Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

Communiqué de presse • jeudi 28 septembre 2017 à 06h30min

Le mardi 26 septembre 2017, une équipe de la gendarmerie chargée de l’escorte du ravitaillement en carburant de la mine d’Inata est tombée sur un engin explosif improvisé en revenant de Djibo. L’explosion a provoqué la destruction du véhicule de tête occasionnant la mort de deux (02) gendarmes et des graves blessures sur deux (02) autres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

Ces derniers ont été évacués vers Ouagadougou. Ils sont sous suivi médical. Ils ont reçu ce jour 27 septembre 2017 la visite du Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants qui leur a manifesté sa compassion et leur a souhaité prompt rétablissement.

Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants présente ses sincères condoléances aux familles éplorées, et à l’ensemble de leurs frères d’armes.

Il tient à rassurer les populations quant à la détermination des Forces Armées Nationales à éradiquer définitivement le terrorisme dans notre pays.

Direction de la communication et de la presse ministérielle du Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 12:58, par pariote
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    monsieur le ministre donnez les des moyens adéquates et la motivation sur le plan salariale. j’ai constaté que c’est le seul ministere qui n’a pas benefié d’ogmentation de salaire alors qu’ils nont pas le droit de greve

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 13:08, par gohoga
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    Mes condoléances aux familles et à l’Armée et prompt rétablissement aux blessés. Il est temps qu’on cherche une autre solution en remplacement ou en complément de celle appliquée actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 15:08, par warba
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    Faire en sorte que tt militaire décédé dans l’exercice de son travail, sa famille puisse bénéficier de son salaire jusqu’à sa période de départ a la retraite.Prévoir des prise en charge conséquente pour libérer le cerveau du bidasse.Bien équiper les militaires sur la ligne de front.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 15:23, par Indjaba
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    Il y a problème dans la planification stratégique. On ne peut pas nous attaquer tout le temps(en moyenne une fois par mois), dans la même zone (frontière du Mali-Burkina) ,avec les mêmes cibles (gendarmerie. police. armée, mairie),aux mêmes heures (tard la nuit), de la même manière (entre 2 et 10 personnes sur des motos ou dissimilation de mine), avec le même circuit (fuite vers le Mali après action), avec la même ville de référence (DJIBO) et enfin avec les mêmes dégâts (assassinat, incendie, pillage d’armes etc.). Chers FDS , Chambouler toutes vos actions et essayer autre chose. Sinon SI vous agissez de la même manière ( c’est a’ dire même mode de monter la garde, même mode d’intervention, même mode de renseignements etc) vous aboutirez toujours auX mêmeS résultats macabreS. Voici trois solutions : Déclarer l’ état d’urgence dans le Soum, déclarer certaines zone du soum comme zone de guerre, mettre certains bidass fulfuldephone en civile et en turban pour en faire un groupe fictif de Djihadiste qui rivaliseront avec Malana Dicko (ces bidass djihadistes seront chargés de nous produire régulièrement des cadavre de vrai Djihadistes suspects tapis au sein des villageois sans qu’on est des problèmes avec les human rigth Watch et autres défenseurs des droit de l’homme et protecteurs de djihadiste. Des Djihadistes rivaux se sont flingués et on a retrouvé des corps le lendemain au bord de la voie ou’ est problèmes de nos FDS. Ayi on promet seulement de faire enquête et on se tape nos flambées tendres. ) . Il faut trouver les moyens de terroriser les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:13, par Lavieille
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    On peut même plus ouvrir la bouche pour saluer les condoléances de nos frères qui se livre à chaque fois à ses cafres. Je coule des larmes. Que ses cafres en plus leurs complices aillent en enfer. Il faut boucler tout Djibo pour un certain temps et attaquer toute mouche en mouvement hors de la ville. Tous les villageois n’ont qu’à rejoindre la ville de Djibo, SVP, évacuez les villageois en ville, même si c’est pour un an et là tout mouvement est bombardé. Il faut ce sacrifice même si certain vont converger vers le Dori voisin. Et là c’est la vrai guerre face à face. Eux ils vont trouver des hommes en face. Que Dieu nous tende la main. Paix à leurs âmes et que Dieu console leurs famille, et prompt rétablissement aux blessés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:48, par kouadio
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    Paix a l’ame de ces braves fils du Faso. Je suis d’accord avec celui qui propose la prise en charge de famille des victimes de terrorisme. Ou toute autre solution afin que les ayants droits ne souffrent pas. Il faut arreter les debats inutiles et chasser ces brigands

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 21:08, par Le digne
    En réponse à : Nord du Burkina : Deux morts et deux blessés dans une attaque contre un véhicule d’escorte de la gendarmerie

    Internaute 3 le Burkina ne se limite pa au militaire et sache que chacun a opté pour le métier qu’il veut et que le risque existe aussi ailleurs.donc cogitons avant de nous faire lire vos textes. Paix à leurs âmes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés