous manqué de respect. Nous Senegalais on a pas cette culture.
        Avec tout le respect que je vous doit, éviter d’accuser sans preuves.
        Passs une belle journée.

        Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 12:45, par Goomsida
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    C’est juste un jeu. n’importe quel pays representera l’Afrique au mieux s’il est bien.
    Preparons nous pour la CAN. Un conseil au coach. Qd on part a la guerre c’est pour gagner ou perir. On ne joue pas des match nulls avec des calcules mathematique.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 13:39, par Azou Gerrard
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    A vos calculettes mes amis Burkinabés,
    Si j’étais vous , je tournerais la page de qualification car c’est le Sénégal qui va effectuer le voyage en Russie. Il faut jouer et gagner sans dire que la FIFA a fait une faute en reprogrammant le match. La prochaine fois il faut dire à votre entraîneur de se concentrer sur le match au lieu de dire que "J’en suis sûr et certains que le Sénégal ne gagnera pas son match face au Cap vert" DUARTE. Je suis Sénégal et je retourne à la coupe du monde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 13:58, par moussa
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    cher frere burkinabé, alors on frime moin maintenant ahahaha aucune objectivité de votre part allez les lions

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 15:45, par Coumbis
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Vive le Burkina
    Vive le Sénégal
    C’est L’AFRIQUE qui gagne

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 16:18, par Elgine
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Defense kom, Milieu Kom, entraineur moui kologo. premiere source de crise cardiaque au BF etalon, a chaque fois quant on vous fait confiance a 100%, on tape la poitrine pour vous supporter et defenfre c’est en ce moment que vous parte tout gater.

    Nous les supporters Bukinabe et Senegalais les injures ne nous apportera rien. le football est sense nous rassemble et creer l’union et non pas la discorde. il est capital que nous unissons pour faire face a nos vrai adversaire car c’est dans lunite et la paix que nous pourons avancer.

    Shalom

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 18:52, par Nani
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Je crois qu’il faut analyser cette situation très froidement ; La triste vérité est qu’on ne peut pas se qualifié au mondial en ayant 1 victoire en 5 match.
    En plus les 2 matchs à domicile contre le Sénégal et l’Afsud devaient être perdus parce que le Burkina a égalisé dans les toutes dernières minutes. Donc cette situation ne me surprend guère, le Burkina n’a pas encore le niveau de disputer un Mondial. Si on fait battre par cette faible équipe sud africaine, qu’est ce qu’il en serait au mondial contre les équipe européennes ou sud américaines ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 20:23, par Chico
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Le sénégalais respecte beaucoup le peuple burkinabé. Je peux même dire que beaucoup de sénégalais voient en chaque burkinabé Thomas Sabkara.
    C’est à l’occasion de la décision de la FIFA que j’ai commencé à visiter des sites du Burkina, pour avoir l’avis de nos frères sur ce match à rejouer. J’avoue que j’ai été très gêné de certains commentaires, heureusement pas représentatifs de ce beau peuple. Ça n’enlève en rien le respect et l’admiration que j’ai pour ce pays. Bonne chance pour la dernière journée !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 20:47, par Africain
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Écoutez mes frères et soeurs n’importe quelle équipe africaine qui ira en Russie et qui représente valablement l’Afrique en coupe du monde nous leur soutenons avec fierté car c’est Toute l’Afrique entière qui gagne donc arrêtons de polémiquer par ci par là bonne chance que le meilleur gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 22:57, par SENEGALIENS
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Franchement confié la clé de la maison a KONE c ’est quand meme une grossiere erreur. Il faudrait que vos joueurs jouent regulierement dans leur club respectif quant à Traore frere à part tirer des balles arretés il ne lui reste plus grand chose.. batissez une equipe autour de Bertrand et KOFFI

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 01:39, par Fils d ’afrique
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    On se calme les frères ; C est la loi du sport. Ns avions joués et on a perdu c est très simple n es ce pas les frero. Montrons aux autres frère du Sénégal que ns sommes faire play. Je vs aime

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:50, par verite
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Chers freres burkinabes.
    Concernant le match Afrique du Sud/Senegal, il n’y a avait pas d’erreurs d’arbitrages mais bien de manipulation de match donc un match truque avec une histoire de pari d’argent derriere. La particularite ici c’est que la FIFA a eu des PREUVES de ce truquage donc il faut se mettre a la place de la FIFA et du Senegal. On parle du 1er but sur penaltie mais meme le 2e but etait invalide car l’arbitre a ARRETE l’action pour avertir Gana et les Sud africains ont joue le coup franc et ont marque. Depuis Mars 2017, la FIFA avait dit que des decisions supplementaires allaient suivre, il n’y a pas plus clair que ca...
    Personnellement, je ne blame pas les burkinabes mais plutot votre entraineur Duarte qui tient tout le temps des propos incendiaires et qui sont indignes d’un entraineur. Un entraineur doit donner l’exemple et surtout avoir de la mesure car les propos qu’il tient peut avoir des consequences enormes. Ses declarations apres la decision de la FIFA a entraine tout ce vacarme surtout pour les gens qui n’etaient pas tres au fait du dossier et qui ont reagi dans la foulee sans vraiment comprendre le fond du dossier. Duarte ce qui l’interesse, c’est son poste et il fera tout pour le garder quitte a fuir ses responsabilites.
    Nous au Senegal, quand on parle du Burkina, on pense aussitot a Sankara qui pour nous est un modele dans la lignee des Mandela. Donc on voue un respect au pays des hommes integres et ce legs, il ne faut pas le laisser mourir pour ces futilites. Duarte, s’il est demis de son poste, il peut rentrer tranquillement au Portugal et "oublier" le Burkina et laisser nos 2 peuples se hair. Donc a nous autres Africains d’etre assez intelligents pour ne pas tomber dans ces pieges. Bonne chances aux 2 equipes meme si je souhaite bien sur que le Senegal se qualifie ) :

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 18:29, par JoBleck
      En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

      L’entraineur DUARTE se comporte comme un COLON : "diviser pour mieux régner". Il n’est pas encore rassasié. Il est vachement payé avec l’argent du contribuable burkinabé pour jouer le nul. Quel nullard qui rêve de se maintenir en poste par la communication à outrance

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 23:14, par L’observateur
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Hahaha ! Et bien les Burkinabe, on rigole ou quoi ?Hahaha.
    Un petit pays comme le Burkina Faso avec tres peu de joueurs professionels en Europe, reve de se comparer au Senegal ?
    Vous etes tres loin de battre le Senegal en quoique ce soit.
    Quand on est faible, on se fait humble !Hahaha

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre à 10:52, par un averti
    En réponse à : Mondial 2018 : La Russie, si près, si loin des Etalons

    Ma conviction est que "L’observateur" qui nargue plus haut les Burkinabés n’est pas Sénégalais. C’est une tendance mondiale maintenant. Beaucoup d’infiltrés viennent dans les foras de pays tiers pour semer la zizanie entre deux peuples. Connaissant un peu la mentalité ouestaf, je parie que L’observateur est un Malien ou Guinéen d’origine !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés