Tabaski à Dédougou : L’on a prié pour le repos des âmes des victimes des balles assassines des hommes armés

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • lundi 4 septembre 2017 à 23h26min

Les fidèles musulmans de Dédougou ont prié pour la paix, la sécurité et le développement de la province du Mouhoun en particulier du Burkina, lors de la grande prière de la fête de lAïd-El Kébir (Tabaski) le vendredi 1er septembre de 2017 à la place de la grande mosquée de Dédougou. Ils ont imploré la miséricorde divine pour un Burkina de paix et pour un développement harmonieux. Les corps constitués de la région de la Boucle du Mouhoun avec à leur tête Maxime Bouda, gouverneur par intérim, ont adressé un cordial souhait de bonne fête de l’Aïd-ElKébir, qui commémore l’obéissance d’Abraham à la volonté de Dieu. Ce fut une occasion pour les corps constitués de la Boucle du Mouhoun, une fois de plus, de témoigner leur considération, leur solidarité et leur fraternité aux frères et sœurs de la religion musulmane pour que la paix soit avec eux, partant pour tout le Burkina Faso.
Au cours de cette prière, les fidèles musulmans ont prié pour le repos des âmes des victimes des balles assassines des hommes armés et pour les malades.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tabaski à Dédougou : L’on a prié pour le repos des âmes des victimes des balles assassines des hommes armés

La place de la grande mosquée de Dédougou a refusé du monde le vendredi 1er septembre 2017, jour de la Tabaski. A 9h46, la place de la grande mosquée était déjà pleine de fidèles musulmans et l’on pouvait remarquer la présence des corps constitués de la région, des autorités politiques, catholiques, protestantes venus prier et rendre grâce à Dieu à l’occasion de la fête de Tabaski ou l’Aïd – El- KEBIR, qui commémore l’obéissance d’Abraham à la volonté de Dieu.

L’iman de la grande mosquée Famata TRAORE de Dédougou, après la prière, a fait des bénédictions aux fidèles musulmans avant de procéder selon la tradition à l’immolation du bélier. Après la bénédiction finale à l’issue de la prière, les autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières ont rejoint l’iman pour les traditionnelles salutations de bonne fête de l’Aïd-El –Kébir. Ils sont convaincus qu’en dépit de nos différences et de nos convictions religieuses, ce qui nous rapproche restera plus fort que ce qui pourrait nous diviser. « Œuvrons comme un seul homme, main dans la main, pour renforcer la fraternité, la cohésion sociale, la justice et la paix dans notre pays, le Burkina Faso » ont dit, tour à tour, les autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières à leurs frères et sœurs musulmans. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés