Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

vendredi 6 octobre 2017 à 15h25min

Une dizaine de députés du groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement viennent de rendre leur démission. Ils quittent le groupe parlementaire, mais pas le parti.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

Parmi les démissionnaires, il y a le désormais ex-président, Daouda Simboro qui avait annoncé, lors des journées parlementaires tenus à Fada N’Gourma en fin septembre 2017, qu’il prendra ses responsabilités dans les prochains jours. C’est donc chose faite.

Dans sa lettre de démission, il évoque des « convenances personnelles ». Mais, on sait que cette démission est sans doute liée à l’accusation dont il avait fait l’objet avec d’autres députés UPC, de « comploter » avec Salifou Diallo pour déstabiliser l’UPC et créer un grand parti de gauche que devait diriger le défunt président du parlement.

Simboro et ses camarades avaient clamé leur innocence, mais visiblement n’auraient jamais été entendus par le Président du parti. Zéphirin Diabré ne s’est pas encore prononcé sur cette affaire. Donc, las d’attendre la réaction de leur président, ils ont pris leurs responsabilités comme annoncé, à Fada.

Toutefois, dans sa lettre de démission, Daouda Simboro dit rester résolument engagé pour le rayonnement de l’UPC et pour relever de nouveaux défis avec le parti.

Pour relever ces défis, ils ont décidé de la création d’un nouveau groupe parlementaire dénommé « groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement/Renouveau démocratique (UPC/RD) ». Ce nouveau groupe parlementaire compte 13 membres et comprend aussi des députés UPC qui étaient membres du groupe parlementaire Paix, justice et réconciliation nationale (PJRN) qui devra trouver d’autres élus pour pouvoir maintenir leur groupe.

Même mort, Salifou Diallo continue de peser sur la classe politique burkinabè !

Lefaso.net

Liste des membres du groupe UPC/RD

- Julien Kouldiati
- Jacques Palenfo
- Hervé Konaté
- Karidia Zongo/Yanogo
- Moussa Tindano
- Ladji Coulibaly
- Boureima Gnoumou
- Lona Charles Ouattara
- Goulla Odagou
- Daouda Simboro
- Zouré Jean Célestin
- Parimani Sabdago
- Fatimata Korbéogo/Ouédraogo

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 octobre à 20:47, par vla
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Courage à vous ? Le problème, Zeph n’est pas un politicien.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 21:21, par joel
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Bravo. L’UPC doit comprendre que le mandat est national. Laissez le député Kiemdé jouir paisiblement du mandat. Les 13 démissionnaires ont le droit de rester député jusqu’aux prochaines élections. N’en déplaise à Nikiema Kuiliga.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 22:20, par Sidzabda
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    séisme dans la zone de turbulence, une rédondance me diront les littéraires. Mais Zeph doit comprendre qu’il doit changer son fusil d’épaule. se mettre à exclure à tour de bras des députés ou les accuser serait infantin. ils viennent de lui montrer qu’ils sont mature et prêts à donner la réplique. Zeph qui comptait occuper Kossyam en 2020 doit vite revoir sa copie car des démissionnaires du groupe parlementaire UPC, il n’en reste pas beaucoup pour faire rayonner les crinière du roi Lion

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 22:28, par Sougri
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Voilà ce qui arrive à un parti quand son chef se dit omnipotent et crois tout connaître .
    Je crois que le président de l’upc lui même doit rendre compte de ce qui se passe dans le parti car de la démission de monsieur Ouali et compagnie en passant par monsieur kiemde , on tombe du coup à une démission en masse de 13 député. Soit s’est le président Diabré lui même le problème , soit il y a un grave déficit démocratique au sein de ce parti .
    Et je crois que ceux qui veulent à tout prix retirer le mandat de l’honorable kiemde doivent revoir leurs copie car lui au moins à eu le courage de ses idées en refusant de voté une loie qu’il estimait incompatible avec ses convictions politique ; maintenant qu’il y en a jusqu’à 13 s’est que le problème est ailleurs .

    Sougri

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 22:59, par le kolgweogho
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    ZEPH, l’espoir déçu. Si tu savais que tu n’étais pas politique, fallait pas prendre la tête d’un parti politique.En 2 ans, tu as vendangé tout le capital de sympathie du parti par des prises de positions aventuristes et une gestion calamiteuse du parti. Conséquence ? Adieu l’alternance pour le peuple, A dieu la présidence pour toi. DOMMAGE ! DOMMAGE ! et DOMMAGE ! Il n’est peut être pas trop tard pour un ressaisissement ; mais certainement il y a un prix à payer. Encore DOMMAGE.

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 07:22, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

      - Vraiment tu as raison ! ZEPH est probablement un homme difficile ! Et pourtant c’est ce Simboro et Lona Charles qui faisaient quand-même le poid de l’UPC ! C’est dommage ! On croyait tant en ZEPH ! Petit-à-petit l’aigri de Wally est entrain d’avoir raison !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 6 octobre à 09:49, par triandekou
        En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

        Haaaa donc Kôrô Yamyélé est UPC !!!!! je comprend maintenant tes positions

        Répondre à ce message

        • Le 6 octobre à 13:57, par triandekou2
          En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

          mon cher jumeau, en koi ce texte du koro de fait dire qu’il est UPC ? que tu comprends ses positions ? Peux tu donner un argument digne de toi ? Merci

          Répondre à ce message

        • Le 6 octobre à 15:54, par Kôrô Yamyélé
          En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

          - triandekou, je ne suis pas de l’UPC ni d’aucun part. Je me prépare plutôt à créer le PP2A/BF (Parti Paysan pour l’Autosuffiance Alimentaire au Burkina Faso). D’ailleurs je commence déjà à négocier avec toi pour afin que tu mobilises tes parents paysans au village afin qu’ils viennent militer dans ce parti qui va être bientôt sur les fonds baptismaux !! Tous les paysans du Faso vont y militer et nous allons prendre le pouvoir. Et ensuite :

          1- La première des choses que nous allons décréter, c’est d’envoyer tous les fonctionnaires superflus, paresseux, grévistes, absentéises dans les champs comme ouvriers pour nous-mêmes pendant au moins 6 mois au moins,
          2- La deuxième, c’est envoyer tous les soldats, gendarmes, policiers (municipaux comme nationaux), douaniers, forestiers dans le Sahel face aux terroristes,
          3- La troisième, c’est de mobiliser tous les vigiles, tous les dozos, tous les Kogweogos à descendre en masse dans les villes et mâter tous les inciviques et tous les brûleurs de feu et obliger les citadins même par l’usage de la violence, à nettoyer leurs cadres de vie,
          4- La quatrième, nous allons monter la garde en permanence 24h/24 au palais de justice, et à la limite nous allons séquestrer les juges afin qu’ils traitent tous les dossiers pendants depuis la révolution jusqu’à aujourd’hui, crimes de sang comme crimes économiques, et les juger tous et en vitesse,
          5- Je demanderai à mes militants, c’est-à-dire les paysans avec moi en tête, à descendre à Kossyam avec leurs troupeaux pour faire paître le gazon de la présidence,
          6- Nous transformons le palais de Kossyam en grang hôtel de lux que nous allons gérer nous-mêmes,
          7- Nous allons vérifier cour par cour dans le quarier Ouaga 2000 à qui apparteient chaque maison et après quoi nous décidons de quelles maisons il faut retirer pour nous partager entre nous paysans parce qu’on nous a suffiamment volé maintenant.

          Répondre à ce message

          • Le 7 octobre à 06:50, par dara
            En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

            Quoique cela me paraisse utopique, je vous soutien à 100

            Répondre à ce message

          • Le 7 octobre à 18:39, par Biata
            En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

            Kôrô Yamyélé, l’autre fois, tu as esquivé ma question lorsque je t’avais demandé quoi faire des paysans fainéants qui laissent leurs femmes ployer sous le poids des travaux champêtres. Cela avait été dénoncé par nos braves mamans de Bama je crois.
            Comme tu as très malicieusement éludé ma question, j’en ai conclu que notre Kôrô national est aussi macho qu’eux, voire aussi paresseux qu’eux. Sûrement une mauvaise conclusion me diras-tu mais qu’à cela ne tienne.
            Mon post d’aujourd’hui concerne ton parti à venir, le PP2A/BF. J’avoue que l’idée n’est pas mauvaise si ce parti peut redynamiser les activités agricoles et pastorales afin que nous atteignions une autosuffisance alimentaire au Burkina. Le rêve est permis et parfois, d’un beau rêve peut découler une bonne réalité.
            Toutefois, Kôrô, je te prends encore la main dans le sac en ce sens que tu nous a présenté ton parti et son programme sans jamais mentionner les paysannes. Tu ne parles que de paysans ! Nos braves mamans qui partout au Burkina, cultivent à longueur de journées vont-elles pouvoir oui ou non adhérer à ce parti ? Si oui, leur voix sera entendue et considérée ou pas ? Grande question !
            Disons que certains aspects du programme de ton parti sont plutôt intéressants, en tout cas, peuvent interpeller nos gouvernants afin qu’ils donnent un peu plus de souffle et plus de virilité à leur gouvernance. Du reste, c’est ce que je crois avoir compris.
            Ce sont, les points suivants : 1, 2, 3 et 4. Dans l’action gouvernementale, je pense que ces points ne seront pas déclinés comme Kôrô l’entend mais l’esprit y est, à savoir plus de vigueur dans la lutte contre l’insécurité et surtout plus de célérité dans le jugement des dossiers pendants. Si c’est bien cela, j’adhère complètement.
            Par contre, j’émets beaucoup de réserve quant aux points 5, 6, et 7. Du n’importe quoi Kôrô. J’imagine que ces idées ont peut-être été trouvées au cabaret central lors des levées de coudes nocturnes en compagnie des amis et du chef. La dolotière ne dort pas ou quoi ?
            Faire paître les troupeaux à Kossyam transformé en hôtel de luxe pour s’y amuser, n’est vraiment pas sérieux. Enfin Kôrô, Kossyam n’est pas un champ. Tu perds la tête complètement. Il va falloir vite arrêter les veillées nocturnes au cabaret central du village !
            D’autre part, quand on retire des biens mal acquis (ce qui en soi n’est pas une mauvaise idée), on les reverse dans le patrimoine national afin qu’ils deviennent des biens publics. On ne se les approprie pas. Sinon, on fait pire que les propriétaires dépossédés. Vrai ou faux ?
            Nous attendons la naissance de ce parti de "paysans".

            Répondre à ce message

      • Le 6 octobre à 17:20, par salif
        En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

        Kôrô pourquoi tu dis que Wally est un aigri ?

        Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 23:05, par Le banlieusard
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Ainsi donc l’UPC est mort, le CDP mort. Pitié pour Zeph. Je pense que le président RMCK doit avoir pitié de lui et l’appeler dans son gouvernement. Il a joué un rôle important dans l’avènement de la démocratie au Faso. Le problème de Zeph est qu’il s’est aligné avec la droite brute internationale alors que le peuple entier du Burkina Faso est de gauche. Non, le président RMCK ne doit pas le laisser tomber, pitié pour Zeph.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 23:19, par Adolfo
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Le politicien est capable de tout, c’est vraiment dommage pour ce grand parti d’opposition, on dirait en Afrique les opposants travaillent à s’otaudetruire, personne ne veut rester dans l’opposition. Parmi ces députés. Y’a n’a qui voulait entrer dans le gouvernement de Rock, les choses ne se sont pas passer comme ils le voulait,

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 00:08, par Burkinbi
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Oh ! C’est quoi ce bordel là ?
    Mon colonel dans ça aussi ?
    Vraiment on touche le fond !
    Kriss à !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 00:29, par ben
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Ces deputes nous prennent pour des fous. Vous souhaiter garder vos postes de depute mais pas faire chenin dans l’opposition avec Zeph. Si vous demissionnez vous perdrez le titre et le porte feuille de depute, c’est la raison pour laquelle vous ne quitter pas pour le moment l’UPC.
    A l’approche des elections on saura qui vous etes reellement. Politique des intestins ! c’est grave. Mais je vous en veut pas puisque les Rock Marc Christian Kabore, les salif Diallo, et autres Simon Compaore sont les vrais dans ce domaine de la politique des intestins. Eux qui etaient les plus proches de Blaise compaore pendant 27 ans et qui ont succe le peuple burkinabe jusqu’a la moelle. Ca ne m’etonne pas. C’est d’ailleurs bien pour le peuple burkinabe qui a decider de continuer avec la politique de Blaise compaore en votant le president Rock Kabore et son MPP.
    C’est triste mais je vous souhaite bon vent !
    ALLAH KABO !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 00:34, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    rassurez moi,chers démissionnaires au prétexte "Délai de réaction trop long",vous qui avez pris vos" responsabilités" ou tenus vos "engagements":le nom de votre nouveau groupe parlementaire,est ce,(MPP/RD) ou vraiment (UPC/RD) ? ;oui ,n’oubliez pas que c est un sacrilège de vouloir cuire les œufs de la pauvre poule dans son Bouillon !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 01:13, par Armel
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Ça commence.depuis que zeph n a pas eu le courage de chasser le maire Seydou compaore de l arrond 07 condamné a 12 mois ferme pour fraudes aux concours,comme il avait promis au cbc,j ai su au il n est pas digne de confiance.Retenez que tous ces députés seront tous élus a la prochaine législatures sous les couleurs du mpp.Zeph est tout sauf un politicien.il fait pas ce au il dit,il est sans vision,et sans stratégie.Alors au en face,les élèves de gorba sont aguerris et ont les moyens.Tanpis pour le lion édenté

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 06:19, par Bazega
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    C’est une fuite en avant vers la mangeoire. Comme vous savez que l’enquete vous a démasqué vous prenez les devants.. sinon pourqioi demissionner parce que Zeph n’a rien dit ! Quel est le lien. Vous voulez que Zeph sorte vous blanchir sur quelle base ? Si vous etrs mouillés assumez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 06:45, par Zemstaaba
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    J’avoue ne pas comprendre. Parce que Zeph ne s’est pas prononcé sur les accusations portees par la presse contre vous ,vous formez un groupe parlementaire pour soit disant aider le parti a relever ses defis ! Quelqu’un peut il m’expliquer la logique de ce raisonnement ?

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 07:04, par sidsoba
      En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

      Mon cher Zemstaaba,il semble que ces traitres voulaient que Zeph publie un communiqué pour dire que le journal Courrier confidentiel a menti et qu’ils sont innocents. Zeph a dit qu’il n’a aucune preuve pour culpabiliser ni pour innocenter. Une enquete interne a malheureusement conclu que le complot est reel. Comme ils ont été découverts, ils ont pris les devants. En fait ces gens sont téléguidés. Leon leur a dit de faire le groupe pour que, en cas de gouvernement d’union nationale on puisse nommer certains d’entre eux ministres. Simboro est un ami intime au nouveau PAN Sakande. D"ou son espoir que son groupe sera reconnu.

      Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 06:49, par mobutu
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    A tous ces oiseaux de mauvaises augures qui voient en toute secousse dans un parti politique la main de SALIF DIALLO auront pour leur compte. C’est sùr que ces gens trouveront encor un semeur de trouble à coup sùr et l’accableront de tous les noms d’oiseaux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 07:07, par sidwaya sorgho gomis
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    L’histoire se répète. Il y’a eu le RDA et le Front de refus RDA. Aujourd’hui c’est l’UPC et le RD/UPC.

    Mes chers démissionnaires : démissionner d’un parti pour une raison objective ou subjective, c’est une chose. Démissionner d’un parti et le détruire c’en est une autre, mais exactement équivalent à détruire un parti avant de le quitter.

    Ne me dites surtout pas que vous n’aviez pas démissionner du parti. Ce n’est qu’une question de temps.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 07:21, par Militant
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Vraiment ces deputes me déçoivent. La presse vous accuse. Au lieu de vous défendre vous voulez que ce soit le parti qui le fasse a votre place. Si c’est faux dites que c’est faux ! Et parce que votre president n’a pas dit que vous etes innocents vous creez un nouveau groupe parlementaire. Ou est le lién ? Si Zeph sort dire que vous etes innocents et la presse sort de nouvelles preuves ? Il a l"air de quoi ? En fait tout le monde a compris que vous voulez migrer vers la majorité. Vous dites que vous etes toujours Upc mais certains d’entre vous ont déjà un pied au NTD. Dans les provinces les gens ont observé vos maneges.Votre seul objectif c’est.les postes de ministres dans un gouvernement d’union nationale. Le député Gnoumou l’a meme révélé a ses proches a Hounde. C’est triste !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 07:52, par Chef Massoud
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Je ne soutient aucun parti, je ne suis pas un politicien mais il faudra que nos politiciens soient courageux par moment. Soit vous démissionné du parti et en même temps échus de leurs poste de député ou bien vous la fermé et puis allons ! Ces gens jouent à la politique du tube digestif, ils veulent garder leur poste de député et ne veulent pas être en phase avec le parti ! quand c’est comme ça, on démissionne svp ! Vos suppléants attendent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 07:56, par Gandaogo
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    cette histoire est bien confuse parce que le président vous as pas écoutez pourquoi vous démissionnez ? et s’il croit se que la presse dise pourquoi il va vous entendre ? si réellement vous voulez rendre honneur a ce parti démissionnez également de ce parti pour que vos suppléants puissent continuer l’œuvre du parti .

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 08:32, par BARKBIGA
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Ces démissionnaires ne méritent pas la confiance du peuples. Ils préparaient leur coups depuis c’est tout.Mais Zeph doit rester imperturbable car cela ne fera que renforcer sa popularité d’homme politique digne, et c’est le chemin qu’il nous faut aujourd’hui au BURKINA. Les politiciens qui n’ont pas hontes sont asservit a leur ventre et ne se soucit pas du peuple qui les ait elues.Mais le temps nous dira toujours la verité. Zeph doit rester sur son chemin de combat car je
    n’est pas vu faute politique en lui. Le peuple le soutiendra toujours sur le bon chemin politique qu’il a tracer. Les députés escros et corrompus le Burkina d’aujourd’hui n’a que faire.

    Vive l’UPC Vive la Démocratie A bas les députes corrompus

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 08:58, par rabo
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Pourquoi ne pas prévoir dans la constitution ou par une loi que le député qui quitte le parti par lequel il est élu perd son poste automatiquement. ce ne serait que justice, quand on sait l’énergie (financière, matérielle, morale, etc...) dépensée par son parti. le reste, c’est de la fausse démocratie. des techniques prévues d’avance pour arnaquer les partis faibles. Ce combat mérite d’être mené.

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 12:30, par FGH
      En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

      Monsieur Rabo, la loi a déjà prévu cela ; mais dans le cas d’espèce, ces députés quittent le groupe parlementaire UPC sans quitter l’UPC. L’UPC ne peut donc pas les contraindre légalement à remettre leur mandat de député. Mais la manœuvre révèle un problème de fond au sein de l’UPC qui n’est pas dit. Seul DIABRE pourrait le livrer à l’opinion. Le problème c’est que l’UPC saigne très fortement, même si dans les apparences il ne maigrit pas... ; le risque c’est qu’il ne se relève pas indemne d’ici 2 ans, c’est-à-dire à la veille des prochaines élections législatives et présidentielles couplées. Souvenez-vous de l’ADF-RDA de Hermann Yaméogo et Gilbert Noël Ouédraogo...c’est pas si loin que ça.

      Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 09:14, par le sage 1er
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    la réalité est là. regardez l’évolution de la vie politique du MPP. Il est né tout de suite et a pris le pouvoir. Il continue de rassembler et cela montre que ceux qui le prenaient pour le CDP ont tort. La force de l’UPC tenait dans le fait que beaucoup n’aimaient pas le clan de Blaise et avaient préféré s’en éloigner en rejoignant l’UPC. Aujourd’hui, ce clan n’existant plus, beaucoup de cadres de l’UPC voient leur avenir politique au MPP ou dans la mouvance présidentielle. Roch est un homme rassembleur qui inspire énormément de confiance et c’est ce qui dérange le CDP où certains cadres ne tarderont pas d’ailleurs à claquer la porte pour le même MPP. la NAFA, quant à elle, a été créée indirectement par BASSOLE pour le défendre parce qu’il savait ce qui l’attendait. Il n’avait pas d’OSC pour le défendre donc il passe par un parti politique. Comme il avait l’argent, elle a pu tenir jusque là ; mais étant en prison, l’argent se fait rare, le parti le ressent et commence à faire bruit ; son président démissionne et certains suivront certainement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 09:17, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Quand on est faché contre le chef de son parti pour son mutisme sur un sujet embarrassant,on le quitte ,quitte à perdre les avantages qui vont avec,ou trouve t-on des subterfuges pour rester sous son autorité, tout simplement parce qu on veut garder ses privilèges ? Dans quel passage du texte statutaire de l UPC fait-on mention de UPC/RD ? Travailler pour le même parti au sein du parlement qui vous obligerait à suivre des directives de la direction du parti ,oui ou non ? D où tirez vous votre légitimité ?
    Les responsabilités ne s assument pas à moitié sinon vous tomberez dans une inconséquence certaine .Et comme nous l enseigne JJ Rousseau(Emile ou De l éducation IV) ,
    « Les passions que nous partageons nous séduisent ; celles qui choquent nos intérêts nous révoltent, et, par une inconséquence qui nous vient d’elles, nous blâmons dans les autres ce que nous voudrions imiter. »

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 09:20, par Serge
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Je l’avais dit en son temps. M. Simboro n’est pas du tout crédible dans ses justications. Ils viennent de nous le prouver. Telle les propos d’un messie, les prédictions du journal sont en train se réaliser. Mais que ces députés tubdigestivistes sachent qu’ils ont perdus la confiance du peuple et auront du mal à conquérir la confiance de leur lieu de destination. Beaucoup de suspicion pèseront sur eux. En plus, rien ne prouve qu’ils sont sont pas des envoyé de l’opposition, des espions

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 09:52, par neya boukari
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    dans tout ça ce sont les voix du Peuple souverain du Burkina FASO que les politiciens incompétents sont en train de disposer et de manipuler à leur guise et dans le sens de leurs intérêts égoïstes. Tous pareils !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:19, par ROUA
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    STP ne réagit pas . reste tel que tu es . Tu seras toujours l’homme de la situation et eux seront derrière . La vie est un combat . Je suis convaincue que tu sortiras gagnant dans cette histoire .

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:25, par ZONGO
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    J’aurais aimé que ces démissionnaires montrent qu’ils sont intègres en déclarant ouvertement qu’ils quittaient l’UPC.
    Cela aurait permis aux UPCistes convaincus de rebâtir leur parti pour aller à l’assaut des échéances à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:44, par YAAM SOBA
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Eeeh ! Les militants de l’UPC sont où ? Il faut que les militants de base prennent leurs responsabilités en sommant ces traitres et ces dealers de voix électorales de rejoindre les rangs du groupe parlementaire ! Au cas contraire qu’ils remettent gentiment leurs mandats !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:48, par Camarade Fousséni
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Simboro, sa tête ne m’a jamais inspiré confiance. suite à la dénonciation du courrier confidentiel par rapport aux députés UPC acquis par gorba, j’ai compris que la trahison était proche ! La politique du ventre ! Yakoo...

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 10:52, par Basneeré
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Zeph doit taper du poing sur la table ! C’est quoi cette délinquance là ? Vous ne pouvez pas prendre les voix de vos militants pour en faire à votre guise ! Moi je propose que chaque militants de base de chacun de ces députés traîtres, entreprennent des actions fortes sur le terrain ! Même s’ils devront les empêcher de circuler librement dans leurs provinces respectives ! les militants de l’UPC sont trop pacifiques ! Ca aurait été au MPP, depuis longtemps ces traitres seraient revenus à la raison !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 11:40, par Karfolo
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Nous avons au Burkina des politiciens minables et je pari que beaucoup des ces députés ne passeront pas en 2020. Mes chers députés, il aurait fallu que vous allez jusqu’au bout de votre logistique en démissionnant de l’UPC. Tout ça parce que L.C. veut être Ministre de La Défense et KIEMDE Ministre Du commerce. Ce groupuscule sans stratégie aux intérêts gourmands risque de vite se disloquer.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 12:25, par VERITE
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    L’UPC EST UN ET INDIVISIBLE SI CES ESCROS DEMISSIONNENT QU’ILS AILLENT CREER UN AUTRE PARTI ET NON PRENDRE LE NOM DE L’UPC AJOUTER A LEUR SALADE.
    LE PRINCIPE DE L’UPC EST CLAIRE : TU VIENS AU PARTI LIBRE AVEC TA CONVICTION D’ETRE CREDIBLE. SI TU VEUT ETRE CANDIDAT AUX ELECTIONS VOICI CE QUE L’UPC TE DIT : VA CONVAINCRE D’ABORD LE PEUPLE DE TA CRÉDIBILITÉ ET SI LE PEUPLE T’ACCEPTE, L’UPC T’ACCEPTE AVEC LES CLAUSES DU PARTI. SI TU TRAHIT L’UPC EN PENSANT JOUER UN JEU POLITIQUE TU NE POURRA PAS TRAHIR LE PEUPLE.
    SUR CE POINT L’UPC GRANDIRA TOUJOURS CAR LE PARTI EST TOUJOURS AU COTE DU PEUPLE ET NON DES ESCROS POLITIQUE DONT LEUR TEMPS EST DÉPASSER CAR LE BURKINA A BESOINS DES HOMMES HONNÊTES POUR LE DÉVELOPPEMENT ET NON DES MOUTONS POLITIQUES.
    LES DEMISSIONNEURS DOIVENT RAPIDEMENT DONNER LEUR MANDAT AUX SUPPLEANTS.VOUS PENSIEZ QUE ZEPH NE N’ETAIT PAS AU COURANT DE VOS AFFINITES AVEC LA MAJORITE ? IL LE SAVAIT MAIS IL ETAIT CONVAINCU QUE LA HONTE VOUS DETRUIRA ET C’EST CHOSE FAITES.

    VIVE L’UPC UN ET INDIVISIBLE VIVE ZEPH.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 12:26, par Dasylva
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Soyez conséquents envers vous-mêmes, n’attendez pas la fin de votre mandat pour quitter le parti..!

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 12:32, par le jeune
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    zeph est un homme patient il avait vu la trahision venir depuis la nuit des temps.C"est pour dire en fait que ceux qui l"entouraient etaient des missionnaires envoyés par je ne sais qui pour prendre connaissance des forces et faiblesse de Zeph afin de nuire a son parti.C"est vrai ils sont arrivés a leur fin mais il faut reconnaître que le pays va toujours vers la gouvernance a vie car il yaura plus de vrais opposants au Burkina .honte aux hommes politiques ....honte a vous....

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 12:54, par BKG
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Au Burkina les hommes politiques ne sont pas conséquents envers eux mêmes. Le CDP est mort de droit mais de fait le CDP vit. Enlever tous les cdpiste du MPP et vous verrez le MPP vide de toute substance. Comme nous sommes dans un pays où lors des élection c’est le monde rural qui fait les présidents il va de sois que ces politicard se comportent ainsi. Ayez au moins le courage de démissionner du parti pour prouvez que vous avez réellement quelque chose de virile dans vos culottes. Un jour les hommes honnêtes au Burkina se verront reprocher cet état de fait par leurs progénitures, car non seulement cette posture ne paie mais aussi n’ennoblit pas un homme ici au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 14:02, par will
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Zeph aura intéret à rejoindre la majorité car sa place ne se trouve pas dans l’opposition. Il collabore actuellement avec des stratèges politiques qui l’utilisent à fond et son déclin n’est pas loin.Les objectifs ne sont pas les memes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 14:26, par Ka
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Quand on parle des partis politiques de notre pays, j’ai toujours mis ma contribution sur des faits visibles en Afrique de nos partis qui arrivent au pouvoir avec des individus qui ont qu’une seule conception du pouvoir, ‘’’’’ garder ce pouvoir aussi longtemps que possible et même à vie :’’’’’’ Aussi l’exécutif en place va utiliser tous les moyens légaux et illégaux a l’exemple du système stratégique a la Salif Diallo né diviseur, pour contrôler tous les autres acteurs de la vie politique et sociale y compris leurs partis en les rendant caduques, jusqu’à ces partis politiques deviennent ses propres partis satellites à manipuler à sa guise : D’ailleurs qui était son projet avec l’UPC avant sa mort, dont il croyait un adversaire redoutable pour 2020. Dans ce projet de déstabiliser l’UPC, voilà les 10 députés cobayes sous-marins qui dévoilent leurs faces. Et je dis ici qu’en 2020 le Burkina sera à feu et a sang tant qu’un parti au pouvoir comme le MPP avec la caisse de l’état comme ce fut le cas du CDP de Blaise et François Compaoré, pour instrumentaliser des partis politiques comme l’UPC et autres devenus des partis satellites. Tout est un éternel recommencement au Burkina avec les partis au pouvoir depuis notre indépendance : ‘’’’De Maurice Yaméogo au CDP de Blaise Compaoré, et maintenant le MPP, tous passes d’une même racine de pouvoir. Je ne soutiens aucun parti politique, mais je vote pour les objectifs d’un parti qui vont pour le peuple. C’est pourquoi ma neutralité me permette en toute liberté de dire que tous les problèmes de notre pays viennent de nos hommes politiques, car leur jeu politique se résume en haine et vengeance. Pour Ka, la démocratie n’est pas un combat, la politique ne devrait pas en être un. Et voyant ce qui se passe avec les députés de l’UPC face à un chef de l’opposition affaibli par ceux qui ont mangé avec le Diable, et le manipulent avec une CODER a déstabiliser, toutes ces métaphores guerrières qui, prises au premier degré, nous amèneront avant même 2020 des crises sanglantes et meurtrières.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:26, par yaa siida
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    l’upc de zeph est mort, vive l’upc de simboro ! zeph paie ainsi pour sa traitrise politicienne.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:28, par dimanche
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Toi Simboro, qui te connaissait même avant ? Vraiment, la politique au Burkina c’est affaire de ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:29, par Internaute
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Le colonel Lona Charles Ouattara m’a vraiment déçu. La honte totale pour un homme que j’admirais. Moi, je ne vais pas vous souhaiter bon vent. Je vous demande simplement de démissionner si vous avez encore un peu de dignité et d’honnêteté dans vos cœurs.
    La politique du ventre, quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:30, par Fidèle des fidèles
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Comme c’est à temps, le parti saura s’organiser pour 2020. La fatalité était d’héberger des traitres et de les découvrir un beau jour.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:32, par Observateur
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Voici le côté déguelasse de la politique à la sauce burkinabè. Si ces députés veulent, qu’ils démissionnent carrément. Cette situation ne les arrange pas, contrairement à ce qu’ils pensent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:34, par Le juriste
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Bon, ça commence. On les voyait venir. Malheureusement, leur argumentaire ne tient pas. Que les miltants de ce parti frères cèdent les coudes. Chez nous au CDP c’était plus grave. Mais on est en train de reperendre du terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:35, par Polontiki
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Soutien et courage à Zeph. Faut surtout pas qu’il baisse les bras face à ceux-là qui accourent vers la soupe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:38, par Africaine
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Voyez-vous, je suis à la recherche des vrais causes de ces démissions, en vain. J’ai écouté Daouda, l’ex président du groupe, mais il n’sest pas du tout convaincant. J’en déduis que c’est un coup foireux, qui va se terminer comme le putsch de Diendéré.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:55, par kouadio
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Je crois que Zuph sait qui sont le colonel Ouattara Charles, Simboro et cie. Il n’est pas surpris par leur comportement. Ils ont peur de ce que les choses leur echappent car ils veulent manger longtemps. Mais je crois qu’ils se sont trompés

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:59, par LaVerite
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Je trouve dommage que l’histoire des politiciens du Burkina soit toujours basée sur la traîtrise. Blaise qui a trahi Sankara, Gilbert qui a trahi Hermann, Salif ui a trahi Blaise, Rock qui a trahi Blaise, Zida qui a trahi Guenguéré, Me Sankara qui a trahi l’opposition, et bien entendu ces derniers députés de l’UPC qui viennent de quitter le navire à cause de leur ventre renfloué par Salif. C’est vraiment triste pour ce peuple qui attendait vraiment un changement avec l’UPC. Première crise et les gens déposent les armes. Au lieu de nous montrer qu’ils n’ont pas été traites, ils confirment qu’effectivement ils préparaient la mort du parti. Dommage d’avoir ces types d’hommes politiques....

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 17:04, par moi meme
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Trahir une femme en pleine lutte, on est toujours trahi par les siens. Le Président Zeph doit se rappeler que le 30 -10-2014, il était celui qui encourageait Sara Sereme a faire une déclaration et en même temps était celui qui disait a la radio qu elle partait sans les consulter. Cette dame est sorti et bravée les balles avec les spatules, où était il ? Non laisser les mort entre eux. que Salif rende compte a Dieu. Il a fini de jouer son rôle dans le film burkinabe, mais Zeph est ici, qu il sache que on ne peut pas voler le fauteuil présidentiel. Le Président Soumane disait que Zeph a son avenir politique derrière lui, je pense que cela est vrai. On recolte toujours ce que l on a semé.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 17:21, par Le digne
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Si ces députés tubedigestifs pensent que la base qui leur a donné sa voix est dupe ils se trompent.qu’ils sachent qu’ils ont une jeunesse éduquée et intellectuelle qui suit cè qui se passe.une mobilisation sera faite dans leur différent fief afin de les prouver que c’est pas leur personne qui les à amener à l’assemblée mais l’idéologie du parti.ils seront déçu car le peuple est vigilant

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 18:14, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Que représentent ces députés UPC en terme de poids dans leur fief ?Absolument ils ne pèsent pas lourd.Ils ont mordu à l’hameçon du défunt Salif DIALLO qui voulait faire d’eux des hommes tout puissants avec des promesses pompeuses en terme de pouvoir et d’argent.Maintenant que le casseur des partis politiques n’est plus,ces derniers se voient pris dans leur propre piège.Ils ne peuvent plus reculer ni avancer.Ils sont dans l’impasse.A vouloir chercher à trahir ses militants pour ses intérêts égoïstes,on finit souvent par tout perdre.L’homme propose et dieu dispose.Ils n’ont jamais su que le sort de leur maitre est entre les mains du bon Dieu.Quel poids avez-vous aujourd’hui devant vos militants qui vous ont donné leur voix ?
    Le colonel LONA Charles est en grande perte de vitesse dans sa région.Lors des municipales de 2016,c’est un novice en politique du MPP qui lui a ravi la mairie que lui-même dirigeait.
    Ce ne sont pas des députés intègres et je crois que la direction de l’UPC a intérêt à les extirper des militants honnêtes et sains.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 19:23, par Ka
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Quand on parle des partis politiques de notre pays, j’ai toujours mis ma contribution sur des faits visibles en Afrique de nos partis qui arrivent au pouvoir avec des individus qui ont qu’une seule conception du pouvoir, ‘’’’’ garder ce pouvoir aussi longtemps que possible et même à vie :’’’’’’ Aussi l’exécutif en place va utiliser tous les moyens légaux et illégaux a l’exemple du système stratégique a la Salif Diallo né diviseur, pour contrôler tous les autres acteurs de la vie politique et sociale y compris leurs partis en les rendant caduques, jusqu’à ces partis politiques deviennent ses propres partis satellites à manipuler à sa guise : L’UPC était un adversaire redoutable pour 2020. Voilà qu’aujourd’hui quelques députés cobayes sous-marins dévoilent leurs faces. Et je dis ici qu’en 2020 le Burkina sera à feu et a sang tant qu’un parti au pouvoir avec la caisse de l’état comme ce fut le cas du CDP de Blaise et François Compaoré, pour instrumentaliser des partis politiques comme l’UPC et autres devenus des partis satellites. Tout est un éternel recommencement au Burkina avec les partis au pouvoir depuis notre indépendance : ‘’’’De Maurice Yaméogo au CDP de Blaise Compaoré, et maintenant, tous passes d’une même racine de pouvoir. Je ne soutiens aucun parti politique, mais je vote pour les objectifs d’un parti qui vont pour le peuple. C’est pourquoi ma neutralité me permette en toute liberté de dire que tous les problèmes de notre pays viennent de nos hommes politiques, car leur jeu politique se résume en haine et vengeance. Pour Ka, la démocratie n’est pas un combat, la politique ne devrait pas en être un. Et voyant ce qui se passe avec les députés de l’UPC face à un chef de l’opposition affaibli par ceux qui ont mangé avec le Diable, et le manipulent avec une CODER a déstabiliser, toutes ces métaphores guerrières qui, prises au premier degré, nous amèneront avant même 2020 des crises sanglantes et meurtrières.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 19:29, par Dire
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Nous sommes en démocratie et si le parti ne te plaît pas,tu le quitte avec tous ses avantages. Nous ne sommes plus dupes. Nos yeux sont ouverts. Si vous voulez le ministère de La Défense,démissionnez et rejoignez le MPP. Ne vous en prenez pas à Zéph svp. Bandes d’opportunistes !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 19:52, par Bouba
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    C’est quand même inédit et arrogant ?

    1) Arrogant parce que vous vous mettez en porte-à-faux avec le parti et vous bandez les muscles pour que vous y restez vaille que vaille. Le sens de la légalité et de l’humilité voudrait que vous attendiez de connaître votre sort qui n’est plus entre vos mains (puisque vous reconnaissez implicitement que vous êtes en porte-à-faux avec le parti et son président). Votre sort est désormais entre les mains d’une instance du parti qui décidera de vous exclure ou pas. Et le bon sens veut que si vous êtes exclut, vous cédez vos places à vos suppléants et vous remboursez vos dettes s’il y en a.

    2) C’est inédit car jusque-là les députés quittaient un parti pour rejoindre un autre, en général là où il y a à manger. Mais depuis qu’on a voté la loi qui exclure cela sous peine de perdre son mandat pour son suppléant, les députés « mange-mil » nomades innovent avec « Je quitte mais je reste » pour percevoir mes émoluments de député. La jeunesse burkinabè n’a que ses yeux pour pleurer quand elle voit que ce sont les jeunes qui sont tout sauf des modèles que Salif Diallo et Rock ont propulsés pour prendre en otage l’avenir de ce pays. En effet, le fond du problème, c’est où va-t-on avec ces loups qui ne voient que leurs intérêts égoïstes qui n’ont aucune vision pour ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 23:12, par Dire
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Parmi ces députés, il ya un dont la cote de popularité s’est calciné(CL). Un député maire qui n’arrive pas à avoir une mairie qu’il a géré en 2012 ferait mieux d’aller doucement plutôt que de se gonfler.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 00:55, par moi
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Pauvres types bande de pourris
    politique du ventre
    avec tout ça on dit que gorba est un grand homme ;un chien ne change jamais sa manière de s’assoir !

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 14:50, par OA
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    C’est bien dommage que le tube digestif l’emporte sur la fidelite au parti.Ayez pitie soyez honnetes

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 17:45, par Le Mentalist
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Que le CDP regarde bien dans ses rangs, la députée Juliette Bonkougou me paraît suspecte. Son zèle ostensible à se montrer proche de Feu Salif Diallo ne me rassure guère. Je parie qu’elle a été manipulée pour déstabiliser le CDP.
    Tout compte fait, je rend hommage à Salif Diallo, il reste un stratège hors paire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 18:10, par John
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Démissionnez du parti pour être logiques avec vous-mêmes et cédez la place à vos suppléants. Et si vous avez pris des voitures à crédits en tant que députés, payez vos dettes vous-même. Point barre.

    Tous les députés de l’opposition doivent quitter l’hémicycle jusqu’à nouvel ordre si ce groupe venait à être reconnu. Même les partis politiques qui ne sont pas concernés, dites-vous que ça n’arrive pas qu’aux autres. Il faut assainir la vie politique pour des institutions crédibles. Il faut qu’on mette fin à la politique "du tube digestif" dans notre représentation nationale et qu’on regarde enfin l’intérêt national.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 20:50, par Ka
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Aux internautes La Verite (46) Moi-même (47) Le digne (48) : Ce que ces députés de dits tube digestifs, qui sont des mouches à courir derrière une goutte de miel qui était Salif Diallo avec ses mal acquis, ne soutiennent pas réellement l’UPC, ils étaient des membres profiteurs du parti. ‘’’Car soutenir un parti politique, ce n’est pas soutenir ses avantages, ni un individu, mais les actions concrètes de ce parti qui vont pour le peuple et le développement du pays.’’’ Ces députés amadoués par le regretté diviseur né pour trahir et régner sans partage qui était Salif Diallo, sont à l’UPC pour détruire le parti et reconstruire un autre parti politique satellite sous l’aile du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 22:00, par Jean Gabriel Yaméogo
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    J’ignore les tenants et les aboutissants de cette affaire scabreuse. Les honorables députés démissionnaires du groupe parlementaire sont, peut-être, dans leur bon droit. Ce que je déplore dans leur comportement, qui me semble puéril, c’est le manque de considération qu’ils affichent envers leurs électeurs en particulier, et le peuple en général.

    En effet, il apparaît dans leur décision hâtive qu’ils confondent eux-mêmes l’UPC avec son Président auquel ils reprocheraient des choses, non dites explicitement d’ailleurs. Dans tous les partis politiques du monde, il existe des courants plus ou moins contradictoires. Mais c’est la première fois que je vois des députés qui démissionnent de leur groupe parlementaire tout en clamant demeurer fidèles au parti. Vous étiez au groupe parlementaire pour l’UPC ou pour le Président de l’UPC ? Cela est d’une incongruité notoire et l’avenir nous situera.

    De deux choses l’une, chers honorables ! Ou vous démissionnez du parti ou, comme le prétend l’ex Président du groupe qui invoque des convenances personnelles dans sa lettre de démission, vous laissez la place à vos suppléants en quittant l’Assemblée Nationale pour "laver" votre honneur bafoué si tel est le cas. En ce moment, au lieu d’invoquer des arguties comme des convenances personnelles, et pour respecter l’électorat et les militants de base, vous venez dans les instances du parti pour évoquer les griefs à l’endroit de qui de droit et restituer la vérité afin que nul n’en ignore.

    Les contorsions auxquelles vous vous livrez pour dénoncer, on ne sait quoi, tout en conservant votre "pain beurré" ne vous honorent pas. Dommage que vous ayez embarqué dans vos pitreries, le vieux Colonel qui parait dépassé par les événements.

    L’avenir et l’histoire du pays des hommes intègres remettront chacun à sa place. Mais d’ores et déjà, à moins d’aller à Canossa, vous pouvez dire adieu à l’hémicycle en 2020 car le peuple saura reconnaître les siens et ne confiera plus son destin entre les mains de plaisantins.

    A bon entendeur, salut !

    Vive l’UPC !
    A bas, les équilibristes de tout poil !

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 15:49, par wendpanga
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    Au départ le terme "politique du tube digestif" avait été employé pour dénigrer les honorables ARMAND OUALY et FELIX BRUNO KAFANDO qui, a l’époque avaient dénoncé le manque de démocratie et de transparence au sein de L’UPC. Aujourd’hui avec la démission des 13 députés du groupe parlementaire UPC et la rébellion de l’honorable ELYSEE KIEMDE et compagnie, nous nous devons un certain nombre de questionnements :
    1) Le président de l’UPC est-il transparent ?
    2) Ne fait-il pas tout a sa tête ?
    3) Ecoute-il ses collaborateurs ?
    4) Y’a-il une dictature cachée au sein du partie
    5) Le président est-il légitime a l’heure actuelle ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 19:03, par mAAt
    En réponse à : Groupe parlementaire UPC : Une dizaine de députés démissionnent et créent un nouveau groupe parlementaire

    J’ai honte de ces soi-disant députés dont les masques viennent de tomber sous fracas. Qu’ils ne s’y meprennent pas, ces genres de pratiques sont devenues contreproductifs au Faso. Je pense que contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, cette situation peut être salutaire pour l’upc qui se serait dépassé de sa gangrène .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés