Mines dans l’espace CEDEAO : La fédération des chambres des mines en assemblée générale à Ouaga

LEFASO.NET | • jeudi 28 septembre 2017 à 00h44min

Dans la perspective de Semaine des Activités Minières en Afrique de l’Ouest (SAMAO), la fédération des chambres des chambres des Mines de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (EFEDCOM), a organisé sa deuxième assemblée générale le 27 septembre 2017 en vue d’établir des partenariats avec les pays participants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mines dans l’espace CEDEAO : La fédération des chambres des mines en assemblée générale à Ouaga

Créée en novembre 2016 à l’initiative de quatre pays, la fédération des chambres des Mines de l’Afrique de l’Ouest ne cesse de s’étendre à d’autres pays de la sous-région sous les auspices de la CEDEAO. Elle enregistre désormais sept membres après que la Cote d’Ivoire, le Mali et le Sénégal ont rejoint le peloton des membres fondateurs.

La fédération se fixe pour mission de faire le plaidoyer pour des politiques efficaces de promotion de l’exploitation minière durable et responsable et d’utiliser les ressources des membres pour servir les besoins de ses parties prenantes dans les communautés.

JPEG - 97.3 ko
Kwamé Addo-Kufuor., président EFEDCOM

Au nombre de ses objectifs spécifiques, on peut citer, entre autres, la sensibilisation des Etats membres pour l’adoption de politiques efficaces de promotion de l’exploitation minière, de promouvoir des intérêts miniers dans la communauté, le partage d’informations sur les questions minières entre les acteurs impliqués dans l’exploitation minière.

Cette deuxième assemblée générale qui se tient après celle tenue au Nigéria, a pour objectif spécifique de permettre aux pays invités de prendre part à la SAMAO et de partager des expériences avec d’autres pays selon les mots du Président de la chambre des Mines du Burkina Faso, Tidiane Barry. L’EFEDCOM sera représentée dans le panel de haut niveau de la SAMAO par son président, le ghanéen Kwamé Addo-Kufuor.

JPEG - 91.5 ko
Tidiane Barry, président de la chambre des mines du BF

Moteur de croissance. Le ministre burkinabè des Mines, Oumarou Idani, tout en louant la capacité de la fédération à coopter d’autres membres, a exprimé le soutien du gouvernement quant à l’engagement de l’EFEDCOM à œuvrer pour la promotion du secteur minier bien au-delà de l’espace ouest-africain. Lequel secteur doit, à son avis, être fort et dynamique. Pour le ministre Idani, le gouvernement partage d’autant plus les préoccupations de la fédération qu’il est convaincu que le secteur minier est un véritable moteur de croissance et l’un des principaux vecteurs de la dynamique de création d’emplois et de richesses.

Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés