Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Retrait de la motion de défiance contre le maire de Gourcy : Une décision unanimement saluée

Accueil > Régions • LEFASO.NET | Yann Nikièma • jeudi 28 septembre 2017 à 23h10min
Retrait de la motion de défiance contre le maire de Gourcy : Une décision unanimement saluée

Suite au retrait de la motion de défiance préalablement introduite contre le maire Kadijia Traoré par 72 des 94 conseillers que compte la commune de Gourcy, nous avons promené notre micro dans ladite commune et recueilli les avis ci-après.

Sawadogo Luc, Coordonnateur des associations et mouvements de jeunesse de Gourcy (DSN 1031)

J’ai accueilli l’information du retrait de la motion avec joie car je sentais le torchon bruler dans toutes les couches de la société. Au niveau de la jeunesse nous osons espérer que tout ira pour le mieux et nous profitons dire aux politiciens de toujours s’assoir ensemble pour trouver des solutions consensuelles pour bien mener le développement au profit des populations de la commune. La jeunesse restera vigilante et prendra toujours ses responsabilités afin que son avenir ne soit pas pris en otage.

Ouédraogo Souleymane, conseiller du village de Solgomnonré (DSN 1034)

Pour ma part, je n’ai jamais été associé à cette motion de défiance. Et comme moi, certains conseillers avaient leurs noms sur la liste des signataires sans même le savoir. Personnellement, j’étais contre, car je pense que même s’il y avait des problèmes, c’est ensemble qu’on devait les résoudre et non dans la division. Je me suis donc opposé comme beaucoup d’autres personnes à cette motion. Et Dieu merci ma joie était grande quand j’ai appris son retrait.

Ouédraogo Assita, restauratrice (DSN 1035)

Effectivement depuis le dépôt de cette motion, le climat est devenu très délétère dans la ville de Gourcy. Je vais vous dire que le jour de la marche des OSC, j’ai été témoin d’une course poursuite devant mon restaurant et si ça continuait, il est évident que nous allions tous en pâtir. Je crois donc que c’est pour éviter de porter la responsabilité d’un drame éventuel que les auteurs de cette motion ont choisi la voie de la sagesse en la retirant. De cette façon, nous constatons que le calme est revenu et tout le monde est satisfait pour l’instant.

Savadogo Moussa, conseiller municipal (DSN 1044)

J’avoue que cette motion a causé un désordre dans la commune. Le retrait de la motion est une solution palliative car ça permettra aux uns et aux autres de travailler dans une franche collaboration. Je voudrais profiter pour dire au maire que toute responsabilité engendre des contradictions et il faut dans le calme les surmonter. Je souhaite une amélioration de la communication interne et avec les populations qui nous ont placés dans ce conseil municipal pour la gestion de la commune.

Ouédraogo Oumar, représentant de la chefferie coutumière (DSN 1027)

Le retrait de la motion de défiance m’enchante en tant que représentant des coutumiers. J’ose espérer que cet acte est sincère et va permettre à l’équipe municipale de repartir sur les chantiers de développement. Moi j’attends de voir et la session à venir nous confirmera les raisons fondamentales du retrait et de la volonté de tous les conseillers de travailler ensemble. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
Nayala : Le village de Koin célèbre l’excellence à l’école primaire
Nayala : Le commissaire Marcel Paré rend grâce à Dieu pour sa carrière professionnelle
Région de la Boucle du Mouhoun : le maire de la commune rurale de Madouba est décédé
Historique du peuplement de Douroula : Les Marka sont considérés comme les autochtones
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés