Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU • mardi 26 septembre 2017 à 23h30min

Ce mardi 26 septembre 2017 s’est ouvert à Ouagadougou un atelier national d’amendement et de validation des propositions de réformes pour une meilleure administration des Ordres burkinabè. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, Grand Maître des Ordres burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

« Quelles réformes pour une meilleure administration des Ordres burkinabè ? » C’est sur ce thème que se pencheront du 26 au 28 septembre 2017 les participants à l’atelier organisé par la Grande chancellerie des Ordres burkinabè.

Cet atelier fait suite aux recommandations recueillies à la suite de quatre ateliers de concertations ayant concernés différentes couches de la société burkinabè. Ce sont ces concertations qui ont permis d’aboutir à des propositions de réformes pour une meilleure administration des Ordres burkinabè et dont l’amendement et la validation auront lieu au cours de la présente rencontre. L’objectif de ces réformes, c’est d’améliorer le dispositif règlementaire et organisationnel de l’administration des Ordres burkinabè.

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, Grand Maître des Ordres burkinabè a dans son allocution d’ouverture, souligné que l’administration des Ordres burkinabè présente des insuffisances et des lacunes liées à la vétusté des textes qui règlementent l’organisation, la gestion des Ordres ainsi que le fonctionnement de la Grande chancellerie, d’où la nécessité de faire des réformes pour permettre à la Grande chancellerie « d’être en phase avec les réalités actuelles et de faire preuve d’efficacité dans l’accomplissement de sa mission. »

Au nombre des préoccupations de la Grande chancellerie, la disparité du mode de calcul de l’ancienneté, le désengorgement de l’effectif des récipiendaires du 11 décembre à Kosyam. Selon cette formule, la moitié des récipiendaires est décorée à Kosyam et l’autre moitié ailleurs sous la présidence de la Grande chancellerie. Parmi les préoccupations, il y a aussi les demandes de création de nouveaux Ordres spécifiques (il y a huit Ordres actuellement), la conception d’un nouveau logo, l’élaboration de textes qui règlementent l’exécution de l’hymne national, l’institutionnalisation d’Ordres qui reflètent la culture burkinabè. Concernant ce dernier point, le Grand chancelier, le colonel André Roch Compaoré explique que « c’est la raison pour laquelle nous proposons l’Ordre de l’Etalon en lieu et place de l’Ordre national. »

L’atelier ouvert ce mardi 26 septembre 2017 a donc pour but, selon le Grand chancelier, d’avoir une vision consensuelle des différentes réformes engagées dans le but de parvenir à une meilleure administration des Ordres burkinabè.Et ce, pour que les citoyens admis dans les différents ordres soient les plus méritants.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Crédit Photos : Présidence du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 septembre à 18:31, par Etpourtant
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    L’ordre National= la nation reconnaissante ?
    L’ordre du mérite= citoyen méritant ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 18:46, par Berè
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Par le temps qui court là mes chers amis, gardons (l’ordre national) c’est vraiment national.Tandis que (l’ordre de l’étalon) est beaucoup plus "géographique".Comprenne qui voudra.

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre à 18:24, par la droiture de l’homme
      En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

      Ordre ou pas ordre, il y a du desordre au nord. il faut que le president developpe de la la surveillance aerienne (drones, helico, avions). cette histoire d’ordre c’est de la diversion. il faut pas attendre la creation du G5 ni que les populations viennent donner du renseignement, il faut etre actif et aller chercher les informations nous mêmes. il y a de nombreuses facons de se renseigner avec ou sans la cooperation des populations. le G5, rien ne nous dit que ca va voir le jour. Lorsqu’il s’agissait de detroner Kadaffi, ca s’est fait très rapidement.
      il faut avoir des yeux dans le ciel pour soutenir ceux qui sont au sol.

      Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 19:09, par Sophia
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Si vous créez l’ordre de l’étalon, ajouter l’ordre du Silure. Ne ravivé pas la fibre ethniciste. Ne réveiller pas l’eau qui dort

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre à 13:37, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

      - Sophia, tu es formidable comme femme ! Intélligente ! Nmmff....Quelle belle intervention ! En effet, si on se réfère vraiment à la culture, il n’y a pas de raison qu’il y ait un ordre des Étalons (Culture mossi) et qu’il n’y ait pas un Ordre des Silures (Culture Bobo). L’ethnicisme ne va pas envahir notre administration car nous veillons au grain. Je ne sais même pas qui a proposé cette idée biscornue au Président du Faso. Il doit se méfier de toutes les propositions que les oiseaux aux chants mélodieux lui font là-bas.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 19:16, par omri
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Pourquoi tout est étalon au Burkina Faso ?
    Equipe nationale-étalon ;
    Fespaco étalon
    armoirie étalon etc..

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 20:06, par ELDORADO FATOU cp1
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    ÉCOUTE LA, JE PENSE QU’IL BEAUCOUP DE CHOSES SÉRIEUSES DANS CHER FASO .
    LE PEUPLE EST ENTRAIN SOUFFRIR MÊME EN SAISON DES LA POPULATION SES
    VILLES SOUFFRENT POUR L’EAU COURANT QUI EST MINIMUM VITAL
    JE PARLE DE L’ÉLECTRICITÉ QUE NOS DOIVENT AVOIR À LA UNE LECTURE LE
    SOIR AVANT D’ALLER DANS LEURS NATTE .
    MÊME CE QUI ONT EUX DE LA LUMIÈRE A LEURS ENFANCE ONT DE SÉRIEUSES
    PROBLÈME POUR FAIRE UNE BONNE LEURS À L’ONU , ( ASSEMBLÉE 2017)
    DONC TRAVAILLÉ D’ABORD POUR CE QUI EST PRIORITAIRE .

    ET ENFIN LAISSÉ NOUS .« « POINT BARRE » »

    MON COLONEL ! JE VOUS DEMANDE DE RELIRE CE QUE AVIEZ ÉCRIS DANS PROPRE LIVRÉ PUBLIÉ EN
    2015. JE PENSAIS PAS QUE VOUS TRAVAILLERAI UN JOUR LES MEMBRES DE CES DIFFÉRENTS GROUPES
    D’ORGANISATIONS QUE VOUS AVIEZ CITE DANS VOTRE LIVRE.

    Répondre à ce message

    • Le 26 septembre à 23:02, par Il y a bien des choses plus sérieuses
      En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

      Merci cp1. Tu as écrit ce que j’avais en tête, il y a beaucoup de problèmes plus urgents à résoudre que de parler de futulités. Je dirais même que la sécurité du pays est plus importante et pressante que ces trucs. Chaque jour des gens sont en proie à des embuscades dans le Soum ! Et rien n’est fait pour contrer cela.

      Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 20:32, par le fou
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Franchement d’accord avec Berè. Gardons notre ordre national, il a quel problème. Ordre de l’etalon pour faire quoi ? Et ceux qui ne se reconnaissent pas en cet animal, ils font quoi ?

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre à 11:15, par Zangoté
      En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

      Tout à fait d’accord. Il y a quand même des standards. Quand on dit Ordre National Burkinabè tout le monde comprend ; mais quand on dit ordre de l’Etalon on va se demander ça correspond à quoi ? Et là il faut expliquer que c’est l’ordre national qui est devenu Etalon en telle année parce que patati et patata. Pour être sincère je ne me reconnais pas en cet animal. J’aurais préféré une épée comme symbole ou quelque chose de plus dissuasif en lieu et place d’un cheval devenu objet de jeu de hasard.
      Gardons ce qu’on a point barre

      Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 21:41, par dalmos
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Franchement, je suis d’accord avec les précédents intervenants, pourquoi ramenez tout au cheval Etalon, ? Ordre national a quel problème et vous voulez ordre Étalon ? le pays a d’autres priorités que ce changement sematique qui faut-il le rappeler tant que le mode de décoration ne changera pas, c’est pas l’étiquette qui pourra lui donner plus de la teneur
    Triste pour le BF

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 01:51, par Yabila
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    A l’attention de Monsieur le Président du Faso

    Mr le président du Faso,

    Très sincèrement et de mon très humble avis, la préoccupation des burkinabè actuellement n’est pas la réforme des ordres burkinabè et encore moins l’adoption d’un ordre de l’étalon pour décorer des personnes, fussent-elles tellement méritantes pour cela.
    D’autre part, quels sont les critères sur lesquels vous vous basez objectivement pour remplacer l’ordre national par un ordre « étalon » ?
    Dans l’ordre national, la notion même de nation est fédératrice de tous les burkinabè sans distinction de région, d’ethnie, de légende historique ou encore de culture.
    Dans l’ordre de l’étalon, en quoi l’étalon fédère-t-il tous les burkinabè ?

    Mr le président,

    -  La paupérisation s’accroît dans le pays, les gens veulent du travail et veulent pour beaucoup, pouvoir faire au moins un bon repas par jour.
    -  L’offre de soins malgré les efforts consentis est encore très insuffisante dans le pays surtout en zone rurale.
    -  Les enseignants sont dans la rue. 8 mois sans salaire pour les nouvelles recrues et ce n’est nouveau.
    -  Encore pas mal d’écoles sous des paillotes ou des hangars.
    -  Des hôpitaux publics et des dispensaires délabrés et sous équipés.
    -  Le népotisme et la corruption sont généralisés à tous les niveaux en commençant par votre gouvernement.
    -  La question sécuritaire est préoccupante pour tous...Les attaques terroristes ne reculent pas avec leurs lots de morts et de blessés.
    -  La compaoréose, virus inguérissable et mortel, réapparaît depuis sa cachette et tente une poussée épidémique ici au Faso, non sans faire des affirmations fort compromettantes pour l’autorité judiciaire de notre pays, y compris pour vous aussi Mr le président du Faso. En référence, l’interview de François Compaoré dans l’hebdomadaire Jeune Afrique N°2959 du 24 au 30 septembre 2017.
    Et malgré ce tableau pas très reluisant, pour vous Mr le président du Faso, la création d’un ordre de l’étalon pour récompenser d’éventuels récipiendaires semble être une priorité par ces temps qui courent.
    Mr le président, avec tout mon respect pour votre personne et pour votre fonction, j’ai du mal à vous suivre. J’ai surtout du mal à comprendre l’ordre de vos priorités pour notre pays.
    Auriez-vous parfois envie de divertir le peuple burkinabè qui vous a confié son destin, en croyant ainsi détourner son attention des problématiques très préoccupantes dans le pays ?
    Un ordre de l’étalon pour décorer qui à la place de l’ordre national ? Décoration par rapport à quels mérites si désormais, l’ordre fait référence à l’étalon ?
    Ce sont autant de questions que je me pose concernant votre décision de réformer les ordres burkinabè.
    Mr le président, comme beaucoup de burkinabè, je pense que les défis à relever dans notre pays sont ailleurs et vous le savez, sécurité, éducation, santé, protection de notre environnement, une meilleure gestion de la chose publique, une bonne gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 08:14, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    - Oui mais Mr RMCK, à quand l’Ordre du mouta-mouta  ? Il faut nous éclairer sur ce point.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 09:21, par Kalonji rock
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Au Burkina fasoToute les ethnies utilisent le cheval.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 09:46, par Shalom
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Je pense que la réforme des ordres n’est absolument pas une priorité

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 09:46, par Ouiya
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Je propose "Ordre de l’Étalon" pour les hommes et "Ordre de la Jument" pour les femmes. Et pendant qu’on y est, pourquoi pas "Ordre du Silure","Ordre du Nahouri", "Ordre du Boulgou" ? De grâce, arrêtez cette sempiternelle référence à l’Étalon. Pensons plutôt à ce qui unit et non à des symboliques particuliers. Il n’y a rien de tel que "Ordre national" qui renvoie à l’idée de mérite reconnu par la Nation entière.
    Ce qu’il faudrait plutôt corriger, ce sont les critères d’octroi et de retrait.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 11:03, par Wendlaboumb
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Indices inquiétants.
    Je suis tout à fait d’accord avec ceux qui sont indignés de voir de telles futilités au centre des préoccupations du Président du Faso. STP RMCK, augmente dans ton entourage la proportion des conseillers qui te cracheront la vérité et tu sauveras ton honneur et l’avenir du pays. C’est encore possible, tu peux redresser la barre. En 2018 ce sera sans doute trop tard.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 12:14, par PUKNINI
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    A ceux qui sont contre le terme "étalon", sachez que ce terme n’est ni le nom d’une province, ni l’emblème d’une ethnie. La majorité des ethnies du Burkina utilise le cheval. Pourquoi chercher des poux sur crâne rasé.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 14:49, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Dépassionnons le débat quelque soit le nom que vous allez utilisé faites de sorte que cela reflète réellement la méritocratie.Etablissez des critères bien clairs et bien précis pour que les gens ne sentent pas frustrer au moment des décorations.Je propose que les syndicats soient inclut dans le choix des candidats à décorer.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 15:29, par will
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Le cheval a été toujours le symbole de notre histoire,ne faites pas d’amalgame
    et surtout ne renier pas
    votre propre histoire.A bonne conscience,salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 20:09, par will
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Le cheval a été toujours le symbole de notre histoire,ne faites pas d’amalgame et surtout ne renier pas votre propre histoire.A bonne conscience,salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 22:05, par atta
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Je pense sincèrement que l ordre National est mieux toute la nation se reconnait dans cette appellation.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 22:58, par Biata
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Ceux qui disent que le cheval est utilisé par toutes les ethnies au Faso sont d’une grande hypocrisie. Tout le monde sait que l’étalon dont il est question ici, concerne une légende de l’histoire d’une seule ethnie (mossi) dans le pays. L’étalon ici ne se réfère pas à l’histoire de tous les burkinabè. On a bien compris le manège.
    Je ne suis même pas sûr que toutes les ethnies utilisent le cheval au Burkina. D’ailleurs, Kôrô Yamyélé dit clairement que non avec des exemples à l’appui (goins, lobis...). Je pense qu’il a raison car kôrô ne s’exprime pas au hasard.
    Moi je dis ceci : si l’idée de cet ordre en gestation est de se porter sur un animal utilisé par tout le monde sans distinction d’ethnie et de culture dans ce Burkina, ce serait plutôt l’âne mais pas le cheval.
    Je propose la création de "l’ordre de l’âne". Tenez, "l’ordre des âneries" est encore mieux. Par exemple : en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevalier de l’ordre des âneries. Pas mal non ??

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 22:10, par Aïma
      En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

      En fait, tu as raison Biata. D’un point de vue utilitaire dans notre vie quotidienne partout au Burkina, l’âne est un animal beaucoup plus rassembleur que le cheval, de tous les groupes sociaux. C’est très vrai. Je ne sais pas d’où leur vient l’idée de créer un ordre de l’étalon, si ce n’est de l’épopée de Yénéga.
      Je suis d’accord avec toi pour suggérer que dans une certaine mesure, autant créer un "ordre de l’âne" à la place de l’ordre national si l’on tient tant à remplacer cet ordre national qui franchement, n’avait pas besoin d’être remplacé. Et comme les burkinabè, aiment parfois dire des âneries, un "ordre des âneries" pourrait bien correspondre à certains de nos récipiendaires, après tout pourquoi pas tant qu’on n’y est. La création de ces deux ordres-là ne sera pas de trop (rire). Président Roch, si vous voyez ce message, merci de penser sérieusement à vous référer à l’âne plutôt qu’à l’étalon et vive le Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 23:48, par PASAKZIRI
    En réponse à : Réformes des Ordres burkinabè : Vers l’adoption de l’Ordre de l’Etalon ?

    Partout on dit’ Ordres Nationals’. au Burkina, on dit Ordres de l’Etalon, pour faire la différence. On y va avec ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés