Des flics donnent leur sang pour sauver des vies !

mardi 5 septembre 2017 à 22h00min

L’Association SOS don de sang organise du 5 au 8 septembre 2017 à Ouagadougou, en collaboration avec la direction générale de la Police nationale, une opération de collecte de sang. Le top de départ a été donné ce mardi 5 septembre 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Des flics donnent leur sang pour sauver des vies !

Au Burkina Faso, les hôpitaux sont souvent confrontés au manque de sang pour transfuser les malades ou les victimes d’accidents. Afin de leur constituer des stocks de produits sanguins, l’Association SOS don de sang organise en partenariat avec la direction générale de la Police nationale (DGPN) une collecte du liquide précieux. Les locaux de la DGPN ont servi de cadre à cette importante activité, dans la matinée du 5 septembre 2017. Pendant que certains remplissent des fiches de contribution, d’autres sont couchés sur des lits en train de donner leur sang. Cette opération permettra de sauver de nombreuses vies, à en croire le premier responsable de la police nationale, Jean Bosco Kiénou.

JPEG - 52.8 ko
le président national de l’association

« Il y a beaucoup de gens qui sont dans le besoin dans les infirmeries et hôpitaux. Il se doit qu’on soit guidé par ce que j’allais appeler un esprit d’assistance de personnes en danger pour que de façon volontaire, les gens se présentent pour cette activité », a-t-il déclaré. La DGPN n’est pas à son coup d’essai. « A chaque fois que nous avons la possibilité, nous organisons des activités du genre (…) », a fait savoir le DGPN. L’opération n’est pas limitée exclusivement aux policiers. Elle est ouverte à tous ceux qui ont l’information et qui désirent donner leur sang pour sauver des vies. Toutefois, révèle un agent de santé, pour donner son sang, il faut être âgé de18 à 65 ans et peser au moins 50 kg.

Les principales entités de la Police sollicitées

« Ce matin nous avons deux équipes de collecte. Il y a la direction générale qui consacre le lancement de nos activités au sein de la police nationale et l’Unité d’intervention polyvalente de la police nationale (UIPPN) », explique le président national de l’Association SOS don de sang Jean Bosco Zoundi. En termes de prévisions pour la première journée, les organisateurs ambitionnent recueillir 70 poches de sang à la DGPN et 50 du côté de l’UIPPN. Outre ces deux entités, le Groupement des compagnies républicaines de sécurité (GCRS), le Commissariat central de Ouagadougou, et la Brigade anti criminalité sont également concernés par cette activité. « Dès demain, nous serons au GCRS ; le 7 septembre au Commissariat central de Ouagadougou. Et enfin,au niveau de la Brigade anti criminalité le dernier jour », a résumé M. Zoundi.

Un besoin journalier de 300 poches de sang à Ouagadougou

« Pour la seule ville de Ouagadougou, nous avons besoin par jour de 300 poches de sang. Pourtant, ceux qui viennent donner leur sang ne dépassent pas 50 personnes », déplore Jean Bosco Zoundi. C’est fort de cela, que l’association SOS don de sang a jugé nécessaire de multiplier les collectes dans les services comme dans les églises, marchés et yaars afin de pallier ce manque au sein des hôpitaux.

Couché sur le lit en train d’effectuer le don de sang, le Commissaire divisionnaire Emanoël Kaboré a fait un témoignage. « Rien que la semaine dernière, j’ai eu besoin de ce même sang parce que mon oncle est venu du village et n’avait pas du tout du sang dans son corps. Il a alors pris deux poches, ça l’a vraiment sauvé. Il devrait faire l’intervention et après ces deux poches on a pu faire l’intervention sans problème », a-t-il relaté. Au regard de ce qui précède, il a lancé un appel solennel à la population, à donner un peu de son sang pour sauver des vies. « Si tu as eu besoin du sang, tu sauras vraiment quelle importance donner à ce geste qui n’est pas grand-chose mais qui peut sauver beaucoup de vies », a-t-il conclu.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés