Assemblée nationale : Le Chef de file de l’opposition est allé féliciter le Président Sakandé

samedi 16 septembre 2017 à 00h43min

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina, Zéphirin Diabré, était à l’Assemblée nationale, le 15 septembre 2017. Il est allé féliciter le nouveau président, Alassane Bala Sakandé. Il n’a pas manqué de l’encourager et lui formuler des vœux de succès dans ses nouvelles fonctions. A l’issue de l’audience, il est revenu sur l’option de l’opposition de ne pas présenter de candidat lors de l’élection du successeur du défunt président, Salifou Diallo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée nationale : Le Chef de file de l’opposition est allé féliciter le Président Sakandé

Une semaine après son élection à la tête du parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé continue de recevoir les félicitations et encouragements. Ce 15 septembre, Zéphirin Diabré, le Chef de file de l’opposition politique était dans les locaux de l’Assemblée nationale. « Je suis venu présenter les félicitations les plus chaleureuses et les plus sincères au nouveau président de l’Assemblée nationale, le président Sakandé suite à son élection à la tête de l’institution. Il était tout à fait approprié que, dans les fonctions qui sont les miennes et au regard de la coopération qui existe entre le CFOP et l’Assemblée nationale et singulièrement son Président, que je vienne m’acquitter de ce que je considère comme un devoir républicain. Non seulement le féliciter, mais surtout l’encourager, formuler à son endroits des vœux de succès éclatants à la tête de notre Assemblée nationale », a confié Zéphirin Diabré à l’issue de l’audience qui aura duré un quart d’heure à peine.

Ce fut également l’occasion pour le Chef de file de l’opposition d’expliquer à la presse pourquoi l’opposition n’a pas présenté de candidat lors de vote du successeur de Salifou Diallo. « Nous avons estimé que les circonstances faisaient qu’il n’y avait pas d’opportunités à ouvrir un débat électoral à ce niveau. Il fallait laisser le parti au pouvoir continuer à assurer la charge. Ça montre déjà une certaine disposition d’esprit. Mais, au-delà donc de cet évènement, chacun d’entre nous continue à jouer son rôle dans le respect des lois et règlements de la république et avec l’esprit républicain qui a toujours caractérisé le comportement de l’opposition politique burkinabè et le comportement propre à moi », a dit Zéphirin Diabré.

Sous le magistère de Salifou Diallo, le consensus était le maître-mot dans la gouvernance. Et, avec Alassane Balla Sakandé, Zéphirin Diabré n’en attend pas moins. « Il y a une dynamique à trouver au sein de l’Assemblée en faisant en sorte qu’opposition et majorité sachent trouver la formule pour travailler dès lors que l’intérêt supérieur du pays est en jeu, et regarder dans la même direction dès lors qu’il s’agit pour l’Assemblée nationale de mettre en œuvre son action, ses activités, son programme. Nous sommes déjà convaincus que sous la direction du président Sakandé, c’est ce à quoi, on va assister », a-t-il soutenu.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés