Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

lundi 2 octobre 2017 à 17h05min

La brigade de gendarmerie de Nassoumbou dans le Sahel Burkina a été attaquée ce lundi avant le petit matin par des hommes armés non encore identifiés. Selon des témoins sur place, une partie du bâtiment a été détruite dans l’attaque. Aucune perte en vie humaine n’a été signalée.

Lefaso.net

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés
Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 15:29, par Elgine
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    On passe le temps a change les commandants des regions militaire et gendarmerie. pendant cet temps les hommes armes non encore identifier font leur va et vient sans inquietude, le ministre de la securite nest pas encore fatigue de livre les decorations a titre postume. Pendant que ca caille chez nous nous nous permettons d’envoyer des hommes en Guinee ne dit on pas que la charite bien ordone commence par soi meme ? a quand la prise decision ferme pour securise le nord ? avons ns deja perdu cette zone du pays ? pourquoi il ny a til pas de riposte a la hauteur des attaques ? est ce le manque de materiels ? je nendoute pas de la bravour de nos FDS et leur volonte de proteger la patrie.devons nous declarer cette zone une zone de guerre ? je conprend que le terrorisme est un fleau global mais si nous regardons dans lea autres pays ils arrivent a apoorte une reponse claire et les eliminent mais chez nous c’est totalement le contraire cest ns qu encaissons tjrs comme une pute.

    je prie pour le reposdes ames de nos FDS tombe sous les balles assine, que Dieu veill sur leur famille et que le sacrifice qu’il fait ne soit pas veine.

    Shalom.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:33, par tata
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    mes frères gendarmes, la patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:34, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    DU courage au force de sécurité, la population burkinabé vous soutient . le ministre de la sécurité est prié de renforce la sécurité (militaire,gendarme et policier ) 150 hommes de tenus dans le sahel pour une duré de 3 mois et on verra la résultat dans ce pays.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 16:21, par NABIGA
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      cher OUEDRAOGO ils sont plus de 150 hommes de tenus dans la localité. ces bandits se caches dans des familles qui refuse de les dénonces dommage que la population ne collabore pas !

      Répondre à ce message

      • Le 2 octobre à 20:52, par Fils du Pays
        En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

        CHER NABIGA,
        Quand vous dites que la population ne dénonce pas, pose toi la question : pourquoi ils ne font ? c’est juste que eux aussi sont terrorisés par les soit disant FDS. celui qui s’attarde à dénoncer qui que se soit sera soumis à un interrogatoire terrible. Donc ils préfèrent garder le silence. NOS FDS NE SONT CLEMENT AVEC LA POPULATION

        Répondre à ce message

      • Le 3 octobre à 09:15, par soundjata
        En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

        vous parlez toujours des familles qui ne collaborent pas. peut on dire que pour les attaques de SAMOROGOUAN, de DJIBASSO, de TOENI ou mm les 2 attaques de l’AVENUE KWAME NKRUMA, il a manqué la collaboration des populations ? Quand c’est le SAHEL
        on chante toujours que la population ne collabore pas !! Il faut aussi reconnaitre que les djihadistes ont eu le temps d’avoir des racines au sahel pcq cette région a été abandonnée par les gouvernements successifs depuis l’indépendance jusquà nos jours ( le sahel a été la zone de sanction pour tout fonctionnaire récalcitrant ou politicien indésirable). je pense plutôt qu’il faut se poser la question à savoir pourquoi les familles ne collaborent pas si nous voulons avancer. dans toute guerre ou rébellion, il a toujours existé des "collabos". mais au BF, il y a surement des gens qui renseignaient les FDS et qui sont maintenant à six(6) mètres dans le sous-sol par manque de protection. vous voulez que les familles se fassent toutes assassinées ? Pour les renseignements ( je suis loin d’être un connaisseur) je pense qu’il faut une stratégie éprouvée pour sauver la vie des populations, le cas contraire ça sera l’échec total.

        Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 19:38, par Zoeba
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      Et ils attendront le 4è mois pour attaquer. Il faut un dispositif sécuritaire conséquent et permanent le long de la bande frontalière d’avec le Mali. On pourra ensuite renforcer la sécurité à l’intérieur. C’est certes coûteux mais la protection du territoire et des personnes n’a pas de prix.

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:34, par Joseph
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Je ne comprend pas pourquoi depuis qu’on attaque les gendarmeries et les commissariats dans la zone les autorités n’ont prient aucune disposition pour sécuriser les lieux. A chaque fois c’est le meme refrain : individus non identifiés.
    Sans etre specialiste des questions securitaires je crois que de deux choses l’une :
    soit il y a des traites au sein des FDS au plus hauts niveau qui sabotent le travail de nos vaillants FDS, soit c’est de l’incompetence de la hierarchie militaire.
    Nos autorités actuels semblent etre depassés. Je suis convaincu qu’il y a des attaques planifiés par les gens du CDP, NAFA et autres pour semer la merde afin de justifier leurs actions et pousser la population à se révolter.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:06, par badini
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    j’ai horreur qu’on accuse sans preuves les autres. Meme si cela est possible,si nous sommes unis et compétents, nous devons etre capables de le prouver. Apportons des preuves de leur culpabilité en resserrant nos rangs ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:06, par wonderman
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    depuis les attaques ,les attaquants seront identifiés quand ? toujours des hommes non encore identifiés ,cherchons un jour à les identifier

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:14, par TARNAGDA Clément Ildevert
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    les forces du mal ont encore attaqué une fois de plus nos forces de l’ordre à quand la fin de la recréation moi je propose qu’on évacue la population de toute cette zone de Nassoumbou et qu’on la déclare zone rouge juste pour une durée de six mois en envoyant évidemment les forces de l’ordre occupées toute la zone et en les dotant avec du matériel adéquat de dernière génération parce la population de cette zone doit être complice des attaques répétées et perpétrées par ces individus non identifiés.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:21, par Souman Darius
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Que des hommes armés nous attaquent une fois ,deux fois et que nous n’arrivions pas a les identifié ça se comprend.
    Mais qu’ils nous attaquent tout le temps et que nous ne soyons capable de les identifier ! la il y a un sérieux problème.
    Primo,c’est connu et su de tous que la force d’une armée c’est le renseignent,pour mieux planifier la riposte.
    Secundo ,quand bien même ils auront échappés au service du renseignement ,dans un contexte de perpétuel attaque comme le notre, il sied d’avoir des dispositifs qui permette de capter la signature des attaquants pour savoir au moins qui nous attaquent.Ce faisant une fois que nous connaissons avec précisions l’ennemie,il devient facile de le contre attaquer et même de l’anéantir dans sa tanière de retranchement.
    D’ou l’objet de ces questionnements :
    Y a t-il vraiment des stratèges militaires dans ce pays ? Ou s il y a ,est que les bonnes personnes sont à la place qu’il faut ?
    A cette allure les burkinabés risquerons de confier leurs destin à nos braves Koglweogo.Eux au moins quand ils se sont levés contre le grand banditisme et la criminalité,ils ont vaincue la ou nos forces de défense et de sécurité avaient missionnés,pour nous ne pas dire la ou ils ont échoués.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 16:47, par Samsung
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      Souman, tu es nul ! Les membres des Koglweogo donc la population vivaient avec ces bandits il y’a longtemps. Je reste convaincu que les numéros avec des indicatifs bizarre te dérangent mais tu n’as jamais même parlé de ça à ton ami gendarme ou policier ! La collaboration de la population n’est pas négociable.

      Répondre à ce message

      • Le 3 octobre à 08:21, par Souman
        En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

        Samsung,la collaboration de la population ne saurait remplacer un renseignement bien ficelé.Dans cette démarche vous voulez être la passif et attendre que les informations viennent vers vous.Si c’était ça le renseignement.
        Le renseignement c’est l’infiltration de l’ennemie par tout les moyens possibles.Attendre que la population vous remonte tous c’est une fuite de responsabilité !

        Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 17:32, par Timbila
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      C’est marrant quand je regarde les changements au niveau des différentes garnisons d’un coté et de l’autre coté des individus qui jusqu’à présents non jamais été identifiés imposent leur rythme de respiration à tout un peuple.
      C’est triste de voir nos petits frères qu’on jette en pâture.

      Répondre à ce message

    • Le 3 octobre à 09:49, par DAO
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      mon cher frère ! tu es trop dur avec les FDS ! il y a in proverb qui dit :"on ne voit pas la Sueur de celui qui transpire sous la pluie" les FDS sacrifient leur vie tous les jours pour te defender et toi tu restes dans ton salon pour jouer au stratège ! si c’etait si facile comme tu le did on en aurait fini depuis longtemps avec les terrorists ! quant au recours aux Kolwegos pour remplacer les FDS on peut toujours essayer ! le Burkina disparaitra en une seule journée ! il ne s’agit pas ici de combattre des voleurs de pintades ou de marmites dans les villages !
      soyons serieux ! encourageons nos FDS et leur hierarchie dans leur combat noble de tous les jours ! il s’agit de la sécurité de toute la nation !!!
      merci !!

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:40, par raogo
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    S il vous plait, a defaux de les soutenir, laissez les en paix. Toutes ses soufrances qu ils endure, c est a cause nous. Puisse le seigneur les benisse !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:47, par Koukou
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Nos autorités sont au courant de tout. Pourquoi elles ne font rien. Quand-même hein !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 17:22, par Citoyen Lambda
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Faut il se résigner à accepter que le BURKINA FASO a ainsi définitivement perdu le nord de son territoire ? Car enfin c’est incompréhensible quand même cette situation . Les terroristes viennent frapper quand et où ils veulent ,détruisent nos postes de gendarmerie et repartent tranquilement sans jamais laisser de cadavres ?Ils étalent progressivement leurs tentacules sur tout le pays . Ils pénètrent l’intérieur du pays . Après le Sahel ils vont descendre plus bas . Tout le monde voit les choses venir et il n’y a rien de déterminant en face qui se dessine . Y a quoi même ,comme dirait quelqu’un ? Ça ne va vraiment plus . Monsieur le président changer au moins vos ministres de la défense et de la sécurité et confiez ne serait ce qu’un de ces ministères à un professionnel de la défense ou de la sécurité pour voir s’il n’y aura pas un autre effet . Monsieur le président le pays est entrain de sombrer . Réveillez vous bon Dieu .

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 18:22, par PATRI-HOT
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Bien vrai que le terrorisme est légion dans le Nord actuellement mais les vols à mains armées l’étaient aussi dans l’Est du Burkina. Grace aux fils et filles de cette localité (groupe d’auto défense), il fait bon vivre dans la zone présentement. Comme la population locale n’est pas coopérative, pourquoi ne pas recruter et former des fils et filles de la localité pour en faire des militaires et agents de renseignement qui y seront réaffectés. Qu’elle père ou mère voudrait voir ses enfants s’entre-tuer au nom d’une idéologie quelle qu’elle soit ? DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 18:23, par Le fureur
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Je ne suis pas militaire mais nos fds doivent tendre un piège aux terroristes éviter de dormir dans les camps et les surprendre dès lors arrivés votre position doit changer chaque jour

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 20:08, par ZIYINDO
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Mes chers compatriotes le Burkina n’a pas perdu son nord ce sont nos gouvernants qui l’ont offert à Malan Dicko et ses disciples. Nos FDS connaisent très bien les points de refuge ces " hommes armés non identifiés". Mais aucun ordre ni écrit ni verbal n’a jamais été donné d’aller les y déloger. La poursuite tranfrontalière était juste une publicité. Nous sommes naïfs y compris nos FDS. Il faudrait que nos commandos prennent leurs responsabilités. Ils ont les moyens humains et matériels d’investir ces lieux de refuge des terroristes en une matinée et regagner leur base avec peu de dommage. Mais....mais.....Auront-ils le soutient de nos gouvernants ? Le Quai d’Orsay et l’Elysée désapprouveront toute action ciblant Amadou Kouffa et Malan Dicko au nom de la protection des minorités. Inspirons nous des solutions israéliennes. La Patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 21:22, par Moumouni
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Il faut une operation coup de poing. Fouiller toutes les maisons comme dans certains pays (Tchad), arreter les suspects et leurs complices (comme au Cameroun), faites des bavures si necessaire (comme au Niger), la panique des assaillants et des complices va les trahir. N’oubliez pas (AN) qu’il faut decreter l’etat d’urgence dans cette portion du territoire (comme en Egypte en Fance) pour donner plus de force a nos FDS.
    Ces bandits n’ont jamais ete plus de 20 a nous attaquer, donc ils ne devaient pas pouvoir sevir et disparaitre.
    On a marre des attaques dans notre Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:36, par Ancien
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    visiblement, ce sont des bâtiments vides qu’ils attaquent ces derniers temps. Si c’est le cas, ce n’est pas bon psychologiquement. Quel que soit le bâtiment administratif qu’ils vont attaquer même vide, il marque un grand point psychologique. Il faut arrêter ce cycle d’attaque de gendarmeries sinon ne soyons pas surpris de déplacements de populations. Ces terroristes doivent rencontrer une résistance dans toute caserne qu’ils attaquent, sinon ce n’est pas bien. Il faut vraiment revoir le dispositif sécuritaire des casernes qui doivent être imprenable. Même s’il faut y envoyer 100 ou 200 par gendarmerie et commissariat. Dieu sauve notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 23:48, par par ATLASS
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    mes freres c’est le materiel qui manque a nos FDS et c’est choquant que rien n’est fait pour les doter sans quoi leur presence seulement denote leur courage. les assaillants sont super armes. la balle est le camp de tout burkinabe si on pouvait eviter les revendications, les arrets de travail tous azimuts pour se consacrer a l’essentiel c’est a dire laisser tomber tout pour une dotation consequente de nos FDS on viendrait a bout de ses bandits. encore la population doit collaborer car si les assaillants st alles tirer ds les domicoles des gendarmes c’est qu’ils y vivent ou ont du soutien.

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre à 10:00, par Le conseiller
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      ATLASS, je voudrais vous faire remarquer que le problème n’est pas l’insuffisance d’équipement ; c’est plutôt le dévouement des FDS qui fait défaut. Avec une petite volonté on peut diminuer le phénomène ; LE chef d’état major de l’armée avait déjà attiré l’attention de l’opinion en disant : "est-ce que les hommes sont prêts à se battre, même suffisamment équipés ?" Il y a un problème de fonds ; la plupart des FDS sont des affairistes, "gomboïstes", etc. Bref mu par le gain facile ; personne n’est prêt à se sacrifier ; alors que c’est le metier qui l’exige.

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 06:30, par Le citoyen Boss
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Je voudrais juste faire une proposition par rapport à ces attaques inexpliquées que connait le Burkina Faso notre cher pays.Je demande aux de la défense celui de la sécurité et au chef d’Etat major général des armées de procéder à une identification de tous les fils ressortissants de cette bande qui sont dans l’armée,la gendarmerie,la police et les affecter à ces poste pour voir si ces terroristes vont oser les attaquer.Nous vivons avec ces terroristes dans nos villes et nos campagnes

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre à 12:15, par Spécialiste improvisé de Sécurité
      En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

      Bonjour !!! Arrêtez le bavardage et proposons des solutions.Vous voyez il faut des mesures fortes.

      1-Je pense que l’état major doit être délocalisé temporairement à DORI.Vous verrez qu’ils donneront les moyens à nos soldats pour non seulement les défendre et défendre la zone ;
      2-Mettre un couvre feu de 72 heures et fouiller toutes les maisons.Fouiller aussi les zones desertiquesSi on trouve même un pistolet avec un individu sans autorisation de port d’armes il sera fusillé sur place,
      3-Informer la population que tout terroriste saisit entrainera aussi des représailles au niveau de sa famille pour non dénonciation ;
      4-Pour minimiser les conséquences des engins explosifs pour les véhicules de l’armée il faut mettre des roues avant d’une longueur de 10 m rattaché au véhicule pour qu’en cas d’explosion les hommes et le véhicule ne soient pas touchés( exemple voir les américains circuler en Afghanistan)
      5-Une partie de l’armée ne doit plus porter la tenue et doit être en civil avec des kelas pour qu’ils ne soient pas facilement identifiables par les terroristes(Urgent au niveau de Kwumé Kourma)
      6-Impliquer nos écoles professionnelles dans l’élaboration de matériels pour l’armée car c’est dans ces moments que la réflexion devient fertile.

      Merci d’appliquer rapidement ces propositions

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 10:07, par gringo
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Il me semble que c’est au moins la 3eme fois que des assaillants s’en prennent à cette gendarmerie ; s’il n’y a pas de perte en vies humaines, les assaillants auraient causé d’important dégâts matériels et réussi à prendre la fuite.
    C’est à ne rien comprendre ! c’est à croire qu’aucun dispositif n’a depuis été mis en place
    pour sécuriser la brigade. Et si tel est le cas, comment comprendre qu’on expose nos soldats à autant de risques ?
    Qu’on se le dise, ce n’est pas un problème de moyens ; c’est bien pire et c’est très grave !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 10:31, par barkbiga87
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    la solution existe pour sécuriser au minimum tous les postes , il existe des radars (exemple du Spynel-M peut alerter de toutes intrusions humaines dans un zone de diamètre 1.5 km. Il remplace avantageusement jusqu’à 16 caméras infrarouge traditionnelles. Le SPYNEL-M peut facilement être transporté dans un sac à dos, pour un déploiement rapide sur le terrain, sur mât léger. Il peut également être fixé en haut d’un bâtiment, pour une surveillance panoramique étendue efficace) il évitera à chaque gendarmerie ou poste avancé d’être surpris.
    Autre proposition doter tous ces poste en détecteur solaire (sorte de projecteur solaire qui éclaire tous les alentours d’un poste ;
    On peut trouver des moyens , pas besoin du prix d’un V8 pour équiper ces postes. ce detecteur radar coute moins de 500 mille cfa
    chercher et vous trouverez....au mlieu de laisser des familles s’endeuiller pendant que vous circulez ds des voitures de million et touchez des indemnités ministerielles sans resultats !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 10:40, par barkbiga87
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    la solution existe pour sécuriser au minimum tous les postes , il existe des radars (exemple du Spynel-M peut alerter de toutes intrusions humaines dans un zone de diamètre 1.5 km. Il remplace avantageusement jusqu’à 16 caméras infrarouge traditionnelles. Le SPYNEL-M peut facilement être transporté dans un sac à dos, pour un déploiement rapide sur le terrain, sur mât léger. Il peut également être fixé en haut d’un bâtiment, pour une surveillance panoramique étendue efficace) il évitera à chaque gendarmerie ou poste avancé d’être surpris.
    Autre proposition doter tous ces poste en détecteur solaire (sorte de projecteur solaire qui éclaire tous les alentours d’un poste ;
    On peut trouver des moyens , pas besoin du prix d’un V8 pour équiper ces postes. ce detecteur radar coute moins de 500 mille cfa
    chercher et vous trouverez....au mlieu de laisser des familles s’endeuiller pendant que vous circulez ds des voitures de million et touchez des indemnités ministerielles sans resultats !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 13:55, par kouklouss
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Je propose qu’on envoie la moitié de l’éffectif de nos FDS ( Police municipale, police nationale, gendarmerie, eaux et foret, Douanier, militaire, GSP, CRS .....) dans le sahel et boucler toute la zone pendant 3 mois avec couvre feu de 17 heures à 7heures du matin et fouiller tout meme les mares et les puits. Que la hiérarchie donne toute les instructions possibles et dire à ces hommes de travailler sans pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 14:56, par freddy le loup
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    je suis tout à fait d’accord avec l’internaute 1 Elgine. Je suis de ceux qui ont toujours soutenu le ministre de la sécurité, mais aujourd’hui je commence a sérieusement douter de sa capacité à nous sortir de ce pétrin. un ratissage avait été fait par les différentes forces et cela avait donne de bons résultats, pourquoi cette stratégie n’est pas permanente, ne dit on pas que la meilleure défense c’est l’attaque !!! a situation spéciale mesures spéciales, si les terroristes se cachent parmi la population, il faut les débusquer par la force si nécessaire et en faire des exemples pour dissuader toute autre action, on ne peut tolérer qu’on s’en prenne impunément a nos FDS, à nos populations et nos structures. il est plus que temps d’agir avec force. réputé et longtemps craint, nos FDS sont aujourd’hui malmenés comme rien. aucune action de développement ne peut se faire s’il n’y a pas de paix, comment la région du sahel va t’elle s’inscrire dans la marche du progrès si elle est sans cesse agressé et meurtri au jour le jour ? quel partenaire voudrait investir dans cette zone rouge en proie aux attaques répétées ? la sécurité est la priorité en ce moment alors mettez les moyens afin d’obtenir cette sécurité. que le ministre de la sécurité fasse la part des choses entre informations confidentielles et discours propagandiste.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:08, par Elgine
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Chapeau a vs barkbiga87, freddy le loup,
    juste partage plus d’information sur le SPYNEL-M cest belle et bien disponible. je suis a mesure de le livre.
    Spynel-M radar thermique de détection d’intrusions
    Radar infrarouge, compact et économique
    Capteur robuste et transportable, pour une sécurité immédiate sur 360°
    Portée de détection humaine : jusqu’à 700 m.
    Système thermique de surveillance panoramique, performant et économique
    SPYNEL-M compact infrared radar

    Pesant seulement 1,8 kg et mesurant moins de 12x20cm, le Spynel-M est une solution compacte, robuste et économique pour la surveillance de zones étendues. Il bénéficie des quinze années d’expertise d’HGH sur des projets majeurs de sécurité. Le SPYNEL-M est une caméra thermique panoramique haute résolution, agissant comme un radar infrarouge. Il capture en continu des images infrarouge complètes, sur 360 degrés, actualisées chaque seconde, apportant une sécurité temps réel contre les menaces conventionnelles et asymétriques, y compris sur cibles difficilement détectables, comme les drones, les bateaux semi-rigides ou les hommes rampant.
    Protection des infrastructures critiques avec un seul capteur

    Un seul capteur Spynel-M peut alerter de toutes intrusions humaines dans un zone de diamètre 1.5 km. Il remplace avantageusement jusqu’à 16 caméras infrarouge traditionnelles. Le SPYNEL-M peut facilement être transporté dans un sac à dos, pour un déploiement rapide sur le terrain, sur mât léger. Il peut également être fixé en haut d’un bâtiment, pour une surveillance panoramique étendue efficace. Avec une consommation électrique réduite, de 5 watts, Il peut être alimenté par batterie solaire pour un fonctionnement autonome déconnecté. Contrairement aux radars classiques, ce système est complètement passif et n’émet aucune onde : il ne peut pas être détecté ni brouillé. En outre, ce nouveau capteur bénéficie de toutes les fonctionnalités de CYCLOPE, le logiciel avancé d’analyse d’images conçu par HGH, qui effectue la détection et poursuite automatique d’un nombre illimité de cibles, quelles que soient leurs directions, à tout moment, de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions climatiques.
    CYCLOPE automatic intrusion tracking software
    Avantages

    Système de surveillance économique, fiable et peu consommateur en énergie
    Couverture panoramique complète à 360 degrés avec un seul capteur
    Surveillance panoramique jour et nuit, quelles que soient les conditions météorologiques
    Flexible et facilement configurable
    Poursuite automatique des menaces avec une image d’excellente qualité
    Compact, robuste, léger, pour une installation simple et rapide
    Système entièrement passif, totalement indétectable, contrairement au radars
    Ne nécessite pas de programme de maintenance particulier

    Applications

    Protection des infrastructures critiques
    Centrales électriques
    Data centers
    Barrages
    Prisons
    Stations de traitement des eaux
    Fermes solaires et éoliennes
    Dépôts pétroliers
    Entrepôts de minutions
    Sécurité périmétrique 24h/24 7j/7
    Détection des menaces asymétriques sur 360°
    Surveillance des aéroports et aérodromes
    Protection des ports
    Opérations des forces spéciales
    Sécurité événementielle et VIP

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:17, par EBENEZER
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    Courage à nos FDS.
    Le créateur des cieux et de la terre soutient le Burkina Faso.
    Défaite n’est donc point pour le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 20:26, par Pathe Diallo
    En réponse à : Burkina : La gendarmerie de Nassoumbou attaquée par des hommes armés

    En realité le probleme ce n’est pas la population du Soum qui est injustement accusée d’être complice. Le vrai problème c’est la frontière avec le Mali et aussi longtemps que l’armée ne ser aps en mesure de controler effectivement cette frontière nous n’auront pas la paix. C’est de l’inconscience que d’encourgaer des bavures de forces de l’ordre. Ceux qui le font n’ont pas leur familles dans cette zone.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés