Santé de la reproduction : Un projet pour renforcer le plaidoyer politique

mardi 19 septembre 2017 à 22h00min

Un projet « DEMSAN », (Démographie, santé sexuelle et de la reproduction) a été initié par l’Organisation Ouest africaine de la santé (OOAS) pour aider les Etats membres à mieux lutter pour la santé sexuelle et de la reproduction. Ledit projet a été présenté dans la soirée de ce mardi 19 septembre 2017, au Ministre burkinabè de la santé, Nicolas Méda.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé de la reproduction : Un projet pour renforcer le plaidoyer politique

En dépit des efforts fournis par les pays africains, la lutte pour la santé sexuelle et de la reproduction ne produit toujours pas les effets escomptés. Dans le but de soutenir ces efforts, l’OOAS a initié le programme sous régional « DEMSAN » (Démographie, santé sexuelle et de la reproduction). Le Ministre de la santé, Nicolas Méda a pu apprendre d’avantage sur le programme.

Renforcer la lutte

Le programme est prévu pour durer quatre ans. Il est financé à hauteur de 10 millions d’euro soit plus de 6 milliards de francs CFA par l’Agence France Développement (AFD). Il veut contribuer à renforcer le rôle et la mission de l’OOAS en matière de pilotage et de gestion des connaissances sur les questions démographiques et de santé sexuelle et reproductive, renforcer le plaidoyer politique en faveur des droits et de la santé sexuelle et reproductive, favoriser l’émergence de la société civile dans ces domaines et enfin renforcer les capacités des Etats dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies en faveur des droits humains et la santé sexuelle et reproductive.

Le Niger, le Mali et le Burkina Faso sont les pays couverts par le programme.

Trois axes d’intervention…

« DEMSAN » aura trois axes d’intervention. Il s’agit du cofinancement du Programme régional de santé de la reproduction (PRSR), du renforcement de la fonction d’observatoire de l’OOAS et du renforcement des capacités de l’Organisation ouest africaine de la santé.

Afin de remplir ses missions, l’OOAS a recruté du personnel et des experts qui vont apporter l’appui nécessaire dont ont besoin les Etats couverts par le projet dans leur lutte pour la santé sexuelle et de la reproduction. Pour le directeur général de l’OOAS, Xavier Crespin, ce sont les ministères chargé de la santé et des questions de démographie et les organisations de la société civile qui vont œuvrer ensemble pour la mise en œuvre du programme.

Ce programme ne pouvait pas mieux tomber, selon Nicolas Méda. Car selon lui, son département travaille à la gratuité de la planification familiale afin d’accélérer la transition démographique. La facture de cette gratuité se chiffre à 8 milliards de francs CFA par an et seulement 2 milliards sont mobilisés. « Le Projet DEMSAN de l’OOAS vient combler un temps soit peu le gap de 6 milliards que nous sommes en train de rechercher », s’est réjoui Dr Méda.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 septembre à 16:45, par Jennifer
    En réponse à : Santé de la reproduction : Un projet pour renforcer le plaidoyer politique

    L’AFD française... Mes frères, de la vigilance SVP !
    La surpopulation africaine est une pure vue de l’esprit en élaboration pour la France, du racisme pur.
    Et de toute façon, la transition démographique ne se décide pas avec des contraceptifs et des stérilisations forcées, mais avec du développement. Et pour que le Burkina comme d’ailleurs tous les pays noirs africains français se développent, il faut couper le lien avec la France, à commencer par le franc CFA. Le reste c’est purement de l’insulte.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés