Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

vendredi 8 septembre 2017 à 00h41min

Des individus armés non encore identifiés, (quatre ou six selon certaines sources) seraient entrés à la mairie de Diguel (environ 50 km de Djibo, province du Soum) où des tirs ont été entendus dans l’après-midi de ce jeudi 07 septembre 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

Des populations sur place parlent d’enlèvement d’un agent de la mairie, en l’occurrence le comptable, du nom d’Ali Tamboura.

Les sources sécuritaires confirment les tirs entendus dans la localité ce jeudi, mais pas encore l’enlèvement d’un agent.

Diguel, rappelons-le, est à environ un kilomètre de la frontière avec le Mali.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 septembre à 17:17, par Saï
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Que Dieu Nous Aide Et Accompagne Nos Fds.Courage A Nos Braves Fds.

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre à 17:52, par Indjaba
      En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

      Nos FDS sont braves mais leur ministre est orgueilleux et n accepte pas qu’ il peine a trouver une stratégie pour minimiser le nombre des attaques dans le pays. La stratégie est différente des actions ponctuelles. Je crois que notre ministère de la sécurité doit faire appel a des civils tels que des planificateurs, des gestionnaires de projets , des qualiticiens, des sociologues, des anthropologues, des psychologues etc. qui les aideront a mieux décrire et comprendre les faits, a mieux planifier, a mieux agir pour stopper ce phénomène.

      Répondre à ce message

      • Le 8 septembre à 08:24, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

        - Injaba, pour une des fois en passant, je suis entièrement d’accord avec toi. Voilà un ministre qui privilégie les soi-disants ’’Frères en Christ’’ dans les nominations. Une bouffonnerie qui consiste à mettre en avant des incompétents et des négligeants parce qu’on est de la même religion ! Allez-y voir au ministère de la Défense la dernière nomination et renseignez-vous sur le passé de celui qui a été nommé ! Parce que vous fréquentez la même Église protestante, on vous nomme ! Franchement les protestants ne rendent pas service au pays en privilégiant les fameux ’’Frères en Christ’’ en lieu et place de la compétence, l’intégrité, le patriotisme et l’assiduité !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 10:38, par TANGA
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Kôrô Yamyélé, un kôrô ce n’est pas un coraba ! Tu as dit tout haut ce que beaucoup pensent bas et même moi par ce que je suis peureux.
          Merci Kôrô !
          A quoi ça sert de forcer prendre tout le pays si vous êtes de incapables ?
          Vous vous rappelez sans doute que le gouvernement de ZIDA était fait de la même façon, et il avait même été interpellé à cet effet.
          On occupe les devants et on ne nomme que les frères en christ ; c’est une façon de forcer les gens à devenir protestants.
          Donc tu deviens protestants ou tu subis malgré ton bagage intellectuel. QUELLE EST DONC LA DIFFERENCE AVEC LES DJIHADISTES ?
          L’un te force physiquement et l’autre te fait la pression morale et intellectuelle.
          Quand ça devient comme cela, on pourra dire : pourquoi ne pas fermer les yeux sur de mauvais prêches que l’on entend ?
          ALTE A LA PROTESTANTISATION FORCEE DU PAYS !
          Tous le monde sait que si les catholiques et les musulmans avaient eu à faire ça, il n’y allait même pas avoir de protestants dans ce pays. Arrêtez pendant qu’il est tant !
          On est forcé de penser que Simon bétonne pour accueillir ZIDA.

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 10:53, par Marie
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Olaaaa ! Ne battez pas de ce tam-tam la. Laissez les Protestants tranquilles. On est discret, bosseur. En quoi les Protestants ne font-ils pas du bien au pays ? Si vous avez quelque chose contre quelqu’un qui serait à tout hasard Protestant, et il semble que vous avez toujours quelque chose contre quelqu’un, adressez votre problème mais évitons ce type de généralisation explosive.

          Répondre à ce message

          • Le 8 septembre à 13:49, par Ka
            En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

            Marie, avec le respect que je te dois, Il n’y a aucune différences a ce qu’avance mon ami Kôrô Yamyélé, de ce qui se passe depuis la nuit des temps au Burkina avec ses gouvernants : De Maurice Yamyéogo a Roch Kaboré, tout gouvernance se découle avec celles ou ceux qui peuvent soutenir le premier représentante du peuple a s’éternisera au pouvoir : ‘’’’ Mon promo et ami Kôrô yamyélé, l’homme de terre ne se trompe pas en disant tout haut ce que tout le monde savait et disait tout bas’’’’. En effet, dans l’ombre de tous nos gouvernants depuis notre indépendance, chacun arrivait au pouvoir avec ses propres bagages à main pour mieux tenir bon : Maurice Yameogo avec ses cousins et frères qui n’aimaient pas du Tampirisme ni Bazarisme, Lamizana et son premier ministre I. Joseph Conombo avec des loyaux gardes corps, agents secrets et hommes à tout faire, Saye zerbo avec ses proches, tous parlementaires qui votent des lois pour les protégés, Jean-Baptiste Ouédraogo qui ne jurait que par sa foi et les dignitaires de l’église catholique, Thomas Sankara avec ses idées et ses deux fidèles gardes corps Etienne Zongo et Vincent Sigué, Blaise Compaoré avec des complices et famille qui font le tronc de sa longévité au pouvoir, Michel Kafando et Zida le super croyant entouré des fidèles de son église même ont goudronné les chemins pour aller prier, ou allé dans leurs fermes : Pourquoi pas Les RSS- un. Ce n’est pas une question de ne pas aimer les protestants que Kôrô a dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas, mais la réalité et de ce que nous avons vécu et voit encore

            Répondre à ce message

            • Le 9 septembre à 06:57, par Marie
              En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

              Aieee, Mr. Ka, je vous observe toujours du versant opposé de l’opinion. Vue de mon pic, vos positions me paraissent toujours "aliennnes". Il y a chez vous comme une sortie d’emprisonnement de la mémoire dans le passe. Votre perception du présent ou de l’avenir me paraît toujours handicapée par la massive mémoire du passé. Zut, nous sommes à l’ère de l’hologramme et bien d’autres. Et non celui des CDR bien révolue. Le destin de l’Homme c’est une marche en avant. Certes, la mémoire du passé peut insouffler un dynamisne à la marche. Cependant lorsqu’elle est trop pesante devient un boulet au pied. Pendant mes études en France, j’ai fait la connaissance d’un vieille homme, congolais d’origine. Quel que soit le sujet d’une conversation, il fallait qu’il rappelle l’époque où il fut directeur de cabinet du Président Sassou Nguesso. Même si on évoquait la meteo ou le temps des cerises, il fallait qu’il raconte son passé de directeur de cabinet et les avantages qui allaient avec. Le pauvre ne se rendait même pas compte que 20 ans étaient passés, qu’il se mourrait dans la vieillesse et le dénuement, incapable d’offrir un logement decent a sa famille, tenu de frapper aux portes de nos dortoirs universitaires aux heures des repas pour partager nos indigestes rations et pire, nous emprunter de l’argent que nous n’avions pas. Mais toujours bien mis dans des vestes éliminées de cette epoque glorieuse. Je considérais avec compassion et tristesse cet homme dont l’absence de conscience du crépuscule d’un jour le rendait inapte à se projeter dans l’aurore prochain.

              Répondre à ce message

              • Le 9 septembre à 15:55, par Ka
                En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

                Marie, je vois qui tu es ! Mais vouloir comparer le vieux Ka a un refugier politique Congolais qui fait la manche dans un dortoir d’étudiant, tu es hors sujet, et surtout l’idéale que je suis depuis ma vie étudiant a nos jours. Malgré que j’ai servi mon pays plus de 40 ans en passant par tous les pouvoir militaire à l’ère Compaoré avec dignité et fierté, mon disque n’est pas raillé, même si j’ai un maigre salaire de retraité d’un cadre africain selon les moyens de son pays, je vie mieux que toi en France. Car un retraité Burkinabé qui reste assied et s’apitoie sur son sort dans un pays comme le nôtre, ou nos parents n’ont pas eu de retraite mais vivent tant bien que mal, c’est sa volonté de souffrir, car nos villages avec ses cultures de champs qui est un métier universel, reste un complément pour un retraité : Et Kôrô yamyélé et moi, plus tant d’autres retraités de notre génération l’ont compris. Même vivant en ville, on essaye pendant la saison des pluies d’avoir à la fin un grenier de secours. Alors Marie, tu perds ton temps à me raconter le disque raillé d’un ancien ministre Congolais qui souffre en France, c’est son choix. Quand on veut défendre les protestants, ce n’est pas de cette façon qu’il faut rentrer dans la critique fondée de mon ami Kôrô Yamyélé qui rejoigne la réalité que nous vivons au Burkina avec des clans, et non des vrais croyants. Aller à la messe tous les dimanches ne vous prépare pas (malheureusement) à lutter contre ceux qui disent ce qu’ils pensent. Bien au contraire, ça vous prépare à savoir pardonner, et remettre à zéro le compteur de vos péchés. Ceux qui fréquentent assidûment les églises ne le font que pour se donner une bonne conscience et se faire pardonner des mensonges qu’ils cachent en voulant s’attaquer celui qui dit tout haut, ce que les autres disent tout bas. Marie, Ka est sur place au Burkina, et connait la réalité du quotidien. M’observez et attaqué mes critiques fondées sur des argumentations solides et des vécus qui sont de la vérité, tu perds ton temps. C’est mieux d’observer, et apprendre pour mieux se défendre a ailleurs. Sans rancune.

                Répondre à ce message

                • Le 9 septembre à 19:19, par Marie
                  En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

                  FYI : je ne vis pas en France. Et déclarer que vous vivez mieux que moi avec vos ressources de retraité, sans me connaître, est une affirmation bien tendancieuse et gaillarde. Je ne m’hasarderais pas sur ce sentier si j’étais vous, par crainte du ridicule. Pour être crédible dans la vie, la sagesse conseille d’éviter des affirmations sans substance. Vous dites me connaître ? Faux. Vous pensez que je vis en France ? Faux ! Vous croyez que je suis étudiante ? Faux ! Vous affirmez que vous vivez mieux que moi ? Si par mieux vivre vous entendez un bonheur dont les racines sont dans le psycho-sentimental et spirituel, je ne saurais vous disputer l’assertion, tant la notion est à la fois subjective et relative. Mais si par mieux vivre vous entendez une suffisance matérielle, avec seulement votre pension "de cadre supérieur à la retraite" sans d’autres revenus supplémentaires, cela je vous le dispute avec éclat de rire. Juste for info sans vouloir paraitre fanfaronne, j’ai un salaire annuel (hors bonus) qui fait plus de 5 fois celui d’un President americain en exercice tel Mr. Trump. Ceci, j’espere, vous donne plus ou mois une idee. Sinon, vous avez google pour vous renseigner. Vous n’avez absolument aucune idée de qui je suis. Si seulement vous saviez, vous n’auriez pas dérive le debat sur le terrain bassement matériel. L’attaque est frontale et tres personnelle quand vous avancez que vous vivez mieux que moi. C’est dommage de descendre dans de telles fanges

                  Je n’ai pas dit que vous êtes un mendiant. Je n’ai pas attaque vos moyens matériels. J’ai seulement porte le débat sur nos oppositions. J’ai ecrit avoir releve que nous sommes toujours sur des versants opposes et que de ma position j’ai toujours trouve vos idees plutot "aliennes". Puis de developper en evoquant entre autre la lourdeur de la memoire du passe chez vous. Et d’illustrer cela avec humour en evoquant cette connaissance congolaise (qui for your info, n’est pas un refugie politique. Encore une foi n’affirmez rien sans certitude). J’ai naivement cru que vous comprendrez l’humour de l’illustration. Je ne m’attendais pas a une attaque personnelle sur le champ du bien etre materiel. Ma foi, si seulement vous saviez oh combien vous vous etes fourvoye.

                  Non Mr. Ka, ne vous comparez pas a ce contributeur "Koro Yamele". Vous ne lui ressemblez pas. Vous n’avez pas sa stature. Comme tant d’autres sur cette plateforme, j’aime le lire ; il y a toujours de la substance, du dynamisme, de l’information, des idees, de l’instruction dans ses positions. C’est un homme de conviction. On peut ne pas etre d’accord avec lui, cependant on ne peut s’empecher de lui reconnaitre une force de l’argumentation. Ce qui n’est pas le cas de certains qui a longueur de postes nous assomment de platitudes vides, d’evocation d’un passe revolu et d’attaques personnelles.

                  Répondre à ce message

                  • Le 10 septembre à 13:21, par Ka
                    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

                    Marie, la critique doit être fondée sur des argumentations solides avec le sujet traité, et non des dénigrements, les injures et des railleries, comme tu sortes hors des sujets, et tentes de dévier les réalités pour te montrer, quand tes idées ne sont pas écoutées ou critiquées. Relises tes interventions comme quoi tu ne vis pas dans le pays ? Je ne me compare a personnes, mais dit nos idéaux communs, que nous relatons depuis plus de 10 ans sur les réseaux sociaux d’information de notre pays : ‘’’’Pour dire te que Ka reste Ka, et son ami et promo Kôrô Yamyélé reste Kôrô Yamyélé.’’’ Tu n’es pas la première venu sur la toile à vouloir nous mettre les bâtons dans les roues. Relises mes autos critiques au sujet dont je te réponds, il n’y a aucun dénigrement, que de te dire ce qui est du réel quand on évoque la religion. Me comparé à un paumé Congolais qui te fait la manche en auto critique, devienne un dénigrement gratuit qui mérite mon auto critique fondée. Comme je t’ai dit, continu de m’observer. J’ai appris très jeune de mon idole de conduite, qui était Karl Mars un idéaliste moral par ce que sa vie durant, il a lutté pour une cause juste qui est La défense des opprimés, et pour lesquels il a revendiqué une société juste sans exploitation de l’homme par homme, a l’exemple des Trump et autres. Et si tu relises mes interventions dans les historiques des réseaux sociaux d’information depuis plus de dix ans, tu verras que je suis resté sur la même ligne. Oui, tu n’es pas la seule, ou tu es la seule avec des multiples pseudos d’observateur a guetté la vérité de Ka qui ne tue pas, mais réveille les consciences du passé, du présent, pour construire l’avenir. A cause de cette vérité comme beaucoup des internautes de bonne foi relatent a Lefaso.net, nous devenons des ennemis juré des partisanes et partisans éhontés, et qui sont pour l’injustice et contre l’alternance politique de notre pays. Merci, et continu de me lire.

                    Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 11:58, par Wend bark burkina
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          kORO YAMYELE
          Pardon, donc tous les chrétien catholique à la présidence et au ministère de la défense sont des gars de PRMCK quoi ?
          SD le PAN était musulman, donc tous les députés sont placés par lui quoi ?
          Pardon nous on veut la paix KORO. Loin de nous les divisions.
          Salut

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 12:12, par warzat
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Leur foi s’arrête à la porte de l’église. Alors qu’ils devraient la vivre au quotidien, en tout lieu et en tout temps. Leur comportement devrait inciter les gens à embrasser leur religion. C’est tout à fait le contraire. Si fait que beaucoup d’entre eux sont des opportunistes, des cancres qui se réfugient derrière la religion et non le Christ pour justifier leur échec social. S’il est vrai que c’est ce qui se passe dans ce ministère de souveraineté, important pour notre sécurité c’est dangereux. Il se raconte aussi que le premier ministre de la transition a opté pour le même type de favoritisme et que la même approche avait guidé les choix de Koudou en terre d’Eburnie.

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 13:04, par La cigale
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Ce qui creve les yeux au Burkina Faso , c’est le regionalisme visceral des mossis : la phagocytose du pouvoir d’etat qui se manifeste par les nomminations "mouta -mouta ",le developpement unilateral du plateau et du nord ,l’usurpation des pouvoirs regionaux et municipaux dans les provinces du pays ,la proliferation des beres rouges pour la transformation de l’etat burkinabe en un royaume .
          Koro Yamyele ,c’est ce qu’il faut denoncer . Les protestants n’y sont pour rien .

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 13:19, par SOME
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Non il me semble que beaucoup font un mauvais proces a koro yamyele : est-il vrai ou faux que dans notre burkina d’aujourd’hui on fait tout et n’importe et que ce sont les accointances sectaires religieuses qui justifient beaucoup de decisions ? Quand on voit comment ces religions sont en train de pourrir la vie au burkina (et pas seulement au burkina, mais partout en afrique....) : quand on voit des gens n certain niveau qui ne peuvent pas tenir une phrase sans ajouter "seigneur", "jésus", dieu" etc, c’est le signe de la deperdition. Il nous faut nous ressaisir. Ce ne sont pas les réseaux (qu’il soient religieux, associatifs, ou quoi encore je ne sais) qui font du bien au pays, car ils se transforment en mafia de magouilleurs pour l’interet de leur groupe et non celui de la nation. On a beau faire des séminaires et colloques pour renforcer les capacités de ceci cela, tant que ces pratiques existeront, on n’arrivera a rien. C’est ainsi qu’est la mafia en Italie avant de se propager partout dans le monde. Le nepotisme, l’affairisme, le tribalisme, etc a BAS A BAS Et A BAS !
          les hommes qu’il faut aux places qu’il faut
          SOME

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 14:51, par IDRISSA
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          TU REFLECHIS COMME UN NAÏF. ES CE K LE GOUVERNEMENT MALIEN EST PROTESTANT ? MAI TJR DÈ ATAQUES AU MALI. CONFES TES PÉCHÉS

          Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 18:56, par Wendpanga
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Avec des pensées pareilles j’ai peur de la suite. Je me disais que vous etiez sage mais je me suis trompé. Peut etre que vous etes seulement intelligent ! De toute facon je crois que la sagesse vous aura conduit a s’attaquer a l’homme et non a une religion ou confession religieuse. Le BURKINA N’EST PAS PLUS QUE LES PAYS OU NOUS VOYONS LES AFFRONTEMENTS RELIGIEUX. Les mots sont des flammer. Sachons les utiliser. Critiquons les individus et non les ethnies, les provenances, leur appartenance religieuse (ou meme politique si possible). Mesurons ce que nous disons car nous savons que tous n’auront pas la meme analyse quand ils nous liront. Nous avons un seul pays. Ne permetons a certains de justifier leurs crimes. Sans rancune je viens a la porte de la verité apporter ma contribution.

          Répondre à ce message

      • Le 8 septembre à 12:21, par NEBIEL-LEO
        En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

        Conjuguons nos efforts pour vaincre ce mal inquiétant. Mais, il semble que le monde aura toujours mal :
        -  Si les magistrats et autres juges sont corrompus et s’éloignent de la vérité ;
        -  Si les ingénieurs et autres techniciens valident des travaux, car corrompus ;
        -  Si les SOCIOLOGUES et AUTRES ANALYSTES DES POLITIQUES sont ignorés, à cause de la gourmandise de certaines puissances. Les SOCIOLOGUES des pays en développement peinent à convaincre leurs collègues occidentaux de leur contribution à leurs pays respectifs à la création des inégalités et au bafouement des droits des peuples de nos pays.
        L’Homme reste l’homme : EN face de ses intérêts, les compétences de niveau CEPE, licence, master, PHD s’effritent.
        Faisons la sociologie pour ajuster nos comportements et résoudre nos problèmes internes. Aujourd’hui, on se contente d’ajouter la pratique de la sociologie de mendicité pour aider nos gouvernants dont les discours reposent sur « ON DEMANDE L’AIDE DES PARTENAIRES FINANCIERS POUR……. »
        Nos approches sociologiques ne peuvent point convaincre les "capitalistes sauvages" à renoncer à leurs intérêts. L’invasion de l’Amérique et le matraquage des indiens nous enseignent cela. Mais comme eux, aux peuples de se battre toujours. IL N’Y A PAS DE REPIT.
        COMME des militaires, QUE NOUS SOCIOLOGUES trouvent les "armes" à stratégie sociologique pour renverser la TENDANCE. Sans être pessimiste, la fin n’est pas pour demain, parce que les gouvernants sont allergiques aux approches qui peuvent faire tousser les messieurs AU LONG NEZ et à LEURS INTERETS.
        THOMAS SANKARA avait été accompagné dans sa politique par des éminents hommes ANTHROPOLOGUES/SOCIOLOGUES comme entre autres les SOME VALERE, BASILE GUISSOU, JOSEPHINE OUEDRAOGO, etc. Tout n’a pas été bien, mais ca n’a pas été mauvais aussi pour des voltaïques autrefois dans une somnolence permanente.

        Répondre à ce message

    • Le 7 septembre à 18:27, par Cp1 mpp
      En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

      OUI LE MINISTRE DE DE LA SÉCURITÉ DIT QUE C’EST UN RÈGLEMENT DE COMPTES , FAUDRA INQUIÉTER LES AMIS .
      JE VOUS SI LE PRÉSIDENT NE CHANGE PAS CE MINISTRE D’ICI QUELQUES SEMAINES VA LE REGRETTE AMÈREMENT.
      DÉJÀ QU’ON PARLE DE 2020, JE PENSE LE PEUPLE N PAS COMME DES MOUTONS POUR SUIVRE ENCORE .

      NOTRE PAYS EST GÉRÉ COMME UNE COUR FAMILLE , JE VOUS DEMANDE DE LIRE L’INTERVIEW DE L’EX CANDIDAT PRÉSIDENTIEL TITIN DE RETOUR DE TUNIS . POUR COMPRENDRE COMMENT NOTRE CHER BURKINA EST GÉRÉ. VIVE LE MPP.

      Répondre à ce message

      • Le 7 septembre à 23:56, par Abob
        En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

        Notre peuple est tellement mouton qu’il pourrait suivre très bêtement encore en 2020 si Roch et le MPP distribuent des bols de riz et quelques billets de banque. Des billets de banque qu’on a volé à ce même peuple et qu’on utilise pour acheter ce même peuple. C’est toujours le même scénario depuis 30 ans voire plus mais nous continuons comme des amnésiques à nous laisser acheter et à vil prix.
        Un peuple mûr politiquement sait faire la part des choses : renvoyer ceux qui ne le gouvernent pas bien et maintenir ceux qui travaillent bien pour le pays. On me répondra qu’il y a 80% d’analphabètes qui ne comprennent rien et qui se laissent facilement acheter. C’est une grossière injure au peuple qu’on essaie de maintenir affamé pour pouvoir l’acheter ensuite. C’est aux gens de montrer qu’ils ne sont pas dupes.
        De qui se moque-t-on ? Le fait d’être intelligent, réfléchi et lucide n’a strictement rien à voir avec le fait d’être allé à l’école du blanc avec des bac+. C’est nous les burkinabè qui avons voulu que notre pays soit géré comme une cour familiale et qui regardons faire. La prochaine fois, il nous reviendra ou de continuer à languir dans cette fameuse cour familiale façon MPP après avoir mangé leur bol de riz ou de renvoyer cette cour familiale sans ménagement lors des prochaines élections si nous jugeons leur bilan en deçà de ce qui était attendu. Analphabète ou bac+, le peuple décidera et on verra bien s’il a mûri ou pas !

        Répondre à ce message

      • Le 8 septembre à 09:15, par bod
        En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

        si j’avais les moyens de le faire, je me battrais pour que tu deviennes Ministre de la Sécurité. c’est bon de s’asseoir dans son salon et rêver les yeux ouverts ! Dieu seul sait ce que fait Simon pour que tu puisses bénéficier de cette liberté et vaquer tranquillement à tes occupations. Arrêtons de le ridiculiser. et unissons nos efforts pour sortir de cette situation !
        par ailleurs, l’aide apportée à Tintin comme à bien d’autres par Roch est à saluer. chacun de nous le fait dans son milieu de vie et ca n’a rien d’extraordinaire comme vous le faites croire !

        Répondre à ce message

        • Le 8 septembre à 16:57, par Abob
          En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

          Tout citoyen de ce pays peut être appelé à assumer des fonctions ministérielles. Là ne se situe pas le problème. Je ne sais si je mérite ou pas votre invective mais qu’à cela ne tienne. Dans mon post, je ne fais même pas cas de Simon en particulier. Il est plutôt question de tout un système de gouvernance dans sa globalité et dans sa durée. Je persiste et je signe. En 2020, si le peuple burkinabè décide de reconduire ceux qui ré-sollicitent son suffrage, il faut que ce soit en connaissance de cause et non pas pour quelques bols de riz. Si au contraire, le peuple décide de les renvoyer, il faut que ce soit aussi en connaissance de cause et non pas pour des bols de riz. Et j’insiste : les burkinabè devraient sortir de cette posture de peuple "mouton" très sensible aux flatteries et enclin à voter du côté où il y a le plus de bols de riz et le plus d’offrandes en tous genres ! On n’a pas besoin d’être allé à l’école pour comprendre cette nécessité-là dans notre vie politique actuelle au faso. En attendant, je demande à ceux qui nous gouvernent aujourd’hui, de ne pas le faire comme dans une cour familiale. J’ai le droit non ?

          Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 17:59, par Indjaba
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Même son. Ils sont non identifies, non neutralisés, ils ont pris la direction du Mali etc. On ne peut pas toujours venir du Mali nous attaquer régulièrement dans la même zone depuis 2 ans sans qu’ on ne remette en cause nos stratégies sécuritaires. Il faut revoir les acteurs et/ou les méthodes securitaires. il y a quelque chose qui cloche.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 19:45, par A.
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Tant que les populations du Nord ne vont pas installer leurs koglweogo, ces bandits vont continuer à opérer sans crainte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 20:04, par Lhomme
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Dites moi, Est-ce le Burkina est-il devenu un jouet pour ces canards !!
    Est-ce qu’il y a des militaires qui se promène tranquillement en ville pendant que ces salaud s’amuse avec nous ? Je ne suis pas dupe, je sais que ce n’est pas un pb simple (probable complicité des citoyens, difficultés logistique et de financement, mais quelle raison peut-elle justifier cet immobilisme ?), mais nous sommes en guerre, donc pourquoi laisser les militaires trainer en ville alors que des civils sont transformés en jouets de ces malfrats ?
    C’est ne rien comprendre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 21:37, par Dieu sauve le BF
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Il n’ y a rien de surprenant. Il n’ y a ni poste de police, ni brigade de gendarmerie ni détachement militaire dans la commune de DIGUEL. Les terroristes connaissent cela. Que voulez-vous ? Leur stratégie est de faire certainement partir toute administration dans les communes frontalières du Mali. Et s’il n’y a pas de détachements militaires dans ces communes, ils ont le champ libre.Il faut aussi trouver un moyen d’impliquer les populations. Et aucun moyen ne fonctionnera si les FDS ne vivent pas avec les populations pour qu’ensemble elles fassent face à ces monstres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 22:56, par DI
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Notr Burkina san colonel,san capitain san commandant,san ministr,san camp,san millitair, ns allon vivr cma san eux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 06:58, par A Yaana
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Je ne peux plus pleurer. Comment des individus armés peuvent attaquer une mairie prendre le soin d’y mettre le feu avant de disparaître sans trace ? Les FDS ont été informé par la population ou bien c’est par négligence de leur part ?
    Que la population collabore davantage !
    Que nos FDS soient prompts à toute attaque !
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 07:33, par Omso
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    TANT K LES DECIDEURS DE NOTRE TRES CHERE PATRIE, NE RECONNAITRONT PAS LA DEFAILLANCE DE NOTRE SYSTEME DE RENSEIGNEMENTS ET SECURITAIRE, CES MAUDITS DE TERRORISTES N’EN FINIRONT DE NOUS ATTAQUER.
    L’ACTUEL RESPONSABLE DE LA SECURITE DE NOTRE TRES CHER PAYS NE MAITRISE PAS LA SITUATION ACTUELLE ET S’EXPRIME COMME IL LE VEUT. IMAGINER UN INSTANT, COMMENT METTRE UNE PERSONNE SANS STRATEGIE MILITAIRE EN + KI N’A JAMAIS ETE POLICIER, NI GENDARME, NI MILITAIRE, NI MEME GESTIONNAIRE D’UNE SOCIETE DE GARDIENNAGE ENCORE MOINS SANS AUCUNE EXPERIENCE, A LA TETE D’UN MINISTERE COMME CELUI DE LA SECURITE ET A UN MOMENT OU LA SITUATION EST TRES CRITIQUE ?
    EN 2011 L’ANCIEN REGIME A LICENCIE DES CENTAINES DE POLICIERS ET MILITAIRES, KI AUJOURD’HUI, APRES AVOIR RECONNU LEUR TORD, SONT ENTRAIN DE NEGOCIER LEUR REINTEGRATION AU MOMENT OU NOUS AVONS PLEINEMENT BESOIN D’EUX.MALHEUREUSEMENT POUR ORGUEIL, LA PERSONNE LA MIEUX PLACEE, REFUSE DE LES RENCONTRER NI DE LES ENTENDRE.
    K LES AUTORITES PRENNE LEUR RESPONSABILITE CAR LA POPULATION EN A MARRE D’ENTERRER LES VICTIMES DE CES MAUDITS DE TERRORISTES. A BON ENTENDEUR, SALUT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 07:57, par Ditanyè
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Des généraux et colonels ambassadeurs ; des directeurs de cabinet d’un ministère de l’intérieur : agent de police municipal ; un ministre imbus de sa personne et donc N° 2 du pouvoir... Alors attendons toujours des mesures ;

    Mais dans tout cela c’est nous qui sommes responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 08:01, par Adama
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Les récentes incursions et attaques terroristes au Burkina ont une particularité qui diffère des cas sanglants antérieurs. En effet, le cas de Djibasso qui a connu une mort d’homme, s’est terminé par des vols de motos par les assaillants. Dans la région du sahel, les 2 récents cas vers Djibo en septembre 2017, ressemblent à des règlements de comptes ciblés avec prises d’otage. Visiblement, le groupe terroriste d’apatride burkinabè Ansaro islam de Malam Dicko est confronté à des dissensions internes. C’est ce qui pourrait expliquer les règlements de comptes à l’encontre de personnes susceptibles de détenir et de dévoiler des informations compromettantes sur le réseau et son circuit de financement. On constate que l’un des réseaux internationaux de financement du terrorisme est confronté à des dénonciations et lâchages diplomatiques. De même, au plan national, la disparition de certains clans politico-financiers qui avaient des possibilités d’instrumentalisation de groupes terroristes, contribue à affaiblir le pouvoir d‘action des terroristes. C’est ainsi que les actions terroristes récentes sur le territoire burkinabè ressemblent à des attaques de cambriolage et de règlements de comptes. En dérobant des engins et biens matériels, les terroristes pourraient les revendre pour se faire un peu d’argent compte tenu du tarissement de leur rivière financière. C’est un bon signe que les Forces de Défense et de Sécurité(FDS) sont sur la bonne voie d’éradication du terrorisme. Courage à elles et aux responsables de la sécurité dont, le ministre de la sécurité Simon Compaoré, le vieux briscard (soldat expérimenté) et les différents commandement des FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 08:04, par andré
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    En principe cette partie du Burkina Faso est une zone de guerre ; c’est curieux que la mairie ou la commune n’étaient pas bien défendues ????? Très très bizarre !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 08:26, par oeil de lynx
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Où sont nos braves FDS ? Il faut que le cycle des attaques s’ arrête. Le harcèlement ne s’ arrêtera que si l’ennemi voit de l’adversité en face. Chaque chef-lieu de commune devrait avoir son unité de protection active. Les ripostes doivent être instantanées. L’intégrité de notre territoire national est en jeu. Vivement une riposte.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 09:15, par Dieu Sauve
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    le constat que nous faisons au Burkina est que nous avons un sérieux problème à nous départir souvent des paroles politiciennes surtout là ou on doit vraiment nous mettre au sérieux pour résoudre le problème. les attaques terroristes ne sont pas une affaire de parti politique mais de tout Burkinabè.il faut donc qu’une cellule soit mise en place pour une étude profonde du cas du nord, impliquant les personnes ressources de la localité comme le prescrit la police de proximité, cela permettra d’identifier les problèmes sécuritaires que vivent la population locale. Le problème pourrait même être résolu sans forcement l’usage des armes.ceux qui posent ces actes ont une idéologie qui pourrait être en déphasage avec nos réalités, nous sommes un peu convaincu que les auteurs sont de la zone, certainement c’est pas une lutte facile mais la victoire est possible. Que le tout puissant sauve le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 09:42, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Je ne comprends toujours pas pourquoi nos autorités n’informent pas nos populations de l’Etat de guerre dans lequel nous sommes depuis les 1ères attaques terroristes. S’il vous plaît faites une large diffusion sur nos ondes (radio nationale, radio fm locales, crieurs publiques dans chaque petit village du Burkina) pour informer que nous sommes en guerre et que pour gagner la guerre nous devons être prêts à tout moment, informer nos FDS et Délégués de village de toutes situation pas catholique. Même s’il le faut nous devrons faire sillonner nos crieurs publics les jours de marché. Il faut que ces terroristes sentent que chaque Burkinabe qu’ils rencontrent ou dépassent sur leurs motos est un éventuel soldat. Il faut que la peur change de camp. La situation a assez durée.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 10:46, par Esprit de Dieu
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Je pense que,ya lieux qu’ont se pose des questions concernant les différents attaques au Faso :
    Qui sont ses personnes qui nous attaque ?
    Qui les soutien ?
    Qu’elle stratégie le gouvernement a mit en place pour y faire face ?
    Dieu toujours au contrôle.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 11:24, par Vu quelque part
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Voilà le témoignage d’un ami médecin qui est a Djibo fait en inbox "Bsr koro kindo par rapport à ton poste sur la disposition de l’hélicoptère à djibo la c’est du propre.
    Mais tu sais tout ça a été proposé par les fds ici a djibo mais rien.
    Quand l’attaque se déroulait j’étais assis avec un responsable de la sécurité qui recevait les appels pour d’abord annoncé l’arrivé dz quatre hommes sur moto et armés et je t’assure on était à suivre les événements ensemble comme a la radio. Sans que rien ne soit entrepris comme riposte.
    Tiens toi que des individus a filifi ont rassemblé la population il ya de cela pas plus de une semaine pour les parler de 21h à 01h du matin et la population a appelé en vain aucune intervention. La population elle même était obligée de former ded barricade pour bloquer ou ralentir leur passage de retour dans l’espoir de voir venir la sécurité mais rien.
    Sais tu que les gens la prennent pirogue pour rentrer dans notre territoire ? Et même les fils du conseillé enlevé ont été ramené en pirogue.
    Je te dis c’est nul au niveau du sommet de la sécurité surtout quand il s’agit du sahel."

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 20:21, par N’GUIE
      En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

      L’installation officielle de Koglweogo dans toutes nos contrées et villages est une solution à ce que nous vivons aujourd’hui. La défense de notre pays sera partout présente, quite à demander des renforts. Les djihadistes ne font pas leurs incursions dans notre territoire tete baissée à l’aveuglette. Ils ont des gens qui vivent déjà avec nous. Toutes les informations sont données par des gens qui sont là avec nous et connaissent tous de nos faits et gestes. Avec nos FDS on ne peut pas gagner ; C’est une guerre asymétrique car nos FDS sont facilement répérables par leurs tenues militaires tandis que les adversaires djihadistes se confondent aux civils. Les Koglwéogo, quelque soit ta cachette, te dénicheront acteurs comme baliseurs. Quand on me dit que les Koglwéogo sont des hors-la-loi il faudrait savoir que ce sont ces bandits d’abord qui sont hors-la-loi. Pour réussir dans notre situation nous devons travailler en hors-la-loi comme l’énnemi. Si nous l’attrapons nous devons l’écraser comme on écrase une fourmi. Sinon comment respecter quelqu’un qui vient avec pour mission de vous oter la vie ? Qui est fou ?

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 11:55, par la droiture de l’homme
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Bonjour à tous ! je suis très content que les terroristes, ou du moins, les delinquants aient libérés le comptable. ce sont des bandits ni plus ni moins. dire que ceux sont des terroristes, cela n’aide en rien non seulement les populations ni les FDS. il faut eviter de traumatiser par des mots, par la sémantique, il faut eviter de fortifier la delinquance dans le sahel à travers nos comportements.

    Cette delinquance dans le sahel n’est pas aussi aveugle, qu’on veut nous faire croire. ces delinquants ont des familles soit au mali soit au burkina. il faut touver leur point faible soit leur source de finacement, soit leur mode opératoire etc...

    Si simon Compaoré n’apporte rien de concret comme ministre de la sécurité, il faudra qu’il quitte son poste. Le poste de ministre ne doit pas être une recompense electorale mais un poste stratégie pour la sécurité du pays. il faut pas juste changer les chefs de region militaire mais il faut donner aussi les postes ministériels à des personnes compétentes. Qu’est-ce que le président il attend ? il ne suffit pas de chercher le pouvoir ou un poste pour juste paraitre. il faut trouver des solutions pour son peuples ou demissionner.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 12:30, par le meme
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    dites moi , qu’est ce qui vous étonne ?
    depuis 2 ans vous avez déjà entendu qu’on a déniché un camp des malfrats qui nous attaquent ?
    pourquoi toute cette littérature ?
    le schéma est classique :
    on frappe la capitale.à la frontière, on rentre on frappe, on ressort on se repose on vient frapper encore et encore.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 12:38, par Ka
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Rares sont mes critiques fondées sur les barbaries au nord de notre Pays, sauf qu’a féliciter nos forces de l’ordre. Aujourd’hui avec les trois dernières attaques sans des revendications des responsables des punaises appelés des terroristes, nous devons s’abstenir, et dire que le mal vient de nos propres frères, nos enfants du nord, qui profitent des actions de ces punaises dans le monde, pour piller, tuer, se venger de l’injustice et la corruption, et êtres la honte de leur génération. Alors peuple souverain, changeons nos fusils d’épaule. Quoi qu’on dise, nous sommes tous comptables, ’’’qu’il soit ministre de l’intérieur, responsables de force de l’ordre, chef coutumiers, chefs religieux.’’’ Au Nord du Burkina, je ne vois qu’une seule solution, essayé a tout prix, dans l’humilité d’avoir les acquis et la confiance du peuple cette région, et j’en suis convaincu que le Burkina aura dans l’avenir une certaine assurance de paix. Se groupé en personnalités importantes ‘’’’super ministres, gouverneurs, même président’’’ et se pointé un jour devant le peuple du Nord avec des théories, et l’heure qui suive retourner dans les bureaux climatisés à Ouaga ou Bobo, n’est pas la solution. ‘’’’La solution viendra d’un exemple vivant dans notre pays, avec un seul homme qui a su par charité et intelligence, avoir la confiance et les acquis des habitants d’un chef-lieu, et après tout une région, et ensuite tout le peuple d’un pays dans ses mains et dans son cœur.’’’’ Pour combattre le mal, il faut commencer par sa racine. Le mal au Nord est le manque de confiance entre les jeunes et sa population, et nous devons tous aidé le peuple du Nord à donner ses acquis et sa confiance à sa patrie. Pour cela, les visites de courtoisie de nos autorités ne suffisent pas. Mais l’exemple vivant dont j’ai cité qui pourra mettre en confiance le peuple du Nord et sa jeunesse, afin de donner par la suite tous leurs acquis à la nation, cet exemple vient de Pô avec un jeune capitaine : ‘’’’’’’La révolution démocratique et populaire, porté par le capitaine Thomas Sankara et ses camarades, aurait-elle eu lieu le 4 Avril 1983 sans la contribution de la ville de Pô et le tout de Nahouri ? Non et non. Si les acteurs de la révolution a commencé par le capitaine Thomas Sankara, ont eu le courage et la détermination nécessaire pour y arrivé, c’est par ce qu’ils étaient assurés du soutien sans faille des populations de tout le Nahouri. Pourquoi cette assurance de toute une région, il a fallu qu’un jeune sous-lieutenant nommé Thomas Sankara débarque avec 30 hommes en 1976 dans la petite ville Pô et crée un centre d’entraînement de commandos du nom CNEC. En un lape temps le charisme et l’intelligence du jeune capitaine permette à toute l’équipe d’intégrer à la population, et toute la population de toute génération, vieux, jeunes, adhérent a cette lune de miel avec une personnalité hors pair qui était le capitaine Thomas Sankara, qui travaillait surtout avec la jeunesse : C’est ainsi qu’il a acquis la confiance de la population, dont les habitants de Nahouri, jeunes et vieux, parents et enfants, travaillaient mains dans la main avec l’intégré.’’’’’’ Conclusion : Au Nord du Burkina, il nous faut un vrai lieder a la trempe de Thomas Sankara pour rassembler tous ses habitants, jeunes et vieux, musulmans, animistes, chrétiens, et les mettre en confiance, en les disant qu’ils sont tous un peuple du pays des hommes intègres, et non dans un monde où il faut seulement apprendre a gagné sans raison : ‘’’’Car les armes et les guerres sont les ennemies de la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 13:19, par SIDZABDA
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    koro yamyélé, il faut l’alternance maintenant dans les interventions. Tu es vieux faut laisser la place aux jeunes oubien c’est ton boulot ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 13:44, par Renseignement
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Les Forces de Défense et de Sécurité(FDS) ont su s’adapter à cette guerre asymétrique pour des ripostes vigoureuses contre certaines de ces bandes armées à travers l’opération tripartite Panga (Burkina, Mali, forces françaises Barkhane).Les responsables burkinabè en charge de la sécurité, notamment le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré a bien noué des accords de coopération avec des pays voisins dans l’optique d’une mutualisation des forces de renseignement et de combat contre le terrorisme. Il est à souligner que c’est grâce aux renseignements stratégiques des FDS burkinabè, que Barkhane a pu surprendre des terroristes dans leurs refuges dans la zone frontalière entre le Burkina et le Mali. Les services de sécurité (police, gendarmerie), ont également bénéficié de formation appropriée sur la lutte anti-terroriste, avec l’appui de partenaires au développement et cela a abouti à la création d’une unité spécialisée pour sécuriser Ouagadougou et environnants, avec des possibilités d’interventions dans d’autres localités du territoire en cas de besoin. Par conséquent, il est temps que ceux qui vilipendent les services de sécurité en prétendant que le système de renseignement burkinabè n’est pas efficient, reviennent à de meilleurs sentiments. Les services de renseignement burkinabè sont très efficaces et travaillent avec discrétion. De même, que les gens sachent que les mesures sécuritaires couvrent l’ensemble du territoire national et ne se limitent pas à Ouagadougou et l’avenue Kwamé N’Krumah comme l’insinuent certaines mauvaises langues.

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 20:29, par Ka
      En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

      Toutes ces théories et pratiques des renseignements que tu veux nous fait comprendre sont connus du peuple par les sorties du ministre, et aussi au sommet du G5 Sahel et qui fonctionnent. Mais le problème du Nord de notre pays avec ces attaques a la sauvette des délinquants désœuvrés et inconscients dépassent nos renseignements surtout ne rentre pas dans le cadre du terrorisme que nous connaissons : Par ce que ces attaques ne sont pas calculées, ni préméditées, mais faites par nos propres enfants qui se lèvent le matin, et ne sachant quoi faire, décident sans improvisations de ce que nous vivons. Pour combattre ce mal, qu’ils soient des supers enseignants comme toi, ou l’armée du monde avec ses stratégie de technologie avancé, ne peuvent rien contre ce fléau qui est nos propres enfants qui déraillent. Il est impératif, que l’état Burkinabé prenne conscience, et commencer par prendre le mal par la racine, en prenant la jeunesse du Nord en charge par tous les moyens, et les données une confiance et des acquis pour leur avenir. Merci pour les éclaircissements et aussi le déballage de notre système de renseignement et celui venu d’ailleurs.

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 16:10, par QUESTION
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    A QUOI SERT L ARMEE SI LA REGION DE DJIBO EST REGULIEREMENT ATTAQUEE.
    PROPOSITION:QUE 2OO MILITAIRES SOIENT ENVOYES DANS CHAQUE DEPARTEMENT DE DJIBO POUR SECURISER LES LIEUX PUBLICS ET SE FONDRE DANS LA POPULATION SANS CASERNEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 08:10, par Lucide
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    DR LY sur le grand déballage a Bukina Infos à dit des choses sur la sécurité au Sahel.
    Je pense qu’ il prendre le temps de l écouter "sagement". Surtout ceux qui sont en charge de notre sécurité devraient faire profil bas et prendre le temps d’analyser ses propos

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 09:38, par Sidzabda
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Mettez vous au sérieux pour sécuriser nôtre pays.Nous on s’en fout de la religion de quelqu’un.On veut des bosseurs.Toutes les religions sont venus de l’étranger.Nos ancêtres ont adoré des fétiches pour garantir nos progénitures.Alors priez comme vous pouvez pour sécuriser et bâtir notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:24, par Zine’fils
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Il faut que le president du faso ouvre l’oeil et le bon et qu’il prêtel’oreille attentive pr ecouter le gemissement de la population du nord.Qu’un soulèvement se fasse pr obliger rock à placer quelqu’un à volonté plus devoué prêt à vêtir l’armure pr marcher contre ces delinquants recalcitrés.ce poste de ministe ne doit pas être acquis sous une complaissance il faut impérativement une personne qui soit bien determinee, une personne qui sait enticiper le mal.si rien n’est fait en toute urgence cette zone à defaut d’obtenir un soutient securitaire risque de devenir un bastion des djihadistes et ils pourront tranquillement se deporter tous au nord et constituer avec une partie du mali un etat qu’il proclameront enfin independant dans les années qui suivent.QU’Une chose soit faite presto illico.les recrutements massives de police militaires,gendarmes et autres ns servent à quoi si une partie du pays est voie de finir dans les mains des delinquants ?même s’il faut deployer tout le potentiel de l’armée du pays un temps pr quadriller la zone la zone

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:43, par Ka
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    ’’’A’’’ l’intervenante Marie : Merci de m’observer et continu de me lire : Le présent se construise avec le passé, voilà pourquoi je m’efforce de mettre le passé en veille. Je ne serai pas ce Congolais, car j’ai fait aussi mes études en France : Aujourd’hui, je suis un retraité épanouie dans mon pays le Burkina, auprès de ma moitié bien aimé, entouré de nos enfants, petits-enfants, dans un humble demeure et confortable construit par centime en centime durant près de 20 ans. Ici nous parlons de religions et non les misères des réfugiés politique ou économique qui galèrent en France au lieu de rentrer chez eux. ‘’’Croyant et pratiquant protestant, je te confirme ici que ces affaires de religion ne devraient même pas exister. La foi ou la Croyance est une affaire strictement personnelle, et chacun devrait s’accommoder de ses propres relations avec Dieu, ou la conception qu’il a de son Dieu ou de ses dieux, sans se laisser influencer par d’autres personnes, éventuellement manipulatrices. Alors arrêtons de parler de religion qu’il soit protestant, musulman, catholique, l’essentiel est d’avoir la foi à celui qu’on croit, qui le seul Dieu maître de la vie et mort, et qui est au-dessus de tout.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 23:12, par Abobolais
    En réponse à : Nord du Burkina : Attaque de la mairie de Diguel ce jeudi 7 septembre 2017

    Pourquoi continuer d’envoyer nos soldats dans des contingents militaires au darfour pendant que nous Sommes victimes d’attaques terroristes ?LA France même qui est une puissance a rappelé un grand nombre de ses soldats envue de mieux sécuriser son térritoire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés