Salles de spectacles et de cinéma : Les gestionnaires bientôt en réseau pour une meilleure vitalité

LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire) • mardi 12 septembre 2017 à 16h12min

La Direction de la Promotion des Industries Culturelles et Créatives (DPICC), entend mettre en place un réseau des gestionnaires de salles de spectacles et de cinéma. Ce réseau contribuera à la professionnalisation des acteurs de la diffusion par les échanges d’expériences, et permettra la mutualisation des efforts. La réflexion a été entamée ce mardi 12 Septembre 2017 à Ziniaré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Salles de spectacles et de cinéma : Les gestionnaires bientôt en réseau pour une meilleure vitalité

Le ministère de la culture, des arts et du tourisme dans sa vision d’instaurer une gouvernance participative du secteur culturel, implique les acteurs culturels en vue de parvenir à développer la culture et d’en faire un levier solide de développement.
Il arrive cependant que malgré les efforts fournis, le Burkina Faso peine toujours à construire un marché intérieur de diffusion fait d’une demande forte à laquelle répond une offre suffisante en quantité et qualité.

Afin de résorber les difficultés, les principaux acteurs de la diffusion des produits culturels sont mis en avant. Dès lors, la problématique de leur structuration se révèle alors comme un défi majeur quand on sait que les ressources humaines, matérielles et financières sont un réel problème.

Alors, l’enjeu de mutualiser les efforts et les divers moyens se révèle être important. C’est dans ce contexte que la Direction de la Promotion des Industries Culturelles et Créatives (DPICC ), entend mettre en place un réseau des gestionnaires de salles de spectacles et de cinéma.

L’objectif général de cette rencontre de concertations, en plus de permettre la mise en place d’un réseau des gestionnaires de salles de spectacles et de cinéma est d’identifier les mécanismes de mise en œuvre et de fonctionnement d’un réseau formel des gestionnaires de salles de spectacles et de cinéma. Aussi, de créer un cadre de concertation, de contrôle et d’appui permanent des acteurs de diffusion de produits, et de l’élaboration puis de la signature d’une convention de mise en réseaux.

Selon Traoré Ardiman, Directeur de la Promotion des Industries Culturelles et Créatives, "La mise en place de ce réseau est une stratégie pour nous de pouvoir donner plus de vitalité à un certain nombre de salles de spectacles et de cinéma à travers tout le pays. Si vous avez bien remarqué, c’est seulement quelques salles au niveau de Ouagadougou et peut - être de Bobo-Dioulasso qui arrivent à organiser régulièrement des spectacles. Si nous nous inscrivons dans une dynamique de pouvoir véritablement donner tout le sens qu’il faut aux différentes salles polyvalentes qui se construisent à l’orée des fêtes d’indépendance, il va falloir trouver une stratégie pour donner plus de vie à ces salles. »

Revenant sur les salles de cinéma qui ont fermé et tardent à rouvrir, Traoré soutient : " C’est notre vision, c’est notre objectif de pouvoir tirer de là - haut ces salles qui sont en train de mourir (...) Je pense qu’aujourd’hui , si on avait des salles qui avaient cette dynamique du ciné Nerwaya, cela aurait fait un grand bonheur au monde du cinéma", a-t-il ajouté.

"Nous sommes heureux. Tous les exploitants de salles de cinéma sont heureux que le ministère nous accompagne. Il est important aujourd’hui que le partenariat privé-public, montre vraiment ses avantages . Aujourd’hui, nous accompagner afin que nous puissions nous mettre en réseau (...) plus on est uni, plus on aura une bonne vision, et plus nos salles de cinéma pourront rouvrir. Aujourd’hui c’est bien d’avoir une salle de cinéma, mais c’est mieux d’avoir une salle polyvalente qui fait à la fois du cinéma, du spectacle, de l’art, etc.", a indiqué Rakis Rodrigue Kaboré, président des exploitants des salles de cinéma, et des distributeurs de cinéma.

Tambi Serge Pacôme Zongo ( Stagiaire )
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés