Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • vendredi 22 septembre 2017 à 01h05min

Idrissa Nogo, Safiatou Lopez/Zongo et Philippe Ouédraogo, ont été cités à comparaitre devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI), ce jeudi 21 septembre 2017. Ils sont accusés de diffamation et d’injures, de complicité de diffamation et d’injures.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

C’est suite à la diffusion sur les réseaux sociaux courant le mois de juillet 2017, d’une conversation (téléphonique) entre Dame Lopez et le sieur Nogo, que des personnes se sentant lésées, ont porté l’affaire devant le Tribunal de Grande Instance (TGI). Michel Rabo, Coordonnateur du Réseau Dignité, Guiro Manssourou, membre du Mouvement plus rien ne sera comme avant (MPRESCA) et Ali Badra Ouédraogo, président du Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR), poursuivent Idrissa Nogo, coordonnateur du MPRESCA et Safiatou Lopez/Zongo de la Coalition Bori Bana pour faits de diffamations et d’injures. Philippe Ouédraogo, Secrétaire général du Bloc national des étudiants contre l’impunité (BNECI), est quant à lui poursuivi pour faits de complicité de diffamation et d’injures.

JPEG - 50.5 ko
Philippe Ouédraogo

Pour ce dernier, c’est un enregistrement « sauvage » publié sur les réseaux sociaux, et on l’accuse de l’avoir partagé à certaines personnes. « Il n’y a pas de preuves palpables pour dire que c’est moi qui ai partagé le premier l’enregistrement. Ils n’ont jamais interpelé quelqu’un dans ce cadre-là », a confié le SG du BNECI. Il se dit serein, car il n’a jamais entendu qu’on a arrêté quelqu’un parce qu’il a partagé une telle chose. Néanmoins, il nie en bloc avoir aidé dame Lopez à enregistrer le son.

Devant le juge, de nouvelles pièces ont été apportées au dossier par l’accusation. N’ayant pas connaissance de ces éléments, la défense a sollicité le renvoi pour mieux apprécier. Finalement le procès est renvoyé à une date ultérieure. Selon Ali Badra Ouédraogo du RPR, cette procédure judiciaire vise à laver leur honneur par rapport aux insanités déversées sur les réseaux sociaux. Dans ces enregistrement, le sieur Nogo confie à son interlocutrice Lopez que Badra lui aurait dit personnellement que Saran Sérémé serait dans une logique de la détruire. « Le sieur Nogo, c’est la deuxième fois que je le vois ici physiquement, ce matin. Cela veut dire que c’est un inconnu parfait pour moi, mais j’ai du respect pour les jeunes, voilà pourquoi je me garde souvent devant de telles bestialités de faire ressortir mes propres ressentiments », a lancé le président du parti de l’aigle.

Bientôt le grand déballage de Nogo

JPEG - 54.7 ko
Ali Badra Ouédraogo

L’accusé Nogo affirme être à l’aise dans ce procès, car dans la citation, les rôles sont déjà déterminés. On l’accuse de diffamation et d’injures, mais la citation à comparaitre précise selon lui que c’est, dame Lopez et Philippe Ouedraogo, dont il vient de faire la connaissance qui ont assuré l’enregistrement audio et la diffusion sur les réseaux sociaux. « Vous Voyez que les rôles sont clairs, les responsabilités aussi précises. Monsieur Nogo (il parle de lui-même) est suffisamment à l’aise ». Son souhait est que l‘on en finisse avec ce fait divers qui ne fait qu’empoissonner la vie de l’opinion publique et sa vie, ce qui l’empêche de travailler.

A la question de savoir s’il a tenu ces propos ou pas ? Appréciez la réponse : « c’est au tribunal qu’on va déballer tout cela. Ce n’est pas à la presse que je dirais ça. J’ai bien dit que celui qui l’a enregistré et diffusé, c’est cette personne qui est très bien placée pour dire, effectivement, c’est la voix de Nogo et à quelle fin cela a été enregistré. Votre question-là, on va faire des grands déballages le jour-J, puisque contrairement à ce que les gens pensent, rien ne prouve que Nogo aussi ne détient pas des passages, des écrits, des audios ».

JPEG - 60.2 ko
Les cavaliers sur leurs chevaux

Absente lors de la comparution devant le juge, c’est peu après le renvoi du dossier que dame Lopez a fait son entrée dans la cour du TGI, suivie d’un groupe de femmes et de claviers juchés sur leurs chevaux. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas pu franchir le portail car stoppés dans leur élan par les Gardes de sécurité pénitentiaire (GSP). Elle dit attendre la suite de ce procès. « Tout ce que je sais, c’est que c’est une cabale et je suis prêt à l’affronter aussi », a-t-elle indiqué. Pourquoi ce retard ? Réponse : « il faut dire qu’il y a eu beaucoup d’embouteillages c’est vrai… ». L’accusée pense que ce procès une fois de plus est un acharnement sur sa personne dans le but de la faire taire. « Sur la gouvernance et sur tout, vous aurez mon avis même en prison. Je sais qu’ils ont dit qu’il faut m’écarter, je sais qu’il y a des mains cachées », a-t-elle lancé à ses « détracteurs ».

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 07:51, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    - Nogo, pourquoi tu t’agites tant ? Es-tu allé mendier de l’aide chez Dame Lopez ou pas ? Alors pourquoi te plaindre parce qu’on t’a vilipendé ? D’ailleurs tu le mérites puisque c’est tout ce que tu sais faire : aller de politicien en politicien et calomnier les gens, faire du rapportage et profiter demander un peu d’argent. Mais Dame Lopez t’a coincé tans ton propre jeu d’opprtuniste.

    Continue de te vanter, de bavarder et de t’agiter parout. C’est tout ce que la justice souhaite d’ailleurs. Tu ne connais pas la justice d’abord ! Tu crois qu’elle a renvoyé le jugement pour quelle raison ? Pendant que tu t’agites et bavarde partout, elle met un policier ou un gendarme à tes trousses pour récolter des informations complémentaires. Si tu ne connais rien, c’est ce qu’on appelle MRT ou Manoeuvre de Raisonnement Tactique.

    Que Dame Lopez reste séreine car il n’y aura rien.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre à 12:13, par freddy le loup
      En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

      bonjour Kôrô
      je suis en partie d’accord avec toi. Pour ce qui concerne les sieurs Nogo et philippe , il n’y a rien à dire. ils sont victimes de leurs mauvaises habitudes de magouilleurs, mais pour ce qui concerne dame lopez, là je ne te suis pas du tout. J’ai l’impression que tu es acquis à sa cause hors quoi qu’on dise, elle n’est ni ange ni blanc comme neige dans cette histoire, à force de se retrouver chaque fois à la barre, à force d’avoir des propos et attitudes chaque fois qui font débat je ne crois pas qu’elle mérite autant d’égards car à force d’être dans la puanteur, même si c’est celle des autres on fini par sentir mauvais. elle n’est à ce que je sache ni la plus intelligente, ni la plus engagée, ni la plus forte de tous les activistes au Burkina, alors qu’elle arrete les scandales et agisse comme les autres dans l’interet du pays. salut !

      Répondre à ce message

      • Le 22 septembre à 14:13, par "LE VIEUX"
        En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

        FREDDY LE LOUP ; FRANCHEMENT TU EN VEUX GRATUITEMENT A LA BONNE DAME. ELLE S’EST PRESENTÉE A LA BARRE POUR 2 RASONS EN MA CONNAISSANCE :
        1/- POUR AVOIR DIT UNE VERITÉ CRUE A LA JUSTICE DU BURKINA ;
        2/- PARCE QU’UN MENDIANT LARMOYANT (NOGO) EST ALLÉ VENDRE SON ÂME A VIL PRIX.
        OU SE TROUVE LA "PUANTEURE" ICI ?
        JE PENSE QU’ELLE S’ETAIT TROMPÉE EN S’ALLIANT AUX RSS MAIS ELLE A VITE COMPRIS QUE SE N’ETAIT PAS SON MILIEU. BON COURAGE A SAFIATOU LOPEZ.

        Répondre à ce message

        • Le 22 septembre à 16:41, par RAWA
          En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

          Le problème avec elle est qu’apparemment, elle se trompe toujours. Elle a nié avoir été membre du CDP, du FEDAPBC, du MPP et aujourd’hui, elle est toujour dans des histoires vraiment puantes. Je pense que son problème est que lorsqu’elle est dans une structure, et qu’elle n’a pas le poste qu’elle vise, elle devient accariatre. Alors que visiblement, elle n’est pas une personne en qui on peut faire confiance. Tu met celle là à un poste et tu es sûr qu’elle se retournera contre toi pour tecréer des problèmes. Elle n’est tout simplement pas faite pour la politique car elle n’est pas intelligente.

          Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 08:48, par Bangrenoma
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    A force de parler trop et au hasard cette situation ne pouvait que lui arriver. On réfléchit avant d’agir ou parler mais vous faites le contraire. C’est très facile de se mettre en victime tout le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 08:57, par Ka
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Vous nous fatiguez avec vos palabres sans fondement pour un pays qui cherche des battants et battantes comme dame Lopez pour faire avancer sa démocratie. Que la justice des vainqueurs la laisse en paix, car elle s’est ressaisi depuis l’insurrection de 2014 comme tout le peuple Burkinabé comptable de la bourde de l’introverti Blaise Compaoré durant plus de 27 ans, pour se ranger dans une lutte avec des objectifs qui vont pour le peuple. Foutez la paix a cette dame, car sa dernière lutte que nous assistons en ce moment est très noble pour notre pays qui se cherche.

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre à 17:16, par sergy
      En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

      Ka,j’ai toujours respecté tes analyses pour leur pertinence,mais cette fois-ci est passé à côte de la plaque.Dame Lopez se battait pas pour
      la démocratie au Faso,mais pour la présidence de la chambre du commerce.
      Elle n’a fait que de l’opportunisme,malheureusement pour elle ,les commerçants ne voulaient pas d’une autre Alizèt gando à la tête de leur faîtière et c’est cet échec qui irrite la dame à tel enseigne qu’elle en veut à tout le monde.
      Dame Lopez est du même acabit que les Hervé Ouattara,Marcel Tankoano,Kaba Diakité....Je préfère encore le sinistre Zaida à ces gens qui se font passer pour des révolutionnaires alors que se sont de véritables égoïste qui voyaient en l’insurrection la courte échelle pour assouvir leurs ambitions .

      Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 09:33, par Moumouni
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Dans tous ças c’est hilippe Ouedraogo Qui me fait pitié. Sois garcons et assume ce que tu a publier sur ton mur facebook avec aisance et galliardement moqueur et avec une certaine fierte l’enregstrement et explicitement tu parlais d’exclusivité et promettait meme une suite dans les jours voire heures a venir. Aujourd’hui sa serais malhonnete de venir dire que tu ne sais pas d’ou viens cette enregistrement. Toi le bon petit de safi lopez l’homme du TIC lopez. Arrete là et assume comme un garcon et ne te cache pas derriere la jupe de dame lopez.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 09:46, par wonderman
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    mettez tous de l’eau dans votre vin,il faudra qu’on réfléchisse au développement de notre faso au lieu de se flècher inutilement

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 11:16, par freddy le loup
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    franchement, je suis deçu de l’irresponsabilité de ceux qui devaient etre la fierté du burkina actuel, je veux parler de la bande de Lopez, Nogo et autres. le burkina a amorcé sa marche en avant, il a besoin de tous ses fils pour faire avancer le train du renouveau et du progrès et vous vous ne trouvez rien de mieux que ces histoires stupides qui nous ralentissent. de toute les façons vous vous etes mis dans ce pétrin tous seuls. Dame Lopez je suis désolé mais tu t’es trop melé de ce qui ne te regarde pas et tu as trop vociferé que de raison, alors recolte ce que tu as semé. quant à toi Nogo, traitre et calomniateur, tu t’es laissé encore embarqué dans une guerre de chiffonniers, cette fois tu auras tes yeux pour pleurer. Nous sommes fatigués de vos enfantillages qui ne vous honore pas, pis qui vous rabaisse et vous ridiculise. faites attention, sinon ça risque d’etre le debut de la fin pour vous. plus forts et plus puissants que vous ont été rattrapés par leurs faits et leurs dires. Laissez nous avancer

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 12:38, par Miranda
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Il est vraiment triste et écœurant de continuer de constater les agissements de ces voyous (de safiatou-nogo-tankoana-hervé-samsa le ja, et consorts), qui polluent l’environnement et ternissent l’image des OSC de notre pays. Il est temps que le Gouvernement-MPP moribond et incapable, prenne enfin ses responsabilités. Y en a maaaarrrrrrre !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 14:02, par Louper
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    OSC brouette !! de FEDABC à la Transition, ensuite MPP et aujourd’hui on retourne la veste ! La bande de Safiatou, on a marre de vos agissements au gré de vos intérêts avec les hommes politiques. Vous trompez le peuple ! On vous voit ! Pour qui vous prenez vous ? Voici une dame qui a goutté a toutes les sauces ! Aujourd’hui, elle se fait voir comme une donatrice de moulins et autres machins !!!! hier entrepreneur, mais aujourd’hui chantiers fermés/résiliés et plus de marchés, donc la marmite boue de moins en moins ! Ngaw qui a dit éléphant maigrit pas !!
    Choisissez votre camp :
    - faire la politique, donc créer votre parti et le hoba hoba sera sur le terrain et pensez aux moyens financiers que cela nécessite ;
    - être OSC de développement (ONG) et vous aurez le loisir de distribuer des moulins et bien d’autres choses, mais sans insulter le Gouvernement et les hommes politiques car cela n’est pas votre mission ;
    - être activiste et passer le temps à dénoncer la mal gouvernance politique, sociale et économique sans voir la poutre dans votre oeil.
    Voilà allez y ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 17:08, par Tenga
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Le Burkina des insurgés c’est la cours des miracles vraiment des désœuvrés en quête de pitance près à toutes les bassesses pour atteindre leurs objectifs triste comme la vérité a fuit le Burkina allons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 17:55, par yaa siida
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    c’est très sévère et méchant de la part de celui ou celle qui a enregistré et publié car c’est rire la pauvreté d’autrui.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 19:42, par Insurescroquerie
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Insurrescroquerie = (escroquerie + roublardise + coups bas) X insurrection. Les matheux, à vos méninges pour démontrer cette relation qui traduit la situation actuelle du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 21:04, par Le vigilant du Sahel
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Quelle énorme perte de temps que de s’attarder sur des débats sans queue ni tête !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 21:48, par Ka
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    ‘’’’A’’’’ l’internaute Sergy : Merci de me lire : Etant un vieux routier du Web surtout habitué aux multiples pseudos de quelques internautes de Lefaso.net, j’imagine qui tu es. Qui que tu sois, merci de partager mes certains points de vue, même si par moment quelques aspects te choquent. Que sera la richesse du Forum de Lefaso.net, s’il n’y avait pas les contradictions et les différences des uns et des autres ? ‘’’’On dit que la goutte d’eau qui tombe sur le rocher le plus dur finit par le percer.’’’’ Telle est ma philosophie de dénonciation de l’extrémisme de quelques internautes ou les juges, avec des pensée uniques et qui n’admettent pas qu’on les oppose une autre manière de penser. Pour te dire qu’actuellement madame Lopez, comme tous celles ou ceux qui pendant 27 ans ont collaboré avec le régime Compaoré, qu’ils soient les RSS moins un au pouvoir, plus les 99% de tous nos fonctionnaires, y compris Ka qui a servi son pays pendant 39 ans en passant par ce régime, ‘’’’’madame lopez sorte du lot pour dire tout haut ce que d’autres pensent tout bas, et s’autoriser a autre chose que le passé. Je suis pour l’alternance politique avec la jeunesse, mais vouloir collaborer avec Zaida, en mettant de côté le jeune et courageux Hervé Ouattara et madame Lopez, tu te dévoile toi-même comme un ennemi de l’alternance politique voulu par le peuple souverain. Si tu suivais attentivement avec des analyses profondes la lutte légitime des OSC, les syndicats, pour rectifier les mauvais tirs de nos juges et de nos décideurs, parmi cette lutte farouche, ‘’’’celle de madame Lopez, sans doute pour toi c’est une erreur, mais à mon avis et ça ne regarde que moi, elle dit tout haut ce à quoi bon nombre de personnes s’attendaient. Pour te dire, que nous devons avoir le courage, et arrêter de jeter la pierre sur cette battante qui se rachète avec sincérité dans ses actions. Ceci étant, il nous faut être assez intelligents pour nous efforcer à vivre ensemble avec toutes ou tous, avec des bonnes luttes comme font les RSS moins un, pour se racheter auprès d’un peuple averti. Quand j’analyse des interventions de dénigrements en vers madame Lopez comme la tienne, je vous compare au dicton qui dit que ‘’’quand les sauvages veulent avoir du fruit, ils coupent l’arbre au pied et cueillent le fruit. Ce que je veux dire par là, que nous voulons faire avancer le Burkina que nous aimons tous après l’insurrection offerte dans le sang par nos martyrs le 31 Octobre 2014 : Mais par égoïsme pour nos martyrs, nous voulons rester dans la même continuité de 27 ans avec Zaida ? Sergy, Il faut que nous quittions ce face-à-face mortel et être à l’écoute de ceux ou celles comme madame Lopez qui cherchent à rectifier les imparfaits de nos décideurs, pour explorer d’autres voies profitables aux citoyens et non aux politiques enfermés dans leur égoïsme. Je conclu en te disant que le microbe Zaida est entrain de manipuler la jeunesse pour semer le désordre, et qui nous conduira à une anarchie totale pour bloquer l’alternance politique et économique voulu par le peuple souverain et sa jeunesse. La seule chose de sauver notre pays, est de permettre les interventions d’une opposition forte, suivies des actions des syndicats et les OSC comme fait madame Lopez, pour rectifier les mauvais tirs de nos décideurs a opprimer son peuple, comme ce fut le cas du régime Compaoré. Encore une fois, merci de me lire.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 02:50, par Cheikh
    En réponse à : Affaire Idrissa Nogo et Safiatou Lopez/Zongo : Le procès renvoyé à une date ultérieure, Nogo promet un grand déballage

    Les attitudes de cette dame Lopez ne me disent rien de bon qui vaille. Voilà quelqu’une qui passe tout le temps à se taper avec arrogance la poitrine et à faire grand tapage inutile autour de sa personne en toutes circonstances. Mais, dès qu’on lui donne l’occasion de s’exprimer en toutes choses et dans toutes les circonstances elle se met à accuser tout le monde partout et sans fondement. Il fût un temps où c’était le défunt Salif Diallo qu’elle chargeait de tous ses déboires, ensuite lors de son échec aux élections de la Chambre de commerce, qui n’a-t-elle pas indexé ? Le ministre du commerce, Kadhafi, et que sais-je encore ? Et voilà qu’aujourd’hui, elle commence à soupçonner des "mains cachées".Donc à l’écouter, c’est seulement contre elle seule, que le monde entier s’acharne pour sa faiblesse et son innocence quoi ? Ah quand-même, ne prenez pas les gens pour des idiots dans ce pays !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés