Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

mardi 3 octobre 2017 à 23h07min

En prélude au Forum national sur la sécurité, prévu pour se tenir du 24 au 26 octobre 2017 à Ouagadougou, le ministère de la sécurité a rencontré les journalistes, ce mardi 3 octobre 2017, pour dérouler le programme des activités de cette rencontre qui sera présidée par le Chef de l’Etat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

« Ce forum ne sera pas un forum d’exhibition, il ne sera pas un forum de plus. Il va nous permettre de baliser davantage notre terrain », foi du ministre de la sécurité, Simon Compaoré. Pour lui, ce forum ne sera pas l’apanage des forces de défense et de sécurité ou une foire. Il regroupera, en plus, les politiques, la société civile, les initiatives locales de sécurité, les journalistes, les coutumiers, etc. Des compatriotes en poste au niveau des instances onusiennes, des experts de l’Agence américaine de développement international (USAID), des experts belges et bien d’autres seront du rendez-vous.

Pour un diagnostic complet de la sécurité nationale

Au total, 500 personnes sont attendues à cette rencontre dont l’organisation a été actée en conseil des ministres, le 27 septembre dernier. Prévue pour se tenir du 24 au 26 octobre, ce forum aura pour thème « Garantir la paix et la sécurité pour un développement durable du Burkina Faso : la nécessité d’une réforme du secteur de la sécurité ». Selon Simon Compaoré, l’objectif de cette rencontre est de « faire un diagnostic complet de la situation de la sécurité nationale en vue de déterminer des axes stratégiques pour l’élaboration d’une politique nationale de sécurité ».

Ce forum, à en croire le « premier flic » du Burkina, articule la réforme du secteur de la sécurité autour de trois défis inter-indépendants : « la définition d’un cadre institutionnel clair sur la mise en place d’un système de sécurité qui intègre les politiques de sécurité et de développement et inclus tous les acteurs, le renforcement de la gestion des institutions sécuritaires, et la constitution des forces de sécurité compétentes et professionnalisées qui sont responsables devant les instances civiles ».

« Les recommandations ne resteront pas dans les tiroirs »

Pour ce qui est de la tenue à proprement parler du forum, le ministre de la sécurité a annoncé que onze communications organisées en quatre panels et neuf ateliers constitueront les cadres de réflexion de cette rencontre. Celle-ci, à l’en croire, sera organisée autour de trois axes thématiques. Le premier axe est consacré à l’« identification des défis, menaces et besoins de sécurité », le second à l’« Etat des lieux de la mise en œuvre des politiques de sécurité », et le troisième axe concerne « Les perspectives et recommandations ». « Les recommandations qui seront formulées à l’issue de ce forum ne resteront pas dans les tiroirs », foi de Simon Compaoré qui a rassuré qu’un comité interministériel sera mis en place pour écrire la politique de sécurité nationale, les plans d’action et les besoins de financement. Et l’Union européenne est à pied d’œuvre pour réunir les moyens pour l’après-forum.

Mais avant la tenue du forum national, un pré-forum sera organisé, les 9 et 10 octobre et réunira 200 participants. A l’occasion, deux groupes de travail plancheront sur les thèmes suivants : l’offre de sécurité au Burkina d’une part, la bonne gouvernance et le contrôle démocratique des forces de défense et de sécurité, d’autre part.
En vue de permettre une meilleure implication des différentes couches socio-professionnelles, il est également prévu des fora (de 24 heures, ndlr) dans les treize régions sur la période du 15 au 19 octobre. Les conclusions de ces rencontres seront reversées en plénière lors des travaux du forum national.

Un budget de 115 millions de francs CFA

L’annonce de la tenue du forum a fait couler beaucoup d’encre et de salive, notamment l’opportunité et surtout le cout quand on sait que le budget initial, selon Simon Compaoré, est de 155 millions de francs CFA. Le ministre de la sécurité a indiqué que l’organisation de ce forum national sur la sécurité n’est pas une surprise car dans son projet de société, le président Roch Kaboré avait pris l’engagement d’organiser ce forum au cours de son mandat, s’il était élu à l’issue des élections du 29 novembre 2015. « On n’a donc pas attendu que quelqu’un se lève pour organiser un forum avant de vouloir organiser le nôtre. Nous sommes un gouvernement responsable. Nous avons la responsabilité de piloter le gros navire burkinabè », a insisté Simon Compaoré. Pour lui, il n’y a pas de comparaison à faire avec le colloque international, celui organisé début septembre par le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité.

Aux soins du Sahel !

« Nous n’avons pas délaissé le Sahel (…) Les populations de cette région peuvent toujours et doivent compter sur nous tous », a rassuré Simon Compaoré. Même si la situation semble difficile, il note que le gouvernement est aux soins des populations avec le lancement récent du programme d’urgence pour le Sahel d’un budget de 455 milliards de francs CFA, et qui va permettre la réalisation de plusieurs ouvrages hydrauliques, des infrastructures sanitaires, éducatives, et de renforcer le dispositif sécuritaire dans la zone. D’ailleurs, il a annoncé la construction d’ici la fin de l’année de neuf commissariats de Police et deux brigades de Gendarmerie.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 17:53, par Oussama
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Monsieur le ministre, prenez le taureau par les cornes.
    "La Corruption, le Laxisme". Même si vous faites acheter tous ce qui s’appelle matériels de dernière génération ; effectuer des formations de toutes les spécialités , il faut surtout voir ces deux domaines.
    A Kombissiri, la gendarmerie est venue se mettre en face du commissariat ,il y’a 20 ans.Qu’ est ce que cela veut dire ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:54, par Elgine
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    M. Simon,
    Ailleur , les FDS arrivent a abattre les terrorists et les identifie. Mais chez cest toujours des hommes arme non identifie qui font des va et vient sans inquietude. comment voulez vous que cette population du nord vs fasse encore confiance ? combien de nos FDS doivent encore perdre leur dans cette lutte ?rien ne prouve que cette forum n’est pas une exibition or vous belle bien conscient que les forum passe et vos multiple discours etaient des exibition ? ces 115millions pouvaient acheter des equipement de pointe pour faire fasse a ces mecreants.

    nous en avons assez de vos discours sape. passez a laction.

    ma piere a toutes ces persones qui sont tombe sous les balle assine, que Dieu protege leur famille et veille sur ceux qui namenage aucun effort au peril de leur vie pour la souverainete de la nation.

    Shalom.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:30, par Indjaba
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Simon est trop fort. Il va encore nous faire perdre du temps et des sous. Entre nous qu’est ce qui ressortira de ce forum national que le Koro Yamyelé n’a pas dit sur notre forum des internautes. On connait tous les problèmes de la sécurité et il suffit de s’y attaquer au lieu de tourner en rond dans des séminaires et autres forum. Comment peux tu mélanger les kolgweogo et les FDS et autres dans une même réunion pour diagnostiquer la situation sécuritaire. Le capitaine de la gendarmerie ou le commissaire de police ou encore le colonel de l’armée doit ranger ses connaissances pour descendre au niveau du kolkweogo ou du naaba pour participer a un travail de groupe qui doit pondre des solutions au cours de ce forum. C’est pas une réunion pertinente. Rien qu’une perte de sous qui pouvait permettre de payer quelques armes.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 10:05, par SAC
      En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

      La solution à la sécurité au Burkina est toute trouvée ; pas besoin de forum pour trouver une solution miracle qui n’existe pas. Nous avons des officiers suffisament compétents qui ont la solution au problème. Pas besoin de regrouper plus de 500 personnes ou tout le monde ne pourra pas s’exprimer et ou les contradictions vont être trop pour aller à l’essentiel. Notre cas est assez spécifique et la solution réside à l’interne avec les hommes qu’il faut, les moyens et de la promptitude lors de la solicitation. Ce n’est pas les gros discours, ni les parades, ni les sorties médiatiques qui vont nous sortir de là. Chaque zone d’insécurité est spécifique et il faut travailler avec les forces de l’ordre de la zonne et la population pour identifier de façon stratégique la solution qui sied. Si chaque pays fait le meme travail dans sa zone d’insécurité, à la fin ils peuvent coaliser pour faire les bilans. Plus de 150 millions pour un tel forum, j’espère qu’il sortira quelque chose d’applicable dans le court terme. Merci Indjaba.

      Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 14:26, par Nansamda
      En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

      Bonjour,
      Je ne partage pas ton point de vue.
      Dans tous les domaines de la vie, les spécialistes ont et auront toujours besoin des populations.
      - Sans la coopération du malade, le médecin ne peut rient.
      - Sans la collaboration des populations, les chercheurs ne peuvent rien trouver.
      - Sans la collaboration des populations, les enseignants ne peuvent pas dispenser les cours aux élèves.
      - Sans la collaboration des populations, le président de la république n’y peut absolument rien.
      - Sans la collaboration des populations, les FDS ne peuvent rien assurer. Il faut avoir les bonnes informations sur les mouvements des terroristes. Seul les populations peuvent assurer efficacement ce rôle d’informateurs.
      Faites la différences entre l’intelligence et l’analphabétisme. Le paysans peut être aussi intelligent qu’un professeur d’université.
      La preuve, faites un tour à la maison de l’artisanat. Vous trouverez également des illettrés qui réparent des appareils électroniques, des machines,.....
      SVP, sortez de votre position de colonisateur/dominateur et admirez l’intelligence des populations.
      Pour la question sécuritaire, rappelez-vous qu’il 15 ans que l’armé américaine a commencé à former nos FDS pour lutter contre les terroristes.
      Si nous sommes toujours au bas du tableau dans le classement mondiale, c’est tout simplement que les autorités n’impliquent pas suffisamment les populations dans les prises de décisions.
      Il faut avoir la lucidité de reconnaître ces erreurs. Il faut avoir l’humilité de savoir qu’on ne sait pas tout.
      Il faut avoir également l’ouverture d’esprit de demander à ceux qui peuvent vous donner des meilleures réponses à celles que vous avez.

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:32, par TRAORE
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Je suis un burkinabé résidant en RCI, je suis venu au Burkina en 2016 et cette année, pour leur présenter (DGPN & Ministère de la sécurité) du matériel de pointe, qui permet d’ alerter les FDS en moins de 5 secondes sur toutes attaques terroristes sur le territoire juste en actionnant un petit bouton et l’équipe donne le lieu exact de l’attaque.
    Mais ma déception fut grande, quand j’ ai présenté et fait des démos devant les polices, ces derniers ont même approuvé l’efficacité du produit et le fait qu’ il ait très moins chère(il ne vaut même pas 100.000 FCFA) et jusqu’au jour rien n’est fait.
    j’ ai des solutions pour aider mon pays, mais hélas à quelle porté frappée, je ne sais et tous les jours que j’entend parler d’ attaque, je suis frustré.

    Demander sur Kwame Nkrumah, je suis allé dans des hôtels et des restaurants, ils vous parlerons de moi.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 19:01, par Johnson
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Mr Simon, la solution est simples. Déjà que tu quittes cet ministère et laisser si nécessaire un militaire à cet poste. Deuxième , il faut des hélicoptères de combat pour traquer et tuer ces terroristes qui viennent tuer nos gendarmes. On ne peut pas poursuivre ces bandits avec ses seuls godasses .
    Et pour finir, ne pas toujours attendre du vieux matériel en cadeau pour espérer sécuriser son territoire. Et à Rock de savoir qu’on ne peut pas s’assoir compter sur quelqu’un pour te venir en aide ( par exemple son espoir sur le G5 sahel ). PNDS, PNDS là, sans paix , point de développement

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 20:12, par kpierou
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Oui, passez à l’action au lieu de nous tourner en rond. Quand 200 boeufs ont été conduits par des gens non identifiés, qu’avez vous fait ?
    Un troupeau ne va pas à la vitesse V !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 00:17, par Richa
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    ""Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré""
    Mr le Ministre, les mots ci-dessus cités sont les vôtres. Mais je ne vous crois pas.
    Ce forum sera encore une fois, de l’exhibition d’où ne sortira aucune solution concrète et efficace contre le terrorisme. Nous en avons trop vu, vos réunions, vos rencontres, vos forums... d’où rien n’émerge. Vous êtes passé maître dans l’art des "déclarations sensationnelles" qui ne nous endorment pas, au contraire, ça devient très agaçant.
    Pendant ce temps, le terrorisme gagne du terrain et les burkinabè se font tuer comme des lapins par ces terroristes qui rentrent faire leur loi sur notre territoire et repartent sans jamais être inquiétés. Nos FDS ne parviennent pas à les localiser, à les surveiller, à les appréhender et encore moins à les neutraliser c’est à dire à les mettre définitivement hors d’état de nuire.
    Mr le Ministre, nous avons déjà perdu trop d’hommes dans cette affaire d’insécurité et d’attaques terroristes dans notre pays. Pendant combien de temps encore, nous allons, impuissants, voir des burkinabè assassinés par ces terroristes djihadistes pendant que vous animez des rencontres, des réunions, des forums... histoire de dire que vous bossez.
    Des burkinabè sont sans cesse tués par le terrorisme. Est-ce que ça au moins, vous l’avez intégré ? Nous avons assez de vos forums, nous voulons des résultats sur le terrain.
    Sur ce forum, Traoré (internaute 4) dit avoir des solutions à proposer. Je lui conseille de se rapprocher de vos services avec ses propositions. Vous verrez si c’est sérieux ou pas. Kôrô Yamyélé a également fait des propositions sur ce forum. J’espère que vous nous lisez de temps à autre et que ces propositions plus les vôtres plus celles d’autres bonnes volontés vous inspireront. Pour ma part, je vous conseille de mieux former et de mieux encadrer nos FDS surtout les plus jeunes qu’ils ne faut pas laisser seuls, sans encadrement, se faire tuer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 04:29, par PHOENIX
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Évidemment l’avenue Kwamé N’ kruma, mais aussi le Sahel seront plus beaux qu’avant. C’est la synthèse du forum à venir. Pour cette raison, population du Sahel, continuez de mourir, Simon est à vous en esprit

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 06:51, par testeur
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    J’espere que ce forum est pour calmer mentalement les Burkinabè. Je ne suis pas du milieu de la sécurité mais je sais que tout ce qui militaire est secret. Les stratégies sont secrètes. La solution à mon avis c’est d’infecter le milieu de terroriste avec des agents secrets. Envahir les zones concernant par des agents secrets : du berger à la simple vendeuse de légumes.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 07:34, par Ousmane
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Le forum sur la sécurité est une opportunité à saisir par les citoyens pour faire des propositions réalistes sur les mesures possibles de sécurité à prendre dans la lutte contre le terrorisme et les actes de banditisme. Au Burkina, les gens sont passés maîtres dans l’art de la critique facile et des réactions épidermiques à toute initiative bonne ou mauvaise, sans faire des propositions alternatives. Toutes les populations du Burkina doivent comprendre qu’elles sont d’abord leurs propres agents de sécurité et celles des autres. Chacun doit signaler dans son entourage toute personne suspecte, susceptible de commettre des actes criminels, de vol ou terrorisme. Pour ce faire, les gens doivent pouvoir se mobiliser pour maitriser toute personne de ce genre et alerter les forces de l’ordre (police, gendarmerie).Par conséquent, les citoyens doivent faire à travers les 13 régions du pays, des suggestions sur les mécanismes de sécurité afin qu’au sortir du forum, il y ait une convergence de points de vue et d’actions dans la sécurité publique au profit de tous. Merci au ministre de la sécurité ,Simon Compaoré, pour avoir pensé à associer les populations à la base dans l’adoption d’une politique sécuritaire collective et efficiente. Courage aux Forces de Défense de Sécurité(FDS) pour leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme, ce nouveau fléau mondial.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:19, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Forum par ci,forum par là ;vraiment si c’est forum là,on a assez vu au BURKINA FASO.L’heure n’est plus aux forums.Passons aux actes sérieux.Ça sera un forum de plus sans aucune valeur ajoutée.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:52, par Mosak
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    De grâce ! les longs discours et les forums de complaisance, vont perdre les burkinabè. Res non verba

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:52, par par yirmoaga
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Mr le ministre, au lieu d’éparpiller les forces pour la même cause , travaillons à les regrouper ,un doigt ne peut pas ramasser de la farine mais en joignant les cinq doigts ils peuvent en ramasser bcp.prenez l’exemple sur le Bénin , fusionner les deux entités pour une sécurité plus performante au lieu de faire des conflits de compétence ou d’intérêts . La gendarmerie et la Police doivent être regroupé en une seule entité qui joue le rôle de la sécurité.Un commissariat par si une brigade par là dans la même commune , ses hommes sans foi ni loi viennent attaquer le commissariat pendant ce temps les gendarmes attendent leur tour. Mr le ministre pourquoi n’est pas les regrouper ensemble pour une sécurité plus forte et éviter les tueries inutiles de nos frères de nos enfants .Si l’administration est une continuité l’ex premier ministre (Mr Tertus ZONGO ) l’avait débuté et c’est à votre tour de l’achevé.je pense que ce forum doit penché sur ces décision.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:31, par le desesperé
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Bonjour..On en a assez de ces séminaires, ateliers,forums qui ne font avancement nullement le pays. Le problème de la sécurité tout le monde connait...si vous ne pouvez pas ..quittez..On en assez de voir nos frères policiers ,gendarmes,militaires et civils mourir chaque jour...

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:45, par Paulus
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Juste savoir à quoi a servi le colloque international sur la sécurité organisé le mois dernier par Auguste Barry ? Encore dans les tiroirs ? Pourquoi gâcher de du temps, de l’énergie et de l’argent pour quelque dont les jalons ont été déjà posé lors du colloque ? ou bien le forum ira au delà du colloque international ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:51, par YEUX ROUGES
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Ce machin de forum sur la sécurité est une recommandation du groupe parlementaire burkindi,membre de la majorité , faite au sortir de ses journées parlementaires et que son partenaire se croit obligé d’endosser.Je parie que si cette proposition émanait du CFOP,le gouvernement allait l’ignorer .
    Moi je vois deux solutions :
    - à court terme,il faut trouver les moyens pour motiver les jeunes soldats
    - à moyen et long terme,il faut nécessairement avoir des chefs exemplaires qui seront des modèles pour inciter les jeunes à se battre

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:30, par SPI
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    En pleine guerre on ne se prépare pas encore moins organiser des foires, on se jette dans la bataille. je n’en crois pas mes oreilles ! un ministre de la sécurité qui dit attendre les contributions de la population afin d’organiser la riposte ! on est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:32, par Beni
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    A mon sens, nous allons encore perdre du temps et de l’argent. Une structure privée vient de tenir un forum sur la sécurité dans la bande sahélo-sahalienne. Nous pouvons puiser dans les recommandations faites lors de ce forum pour avancer. Ayons l’humilité de reconnaitre que de bonnes idées peuvent venir de personnes qui ne sont pas au Ministère de la sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 11:41, par le citoyen libre
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    le maillon faible de l’administration est la capitalisation des acquis et bonnes pratiques.
    Monsieur le MSEC faites tout pour que les FDS travaillent en toute cohérence et confiance mutuelle

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 12:24, par BROO
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Ce forum ne sera pas un forum d’exhibition, il ne sera pas un forum de plus. Il va nous permettre de baliser davantage notre terrain

    monsieur le Ministre il n’y a pas meilleur forum qu’une rencontre des officiers supérieurs de l’armée, de la gendarmerie et des cadres de la polices. c’est leur domaine, la sécurité et la défense . ils ont été formés pour ça et c’est l’essence de leur existence. aucun forum ne pourra inventer ou imaginer des stratégies de défense mieux que ces militaires. vous insister et le pays plombe de jour en jour dans l"insécurité ils sont à 45 km de Tougan zone jusque épargné. remettez les ministères (sécurité et défenses) aux spécialistes. pour l’amour de Dieu cherchez d’autres porte feuilles et ne mettez pas notre sécurité, nos vies en jeu. faites le bilan de votre mandat en termes de securité et de defense : la situation s’aggrave et devient critique , pourquoi vous vous entetez, le PM, le PF avec.?. il ne faut pas davantage pervertir notre administration ; le sang est entrain de couler, vous parler de forum, l’heure n’est pas au propos mais des actes qui vont ramener la securité.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 12:39, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    L’homme n’est ni ange ni démon, mais à vouloir faire l’un il fait l’autre. Avec the respect qu’on est en droit de vous devoir, The Minister exibit plutôt et donne raison à tous ceux qui souhaite le voir ailleurs qu’à la SECU. Pourquoi s’alarmer en live qu’on a jamais vu l’utilisation de mine sur le sol du Faso alors qu’il faut justement envisager tous les scénarii possibles en la matière.
    Au Mali à coté combien de fois les troupes locales ou Barkanes ont subi cette arme sournoise ? Qui plus est à l’international sur tous les théâtres d’opérations ?
    Please Sir ! Va falloir résister souvent au micro tendu et ne pas verser dans une sorte d’incurie ou de sentimentalisme infantile.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 13:14, par décourageant
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Désolé de vous contredire mais c’est bel et bien une foire couteuse et inutile. Que de temps perdu pour agir ! avec l’argent de cette grande messe, combien de motos tout terrain ou de matériels pour lutter contre les dijhadistes peut être acquis ? Un tel ministre en panne d’initiative et qui se comporte comme un clown d’exhibition est à démissionner ! On ne peut me faire croire qu’après avoir mis en place le G5, on soit incapable de sécuriser le pays à parlotter pendant 3 jours ! Cela s’appelle malgouvernance et le Burkina souffre de cette maladie que vous ne pouvez pas soigner.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 15:35, par DAO
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Pour commencer, Je souhaiterais que quelqu’un m’explique le 2e theme à savoir "la bonne gouvernance et le contrôle democratique des FDS"

    La politiqe nationale de securité ? Les FDS savent concrètement et de manière precise ce qu’il leur faut pour assurer correctement la sécurité sur toute l’etendue du territoire : liberer seulement la parole à leur niveau et ecouter les attentivement et vous verez le resultat !
    En function de leurs recommandations le gouvernement saura ce qu’il y a lieu de faire et il n’y aura plus d’excuses !
    Par contre, en appellant tout ce beau monde depuis les 13 regions jusqu’à la plenière dans la capitale on ne pourra pas eviter l’exibition que le minister ne veut pas justement ! chacun parlera en function de sa chapelle :
    - les kolwegos demanderont carrement in ministère proper à eux à defaut d’être rattachés à la Presidence du Faso
    - les partis politiques de l’opposition vont comme d’habitude, tout critiquer
    - les osc, interviendront, selon qu’ils sont de la mouvance ou de l’opposition
    Toutes choses qui n’apporteront pas grand chose quant à la gestion efficace de la question securitaire
    bref tout ce monde me semble superflu !
    Du reste, les questions de securité doivent-elles être debattues sous l’arbre à palabres comme n’importe quelle autre question ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 16:01, par Renseignement
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Les Forces de Défense et de Sécurité(FDS) ont su s’adapter à cette guerre asymétrique pour des ripostes vigoureuses contre certaines de ces bandes armées à travers l’opération tripartite Panga (Burkina, Mali, forces françaises Barkhane).Les responsables burkinabè en charge de la sécurité, notamment le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré a bien noué des accords de coopération avec des pays voisins dans l’optique d’une mutualisation des forces de renseignement et de combat contre le terrorisme. Il est à souligner que c’est grâce aux renseignements stratégiques des FDS burkinabè, que Barkhane a pu surprendre des terroristes dans leurs refuges dans la zone frontalière entre le Burkina et le Mali. Les services de sécurité (police, gendarmerie), ont également bénéficié de formation appropriée sur la lutte anti-terroriste, avec l’appui de partenaires au développement et cela a abouti à la création d’une unité spécialisée pour sécuriser Ouagadougou et environnants, avec des possibilités d’interventions dans d’autres localités du territoire en cas de besoin. Par conséquent, il est temps que ceux qui vilipendent les services de sécurité en prétendant que le système de renseignement burkinabè n’est pas efficient, reviennent à de meilleurs sentiments. Les services de renseignement burkinabè sont très efficaces et travaillent avec discrétion. De même, que les gens sachent que les mesures sécuritaires couvrent l’ensemble du territoire national et ne se limitent pas à Ouagadougou et l’avenue Kwamé N’Krumah comme l’insinuent certaines mauvaises langues.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 16:28, par Le Vigilent
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Il y a trop de specialists de la securite dans ce pays. Certains, sans etre specialistes de la securite, disent que la solutions c’est que Simon Compaore remette le ministere de la securite aux specialists et qu’il n’est pas opportun d’associer les populations au Forum car ce doit etre l’affaire des FDS.
    Beaucoup dissent que toutes les solutions possibles a nos problemes de securite se trouvent dans les propositions des internautes et qu’il suffit simplement de les appliquer. On peut en deduire que les internautes sont les plus grands specialistes en matiere de securite et que persionne d’autre, pas meme des membres des FDS n’en sait quelque chose.
    Un peu de modestie mes freres !?
    Si le choses etaient aussi simples que vous l’imaginez, il y a lomgtemps qu’on ne parlerait plus de terrorisme dans le monde. Et puis, ce que chacun dans son petit coin croit maitriser et les solutions infaillibles qu’il pense detenir en matiere de lute contre le terrorisma n’est qu’une vision de l’esprit. Certaines propositions relevant de la naivete et d’un simplisme primaire. Chacun se croit plus intelligent que tout le monde et mieux informe que toutes les autorites civiles et militaires de ce pays. Vous croyez que les terroristes sont des idiots qui fonctionnent comme des robots et ne savent pas adapter leurs strategies a chaque situation ? Le dispositive de securite des Etats Unis n’a pas empecher que les Tous jumelles de New York soient detruits par des avions de ligne des Etats unis avec des centaines de passagers a bord.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:56, par Constant
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    LAISSEZ LES FAIRES LEUR SEMINAIRE. CE SERA LEUR DERNIERE CARTOUCHE. SI APRES LE SEMINAIRE, LES FDS CONTINUENT D’ETRE MALMENES PAR LES JIHADISTES, NOUS ALLONS LES CHASSER DU POUVOIR COMME ON L’A FAIT AVEC BLAISE. ROCH TROUVERA REFUGE DANS SA BELLE FAMILLE AU TOGO. ET SIMON COMPAORE IRA SE CACHER CHEZ LE ROI DE KOKOLOGO, COMME IL SAIT SI BIEN LE FAIRE.

    LES FDS SE PLAIGNENT QUE LEURS ARMES SONT EN PUISSANCE INFERIEURE AUX ARMES DES JIHADISTES, ET AU LIEU D’UTILISER LES RESSOURCES DE L’ETAT POUR CORRIGER CETTE ANOMALIE, ILS LES UTILISENT POUR ORGANISER UN SEMINAIRE CON OU ILS DEMANDENT A DES BUREAUCRATES INCOMPETENTS DE LA FAO DE LEUR FAIRE DES RECOMMANDATIONS SUR DES SUJETS QU’ILS NE MAITRISENT PAS, VAINCRE LES JIHADISTES.

    ILS UTILISENT CET ARGENT POUR DISTRIBUER DES PERDIEM DE PARTICIPATION A UN SEMINAIRE, SOUS PRETEXTE QUE CA FAIT PARTIE DU PROGRAMME DE CAMPAGNE DE ROCH. EH BIEN ROCH IRA METTRE SON PROGRAMME EN OEUVRE AU TOGO, CHEZ SES BEAUX PARENTS. CAR CE SEMINAIRE IDIOT N’A AUCUNE CHANCE DE RENDRE LES FDS PLUS PERFORMANTS. PAS PLUS QUE LA MINUSMA DE LA BUREAUCRATIE OUNSIENNE N’EST PERFORMANTE AU MALI, FACE AUX JIHADISTES QUI LEUR FONT VOIR DE TOUTES LES COULEURS CHAQUE SEMAINE QUE DIEU FAIT ;

    SI CE GOUVERNEMENT AVAIT DE LA JUGEOTTE, IL UTILISERAIT CETTE SOMME POUR AUGMENTER LA CONTRIBUTION DU PAYS AU G5 SAHEL POUR QUE LES SOLDATS TCHADIENS, EFFICACES CONTRE LES JIHADISTES, VIENNENT NOUS DONNER UN PRECIEUX COUP DE MAIN.

    AU LIEU DE CELA, TOUT CE QUE TROUVE A FAIRE CE GOUVERNEMENT INCOMPETENT, C’EST FAIRE DE LA BUREAUCRATIE. EN DISANT BENOITEMENT : ON VA FAIRE DES RECOMMANDATIONS DONT LA MISE EN OEUVRE SERA SUIVI PAR UN COMITE MINSTERIEL, AVEC L’UE PRETE A METTRE LA MAIN A LA POCHE. MAIS OU EST CETTE UE POUR QUE LE BUDGET DU G5 SAHEL NE SOIT PAS ENCORE BOUCLE ? OU EST CETTE UE QUAND LES JIHADISTES SEMENT LA MORT A ZAVANTEM, NON LOIN DE SON SIEGE ? AYEZ DE L’INTELLIGENCE QUAND MEME !

    FAITES VOTRE SEMINAIRE, MAIS SACHEZ QU’APRES CE SEMINAIRE LA REGLE DE L’ACCOUNTABILITY VA S’APPLIQUER. L’INCOMPETENCE NE SERA PLUS TOLEREE.L’EQUIPE INCOMPTENTE DEVRA PARTIR, COMME BLAISE.

    FAITES LE SEMINAIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 08:06, par adama
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Un forum auquel prendront part les terroristes ? Les questions de securité ’restent des questions assez sensibles .Monsieur le Ministre , sans connaitre les critères de choix des participants ,je me permets de vous dire que face à ces situations les stratégies ,les informations ne devraient etre accessibles qu’à un groupe restreint de personnes dont les qualités de morales et de probité sont reconnues.J’imagine que nous recevrons des experts ’’blancs’’ de tout genre qui viendront intervenir sur notre tribune et nous assener un traitement comme un docteur face à son patient . Tout ce qu’ils diront seront parole d’evangile ! D’ou viennent les sources de financement du terrorisme ? A qui profite t’il ? Qui a interet que cela continue ? Peut etre qu’ils feront partie des participants ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 08:55, par Une retraitée
    En réponse à : Forum national de la sécurité : « Ce ne sera pas un forum d’exhibition », Simon Compaoré

    Bonjour à tous !
    C’est vraiment triste !!!!! Ce forum ne pondra rien de plus que nous ne savons tous déjà ! Juste une fanfaronnade et un moment l’exhibition et de dilapidation de nos maigres ressources financières ! Le peuple burkinabé veut des actions concrète sur le terrain et qu’on arrête de nous pomper l’air !!

    Vraiment le mal du burkina réside dans c’est hommes politiques qui ne pense qu’à leur panse !!

    Le MPP sera surpris en 2020 !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés