Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • mardi 3 octobre 2017 à 13h50min

Accompagné de ses collègues des Enseignements Supérieurs et du Secrétaire d’Etat à la Décentralisation, le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Jean-Martin Coulibaly a procédé ce 02 octobre 2017 au lancement officiel de la rentrée scolaire à Djibo dans la Province du Soum.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

« Le Burkina Faso a besoin de vous ; nous ne vous oublierons jamais. » C’est par ces mots que le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a rassuré les élèves du Lycée Provincial de Djibo par où il a commencé sa visite pour s’assurer que les élèves ont bien repris le chemin des classes. Il était pour cela, en compagnie du ministre des Enseignements Supérieurs, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Alkassoum Maiga, et du Secrétaire d’Etat à la Décentralisation, Alfred Gouba.

L’année scolaire précédente a connu des perturbations dont l’interruption des cours –un mois durant- n’est pas la moindre. Le député-maire du Soum, a rappelé les attaques dont la province a été le théâtre, et qui ont, selon lui, créé « la psychose au sein de la population. » Tous ont confiance que cette année scolaire sera moins perturbée et se disent déterminés à faire en sorte d’y parvenir, en témoigne le thème de cette rentrée : « Développer les capacités de résilience de l’école face aux défis sécuritaires ; un engagement pour tous. »

JPEG - 120.2 ko
Avant de procéder au lancement, la délégation gouvernementale s’est rendue au domicile de l’émir du Djelgoodji.

Les élèves ont, quant à eux, tenu à exprimer leur « reconnaissance » aux autorités qui de par leur engagement, leur ont permis d’éloigner le spectre de l’année blanche l’année scolaire précédente. En retour, ils ont promis non seulement de tout faire pour continuer à mériter la confiance des autorités en œuvrant pour de meilleurs résultats scolaires, mais aussi de s’engager à adopter des comportements allant dans le sens du civisme. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumana Loura
Le faso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 13:58, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

    ’’Le MENA qui a relevé le contexte singulier, a réaffirmé l’engagement du gouvernement à braver la menace terroriste d’où qu’elle provienne tout en tirant les enseignements de l’année dernière’’.

    - Ce sont ces genres de paroles provocatrices qui amènent les terroristes à frapper pour défier. Rappelez-vous le ministre de la Défense quand il a prit fonction ! Il avait crié ’’Les terroristes seront terrorisés’’, et les terroristes ont frappé dès le lendemain comme pour le défier et le terroriser lui-même. Et voilà que le MENA récidive. Préparons-nous car c’est une provocation à laquelle ils vont répondre en frappant encore. Ces attitudes provocatrices et de fausses défiance doivent cesser. Autrement dit pourquoi le MENA ne va-t-il pas déménager et résider un mois à Nassoumbou en guise de solidarité avec les populations. Le SG peut bien conduire le ministère pendant un mois ! Arrêtez ces faux courages !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 14:03, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

    - Le MESRSI, Pr Maiga Alkassoum (en bonnet) qui est à côté n’a rien dit lui. Il est de Markoye, donc de la région et il sait de quoi celà retourne que de parler au hasard dans cette zone, et surtout de défier les terroristes qui ont plus d’un tour dans leurs sacs. Qui nous dit qu’un des enfants qui les entourent n’a pas un parent terroriste ou en contact avec les terroristes ?

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 16:26, par diadjibo
    En réponse à : Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

    Bonjour les Membres du Gouvernements pendant votre sejour a Djibo vous rendez visite au Chef de Djelkodji,le parent des terroristes le logeur des terroristes c ’est dommages que le gouvernement se prostitue devant un tel monsieur qui ne merite aucun respect le refuge des terroristes si la route est longue la verite viendrat en plaint jour.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés