Lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme : Des artistes burkinabè proposent une caravane

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • jeudi 21 septembre 2017 à 00h02min

Du 22 septembre au 10 octobre 2017, des artistes musiciens burkinabè iront à la rencontre des populations notamment de la jeunesse des régions du Nord, du Sahel et de la Boucle du Mouhoun à travers une caravane de sensibilisation sur la drogue, le terrorisme et l’incivisme. C’est ce qu’a annoncé, mardi 19 septembre 2017 à Ouagadougou, le collectif des artistes unis du Burkina Faso au cours d’une conférence de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme : Des artistes burkinabè proposent une caravane

Gorom-Gorom, Dori, Djibo, Titao, Ouahigouya, Gourcy, Tougan, Dédougou, Boromo ; ce sont au total neuf localités des régions du Nord, du Sahel et de la Boucle du Mouhoun qui vont accueillir, du 22 septembre au 10 octobre 2017, la caravane de sensibilisation à la lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme, initiée par le collectif « artistes unis du Burkina Faso ».

Conscients que la jeunesse constitue l’épicentre de ces fléaux, les artistes musiciens vont, à travers ce qu’ils savent faire de mieux, la musique, apporter leur contribution dans la lutte contre ces phénomènes. « Cette caravane se veut une part contributive et patriotique des artistes burkinabè pour l’éradication des fléaux qui minent notre société. Des artistes des différentes localités seront mis à contribution pour faire passer le message de la sensibilisation dans toutes les langues locales », a confié Sawadogo Issouf alias Oskimo, le chef de l’organisation.

JPEG - 83.9 ko
Oskimo Initiateur de la caravane

« Si on est drogué, si on n’est pas sous l’emprise des comprimés comme tramazol, les bleus-bleus..., il y a des choses qu’on ne peut pas faire. Malheureusement, on assiste ces dernières années à la consommation accrue de ces produits qui conduisent à la criminalité », a-t-il déploré.

Pour l’artiste musicien Dick Marcus, de son vrai nom Dicko Oumarou Moussa, le choix de ces trois régions n’est pas fortuit. « Ce sont des régions frontalières où tous les jours, il se passe des trafics de tout genre. Ce n’est pas pour dire que dans les autres régions ces phénomènes n’existent pas, mais nous avons pensé que ces endroits géographiques du Burkina Faso étaient beaucoup plus sensibles » a-t-il précisé.

JPEG - 88 ko
Dick Marcus, membre du colledctif

Entre concerts musicaux, sensibilisation, échanges interactifs, formations et plaidoyer auprès des autorités locales, le collectif « artistes unis du Burkina Faso » entend susciter chez les jeunes une prise de conscience pour un changement de comportements et de mentalités, gage d’un développement social et durable au Burkina Faso. Et cette caravane de sensibilisation à laquelle plus d’une quarantaine d’artistes sont associés, n’est qu’une première étape d’une série d’activités qui va couvrir les 13 régions du pays, foi des organisateurs.

M. Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 08:34, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme : Des artistes burkinabè proposent une caravane

    - Décidément ce Dick Marcus embête les gens maintenant ! Il doit avoir un agenda caché, ce type. Apparement il ne s’en sort plus avec la chanson ! Alors il faut trouver autre chose à faire pour manger. Moi à sa place, je serai retourné au Sahel pour recommencer à garder les chèvres. Au moins j’aurais eu du lait à boire que d’emmerder les gens !

    Messieurs les artistes, moi je vous conseille avant tout de vous dépolluer vous-mêmes d’abord parce que c’est parmi vous qu’on compte le plus de fumeurs d’herbe et autres. Commencez par votre propre milieu avant de chercher à aller ailleurs.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 10:02, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme : Des artistes burkinabè proposent une caravane

    S’il vous plaît ajouter Solenzo à votre agenda ! Dedougou et Boromo ne font pas la Boucle du Mouhoun. Toutes les manif. quand elles doivent se passer dans la boucle sont canalisées vers ces villes. En oubliant toujours les Banwa vous ne nous rendez pas services. Venez constater de visu comment sont nos routes, comment la Sofitex pollue l’atmosphère avec ses fibres textiles, combien de commerçants viennent chercher les céréales dans les Banwa afin de lutter contre la faim dans les autres zones du Faso, comment des faux commerçants polluent la jeunesse avec les boissons frelatées, comment les populations des Banwa sont d’une hospitalité extraordinaire. Venez nous rendre visite et vous aurez plusieurs thèmes et sources d’inspiration pour vos prochains albums

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 17:00, par ZAMBO
    En réponse à : Lutte contre la drogue, le terrorisme et l’incivisme : Des artistes burkinabè proposent une caravane

    Hummm, quand le chat dépose sa candidature pour être gardien des souris ça ressemble à ça. Dites nous simplement que vous avez arrété de prendre la dose. Bande de fumeur de .... Bref, tous les moyens sont bon pour espérer retrouver le salaire d’un député fut-il par accident de l’histoire. N’importe quoi !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés