An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilant »

samedi 16 septembre 2017 à 00h44min

Ceci est une déclaration de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) à l’occasion de l’AN 2 du Putsch manqué du 16 septembre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilant »

Vaillant Peuple du Burkina Faso,

Camarades militantes et militants de l’APMP,

Patriotes et démocrates !

Il y a de cela deux (02) ans (16 septembre 2015-16 septembre 2017) que notre cher pays, le Burkina Faso a été secoué par une série d’actes barbares commanditée, coordonnée et exécutée par des individus en mal d’un passé révolu, afin de rétablir un système décrié et vomi par le peuple tout entier.

En effet, au mépris des aspirations de notre peuple à vivre dans la paix et à bâtir une société libre, démocratique et prospère suite à l’insurrection populaire salutaire qui venait de redonner aux Burkinabé leur dignité et leur intégrité, ces individus ont décidé de ramer à contrecourant en voulant caporaliser notre peuple.

Chers compatriotes,

Nous commémorons une fois de plus cet anniversaire avec l’ensemble du peuple burkinabé, des démocrates et patriotes sous le signe de vibrants hommages ; hommage à toutes les filles et à tous les fils qui ont été arrachés à notre affection au cours de ces tristes événements.

Qu’ils reposent tous en paix !

Cette solennelle occasion de la commémoration de cette date fatidique du 16 septembre nous donne l’opportunité de faire un rappel des multiples tentatives de déstabilisation de notre peuple dans sa marche radieuse vers des lendemains meilleurs

Les défis demeurent nombreux, et les ennemis du peuple continuent de perpétrer leur macabre besogne, ensanglantant notre vaillant peuple. En témoignent, les différentes attaques meurtrières que notre pays a subies ces derniers temps :

-  Les différentes agressions dans les localités du Nord ;
-  Les incendies des services de l’Etat, les intimidations et enlèvements des agents de l’Etat dans le même nord ;
-  L’attentat terroriste du 13 août 2017 au café-restau Aziz Istanbul ;
-  Etc.

Notre peuple a toujours su faire face à son destin. Il sait trouver les ressources nécessaires pour sauvegarder sa liberté et sa dignité ainsi que sa soif de justice.

C’est pourquoi, nous partis membres de l’APMP,

-  réaffirmons notre soutien indéfectible à l’action du Président du Faso et du gouvernement dans leur quête permanente d’actions idoines en répondre aux aspirations de notre peuple ;

-  interpellons une fois de plus nos institutions judiciaires à plus de communication et à plus de transparence dans la gestion des différents dossiers, notamment ceux relatifs au putsch ;

-  encourageons le gouvernement à continuer à tout mettre en œuvre pour une assistance adéquate des blessés et des familles des victimes conformément aux engagements pris à leur égard ;

-  demandons à l’ensemble du peuple burkinabé à rester vigilants et mobilisé, et à œuvrer inlassablement pour lutter efficacement contre ces vaines tentatives de destabilisation de notre chère patrie ;

-  rassurons nos forces de défense et de sécurité (FDS) de notre soutien et de nos encouragements, et les invitons à plus de cohésion, d’unité et de solidarité pour des actions véritablement salvatrices ;

-  réitérons nos remerciements à la communauté internationale pour ses multiples soutiens et lui lançons un appel à renforcer la concertation et l’intégration des actions pour voir définitivement triompher la démocratie dans tous les pays.
Gloire éternelle à la lutte des peuples pour la liberté et la démocratie.
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !
Ouagadougou le 16 septembre 2017

Pour les partis de l’APMP,

Le coordonnateur

Mr le Ministre Clément Sawadogo

AFP - AJIR - ARD - Burkina YIRWA - CORP - CNR/MS - FFS - FP - MDA - MDD - MOPA - MPC - MP/FUTUR - MPP - MPR/B - NTD - ODT - PAREN - PBL - PDD - PDS/METBA - PDP/PS - PNDP - PPRN - RDS - RPR - UDB/R - UNDP - UNIC- UNIR/PS

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 septembre à 20:04, par djodaï
    En réponse à : An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilants »

    Quelle comedie de la part de cette alliance ! Il ya des moments ou se taire vaut mieux que parler. Vous au moins avez une trubine pour interpeler le gouvernement sur la soif de justice du peuple, l’avez-vous déjà fait une fois ? La justice militaire relève du Ministre de la Défence et celui-ci fait parti du Gouvernement de la Majorité Présidentiel, qu’ont-ils fait pour que la justice avance ? Le meilleur hommage aux victimes est la justice. On ne peut pas construire le pays avec autant de dossiers pendants en suspend.
    Ce que vous faite là, est comme du déjà vu : Le regime defunt tentait à chaque 15 octobre de trouver quelque chose pour étouffer la comémoration de la mort du Père de la Revolution BF. allons-y seulma.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 01:37, par BGR
      En réponse à : An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilants »

      J’avais déjà critiqué la forme de cette déclaration sur zoodomail.com, en ce qu’elle ne comportait pas de signataire et la structure initiatrice. Cette fois-ci c’est son opportunité qui n’est pas établie pour moi.Une question pour le Mr Clément P SAWADOGO qui aura valeur de déclaration pour les professionnels sortant des écoles:Quelle est la situation administrative de ces nombreux fonctionnaires qui ont fini leur formation depuis Juillet 2017 et qui n’ont pas été affectés à deux semaines de la rentrée scolaire ? Comparaison n’est pas raison mais convenez avec moi en toute humilité que la fonction publique n’était plus à ce stade de balbutiement où on nous rabat les oreilles avec ses phrases à dormir debout : le dossier est en traitement. Qu’il demande aux différents DRH de faire le point et il comprendra la peine de ces fonctionnaires qu’ils veulent aussi inscrire leurs enfants à l’école.

      Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 20:35, par William Ouedraogo
    En réponse à : An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilant »

    Dites à Roch et son MPP que nous, insurgés et résistants d’hier, sommes DEÇUS de leur gestion, incompétence, et arrogance. Si jamais un autre Diendéré devait revenir, qu’ils ne s’attendent pas à ce nous sortions encore nous faire massacrer. Nous défendrons notre Pays au péril de nos vies ; mais jamais notre sang ne coulera pour défendre un régime de corrompus !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 21:54, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilant »

    Il ya trop de discours il faut agir maintenant. Depuis 1982 nous entendons ce disque "il faut rester vigilant". Avez vous entendu un seul instant les dirigeants des USA dire que leur peuple doit rester vigilant ? Pourtant le 9 Septembre 2011 des terroristes ont tuer plus de 3000 Américains. Obama l’a bien dit, l’Afrique dont fait parti le Burkina n’a besoin que d’Institutions Fortes. Renforcez nos Institutions et vous verez que le Burkina s’élèvera. Depuis 30 ans aucun dossier sérieux entre les mains de la Justice n’a abouti (crimes de sang comme économiques) ; depuis 30 ans l’Ecole Burkinabe s’est écroulée et s’est laissée tuer à petit feu ; depuis 30 ans les partis politiques pillulent (vivement que les 30 formations politiques de l’APMP se consolident en un seul parti) ; depuis 30 ans notre Armée s’est sclérosée (En témoigne le coup d’Etat du Général) ; pendant 30 ans il n’ya pas de bonne routes pour aller à Solenzo (peu importe de quelle direction vous venez - Nord-Sud-Ouest-Est).

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 04:53, par Nabiiga
    En réponse à : An 2 du putsch de Septembre 2015 : Les partis de la majorité présidentielle invitent le peuple « à rester vigilant »

    Vive cette Alliance, Vive la totalité des malédictions du putsch, Vive le nouvel ordre burkinabè. De grâce, pour une fois, que cette Alliance joint l’acte à la parole (car nouvel ordre burkinabè bien évidemment), soit en jugeant ces apatriés dont ils parlent, soit les libérer. On ne peut pas se permettre à la fois, le luxe de condamner ces putschistes et continue à les détenir sans jugement car l’on craint apparemment de ce qui serait déballé lors de l’audience. Pour rappel, les putschistes ont été arrêtés et détenus non pas par la gaieté de cœur, mais bien pour que la lumière soit faite sur cet événement triste, situer les responsabilités, et punir ceux qui ont offensé les lois de notre pays. Bien heureusement, il s’est fait que votre Alliance n’est non seulement l’organe dirigeant de notre pays et donc, investi de tout pouvoir républicain pour faire avancer la quête de la vérité dans cette affaire, mais nous assistons à un mutisme béant de la part de cette même Alliance sur le sort de ceux accusé d’avoir mené le putsch. La séparation des pouvoirs y est certes, mais qu’on nous dise surtout pas que les ténors du pouvoir républicain sont impuissants devant les atermoiements incompréhensible de ceux chargé de juger les putschistes afin de nous aider à comprendre exactement ce qui s’est passé lors de ces événements malheureux qui ont secoué et ont endeuillé notre patrie.

    Ce manque de volonté express, constitue-t-il une stratégie de manipulation de la part de votre Alliance pour ne pas les juger car anciens ami fieffés du régime déchu de Blaise ou concrètement, on ne sait pas comment les juger, ces putschistes. D’ores et déjà, l’heure a sonné pour que votre Alliance tranche : Le peuple burkinabè ou les collaborateurs d’hier détenus. Ce sont vos amis fieffés d’hier donc il vous est impossible de les juger sans qu’ils vous exposent en passant, ou bien vous faites ce que lambda burkinabè attend de vous : Honnêteté dans cette affaire de jugements des putschistes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés