Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

samedi 16 septembre 2017 à 00h45min

C’est avec consternation et tristesse que les Djibolais ont appris l’enlèvement du Dr Eliott et de son épouse Joséphine respectivement 82 et 84 ans le 16 janvier 2016, aux environs de 4h du matin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

Après l’émotion et les différentes manifestations de soutien qui ont suivi son enlèvement, les autorités notamment le Premier ministre et le ministre de la sécurité de l’époque M. Simon Compaoré avaient promis tout mettre en œuvre afin que le Dr Eliott soit libérer. Et au Ministre de la santé de promettre tout mettre en œuvre afin que le centre de santé de l’Australien naturalisé Burkinabè puisse continuer de fonctionner comme il se doit.

Aujourd’hui c’est un sentiment total d’abandon du Dr Eliott qui anime la population de Djibo. Vu toutes les bonnes actions notamment dans la prise en charge des malades et des personnes vulnérables, sa contribution à la réfection des voiries, il est évident d’exiger du ministre de la sécurité qu’il mette les moyens nécessaire pour obtenir la libération de notre sauveur, le Dr Eliott.

En tant que jeune de Djibo, j’exige du ministre de la sécurité, de la santé et même celui des affaires étrangères qu’ils
- mettent en œuvre les moyens nécessaires pour obtenir la libération du Dr Eliott
- mobilisent le personnel de santé en nombre afin que la clinique du Dr Eliott continue de fonctionner normalement avec des soins de qualité accessibles au plus grand nombre de la population de Djibo et d’ailleurs

La campagne de sensibilisation pour la libération du Dr Eliott doit s’intensifier pour le bonheur des Djibolais et contre l’ingratitude humaine

BELEM Adama El commandante
Un ressortissant de Djibo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 septembre à 07:35, par NANA
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    oui mon ami tu as parfaitement raison. le Dr Elliot est un monument et un exemple. Je l’ai connu pour avoir travaillé avec lui. Je suis sûr qu’il supporte son enlèvement car il est très fort de caractère. Mais nous devons impérieusement le ramener auprès de sa famille à Djibo. Le Burkina lui doit cela pour tout ce qu’il a fait. Que Mme Elliot se rassure, nous nous battrons avec nos moyens pour qu’il nous revienne

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 15:08, par Ka
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    Oui avoir le cœur d’or pour un pays où un continent est existé véritablement comme être humain, c’est vivre pour son idéal et se dévouer à cet idéal. Voilà ce que nous apprennent la vie et la mort. Le Dr. Arthur Eliot et son épouse Joséphine d’origine Australienne, que j’ai connu il y a plus de 30 ans en 1982 dans ce coin autrefois perdu ou j’ai guidé des jeunes français et Suisse à découvrir et suivre son exemple en tant que conseiller technique, ce couple reste un couple Africain et Burkinabé à part entière. Les expériences d’aider son prochains du Dr. Arthur Eliot et son épouse nous rappellent que l’humaine condition est brève et qu’il nous faut de toute urgence la dédier au mystère du don de soi pour l’autre, pour la cité, pour un monde meilleur, afin de vivre toujours dans les cœurs reconnaissants et d’espérer l’accueil éternel du maître de vie, celui en qui tout naît, et vers qui tout repart, dans une montée et une descente éternelle des êtres qui est la respiration même de l’être absolu. Adama Belem, je cautionne ton appel, et pense qu’il sera écouté par qui de droit. Que Dieu les fasse revenir, car Djibo est orphelin de ce couple au cœur d’or.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 15:18, par vla
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    Tu comprends rien du tout mon frere
    . Dans la lutte contre les djadistes les victimes doivent éviter les querelles qui ne font qu’arranger ces bandits. De plus c’est en travaillant dans le secret qu’on peut liberer un otage et non les manifestations et grosses paroles qui peuvent inciter
    Ces drogués à tuer l’innocent Héliote.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 22:22, par Danf.
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    Merci Monsieur ou Madame. De tout coeur avec vous ! Je n’oublierai jamais cet été 198. la lettre de mon père rendant grâce à Dieu pour ce couple qui l’avait soigné, alors que moi-même j’étais...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 22:31, par Danf.
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    Merci Monsieur ou Madame. De tout coeur avec vous ! Je n’oublierai jamais cet été 198. la lettre de mon père rendant grâce à Dieu pour ce couple qui l’avait soigné, alors que moi-même j’étais...

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 01:25, par kenichi
    En réponse à : Le Docteur Eliott ou l’éternel oubli ?

    mon frere...detrompes toi. nos autorites nont aucune solution a ce probleme. Dans cette affaire la ,il faut eviter de se faire kidnapper,sinon cest foutu..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés