Sécurité alimentaire et promotion de la paix : L’USAID accorde 2,15 millions de dollars au CILSS

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • mercredi 13 septembre 2017 à 10h40min

2,15 millions de dollars américains. C’est la somme que l’USAID met à la disposition du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) pour renforcer la sécurité alimentaire, promouvoir la paix et assurer la formation et le perfectionnement des cadres dans toute l’Afrique de l’Ouest. La signature de convention est intervenue ce mardi 12 septembre dans les locaux du CILSS à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurité alimentaire et promotion de la paix : L’USAID accorde 2,15 millions de dollars au CILSS

C’est une signature symbolique d’une convention entrant dans le cadre de la célébration du 44e anniversaire du CILSS que le Directeur de la mission de l’USAID pour la région Afrique de l’Ouest, Alex Duprez et le secrétaire exécutif du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), Dr Djime Adoum, ont apposé sur les documents de leur alliance dans la salle de réunion du CILSS, cet après-midi du 12 septembre.

« Nous avons été ensemble ce matin pour célébrer cet anniversaire et en fait la subvention que nous venons de signer cet après-midi n’est qu’une tranche supplémentaire sur la convention actuelle que nous avons en appui au CILSS qui est une convention sur cinq ans. Aujourd’hui nous avons signé la dernière tranche de cette année pour appuyer le CILSS comme nous le faisons depuis 44ans », a confié Alex Duprez.

JPEG - 83.5 ko
Les deux partenaires signant les documents de convention

Le peuple américain à travers l’USAID met ainsi 2,15 millions de dollars à la disposition du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel pour permettre de mettre en œuvre les recommandations issues d’une précédente réunion ministérielle concernant la restructuration du CILSS ainsi que d’autres activités contenues dans son plan de travail 2016/2017. Les dirigeants du CILSS avaient, en effet, convenu de structurer l’organisation à tous les niveaux, notamment en ce qui concerne la réforme de son mandat, la structure organisationnelle (organigramme), les ressources humaines, la communication, les processus de suivi-évaluation et l’amélioration de la responsabilité financière.

JPEG - 90.9 ko
Le Directeur de la mission de l’USAID pour la région Afrique de l’Ouest, Alex Duprez

« Nous avons parlé pendant plusieurs heures cet après-midi sur le projet de réformes du CILSS et je peux dire que le secrétaire exécutif et son staff ont pris les choses en main. Il nous a présenté un programme qui est crédible, qui a encore besoin de temps et d’appui. Et une partie de la subvention va appuyer ces réformes que nous comptons voir aboutir avec le temps bien avant cinq ou six mois », a laissé entendre le directeur de la mission de l’USAID pour la région Afrique de l’Ouest.

A en croire les dirigeants du CILSS, la présente convention va également appuyer l’amélioration du système d’Alerte Précoce (SAP) du CILSS, particulièrement la consolidation du « Dispositif d’Evaluation de la Vulnérabilité à l’insécurité alimentaire » appelé « Cadre harmonisé », le renforcement des activités de résilience au Burkina Faso, le suivi des campagnes agricoles, l’appui au secrétaire national du CILSS (CONACILSS). A ceux-là s’ajoute le renforcement de la collecte des informations sur les flux commerciaux intra régionaux, y compris sur les tracasseries routières et les coûts des produits.

PNG - 306.2 ko
Le secrétaire exécutif du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), Dr Djime Adoum

Pour le secrétaire exécutif du CILSS, Dr Djime Adoum, cet appui vient à point nommé : « C’est un appui qui va nous permettre de mettre en œuvre certaines réformes. C’est aussi une bouffée d’oxygène parce que nous préparons le conseil des ministres et le sommet des chefs d’Etats d’ici le 19 et le 26 novembre 2017 à Niamey et cela permet au CILSS d’apprêter à la fois la documentation, de présenter un rapport qui sera lu et apprécié par nos instances et partant de là de toutes les activités entreprises dans le cadre des réformes institutionnelles auxquelles aspirent le CILSS et ses Etats membres, et ses partenaires techniques et financiers qui nous supportent beaucoup pour que nous soyons plus efficaces et plus efficients ».

JPEG - 105.1 ko
Photo de famille CILSS-USAID

Principale agence du gouvernement des Etats Unis œuvrant à éradiquer la pauvreté extrême dans le monde et à permettre aux sociétés résilientes et démocratiques de s’épanouir, l’USAID fournit une assistance économique et humanitaire dans plus de 100 pays à travers le monde. La mission de l’USAID pour l’Afrique de l’Ouest couvre 21 pays, conçoit et exécute des programmes avec les partenaires ouest-africains en vue de renforcer les systèmes de gestion non violente des conflits, soutenir la croissance économique et élargir les services de santé de qualité.

Crée en 1973, le CILSS a, quant à elle, pour mandat de s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés