Scolarisation : Le RPR « parraine à vie » 50 élèves et étudiants !

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • lundi 25 septembre 2017 à 01h50min

Tradition respectée pour le Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR). Cette année encore, et à l’orée de la rentrée scolaire, ce parti vient en soutien à des élèves et étudiants de la commune de Ouagadougou. Mardi, 19 septembre 2017 dans l’après-midi à Ouagadougou, c’est devant de nombreux parents d’élèves et invités que les responsables du parti ont remis des kits scolaires et frais d’inscription à 50 élèves et étudiants. Pour cette édition, les dirigeants du RPR (majorité présidentielle) ont fait parrainer l’activité par deux élus du parti au pouvoir et de l’opposition : député Bachir Ismaël Ouédraogo, responsable national des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et député Léonce Zagré, président national des jeunes de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Scolarisation : Le RPR « parraine à vie » 50 élèves et étudiants !

Une cérémonie, plusieurs symboliques. C’est ainsi que les responsables du RPR, avec à leur tête, Aly Badra Ouédraogo, président du parti, ont voulu l’initiative. Et les acteurs, notamment les co-parrains, se sont bien approprié l’esprit et le message pour ce qui les concerne.

C’est dans ce décor que ces 50 élèves et étudiants de la commune de Ouagadougou ont reçu des fournitures scolaires et frais d’inscription pour la rentrée 2017-2018. Un geste de solidarité autour duquel, parents d’élèves, partenaires à l’éducation et responsables coutumiers se sont massivement mobilisés.

« Malgré les efforts déployés par l’Etat et ses partenaires, la scolarisation se pose avec acuité », a confié le représentant du service de l’action sociale de la commune de Ouagadougou, justifiant du coup, la portée du geste du parti donateur. A l’en croire, le RPR se place désormais comme un « partenaire sûr » de la commune de Ouagadougou.

Pour le porte-parole des parents des bénéficiaires, toute personne qui pense à son prochain mérite bien respect. On ne donne pas parce qu’on en a, on donne parce qu’on a poussé loin la réflexion, dit-il avant de lancer : « Dieu aide toujours celui qui aide son prochain, Dieu pense toujours à celui qui pense à son prochain ».

Le co-parrain, député Bachir Ismaël Ouédraogo (responsable national des jeunes du MPP) a félicité le geste d’un « frère et ami de longue date ».
« L’éducation est la mère de tout développement. Investir dans l’éducation, c’est investir dans le futur. (...). Au-delà de la politique, nous sommes tous des fils du Burkina. La jeunesse aujourd’hui doit travailler au développement du Burkina, travailler à la cohésion, à la paix et à se départir des relents l’égoïstes. Nous avons tous un seul pays, qui s’appelle le Burkina Faso, et nous avons tous la responsabilité de faire en sorte qu’il y fasse bon vivre. Ce geste qui se veut un soutien à des parents pour préparer sereinement la rentrée scolaire, est une initiative noble », a soutenu député Bachir Ismaël Ouédraogo, magnifiant par-là également, la symbolique que revêt la cérémonie. Tant socialement envers les bénéficiaires qu’en termes de message politique par ce co-parrainage.

JPEG - 53.7 ko
De gauche à droite : Député Moussa Zerbo ; le président du RPR, Aly Badra Ouédraogo et député Bachir Ismaël Ouédraogo.

« C’est un signal fort. Nous sommes jeunes et nous avons compris qu’au-delà des chapelles politiques, de tout ce qui peut nous opposer idéologiquement, nous devons avoir en tête que c’est le Burkina qui doit gagner », a-t-il insisté. C’est pourquoi a-t-il souhaité que l’esprit de cette activité fasse tache d’huile.

Représentant le député Léonce Zagré (président national des jeunes de l’UPC), l’honorable Moussa Zerbo estime, pour sa part que, par ce co-parrainage, c’est la cohésion sociale et la jeunesse burkinabè qui ont été mises en exergue.
« Sous d’autres cieux, on ne comprendrait pas pourquoi l’UPC, qui est Chef de file de l’opposition, et le MPP, le parti au pouvoir, puissent se mettre ensemble pour mener une activité auprès d’un autre parti. C’est un signal fort, c’est le Burkina nouveau qui se veut ainsi. Nos divergences politiques, idéologiques, ne doivent pas être une entrave à la construction de notre nation », a-t-il situé avant de rappeler que majorité et opposition, chaque entité joue son rôle, « il n’y a pas d’animosité ».

Quant au donateur, le président du RPR, Aly Badra Ouédraogo, il a invité les témoins de ce geste à observer simplement la symbolique. « Nous avons, en tant que premier responsable du parti, de concert avec les structures du parti, observer quatre symboliques », a-t-il campé. La première voudrait que, dit-il, l’on considère ce geste de solidarité comme un « engagement fort du parti ; solidarité qui se trouve au cœur de notre parti ».

La deuxième symbolique est le co-parrainage. « L’UPC, le MPP, les deux premiers partis-phares de la vie politique nationale ; l’un de l’opposition, et l’autre de la majorité, tous unis autour d‘un parti pour exprimer que le dialogue politique inclusif, débarrassé des comportements haineux, devra être normalement un cheval de bataille pour développer le Burkina et faire de lui , un pays fort, qui s’inscrit fièrement dans le concert des nations », a présenté le président du RPR.

La troisième symbolique est le patronage de la cérémonie par un leader coutumier et la présence à l’activité de nombreux chefs coutumiers (symbole de préservation des valeurs traditionnelles au service de la solidarité, de la cohésion sociale et générationnelles).

« La quatrième symbolique est qu’à l’orée de la rentrée scolaire et académique, nous avons pensé, (pas aux démunies ; je ne voudrais pas qu’on fasse une fixation sur la position sociale des bénéficiaires ce soir), en tant que RPR, en tant que parti pro-jeunes, honorer une cible importante de la société à savoir la jeunesse, ici représentée par les scolaires et étudiants », a-t-il relevé. Pour Aly Badra Ouédraogo, il faut interpréter ce soutien comme un geste venant d’un parti politique, acteur de la vie publique nationale.

L’occasion faisant le larron, il a lancé un message à l’ensemble du système éducatif burkinabè et à l’ensemble du peuple, pour faire de la rentrée 2017-2018, « une rentrée apaisée, studieuse, débarrassée des mouvements sociaux ».
Pour terminer, le premier responsable du parti a annoncé la signature d’une convention avec la mairie de Ouagadougou, qui stipule que tous les 50 élèves et étudiants bénéficiaires « sont, à partir de maintenant, et pour toujours, parrainés à vie par le RPR ». Pour ce faire, s’engage-t-il également, à la fin de l’année scolaire et académique, le parti prévoit des prix d’excellence pour les meilleurs qui se seront illustrés.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 septembre à 07:28, par Lepro
    En réponse à : Scolarisation : Le RPR « parraine à vie » 50 élèves et étudiants !

    Belle initiative
    Fais à chacun ce que tu veux qu’on te fasse.
    Enfin, Badra Ismael Léonce et autres de trancher d’avec les années Compaoré.
    Que de talents étouffés, que de rêves brisés : pas de moyens, pas de bourses les bonnes ecoles et les bourses pour les riches , les proches de la nomenclatura.
    Une nomenklatura amnésique qui après en avoir bénéficié en a privé les plus jeunes en complicité avec l’impérialisme (FMI, BM, etc.)
    La Jeunesse a souffert mais la Jeunesse a désormais l’esprit de se prendre en charges et de faire mobiliser des ressources pour l’éducation de tous .
    Voici l’équation :
    "A chacun selon ses besoins" + "A chacun selon ses mérites" = Nation forte

    La Patrie ou la mort nous Vaincrons .
    Lepro(toujours vigilant)

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 15:26, par mAAt
    En réponse à : Scolarisation : Le RPR « parraine à vie » 50 élèves et étudiants !

    Il conviendrait d’agir sur les causes de la pauvreté dont vous êtes souvent à l’origine que de vouloir traiter les conséquences à coups de publi-reportage à des fins politiciennes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés