Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • mardi 26 septembre 2017 à 00h04min

C’est une information confirmée, des professionnels du secteur pharmaceutique et leurs partenaires s’activent à la mise en place d’une industrie pharmaceutique moderne. En effet, une rencontre s’est tenue le vendredi, 22 septembre 2017 à l’hôtel Royal Beach pour présenter le niveau d’évolution du projet aux différents acteurs. Le projet serait à son dernier virage et les premiers médicaments pharmaceutiques pourraient être disponibles dès début 2019.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

« Sahel Pharma Industrie ». C’est le nom de la société promotrice de la manufacture de production de médicaments pharmaceutiques en gestation. Dans le cercle discret des professionnels du médicament et leurs partenaires, les choses semblent s’accélérer pour la concrétisation de ce projet.

La firme de production sera implantée à 25 kilomètres à la sortie sud de Ouagadougou, plus précisément dans le village de Ouarmini dans la commune rurale de Saponé. Sa construction est l’affaire de partenaires techniques allemand et indien. Elle sera financée entièrement par des capitaux locaux mobilisés par les promoteurs.
Les travaux sont prévus pour démarrer dès février 2018 pour une durée de construction d’une année. Selon des sources proches du projet, début 2019, les premiers produits doivent, en principe, être mis sur le marché burkinabè.
La quasi-totalité des étapes sont franchies et la libération des capitaux par les parties est en cours. Des banques de la place seraient aussi prêtes et engagées à miser pour la concrétisation du projet.

« Le projet a été présenté au Président du Faso, au premier ministre et au ministre de la santé, qui y adhèrent et nous encouragent sur la lancée », confie le directeur général de la société, le Dr. Aymar Tiendrébeogo. A ce jour, un certain nombre d’éléments sont donc réunis (conditions techniques, ressources humaines, formalités administratives, circuits de distribution, etc.) pour la concrétisation.
C’est en octobre 2016 que le projet a été formalisé par l’obtention des titres de reconnaissance. La volonté des porteurs du projet est bien manifeste et, ces temps-ci, des rencontres se multiplient à ce sujet.

« Dans la sous-région, le Burkina est quasiment le seul pays à ne pas avoir une usine de production pharmaceutique. Alors qu’il y a des compétences, il y a aussi le besoin. En premier ressort, on compte produire des médicaments d’urgence, c’est-à-dire les médicaments sous forme de perfusion, les solutés (ce qu’on appelle généralement les sérums). On va produire également des solutions de dialyse ; parce qu’aujourd’hui, c’est devenu une question de santé publique, on a des difficultés pour avoir les solutions de dialyse », a confié Dr Aymar Tiendrébeogo.

JPEG - 23.8 ko
Dr. Aymar Tiendrébeogo

A l’en croire, certains produits, notamment ceux couramment appelés sérums, reviennent chers aux consommateurs burkinabè (du fait du coût du transport exorbitant).

« Importés, ces produits nous reviennent encore plus chers que si on les produisait sur place, ici. On a aussi constaté qu’étant tributaire souvent de l’extérieur, il y a parfois des ruptures de produits. Donc, on peut pallier cela en implantant cette usine », justifie également Dr Aymar Tiendrébeogo avant d’affirmer que le Burkina dispose de compétences pour conduire une telle unité de production.

Avec la politique de Partenariat public-privé (PPP) engagé par le gouvernement, l’environnement s’avère encore plus propice pour ces promoteurs. En plus de la production des médicaments pharmaceutiques, « Sahel Pharma industrie » entend contribuer au développement de sa zone d’implantation et générer également des emplois. « Plus de 165 emplois au bout de la cinquième année, sans compter les emplois indirects », projette Dr Tiendrébeogo avant d’indiquer que toutes les dispositions sont prises pour mettre à la disposition des populations burkinabè, des produits certifiés aux normes OMS (Organisation mondiale de la santé).

Cette firme va sans doute, si elle venait à avoir le jour, combler non seulement le vide laissé par la défunte unité de même type créée par l’Etat (et dont les promoteurs disent s’inspirer des insuffisances), mais également contribuer à la formation des étudiants en pharmacie des Universités publiques du Burkina.

O.L.O
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 septembre à 12:11, par Dr Eli KIENDREBEOGO
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Félicitions et bon courage.Ce n’est parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.disaient Sénèque.Il était temps que le Burkina se dote de son industrie pharmaceutique, chose qui contribuera fortement à la baisse des prix de certains médicaments pour nos populations.J’en appelle donc à la prise de conscience et à la responsabilité de nos autorités pour accompagner ce projet afin qu’il soit une belle réussite.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 12:35, par DAO
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    felicitation et soutien total ! cela nous mettra à l’abri des ruptures de stocks et surtout nous garantira la qualité des produits pharmaceutiques. Ainsi la vente des medicaments de rue sera encore mieux combattue

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 12:49, par arnoldouedraogo
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    AH OUI il faudra surtout encadrer rigoureusement cela parce qu’en réalité des soits disants scientifiques à l’esprit MERCANTILE on en compte à la pelle !
    Et puis c’est le paludisme qu’il faut chercher plutôt à endiguer en lieu et place du commerce qui ne dit pas son nom :
    Compétence : Quel type de compétence ? Théorique ? Réelle ? Dites-nous ?
    OU en est t-on avec le labo ultra tech de nanoro ou bien Plasmodium a eu raison d’eux ?

    Répondre à ce message

    • Le 25 septembre à 21:16, par rassagl yé
      En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

      « encadrer rigoureusement cela parce qu’en réalité des soit disant scientifiques à l’esprit MERCANTILE »
      je suis d’accord avec toi : 3 preuves, je laisse tomber le ciment pour parler éducation et santé
      - les ecoles privées enep sans une rigueur réglementaire :
      - les ecoles privées de santé sans une rigueur réglementaire:bcp de mamans continuent de mourir
      - l’usine de fabrication d’aliments pour enfants malnutris route de fada : le carton coûterait 30 000 FCFA si commandé en europe, 35 000 FCFA si commandé au niger et 37 000 FCFA si commandé à l’usine locale au burkina

      Allez y comprendre cela

      Moi j’attends de voir clair

      Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 13:32, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Voilà une bonne initiative : Et nous le pouvons, et ici dans les cent ans à venir, concurrencer les usines pharmaceutiques très commerciales Suisse, Indiens, qui polluent le monde avec le générique. Pourtant les racines de production de ces usines, comme les feuilles des Nîmes et autres proviennent de notre continent. Il est temps que tous nos médecins s’associent à ce projet qui est capitale pour la prise en charge de la population en médicament : Car les plus grands dysfonctionnements dans nos hôpitaux et les centres de soins, proviennent des produits inconnus et utilisés abusivement par nos médecins qui sont réels et inacceptables. Tant dis que des produits pharmaceutiques produits devant nos yeux, sont identifiables et peuvent être suivies convenablement pour ses utilisations. Depuis des décennies dans notre pays, les produits pharmaceutiques venants de la Chine et de l’Inde, sont responsables de milliers de morts chaque année, à cause de leurs utilisations, ou, par manque de connaissance de mode d’emploi par nos médecins. Oui nous le pouvons si nous le voulons vraiment. Bon vent à cette initiative qui reste une assurance de vie à l’avenir pour le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 14:00, par Kafando
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    félicitations et bon courage aux promoteurs..Le Burkina a besoin des personnes d’idée et d’action comme vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 14:53, par Oumarou
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Très bonne initiative...felicitations aux promoteurs du projet et à tous les partenaire qui l’accompagnent.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 15:11, par skiter
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Au moins il ya des gens qui proposent quelques choses.Les passionnés de critiques, à vos plumes !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 16:45, par Nansamda
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    C’est déjà bien de voir cette initiative. Pour la baisse des prix, je reste septique. Car beaucoup d’industriels nous ont fait cette promesse mais nous attendons toujours. Exemple : le ciment, l’huile, le sucre,......

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 17:00, par Hamidou
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    je ne suis pas sûr que l’implantation d’une usine de médicaments au Burkina Faso réduira le coût des médicaments. pare ce qu’il y’a eut trop d’exemples à la pelle de projets venus dans notre pays et censés réduire le coût de ceci et de cela mais au finish les prix ont doublés. Ensuite j’ai bien peur qu’on ne nous inocule du n’importe quoi en cherchant à minimiser par tous les moyens les coûts de production. Des gens qui ne fabriquent ni aliments ni médicaments ont réussi a effacer des dates de péremptions sur les emballages de certains aliments au mépris total de la santé des consommateurs. Ce n’est pas à l’usine même qui fabrique les médicaments que j’aurai confiance. Montrons d’abord les preuves que nous craignons DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 20:45, par elouss
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Félicitations aux promoteurs. C’est une très bonne initiative de produire nous même les consommables médicaux et même les médicaments. Nous en avons l’expertise, c’est certain. Il faudrait cependant un mécanisme de contrôle très rigoureux (ce qui semble manquer de nos jours) de la qualité. C’est seulement à ce prix que la confiance s’établira avec les consommateurs. en tout cas bravo pour cette initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 21:11, par atta
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Belle initiative,mais que cela réduira le cout de médicament me laisse perplexe,on a vu l installation d usine de fabrication du ciment qui au contraire à fait doublé le prix du sac de ciment.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 22:11, par Prisca
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Bravo pour l’initiative et courage pour la suite.
    Dr Aymar Tiendrebeogo grand travailleur consciencieux.
    Le Burkina Faso est fier de ses jeunes professionnels de santé
    Qui oeuvrent chaque jour pour le bien de la population.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 05:36, par Le Faso d’Abord
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Belle initiative ! Plaçons le Burkina sur une trajectoire vertueuse de production industrielle.
    Je suis pourtant sûr que de belles initiatives comme celle-là existent et ont existé ! Bien mieux que cette publicité. Pas besoin d’informer le grand public pour un projet privé qui d’ailleurs est en gestation. Vous cherchez à convaincre qui ? Déjà que toutes les autorités sont convaincues et vous accompagnent ! On fait du bruit pour distraire les gens et après rien ! Vous avez mobilisé combien d’argent ? Dites-nous tout ! Avec les mêmes Indiens de STFL Loumbila ? Quels Allemands ? Que vous avez trouvés sur internet ou piqué quelque part ? Soyez dans l’action au lieu de faire dans la communication à outrance et gratuite ! Cette sortie là cache des choses ! Travaillez dans le silence ! Des pharmaciens vendeurs de médicaments oui mais producteurs de médicament au Burkina j’ai hâte de voir cela. Bon vent à nous tous ! Les gens qui agissent ne parlent pas !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 08:32, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    - C’est bien mais il faut veiller à ne pas polluer la nappe phréatique là-bas (Principe de précaution et de prévention) !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 10:22, par kayiri
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Très bonne initiative. N’oubliez pas de prendre en compte les flexibilités que les ADPIC accordent aux PMA. Bon courage et plein succès à cette initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 10:57, par Kaïto
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    Mais alors que devient le projet U-FARMA porté par les chercheurs de l’IRSS ? Ce projet a également les mêmes ambitions, les mêmes objectifs et aussi les mêmes compétences.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 14:26, par Afrique mon Afrique
    En réponse à : Burkina Faso : Une usine pharmaceutique moderne en gestation

    belle initiative. félicitation au promoteur et bon courage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés