Campagne cotonnière 2017-2018 : Environ 130 000 tonnes de coton graine attendues dans la zone de Houndé

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mardi 26 septembre 2017 à 14h03min

Le samedi 23 septembre 2017, une mission conjointe du directeur général et des administrateurs de la Société Burkinabè des Fibres Textiles (SOFITEX) a eu lieu dans la région cotonnière de Houndé. Cette sortie a été marquée par la visite guidée des champs de coton et des rencontres d’échanges avec les cotonculteurs qui ont apprécié cette « initiative louable » du directeur général Wilfried Yaméogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Campagne cotonnière 2017-2018 : Environ 130 000 tonnes de coton graine attendues dans la zone de Houndé

Environ 130 000tonnes de coton graine sont attendues dans la région cotonnière de Houndé, selon les estimations du directeur général de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo. Houndé est la deuxième région cotonnière du Burkina Faso après celle de Dédougou.
Infatigable et déterminé à rencontrer les producteurs de coton de cette zone, même l’état de délabrement des voies n’a pas pu empêcher le DG d’aller toucher du doigt les réalités du terrain. Cela démontre tout l’intérêt que ce dernier accorde à la production du coton au Burkina Faso. Accompagné entre autres du premier vice-président de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) et quelques partenaires financiers, il est allé féliciter et encourager ces cotonculteurs et les inciter à des récoltes précoces pour le démarrage des usines le 1er Octobre 2017.

Trois champs de coton ont été visités par la délégation à savoir la parcelle de Kakuy Tuan à Dankari, celle du président de l’UNPCB, Bihoun Bambou à Wakuy, par ailleurs premier producteur de coton au Burkina, et de Naba Nikiessan Victor à Koho.

C’est avec une grande joie que la délégation a pu constater le stade d’évolution du coton dans ces différentes régions, « des cotonniers chargés du bas jusqu’en haut ». Et cette émotion fut encore plus grande lorsque la délégation a pu voir l’effectivité de la récolte précoce dans le champ du premier producteur de coton du Burkina Faso, monsieur Bihoun Bambou. Celui-ci exploite une superficie de 142 hectares avec une production attendue de 200 000 kilogrammes de coton, soit 1408 kilogrammes de coton par hectare. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 septembre à 17:45, par TEBY Lossi
    En réponse à : Campagne cotonnière 2017-2018 : Environ 130 000 tonnes de coton graine attendues dans la zone de Houndé

    La visite du premier responsable de la SOFITEX est une bonne chose, mais cette visite guidée ne lui permet pas de voir la realité en face. A chaque foi qu’une mission est sur le terrain, ce sont les champs des producteurs qui appliquent 150% des intrants prevus à l’hectar qui sont visités. Ce même Kakuy et Bambou sont des references pour sabler les réels problèmes des cotonculteurs au Tuy. Ils utilisent la femur organique et en plus des quatres sacs d’engrais prevus ils ajoutent 1 ou 2 sacs d’où près de 5 à 6 sacs avec 8 à 10 traitements à l’hectar et attendent 1408kg à l’hectar comparativement aux 4 sacs d’engrais et 6 traitements prevus eux doivent attendrent combien de kg..? Sinon tous ceux qui ont appliqué les règles, ont connu des failles dues à la qualité de l’engrais, des insecticides etc. A mon avis, les premiers responsables des producteurs en l’occurence Bambou et Nikiembo ne doivent pas accepter ces genres de visites, mais faire en sorte que ce premier responsable touche du doigt la réalité des choses. Comment comprendre que des producteurs se suicident dans certaines localités pour des problèmes de qualité douteuse des produits obtenus et parcontre d’autres se disent satisfait de ces mêmes produits. Sinon je doute fort de ce tonnage (130.000) attendu au Tuy. Il faut que la masse paysanne se reveil et sache que leur survie dependra de l’ardeur de leur lutte commune. Il faut aussi que les responsables des unions de cotonculteurs sachent que lorsque les masses paysannes seront conscientes de leur droit et le devoir des unions, en plus de la connaissance de la perte et du bénéfice, des exploitations et surexploitations, des avantages et inconvenients du coton la situation sera insuportable et ils en supporteront l’entière responsabilité du faite qu’ils soutiennent ce deséquilibre financier au detriment de ces masses.Qui paye l’assurance de la SOFITEX ? Ce sont les cotonculteurs. Mais eux cotonculteurs ont comme assureur Dieu selon cette SOFITEX. Je suis cotonculteur, je sais de quoi je parle. Dieu seul est fort, le reveil c’est pour bientôt.

    Répondre à ce message

    • Le 26 septembre à 20:19, par Lota
      En réponse à : Campagne cotonnière 2017-2018 : Environ 130 000 tonnes de coton graine attendues dans la zone de Houndé

      Toi tu n’es pas un cotonculteur. Et en plus tu mens. On demande aux producteurs d’intensifier et utiliser la fumure organique et les autres intrants. Est-ce une mauvaise chose ? Le producteur qui fait 2 tonnes par hectare gagne ou pas ? Et puis tu mens en disant que des producteurs se sont suicidés. Il s’agit d’une bagarre dans une famille qui a mal tourné et s’est terminée par cette situation dramatique. Ça n’a rien à voir avec le coton. Il y a combien de décès de ce genre en ville ou dans des zones qui ne font du coton. Donc arrêtons de divertir le peuple et donner les vraies informations. Un vrai producteur de coton ne va jamais raconter ce que tu dis. Si tu es un producteur de coton comme tu le dis, il faut te montrer exemplaire et tu verras que les missions vont venir te voir. Quand le premier ministre ou le ministre de l’agriculture va en tournée est ce qu’il visite les médiocres ou les exploitations non performantes ? Ce sont les leaders qui reçoivent ces visites pour donner l’exemple aux autres. Toi on te connais

      Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 21:59, par wamou
    En réponse à : Campagne cotonnière 2017-2018 : Environ 130 000 tonnes de coton graine attendues dans la zone de Houndé

    vous voyez mr lota j’ai vraiment honte de ta declaration tu n’est pas un cotonculteur mais un afame qui est dans la cullote du dg de sofitex puisque le dg lui meme est trouble par le resultat sinon c’est le kao total cette annee donc unitile discuter le president du faso comprendra qu’il a commi une erreur sur le choix de cet homme. le demarrage de la campagne c’est pour bientot et on verra. si tu dis que tu es beau la nuit le jour va se lever

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés