Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

LEFASO.NET | Yann Nikièma • jeudi 21 septembre 2017 à 00h08min

Des affrontements entre agriculteurs et éleveurs ont eu lieu dans la matinée du 20 septembre 2017 dans le village de Garkéré (commune de Thiou) dans la province du Yatenga. Tout est parti du dégât de champ d’arachides par le troupeau d’un éleveur la veille. Les agriculteurs ont effectué une mission punitive ce mercredi. On dénombre un mort et un blessé par balles du côté des éleveurs. Le blessé, dans un état critique, a été transféré au Centre hospitalier régional de Ouahigouya pour des soins. Les forces de défense et de sécurité se sont déployées sur les lieux pour contenir le conflit.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre  agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

C’est dans l’après-midi du mardi 19 septembre que les bœufs d’un éleveur sont entrés dans un champ d’arachides et ont causé des dégâts importants. Le propriétaire du champ réussit à appréhender le berger. Avec l’aide de trois autres agriculteurs, il le ligote et le conduit, avec ses animaux à son domicile. Les parents du petit berger proposent alors de libérer leur fils en attendant que le lendemain matin, ils se rendent à Konga (village des agriculteurs) pour discuter des modalités de règlement du préjudice. Mais, les agriculteurs opposent un refus catégorique, proposant de remettre le fautif aux forces d’auto-défense, Koglwéogo, de la localité. Sur place, ils bastonnent le petit berger devant ses parents. Et là, la réaction de la communauté des éleveurs ne se fit pas attendre et s’en suit une bagarre. Les agriculteurs furent renvoyés chez eux à coups de gourdins. Dans leur fuite, ils y abandonnent leurs engins et rentrent à pieds.

De retour à Konga (commune de Gomboro, province du Sourou), la riposte s’organise. Le mercredi, armés de machettes, fusils de chasse de calibre 12 et autres armes blanches, ils se rendent à Garkéré pour une mission punitive. Dans la matinée, on annonce un éventuel renfort d’autres villages voisins qui finalement renoncent à faire le déplacement de Garkéré. Les forces de défense et de sécurité, alertées, se déplacent sur les lieux. Mais, à leur arrivée, les affrontements avaient déjà eu lieu. Un jeune éleveur tué par balle, un autre d’une cinquantaine d’années accoure pour lui porter secours, mais reçoit lui aussi des balles au niveau de la tête. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 08:22, par Mogo
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Intolérance quand tu nous tiens. Voilà ce qui arrive quand on refuse de se tolérer. Avec ça on prie tous les jours. On va a la mosquée ou à l’église. Pour prier quel Dieu ? Combien de sacs d’arachide ce producteur allait récolter ? Ces sacs d’arachide peuvent ils rendre la vie a un homme ? Comme le dit l’adage, la pluie vous bat et vous vous battez. Les terroristes sont là (surtout que vous êtes au nord du pays), les bandits sont là, il ne pleut pas bien, etc. et vous trouvez le moyen de vous entretuer pour si peu. Paix à l’âme de cette innocente victime. Pour une fois et pour de bon, il faut que l’autorité de l’Etat soit exprimée avec la plus grande rigueur.

    Répondre à ce message

    • Le 21 septembre à 12:07, par pataamleukré
      En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

      Personnellement je ne tuerai personne pour mille milliards.
      Ces scènes sont observées souvent en saison hivernale dans au moins une des régions du Burkina.
      Jadis ce fût le cas dans le Centre Sud (Manga),le Sud Ouest (Gaoua ),le Centre Nord (Kaya) pour ce dont je me souviens.Elles opposent toujours les même acteurs (agriculteurs et éleveurs),ce qui amène a penser qu’il y a un problème sérieux qu’il faudra chercher à résoudre.
      Pour éviter ces situations dramatiques à l’avenir il faudra faire en sorte que leur fait déclencheur disparaisse à savoir les dégâts dans les champs.
      Car autant un éleveur accepterait mal qu’une de ces bêtes soit blessée ou tuée gratuitement ,autant un agriculteur digérerait mal que le fruit d’une année de labeur soit anéanti par la faute d’autrui.On pourrait penser que le fruit d’un champs est peut être rien ,mais en réalité c’est tout pour celui qui n’a que ça.

      Répondre à ce message

    • Le 21 septembre à 19:00, par Berè
      En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

      Malheureusement ça fait partie des dividendes macabres de l’insurrection.Repose en paix cher compatriote

      Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 09:33, par Sérieux
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Très grave ! Cette tendance à banaliser l’assassinat ! Comment pour si peu (champ d’arachide) des individus peuvent se donner le droit d’ôter la vie à d’autres personnes ? J’ai l’impression qu’il n’y a pas de loi régissant la détention et l’utilisation d’armes à feu d’armes dans ce pays.
    Gouvernement que voulez-vous enfin ? Que chacun cherche son arme pour son auto-défense ? Mais cette situation se développe à cause des antécédents, de l’impunité des nombreux cas antérieurs qui se sont produits et qui sont restés impunis comme si de rien n’était ! S’il n’y a plus un Etat, qu’on nous le dise clairement et chacun saura à quoi s’en tenir ! Merdes à la Fin !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 09:41, par Citoyen Lambda
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Sincèrement ,il y a trop de violence dans le pays. Le hic c’est que de plus en plus cette violence est entrain de grangener le vivre ensemble dans les villages . Il faut vraiment que les autorités fassent quelque chose de dissuasif pour arrêter l’auto justice ,sinon notre pays va inéluctablement vers une déchirure certaine .

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 10:49, par absent@yahoo.fr
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Le champ d’arachide ne peut même pas payer une ordonnance et on se coupe les têtes et les bras ! quel monde d’irréfléchis

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 11:26, par kélémassa
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Paix à l’âme du disparu. tout ceci résulte de l’intolérance et du non respect de la chose d’autrui.ces cas vont toujours se répéter si l’on ne reconnaitra pas la valeur et le sentiment qu un agriculteur a pour sa plante ou qu un éleveur a pour son animal. des éleveurs soignent en priorité leur vache au detriment de leur enfant ou de leur propre vie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:00, par Le digne
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Interpellation est faite au ministre de la securité afin de minimiser ces barbaries dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:20, par Faras1er
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Bonjour,
    personnellement je pense que le gouvernement devrait ouvrir l’œil et le bon face à ce problème pour éviter le pire. Pour un un dégât dans un champs d’arachide a-t-on le droit d’ôter une vie humaine ?est-il interdit de dialoguer au Faso ?voyez vous dans ce contexte d’insécurité il faut éviter qu’un conflit ethnique s’ajoute à nos problèmes.Pourquoi ce sont toujours des peulhs que l’on tue dans le silence total de nos autorités ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:37, par Pathe Diallo
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    On peut comprendre que la destruction d’un champ soit sanctioné par une pénalité pécuniaire ou la saisine des animaux concernés, mais on ne peut pas accepter de tuer aussi facilement pour un champ d’arachides. Comment l’Etat peut il expliquer que des citoyens detiennent des armes à feu ? On tue deux personnes aussi banalement que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:48, par Moussa
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Le vraie problème aujourd’hui au Burkina Faso c’est bien la justice. La population n’ont pas confiance à la justice, ils disent même envoyer une affaire en justice c’est peine perdue. Il faudra que l’Etat travail à donner une autre image à la justice et rassurer le peuple. Sinon comment comprendre que le simple villagesois estime que la gendarmerie ou le commissariat ne peuvent pas résoudre un problème et préfère le KOGLOWEOGO. C’est ça la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 13:16, par ngoonga
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Chers internautes le mal est plus profond. Il y a quelque part une démission de l’Etat. Il faut que nos dirigeants assument leurs responsabilités et appliquer les textes de lois sur la gouvernance des ressources naturelles de façon générale. Nous faisons un traitement partiel et superficiel des problèmes ; alors qu’il faut aller au fonds et mener des débats avec l’ensemble des acteurs et utilisateurs des ressources en vue de trouver des mécanismes appropriés de préservation de la paix sociale. Tenez vz bien ce sont les effets induits de ces comportements qui ont amené certaines personnes à se retrouver de l’autre côté et s’allier aux forces du mal qu’on appel aujourdhui térroriste et ou djihadiste.
    Menons des réflexions au niveau de chaque commune en vue d’asseoir les bases de vivre ensemble avec l’ensemble des acteurs à travers des chartes foncières locales (CFL) et des mécanismes de gestion des conflits fonciers. Le gouvernement doit mettre du Prix car il y a des OSC expérimentées en la matière pour ce t’accompagnement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 13:29, par Zine’fils
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Très loin de cautionner le pire surtout qu’il s’est produit l’irreparable mais juste pour attirer l’attention des uns et des autres et surtout les eleveurs qui confient leurs betails à leurs enfants ou d’autres employés sur la conduite à tenir avec les animaux surtout en cette periode de floraison des cultures où tout dégat causé est irreversible.les mêmes animaux sur lesquels nous comptons un jour subvenir aux besoins de la famille deviennent les mêmes qui sont vendus pour celebrer le doa ou autres celebrations fineraires que ces mêmes bêtes ont causé.en quoi cet elévage ns sert-il ?A nous agriculteurs : une tonne de céréale est loin d’être l’image d’une vie et une fois perdue elle ne peut être substituée.un peu de retenue , de sang froid devant les situations.Au autorités : souvent vous êtes responsables de ce qui arrive a la population avec votre manière de trancher les litiges qui opposent les deux ennemies inseparables(agriculteur et éleveur).Pour ne serait ce qu’un litre de lait un chef de tribunal prefère tordre mafieusement et corruptiblement le cou d’un malheureux agriculteur.et c’est ce qui amène les gens à se faire malheureusement justice eux même et c’est quand des evenements similaires se presentent qu’ils voyent la portée d’une justice équitable.Je sais de quoi je parle. puisque j’ai été victime.Il faut part ailleurs que les autorités lancent une opération de declaration de possesion d’arme sur le territoire nationale afin de debusquer ces delinquants et terroristes deguisés pour jeter ces enfoirés a la maco pr qu’ils moisissent labas.paix a l’ame du fauché et prompt retablissement au blessé !

    Répondre à ce message

    • Le 21 septembre à 16:14, par Faras1er
      En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

      Monsieur ZINE’FILS de quoi avez été victime s’il vous plait ?on a besoin de comprendre nous les internautes.En plus nos juges ne sont pas à un litre de lait près.Excusez moi mais je relève une certaine incohérence dans vos arguments.Depuis quand des éleveurs sont allés tués à coup de fusils des agriculteurs au Faso ?Aucun jour si je ne m’abuse, ce sont toujours les éleveurs que l’on chasse d’un village, que l’on tue à coup de machettes, de gourdins et de fusils. Pour de l’arachide, aller jusqu’à ôter une vie c’est tout simplement sadique !!! Comme vous l’avez si bien dit, il faut que l’État prenne ses responsabilités sinon, quand ces derniers vont se révoltes ce ne sera pas simple. Tous ensemble nous pouvons résoudre ce problème par la sensibilisation et surtout le dialogue. Vive le Burkina, vive la paix !

      Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 14:33, par BKG
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Il n’y a que la violence faite par l’état qui pourrait freiner l’ardeur des uns et des autres. En ville comme en campagne la mort est banalisé. Les insurgés d’un jour ont cru que le pouvoir de Blaise et le RSP opprimaient le peuple. Or brulant les bien des autres dans l’euphorie de l’insurrection on devait soi même sujet de violence à l’égard d’autrui. L’image qui m’a le plus scandalisé c’est lorsque j’ai vu l’actuel premier vice président de l’assemblée faisant un signe de victoire devant une assemblé en feu. Présentement nous sommes tous des morts en sursis car nous sommes dans un Burkina sans foi ni loi, où la violence orchestré par la population devient récurrente et même normal. Quand c’était le RSP l’on criait au scandale. Mieux vaut la violence fait par l’état que la violence fait par la population si toute fois il doit y avoir de la violence dans la cité. Est-ce que sous Blaise ou le RSP un civile pouvait se permettre pour une question d’erreur de transfert d’argent d’une valeur de 1000 f tuer à bout portant un civile à plus forte raison un militaire ? Mais Blaise devrait partir. Et il est parti. Maintenant il nous reviens de poser les base une république où nous pourrions vivre sereinement. La république ne doit rien à quiconque qui se dit qu’il a été dans la rue les 30 et 31 octobre, car nous sommes tous sorti ce jour là. Et que chacun se contente du fait que Blaise soit parti. Il faut que l’état s’approprie la violence pour que nous soyons plus en sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 18:57, par Internautes
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Bonjour Faras1er, loin de cautionner cette barbarie, lis très bien l’article. Surtout la phrase "Les agriculteurs ont été renvoyés chez eux à coup de gourdins". C’est donc après cela que les agriculteurs sont allés chercher du renfort. Comme tu cites nommément "peuls", je peux aussi te dire que dans plusieurs cas, les peuls "sabrent" d’abord avec leur sabre ou autres longs couteaux. Et c’est les représailles des agriculteurs qui font souvent le plus des dégâts parmi les peuls.

    Il y a un adage qui dit "Si tu donnes des conseils à un chien, donnes en aussi à l’os". Le chien et l’os se battent aussi souvent.

    Vivement que la justice agisse pour faire cesser ces types de barbaries.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 19:03, par rabi
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    Lorsqu’un état perd son autorité voilà ce qui arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 21:31, par Zine’fils
    En réponse à : Village de Garkéré (Yatenga) : Des Affrontements entre agriculteurs et éleveurs font un mort et un blessé grave

    M. "Fara 1er"pour une cuisse de cabris et kelke feuille offert au prefet de mon departement a l’epoque un peulh par ses boeufs a réussi a endomagé le champ de mon père et nos voisins sans se faire inquiéter. mon père et d’autres sont revenu la tête basse de la prefecture et ce même peulh a failli me buter avec un PA parceque j’ai interpellé son fils qui volait nos chèvres.sans rancune !paix a l’ame du defunt !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés