SEMAFO Boungou à la conquête des fournisseurs de la région de l’Est

jeudi 31 août 2017 à 21h00min

La société d’Exploitation Minière de l’Afrique de l’Ouest (SEMAFO) a initié une série de rencontre d’échanges avec les entrepreneurs de la Région de l’Est du 21 au 28 Août 2017 . il s’agissait à travers ces entretiens de donner des informations sur le processus de pré-qualification des entreprises désireuses de participer aux appels d’offre pour l’approvisionnement de la mine. Les rencontres se sont tenues à Diapaga, Fada n’Gourma et Ouagadougou. Nombreux sont les acteurs économiques de la Région qui ont fait le déplacement pour mieux comprendre les procédures .

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SEMAFO Boungou à la conquête des fournisseurs de la région de l’Est

L’efficacité de toute unité industrielle est fortement tributaire des performances de ses fournisseurs. Les sociétés minières sont devenues depuis une dizaine d’années les locomotives de l’économie Burkinabè. Elles sont très souvent obligées de nouer des partenariats avec d’autres entreprises pour ce qui concerne la question des approvisionnements. Le cœur de métier d’une société minière, c’est l’exploitation du minerai.

La viabilité d’un projet minier est aussi tributaire d’aspects liés à la sécurité, au transport, à l’énergie, à la restauration, à l’hébergement, aux infrastructures, et bien d’autres questions essentielles. Ces domaines sont la spécialité d’autres entreprises qui sont prêtes à mettre leurs compétences au service du projet minier afin d’assurer les besoins en biens et services.

La particularité et la complexité de l’activité minière nécessitent des approvisionnements importants devant respecter des standards de qualité internationaux. Ce qui amène les compagnies minières à édicter des critères rigoureux de sélection des fournisseurs. Comment alors trouver localement les entités économiques capables d’assurer ces flux tendus d’approvisionnement sans rupture ?

Guidée par son ambition de valoriser les entreprises locales, SEMAFO Boungou a initié de concert avec la Chambre Consulaire de l’Est et du Centre une série de rencontre d’information et de sensibilisation avec les entrepreneurs et les commerçants de la région de l’Est. L’objectif visé par SEMAFO Boungou était de présenter les opportunités qui s’offrent à ces acteurs économiques locaux en matière d’approvisionnement, et d’expliquer à ces différents chefs d’entreprise le processus de pré-qualification au sein de la mine et ses besoins sur toutes les différentes phases de sa vie.

La première de cette série de rencontre s’est tenue à Diapaga dans la province de la Tapoa le lundi 21 août dans la salle de réunion du Haut-commissariat. L’ouverture et la clôture ont été présidées par Amadou SININI, représentant la chambre consulaire de l’Est. La communication de SEMAFO a été donnée par Bassoma Boubacar TRAORE, responsable des achats locaux au sein de ladite entreprise. Cette présentation a porté sur 2 modules : les besoins de la mine aux différents stades de sa vie et la pré qualification comme principe de base pour être fournisseur à SEMAFO.

De la présentation, il ressort que la mine a quatre cycles de vie : l’exploration, la construction, l’exploitation et la fermeture. Chaque cycle correspond à des besoins en biens et services particuliers.

Le deuxième module a permis de comprendre les exigences des industries minières, les processus de pré qualifications et les modalités de collaboration avec les entreprises. Une série de question réponse a permis aux participants de mieux cerner les modules.
Après Diapaga, le cap a été mis sur Fada N’gourma , capitale de la région de l’Est. Cette fois-ci la cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président de la chambre consulaire de l’Est monsieur Harouna NATAMA. Dans son allocution, il a tenue à remercier SEMAFO Boungou pour l’originalité de sa démarche. Il a en outre rassuré les responsables, quant à la volonté de son institution de travailler avec l’entreprise minière pour le développement de la région en général . Cet essor régional passe nécessairement par la promotion des entreprises locales .

Le contenu de la journée à encore été dévoilé par monsieur Bassoma TRAORE avec le même message. Après la présentation s’en est suivi un long débat interactif , toute chose qui a permis de lever une bonne partie des zones d’ombre : privilégier les entreprises locales reste le leitmotiv de SEMAFO Boungou. C’est une option gagnant gagnant à la seule condition que les fournisseurs soient de véritables professionnels expérimentés dans leur domaine . C’est aux environs de 12h 45 mn que la séance a pris fin.
La dernière étape de la série de rencontre s’est tenue à Ouagadougou le lundi 28 août en présence du Président de la Chambre Consulaire de l’Est. C’est dans la même dynamique que la rencontre de Ouaga a eu lieu.

Il a été suggéré aux entreprises postulantes de fédérer les énergies en se regroupant. L’union faisant la force, elles augmenteraient ainsi leur capacités à pouvoir répondre aux énormes commandes de la mine.

Ces entreprises ont également été encouragées à nouer des partenariats d’affaires fructueux avec leurs consœurs de la sous-région (Ghana, Mali, Côte d’Ivoire etc.) qui ont une expérience plus avérée dans le secteur minier

Au regard de l’engouement et de la qualité des communications, les différentes rencontres on peut le dire, ont connu un franc succès. Elles ont en outre permis aux participants de mieux maitriser les procédures d’approvisionnement et de prestation de service au sein de SEMAFO Boungou. Les participants n’ont pas manqué de saluer la clairvoyance de cette initiative tout en souhaitant sa duplication . Des acteurs économiques qui ont également souhaité avoir des échanges directs avec les entreprises sous-traitantes de SEMAFO , celles notamment chargées de la construction et de l’exploitation de la mine.

Agence de communication TITAN VISION

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés