Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

samedi 23 septembre 2017 à 20h57min

Quatre soldats burkinabé ont été grièvement blessés tôt samedi, quand leur véhicule a sauté sur une mine à Wouro Saba, localité située à quelques kilomètres de Djibo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

Au niveau du deuxième poste de Wouro Saba, sur la route nationale numéro 22 que l’incident a eu lieu.

La ville de Djibo connait depuis ces soixante-douze dernières heures un regain d’attaque terroriste. Dans la nuit de jeudi à vendredi un civil a été tué par des assaillants.

Dans la nuit de vendredi à samedi le poste de police situé à l’intérieur du camp de réfugiés de Mentao a été incendié par des inconnus.

Agence d’Information du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 septembre à 12:18, par Ziyindo
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    La situation devient insupportable et la complicité des populations est quasi certaine avec les terroristes qui ne sont autres que les habitants du Soum. Je propose que les FDS appliquent les méthodes de tsahal (armée israélienne). Infiltrer par tous les moyens tous les milieux. Mais il faut mettre le prix. L’information utile et exploitable ne peut être obtenue que par des autochtones. Il faut activer alors la fibre ethnique pour recruter. Ce n’est qu’une proposition d’un patriote

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 22:10, par Georges
      En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

      Cher Ziyindo, ils n’aiment pas Israel. Quand Roch est allé en Arabie saoudite récemment, l’as tu vu faire un tour, en Israel, la porte d’à côté ? Ta recommandation d’imiter Tsahal n’a donc aucune chance d’etre appliquée. Même si en matière de lutte contre le terrorisme, Israel est ce qu’il y a de meilleur. C’est des gars comme Kagamé et Uhuru Kenyatta qui savent reconnaître l’expertise israelienne.

      Tu as vu comment, sous pression du Maroc, et de l’Afrique du sud ils ont reporté, sine die, le sommet Afrique -Israel qui devait avoir lieu au Togo ? Ou cet opposant sénégalais, méprisant, qui a dit à Israel "bon débarras", quand Israel prit la décision de rappeler son ambassadeur pour protester contre une position anti-Israel du Sénégal.

      Ils préfèrent les arabes et quelques billets de dollars avec les jihadistes qu’ils financent, qu’Israel qu’ils disent ne leur apporter que des miettes, comme a dit cet opposant sénégalais.

      Répondre à ce message

    • Le 24 septembre à 15:29, par ense
      En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

      Ok donc les terroristes de Kwame krumah viennent de Ouaga. Cest ca ?

      Répondre à ce message

    • Le 24 septembre à 21:40, par ngoonga
      En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

      Il faut avant tout protéger tous les postes de sécurité par des mûrs qui empêche de voir le mouvement des troupes. Quelqu’un qui est positionné peut donner le reploiement des troupes et informer ceux qui sont postés pour commettre l’attentat ; Donc vigilance surtout les mouvements autour des camps

      Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 12:24, par Sankara
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Mon Pays est très très touche
    Dieu, vient en aide au Burkina et tout les Burkinabès.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 12:30, par Sniper
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Un véhicule de transport en commun aurait pu sauter sur cette mine, si il avait précédé ce véhicule militaire. C’est dire que les fils et les filles de Djibo et environnants ainsi que leurs partenaires qui vont et viennent sont désormais la cible de ces terroristes et que l’heure est plus que grave.
    A la guerre comme à la guerre, il faut que les populations locales en prennent sérieusement conscience et ne fassent aucun quartier à ces nuisibles.
    Elles sont au moins capables de vigilance, de surveillance et de renseignements..... Il est grand temps !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 12:58, par Sidzabda
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Les volontaires américains sont partis à cause des graves dysfonctionnement de notre système de sécurité.Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 13:20, par Omar SAWADOGO
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    C’est infernal la situation securitaire dans cette partie septentrionale du Faso avec des series d’attaque et de tuerie.sommes nous a bout de nos strategies en matiere de securisation et de protection de nos populations et de nos institutions publiques ? Dieu au secours.....

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 13:23, par DAO Issouf
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    notre armée nationale ne possède-t-elle pas de détecteurs de métaux utilisés au combat ???????? promt rétablissement aux blessés !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 13:38, par TANGA
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Vite que l’on retrouve le ou les poseurs de cette mine. Si c’est un véhicule militaire, c’est qu’il a été ciblé. Il (s) ont attendu son approche pour poser l’engin. C’est dire due le(s) coupables ont été vues par la population. Pire, il(s) sont venues après pour savourer. ils seront pris à coup sûr.
    En attendant, nous Burkinabè bandons les muscles pour dénoncer ce qui se passe chez des voisins. On est pas capables de s’unir, former des groupes comme des CDR pour aller ratisser le coin. HONTE à nous.
    A notre temps, on serait heureux d’aller voir ce qui se passe dans les familles et fouiller même les marmites à la recherche de caches d’armes. VIVE LES CDR !!!

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 17:56, par Ka
      En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

      Tanga : Je Conforme tes propositions qui peuvent faire de la différence pour les habitant du Nord ou ailleurs ou sévissent nos propres enfants qui utilisent les méthodes de l’EI pour devenir des punaises de terroristes. Je réintègre ici pour ceux qui n’ont pas lu mon message a l’analyse de l’attaque de la mairie de Diguel le 7 Septembre dernier. Je disais a mes lecteurs que :’’’’’’Rares sont mes critiques fondées sur les barbaries au nord de notre Pays, sauf qu’à féliciter nos forces de l’ordre. Aujourd’hui avec les trois dernières attaques sans des revendications des responsables des punaises appelés des terroristes, nous devons s’abstenir, et dire que le mal vient de nos propres frères, nos enfants du nord, qui profitent des actions de ces punaises dans le monde, pour piller, tuer, se venger de l’injustice et la corruption, et êtres la honte de leur génération. Alors peuple souverain, changeons nos fusils d’épaule. Quoi qu’on dise, nous sommes tous comptables, ’’’qu’il soit ministre de l’intérieur, responsables de force de l’ordre, chef coutumiers, chefs religieux.’’’ Au Nord du Burkina, je ne vois qu’une seule solution, essayé a tout prix, dans l’humilité d’avoir les acquis et la confiance du peuple de cette région, et j’en suis convaincu que le Burkina aura dans l’avenir, une certaine assurance de paix. Se groupé en personnalités importantes ‘’’’super ministres, gouverneurs, même président’’’ et se pointé un jour devant le peuple du Nord avec des théories, et l’heure qui suive retourner dans les bureaux climatisés à Ouaga ou Bobo, n’est pas la solution. ‘’’’La solution viendra d’un exemple vivant dans notre pays, avec un seul homme qui a su par charité et intelligence, avoir la confiance et les acquis des habitants d’un chef-lieu, et après tout une région, et ensuite tout le peuple d’un pays dans ses mains et dans son cœur.’’’’ Pour combattre le mal, il faut commencer par sa racine. Le mal au Nord est le manque de confiance entre les jeunes et sa population, et nous devons tous aidé le peuple du Nord à donner ses acquis et sa confiance à sa patrie. Pour cela, les visites de courtoisie de nos autorités ne suffisent pas. Mais l’exemple vivant dont j’ai cité qui pourra mettre en confiance le peuple du Nord et sa jeunesse, afin de donner par la suite tous leurs acquis à la nation, cet exemple vient de Pô avec un jeune capitaine : ‘’’’’’’La révolution démocratique et populaire, porté par le capitaine Thomas Sankara et ses camarades, aurait-elle eu lieu le 4 Avril 1983 sans la contribution de la ville de Pô et le tout de Nahouri ? Non et non. Si les acteurs de la révolution a commencé par le capitaine Thomas Sankara, ont eu le courage et la détermination nécessaire pour y arrivé, c’est par ce qu’ils étaient assurés du soutien sans faille des populations de tout le Nahouri. Pourquoi cette assurance de toute une région, il a fallu qu’un jeune sous-lieutenant nommé Thomas Sankara débarque avec 30 hommes en 1976 dans la petite ville Pô et crée un centre d’entraînement de commandos du nom CNEC. En un lape temps le charisme et l’intelligence du jeune capitaine permette à toute l’équipe d’intégrer à la population, et toute la population de toute génération, vieux, jeunes, adhérent a cette lune de miel avec une personnalité hors pair qui était le capitaine Thomas Sankara, qui travaillait surtout avec la jeunesse : C’est ainsi qu’il a acquis la confiance de la population, dont les habitants de Nahouri, jeunes et vieux, parents et enfants, travaillaient mains dans la main avec l’intégré.’’’’’’ Conclusion : Au Nord du Burkina, il nous faut un vrai lieder a la trempe de Thomas Sankara pour rassembler tous ses habitants, jeunes et vieux, musulmans, animistes, chrétiens, et les mettre en confiance, en les disant qu’ils sont tous un peuple du pays des hommes intègres, et non dans un monde où il faut seulement apprendre a gagné sans raison : ‘’’’Car les armes et les guerres sont les ennemies de la paix.

      Répondre à ce message

      • Le 25 septembre à 07:38, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

        - Mon cher ami KA, et pourtant Simon Compaoré fut un farouche CDR ici !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 25 septembre à 11:02, par Ka
          En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

          Mon ami Kôrô Yamyé : Quand on parle des anciens CDR de notre révolution inachevée comme Simon Compaoré, cela ne reste qu’un simple raccourci. Les anciens CDR sont devenus des nouveaux corrupteurs. Et je pense que Simon Compaoré a d’autres soucis en ce moment que d’investir en ancien CDR pour le Nord. Ces préoccupations de nos jours est de savoir s’il va amputé ses bénéfices des biens mal acquis, soit autrefois puisé dans la caisse de la Caisse de la péréquation, pour la caisse noire du MPP qui se vide après la disparation du BAOBAB, ou simplement laisser le parti en agoni comme le CDP sans Blaise Compaoré ? Mon ami Kôrô yamyélé, rares sont des vrais CDR qui nous restent aujourd’hui. Les anciens CDR de type Simon Compaoré sont devenus des milices tribal protecteurs de la corruption a ciel ouvert. C’est pourquoi le Burkina est dirigé par des prédateurs qui prospèrent même après l’insurrection dont la jeunesse a dit que ’’’’Rien ne sera Plus comme Avant.’’’’’

          Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 16:50, par warzat
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Il y a un lieu de fabrication de ces mines dans Djibo ou dans les villages et environs...voilà la solution. Pour la pose des mines, il faut une diffusion judicieuse et conceptuelle, géographique de commandos solitaires à forte autonomie (un mois sans relève) et vous serez tranquilles pour longtemps. Il faudra aussi que tous les déplacements diurnes en motos soient contrôlés avec rigueur et faire feux sur ceux qui se produisent après 18h. Il ne faut pas craindre les dommages collatéraux dans la mesure où il est clair qu’ils ont des complices dans la population et qu’on ne les dénonce pas. Même avec les dernières technologies, il y a des dommages collatéraux, donc ce n’est pas avec ce que votre peuple peut vous offrir que vous n’en ferez pas. Bon courage nos frères soldats, nous prions et pensons à vous et à vos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 17:08, par Moto
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Je propose qu on suspende les patrouilles en vehicule pour des patrouilles en MOTO plus efficace pour eviter les mines et pouvoir poursuivre facilement les terroristes qui opèrent en moto.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 17:25, par Panga
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Vraiment inquiétant si on sait que c’est à l’entrée de Djibo en venant de Ouagadougou. Sachant aussi que c’est la seule entrée a moins d’aller passer par Dori pour rentrer.
    Que Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 19:58, par koita
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    sil ya des fils de Djibo impliquer ds ces attaques,il faut comprendre que pour la majorité de ces fils c’est une souffrance qur certain pensent que certain en arrivent a penser que c’est de leur faute que tout cela arrive et c’est l’un des objectifs des terroristes de diviser la nation Burkinabé.Cest comme si l’on soutenait que si ya eu des attentats sur koumé kourouma a deux reprise avec le meême procede c’st grace à la complicité des ouagalais.IL FAUT QUE NOUS SORTIONS DE CETTE LOGIQUE ET QU4EN SEMBLE TROUVONS DES SOLUTIONS A UJ PROLEME NATIONATALE

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 23:13, par Dedegueba Sanon
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Djibo, n’est pas si au nord que ça ? Et on n’arrive pas à dompter ces delinquants ? Pourquoi be pas boucler la zone ? Et etre plus strictes dans les controles d’identité ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 07:02, par YIRMOAGA
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Le pire est à venir ? Ceux qui soutiennent les Djiadistes ou terroristes, nous aident à les combattre aussi ? Illustration ? Tu perd une pièce de monnaie, un volontaire met un pied la dessus et t’aide à la retrouver en restant sur place, puisque,, ? Tant qu’il va pas partir, la pièce restera sa prise ? Sentant la ruse, si vous le remerciez et lui demander de bien vouloir enlever le pied pour que vous y recherchez aussi, alors.....,voyez-vous, c’est stupide ?
    Allons-y seulement ? A ce rythme, le volontaire, plus malin va finir par accaparer la pièce, puisque plus malin et très volontaire par sa force et sa volonté de triompher ???Et nous et les terroristes sortirons perdant ? Puisqu’on a ce que le volontaire désire en avoir ???

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 09:26, par Shalom
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Bonjour,

    Je pense que notre armée devrait également être mieux entraînée pour faire face à ce type de guerre asymétrique. C’est très affligeant de ne comptabiliser des pertes que dans les rangs de nos FDS et des pauvres populations du nord, les terroristes réussissant toujours à s’enfouir. On n’ a pas besoin d’être un stratège militaire pour savoir que l’attaque suivie de la destruction du poste de police était un leurre pour poser un guet-à-pens à nos soldats qui sont tombés dans le piège de l’ennemi. En effet, les terroristes savaient très bien que les militaires se rendraient sur place et comme ils connaissent très bien les chemins empruntés par ces derniers, il appartenait à nos soldats de faire un détour, voire même s’y rendre à motos.
    Que Dieu nous vienne en aide !
    Que Dieu protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 11:01, par NEMSOUNRAFAN
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Nos FDS ont des uniformes militaires et facilement reconnaissables. Les semeurs de troubles ou de carnage ne portent pas d’uniforme donc non identifiables. Ils sont avec nous et coordonnent les opérations de déstabilisation et de chaos. Ils nous écoutent, ils boivent et mangent avec nous. Avec nos FDS c’est une guerre asymétrique. Nos FDS ne connaissent pas leurs énnemis, mais eux les connaissent bien et meme très bien. Les CDR au temps de la Révolution étaient partout sur le territoire national afin de rapprocher l’Autorité de l’administré dans le but de défendre au mieux les habitants. Je pense que les Koglewéogo peuvent etre autorisés dans chaque village. Avec eux, comme tout le monde se connait au village, l’énnemi a peu de chances de passer inapercu. Il peut etre vite démasqué et combattu. Les Koglewéogo n’ont pas d’uniformes et ils peuvent s’infiltrer ou que ce soit et te poursuivre meme dans un trou. Ils ont la bénédiction de DIEU et des ancetres. Reste à les encadrer et à leur doter de moyens plus éfficaces.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 12:50, par citoyen Lambda
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Je ne comprends pas du tout ce qui se passe . Chaque fois on annonce que les terroristes arrivent à moto et de la même manière tuent et repartent tranquillement au Mali . Pourquoi ,nous, nos forces spéciales anti-terroristes ne peuvent pas utiliser les mêmes moyens pour surveiller la zone et les poursuivre avant ou après leurs actes criminels ?Il faut sélectionner 100 à 150 éléments de l’armée et de la gendarmerie pour envoyer en ISRAEL pour les former à la lutte anti-terroriste pendant trois mois . Ces hommes qui bénéficieront de mesures d’accompagnement spéciales(salaire, indemnités, évacuation sanitaire immédiate à l’étranger en cas de blessure grave, droit à pension de retraite automatique pour sa famille biologique ,en cas de décès au front quelque soit le nombre d’années de service, statut de pupille de la nation pour leurs enfants jusqu’à la majorité avec emploi garanti etc ;) seront ensuite disséminés au nord pour apporter des répliques appropriées à ses criminels . Faisons comme ISRAEL .Envoyer des commandos spéciaux pour aller liquider les chefs terroristes mêmes s’ils sont refugiés dans un pays voisin .Maintenant ,il n’y a plus à tergiverser .

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 09:53, par wind googou
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    prompt rétablissement aux blessés, face à la situation impuissance de l’état dans djibo c’est à la population de s’organiser pour contre carrer les bandits armés ne peut-on pas créer de kool wééoogo dans le nord ?ya t-il un obstacle a la mise en service de ses groupes autodéfense ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 12:33, par EBENEZER
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Prompt rétablissement à nos vaillants soldats blessés.
    Il faut plus de moyens à notre armée (appareils détecteurs de mines pour ne citer que ceci).

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 15:01, par Yarga
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Il y a sans doute une complicité avec des gens hors de toute conduite morale dans la population de Soum.Par ailleur je doute fort de la bonne foi de Simon Compaoré et compagnie sinon quand on suit les défilés du 11 décembre et qu’on nous faire croire qu’il n’y a pas d’armes pour combattre, il y a anguille sous roche.C’est simplement pour les faire sortir à l’approche de la campagne électorale pour berner la population.

    Que Dieu sauve mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 21:22, par Ché
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Sans les Kolgweogos dans le nord du pays, ils vont le transformer en boucherie. Pouvons imaginer ces tueries là à Fada !?
    Gouvernement incapable, régime impuissant. Voilà ce que c’est !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 21:22, par Ché
    En réponse à : Djiibo : 4 soldats burkinabè grièvement blessés dans l’explosion d’une mine.

    Sans les Kolgweogos dans le nord du pays, ils vont le transformer en boucherie. Pouvons imaginer ces tueries là à Fada !?
    Gouvernement incapable, régime impuissant. Voilà ce que c’est !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés