Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • lundi 2 octobre 2017 à 16h55min

L’Union des jeunes pour le développement intégré de la Boucle du Mouhoun (UJDI/BMH) a organisé sa première Assemblée générale ce samedi 30 septembre 2017, à Ouagadougou. Une activité placée sous le patronage du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, représenté par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonanet.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

« Rôle et place de la jeunesse dans le développement intégré de la Boucle du Mouhoun ». C’est sous ce thème que la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) qui a refusé du monde, a abrité la première Assemblée générale de l’Union des jeunes pour le développement intégré de la Boucle du Mouhoun (UJDI/BMH). Cette association se veut un cadre de rencontre et d’échanges des fils et filles de la région qui ont à cœur le développement du grenier du Faso. Selon Saïdou Traoré, président de l’Union (le bureau compte 33 membres), cette création est une réponse à l’appel de la conscience du devoir des jeunes, face à la détresse.

JPEG - 57.9 ko
Saïdou Traoré, président de l’UJDI

« Mais de quelle détresse s’agit-t-il ? La Boucle du Mouhoun autrefois fièrement qualifiée de grenier du Burkina est tristement aujourd’hui la deuxième région la plus pauvre en l’espace de deux décennies », a-t-il martelé. Loin de jeter l’anathème sur quelqu’un, il a invité les uns et les autres à se réveiller pour que les choses changent. Et l’Union compte s’y atteler en posant concrètement des actions en vue d’un réel développement. Son premier combat est de faire taire les divergences afin d’unir les fils et filles de la région en cultivant l’esprit de cohésion, de fraternité. Et si cela marche, il n’y a pas de raison que tout ce qui sera entrepris ne marche pas.

Se méfier du « virus politique »

JPEG - 48.2 ko
René Boni, parrain de l’Assemblée générale

L’initiative est louable selon René Bonou, parrain de l’AG, qui n’a pas manqué de donner des conseils à ses filleuls. Pour lui, il faut que tout un chacun fasse son introspection pour comprendre pourquoi la région occupe l’avant dernière place. « Dans votre lutte pour le développement de la région, il faudrait que vous ayez des valeurs républicaines et citoyennes. Vous devez faire de ces valeurs, le fondement d’un engagement authentique », a-t-il indiqué. Aussi il leur a demandé de ne pas se perdre sur la voie de la recherche du gain facile et de l’enrichissement sans cause noble. Mais surtout de rester dans le cadre apolitique et de faire attention au « virus politique » qui divise lorsqu’il pénètre un regroupement qui se veut apolitique.

JPEG - 64.7 ko
Maurice Dieudonné Bonanet, ministre de l’Urbanisme et de l’habitat

« La région de la Boucle du Mouhoun is back et définitivement de retour », a lancé d’entrée de jeu le ministre Maurice Dieudonné Bonanet, fils de la région. Au nom du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, patron de la cérémonie et également fils de la région, il a remercié les jeunes pour cette belle initiative. Pour lui, cette initiative traduit leur volonté en tant que jeunes, de prendre désormais en mains, les énormes défis. « Malgré ses énormes potentialités, elle (la région) accuse un retard considérable en matière d’infrastructures routières, sanitaires et éducatives », a-t-il confié. Engagement a été pris par le gouvernement avec en tête le Président du Faso, Roch Kaboré de « corriger cet état de fait ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 13:04, par avis
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Choisir un parrain pour une AG c’est mal partir déjà. Vous ferez pire que nos ainés.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 16:27, par DAO
      En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

      justement ! pourquoi un parrain pour une AG des jeunes ! la chose me semble déjà politisée : parrainage du Premier Ministre (qui se fait représenter par un minister et ce dernier vient parler de la vision du President du Faso à travers le PNDS)
      Cela dit je vous adresse mes encouragements car je suis moi-même un ressortissant de la Boucle précisement province du BANWA une des zones les plus delaissées du pays au même titre que les autres provinces de la Boucle !
      nous sommes tous responsables de cette situation ! j’en conviens ! mais faut-il persister dans l’erreur ?
      Non ! je pense que maintenant il est plus que temps d’ouvrir les yeux ; d’être réaliste ; de poser les problèmes de la Region de façon pragmatique et realiste sans faux fuyant, sans trop de politique partisane !!
      je ne suis pas un jeune ; mais un ancien ; voilà pourquoi je me permets d’attirer l’attention des jeunes que vous êtes sur ce qui pourrait être de la pure recuperation pour les futures échéances politiques ! si tel était le cas la Boucle se verra encore devancée par toutes les autres regions du Faso
      courage à vous et beaucoup de clairvoyance dans les actions à venir !
      je reste disponible

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 14:31, par Le débat se poursuit
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Tout cela est bien beau ! J’ose croire qu’il ne s’agit pas d’une association de trop ! On aime bcp les messes et on n’aime pas pas mouiller le maillot.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 21:26, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Qui vous a dit que la politique est un virus ? C’est plutôt l’éducation à la base des politiciens qui est le virus. Je suis déçu que les leaders de cette association n’est pas décliné leur vision. De plus je pense que nos aînés tels que Le Ministre Bonanet ne devraient pas venir se pavaner sur les lieux. Je me demande bien s’il connaît la portée de l’expression " is back". Ca veut dire "est de retour", "revient de force", "a retrouvé ses marques". Ces expressions s’appliquent aux situations où quelqu’un était en pool position et pour une raison ou une autre a rencontré des difficultés ; qu’il a bien diagnostiqué sa nouvelle situation, a bien identifié ses inhibiteurs et a un plan nouveau pour un "second souffle". De tout ce que j’ai dit la haut rien ne s’applique au cas de notre région. Alors d’où sort l’expression "is back" ? Pauvre Ministre.

    J’apporterai ma contribution plutard. Ma vision serait plutôt "La Boucle du Mouhoun, the way forward !". Littéralement traduit en français : " La Boucle du Mouhoun, la nouvelle voie à suivre !". Je reste à l’écoute ! Que Dieu nous bénissent tous afin que notre Région à travers notre Gouverneur élu "empruntent une nouvelle voie" du développement pensée par nous même.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 08:27, par L’intrépide
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Tout cela est beau. Mais moi je voulais de plus amples infos sur l’association initiatrice de l’AG. Et puis je trouve bizarre qu’une association qui veut œuvrer pour le développement de la Région de la Boucle du Mouhoun tienne son AG à Ouaga ! Pourquoi l’avoir pas organisée dans le chef lieu de la région surtout que ça pouvait être une bonne occasion pour faire tourner un peu ne serait que 2 jours l’économie de la ville. Bref, du courage

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 12:26, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    - Cher monsieur Saïdou Traoré, président de l’UJDI/BMH, je te conseille d’organiser une caravane pour sensibiliser tes frères de la Boucle du Mouhoun à laisser le ’’Tchrr-Tchrr’’ sinon ils vont tous mourrir un à un, ou ne pourront pas satisfaire leurs femmes au lit, et celles-ci iront chercher ’’ce qu’ils ne peuvent plus leurs offrir’’ chez les mossis et les peuls ! A bon entendeur, salut !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 14:11, par Burkin’avance
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Nous ressortissants de cette région nous sommes pauvres par notre inconscience et notre égoïsme qui sont la cause de notre désunion et de notre mauvaise compréhension du leadership. il y a une décennie un cadre similaire avait été créé à Dédougou portant le Général Lougué à sa tête la suite tout le monde la connait. Ceci dit, une belle initiative que cette rencontre mais attention à ne pas créer une association mort-née parce que déjà infectée par le virus de la politique. De grâce nous avons besoin de voir d’autres visages au devant des affaires de cette association des vrais patriotes des vrais développeurs engagés pour la cause de cette boucle du Mouhoun qui d’ailleurs regorge de fils valeureux, un potentiel inestimable pour booster le développement de cette pauvre région. SVP Ouvrons bien l’œil et soyons vigilants pour éviter les écueils. Bon vent et enfin qu’on lance un véritable processus de développement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:04, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Boucle du Mouhoun : L’Union des jeunes sonne le rassemblement pour un développement intégré de la région

    Chers ressortissants de la boucle du Mouhoun pour qu’une association de la diaspora puisse réussir il faut que vous mettiez dans vos têtes que seule la franchise et les critiques constructives sortiront votre région de la pauvreté .Sinon ce ne sont pas les idées qui vous manqueront.Lorsque vous initiez des cotisations ne fixer jamais la barre haute compte tenue de vos grandes ambitions ni des apparences qui sont souvent trompeuses mais tenez compte des réalités.Il faut que le bureau se fixe des objectifs clairs avec des plans d’action opérationnels qui seront amendés par les membres de l’association.On dit souvent que seule on va plus vite mais ensemble on va plus loin.Vous qui êtes à la tête du bureau accepter les critiques pour que les choses avancent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés