Province du Soum : Le Ministre de l’éducation a rencontré des Forces Vives

LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • mardi 3 octobre 2017 à 13h48min

Dans l’après- midi du 02 octobre 2017, jour officiel de la rentrée scolaire, le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Jean-Matin Coulibaly, a rencontré les Forces Vives de la province du Soum dans l’enceinte de la mairie de Djibo. Objectif : Discuter des défis auquels la région fait face en matière d’éducation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Province du Soum : Le Ministre de l’éducation a rencontré des Forces Vives

« Avoir des discussions franches », voilà l’idée qui, selon le ministre de l’Education, a prévalu à cette rencontre avec les Forces Vives de la province du Soum. Lesquelles n’ont pas manqué d’exposer les préoccupations auxquelles elles sont confrontées au quotidien. Cesdites préoccupations vont du manque d’enseignants dans la région qui fait le lit des vacations ne se faisant pas toujours dans la transparence à celles des infrastructures ainsi qu’à …l’inadéquation du calendrier scolaire aux réalités de la région et qui causent des abandons scolaires.

Pour le président de l’Association des Parents d’Elèves du lycée provincial de Djibo (LPD), Adama Dicko, l’Etat se doit aussi de communiquer sur ses actions pour couper l’herbe sous les pieds des fanatiques qui se plaisent à ressasser sur « ce qui n’a pas été fait ». Le ministre a promis de faire remonter les préoccupations soulevées à qui de droit. Sur la question des vacations, il a confié que le gouvernement a déjà pris des mesures pour assurer la traçabilité des enseignements dispensés par le vote d’un budget forfaitaire. « Des consignes en ce sens ont été données aux Directeurs Régionaux des Enseignements » a-t-il souligné.

Programme d’Urgence pour le Sahel. La question des infrastructures est revenue avec acuité. Les acteurs du Soum ont exprimé leur désir de voir les Directions Provinciales de l’Education opérationnalisées du fait de l’éloignement du chef -lieu de la région.

Le ministre a promis l’opérationnalisation desdites Directions Provinciales pour 2018. Et rappelé que dans le cadre du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS), il est prévu non seulement la résorption des classes sous paillotes, mais aussi la construction d’un lycée professionnel, de collèges d’enseignements techniques et d’un Centre Universitaire Polytechnique à Dori. « Lequel centre va axer ses enseignements sur les disciplines ayant trait à l’élevage, aux mines et aux questions environnementales » a précisé le Ministre des Enseignements Supérieurs, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI), le Professeur Alkassoum Maiga, satisfaisant le vœu des populations de voir l’accent mis sur l’enseignement technique et professionnel. Natif de la région, le ministre Maiga, a salué la mobilisation des Forces Vives qui selon lui, « permet de renouer avec l’espoir ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumana Loura
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés