Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

lundi 25 septembre 2017 à 01h54min

Les élections législatives se sont tenues en Allemagne ce dimanche 24 septembre 2017. A la fermeture des bureaux de votes à 18 heures (heure locale), sans surprise, des estimations provisoires, c’est l’Union chrétienne-démocrate/Union chrétienne-sociale (CDU/CSU) qui vient en tête avec 32,9% des voix. Cependant, le tabou a été brisé avec l’Alternative pour l’Allemagne (AFD), parti d’extrême droite, qui signe son entrée pour la première fois au Bundestag, le parlement allemand.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

Créé en février 2013 et lancé officiellement en avril de la même année à Berlin, l’Alternative pour l’Allemagne (AFD), parti de droite, entre au Bundestag. Avec 13,1% aux résultats provisoire cette année, c’est la première fois depuis la réunification, qu’un parti d’extrême droite entre au Bundestag et gagne ainsi la troisième place derrière le Parti social-démocrate (SPD) qui, avec environ 20%, réalise son pire score.

Des résultats sans doute qui préoccupent. En effet, si Angela Merkel avec le CDU/CSU, sans surprise, est en tête de ce scrutin, pour elle, l’entrée inédite de l’AFD au Parlement est un « nouveau défi ». Ce parti d’extrême droite, qui ambitionnait de devancer les libéraux et les Verts a ainsi réussi son pari. L’AFD brise un tabou et enverra entre 80 et 90 députés siéger au Bundestag, selon les premières estimations d’Infratest Dimap.

Quant aux libéraux du FDP, ils reviennent au Bundestag après leur échec de 2013 et dépassent la barre des 10 %. Les Verts, avec 9,5 %, s’en tirent moins mal que prévu. La gauche radicale, Die Linke, est, elle, créditée de 9 %.

Une coalition complexe pour Merkel

Si le CDU reste la première force politique avec ses 32,9%, il faut noter qu’elle perd au moins 8% de points par rapport à ses résultats de 2013, alors que les sondages lui accordaient 36% des intentions de votes. La faiblesse de ce résultat rendra sans doute difficile la formation d’une coalition pour Angela Merkel. D’autant que le SPD, grand perdant de ces élections, précédemment dans le gouvernement de la chancelière a décidé de rejoindre l’opposition. « Nous allons à l’opposition », a fait savoir Martin Schulz le premier responsable du parti. « Aujourd’hui, c’est une journée difficile et amère pour la social-démocratie allemande », a-t-il déclaré dans un bref discours à Willy-Brandt-Haus, le siège du parti à Berlin. Pour lui, avec les résultats de ce scrutin, « la collaboration avec la CDU / CSU se termine.

Toute chose qui rend complexe la constitution d’une coalition pour le quatrième mandat de la chancelière.

Jérôme William Bationo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 septembre à 06:48, par Papa
    En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

    AFD im Bundestag, Achtung gefhar . La donne va changer car avec ce parti raciste anti-immigration c’est evident que la politique etrangere de la chanceliere va changer.N’oublions pas aussi que se sont les etrangers qui ont beaucoup contribuer au developpement de l’Allemagne.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 08:02, par derobspierre
    En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

    il faudra faire attention : le titre ne coincide pas avec l`image en tête. En parland de l extreme droite, vous faite référence à l’AFD. Mais l’ image montre la CDU de Angela Merkel.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 08:26, par lagitateur
    En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

    Je pense que Frau Merkel doit chercher maintenant la porte de sortie car cette percée de l’AfD se fait au détriment de son parti. Ce n’est pas son bilan qui est en cause mais tout simplement l’usure du Pouvoir. La CDU a besoin de sang neuf maintenant. Quand au SPD, ils paient cash leur compromission avec le CDU d’Agela MERKEL. Ils apprendront maintenant à s’opposer pour proposer une alternative de gouvernance à leur pays qui reste tout de même la première économie de l’Europe.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 10:43, par LePatriote
    En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

    Il n’y a que les africains qui accueillent dans leurs pays tout le monde à bras ouverts !! A quand des partis politiques afro-engagés (nationalistes en d’autres termes) ? Les "occidentaux" foutent le bordel dans nos pays, déstabilisent nos économies, détruisent nos valeurs culturelles et morales, nous méprisent dans nos propres pays et nous sommes attentistes, nous les laissons faire. Même notre justice n’est pas aussi sévère avec ces gens là qu’elle peut l’être avec nos propres frères. C’est eux la vraie racaille !! Pauvre africain, à quand un sursaut d’orgueil ?

    Répondre à ce message

    • Le 25 septembre à 19:28, par Abas
      En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

      Mon frère, c’est le complexe d’infériorité qui mine et aveugle les africains, disons même les noirs en général. Je me demande toujours, quand est-ce que les africains se départiront de ce complexe qu’on leur a inculqué, pour prendre courageusement leur destin en main. Très malheureusement, demain n’en est pas la veille. Nous sommes trop complexés devant "la peau claire" : arabes, asiatiques, blancs. Ces derniers ayant compris cela, œuvrent toujours à nous maintenir dans ce complexe et tout ce qui va avec afin de nous maintenir sous leur domination, avec le consentement tacite des africains eux-mêmes qui pensent ainsi qu’on peut se laisser porter par des gens qui vous méprisent. Alors, nous les africains, disons nous les noirs,faisons la cour aux blancs et aux asiatiques.
      Ils nous marchent sur les pieds, nous humilient et nous exploitent dans nos pays respectifs et sur notre continent qu’ils pillent en utilisant nos bras valides et nous acquiesçons. Eh oui, l’excuse ridicule que nous trouvons en Afrique est que " l’africain a le sens de l’hospitalité". Tellement, qu’il accepte d’être corvéable à merci par les blancs et maintenant par les asiatiques, en se contentant de se laisser porter par les autres qui évoluent sur son dos en s’appropriant ses ressources. C’est à pleurer de désespoir parfois.
      Tous les autres peuples (blancs, arabes, asiatiques) disent, gentillesse peut-être mais pas trop et pas bêtement. Il faut aussi se préserver et préserver sa culture pour ne pas courir de disparaître et je crois qu’ils ont raison ! Espérons que les africains se réveilleront un jour et sauront évoluer et se développer par leurs propres moyens, en partant de ce qu’ils sont et ce qu’ils ont, comme les blancs, les juifs, les asiatiques l’ont fait. Pourquoi pas nous ?? Vraiment !

      Répondre à ce message

      • Le 27 septembre à 10:33, par Le Gaonre
        En réponse à : Élections en Allemagne : L’extrême droite entre au Bundestag

        Bonjour Abas, merci pour cette contribution. J´aimerai avoir votre contact s´il vous plait (le mien c´est 0049-173-32 90 238). Je trouve aussi comme vous que les africains sont trop complexés. Le complexe d´infériorité fait que tout le temps nous avons la tête basse. Cessons de cultiver cet esprit de résignation. Les autres ne sont ni plus intelligents ni plus travailleurs. Mais pourquoi acceptons nous qu´ils nous pillent ? Nous volent toutes nos ressources ? Nous noirs devrions avoir honte !
        Une fois, un ami à moi qui a une entreprise en voulait vendre de l´Energie solaire au gouverement d´un pays sahélien. Le Ministre est venu en l´Allemagne pour cette affaire. Après l´entretien avec mon ami d´origine béninoise, le Ministre lui demande oú est le patron blanc ? Mais comme il s´est avéré que c´est notre frère qui était le grand patron, le Ministre et sa délégation sont retournés au pays sans signer le contrat de partenariat en question. Il aurait suffit que mon ami lui présente un chômeur de couleur blanche qu´il aurait payé pour cette situation pour que son affaire marche. Mais comme il n´a pas eu cette présence d´esprit, la chose a terminé dans la frustration.
        Les complexes (de supériorité et d´infériorité) sont une maladie qui entrave le développement.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés