Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

LEFASO.NET | Par Jude Kiénou (stagiaire) | Pacôme Zongo (stagiaire) • jeudi 31 août 2017 à 00h09min

Ilboudo Mahamadi, militaire tué par un gérant de boutique de transfert d’argent à Silmissin, arrondissement N°5 de Ouagadougou, le lundi 28 août, a été inhumé ce mercredi 30 août au cimetière municipal de Goughin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

"Le lundi 28 août 2017 restera à jamais tristement gravé dans nos mémoires. Si nous sommes réunis ici ce soir, c’est pour accompagner notre très cher compagnon d’armes le sergent Ilboudo Mahamadi dans sa dernière demeure et prier pour le repos de son âme ", s’est exprimé un frère d’arme du défunt. Marquant ainsi le début la cérémonie d’inhumation. L’hymne aux morts, comme à l’accoutumée, s’est fait entendre dans l’enceinte dudit cimetière. S’en sont suivis les honneurs militaires.

La hiérarchie militaire, les frères d’armes du 11e régiment d’infanterie commando de Dori, accompagnés des parents, des proches et amis, ont finalement, autour de 15h40, mis sous terre la dépouille du sergent Ilboudo Mahamadi.

"Sergent Ilboudo Mahamadi, tu nous quittes brutalement à un moment où nous avons vraiment besoin de toi, repose en paix. Que la terre libre du Burkina te soit légère !", a martelé son frère d’arme.

Qui était Sergent Ilboudo Mahamadi ?

Le sergent Ilboudo Mahamadi, est né le 6 avril 1989 à Ouagadougou. Son amour pour l’armée l’a motivé à participer avec succès au concours d’entrée à l’école nationale des sous - officiers d’active le 31 décembre 2012. Après deux ans de formations dans ladite école, il est affecté au 11e régiment d’infanterie commando en 2014. Du 11e régiment d’infanterie commando, il est affecté à la première compagnie d’infanterie commando pour compter dès le 17 novembre 2014. Son aptitude et ses qualités d’instructeurs ont valu sa mise à disposition au Groupement d’Instruction des Forces Armées (GIFA) en 2015 pour la formation militaire initiale du contingent de la classe 2014.

Sous - officier très discipliné, travailleur, dévoué et dégourdi, selon ses supérieurs et frères d’armes, il a été désigné pour faire partie du Bataillon Gondaal 2 au Mali, d’où il est rentré le 3 août 2017 pour une permission d’un mois à Ouagadougou.

Tué par deux balles

Tout serait parti d’une mésentente entre le sergent et le tenancier d’une boutique mobicash et airtel money, système électronique de transfert et de réception d’argent. M. Hien, jeune du quartier, que nous avons interrogé soutient "il revenait d’une mission du Mali. Hier nuit, il est venu faire un retrait mobicash. La somme qu’il devait retirer était de 48.500f. Quand il a pris la somme il n’a pas vérifié sur place, il s’est rendu à la maison et a constaté qu’il manquait 1000f. Constatant cela, il est revenu chez le tenancier de la boutique mobicash pour réclamer le manquant. Ce dernier ne voulant rien comprendre, a commencé à l’accuser en le traitant de voleur et de tous les noms.

Une dispute s’en est alors suivie mais très rapidement les esprits ont été calmés par les personnes d’à - côté. Repartant chez lui, n’ayant pas eu gain de cause, il fut surpris par un tir. Le tenancier de la boutique mobicash venait de lui tirer une balle dans le dos. Tombé alors sous la première balle, tirée un peu plus loin, il essayait de se relever, mais malheureusement, il a reçu une seconde balle, cette fois, tirée à bout portant. C’est cette deuxième balle qui finalement abattu le jeune Mahamadi".

Après ce chaud témoignage, M. Hien est revenu sur la personnalité de la victime. " C’était un grand frère pour nous tous. Il n’a jamais eu de soucis avec qui que ce soit. C’était un grand frère aimable et discutable, quelqu’un avec qui on pouvait échanger. Ce qui fait le plus mal c’est que c’était en quelque sorte l’étoile de la famille, c’est à dire qu’il était d’un grand soutien pour la famille". Et de conclure, "Tout cela à cause d’une personne qui venait de bénéficier d’un permis de port d’armes", a-t-il encore déclaré.

Arrêté par la gendarmerie

Des échauffourées ont éclaté dès le lendemain du drame. Les jeunes du quartier ont incendié la boutique de l’auteur des tirs ainsi que d’autres commerces. Mais selon M. Hien affirme" le maire nous a dit qu’on l’a arrêté par la gendarmerie et qu’il est chez madame la procureur".

Selon le grand frère du défunt, Ilboudo Yacouba, la famille est dans le calme et en attente du dénouement de cette histoire dramatique.

Judes Kiénou (Stagiaire)
Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 août à 22:36, par sira
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Goughin

    INCROYABLE INCROYABLE PAIX A SON ÂME.OU VA MON PAYS. MÊME UN VOLEUR ON LE TIRE PAS DU DOS.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août à 22:52, par Yamdi
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Goughin

    C est honteux, pour 1000 fr , ôter la vie d un soldat. Il faut le détenir à vie. On a commencé à brûler les maisons sans respect pour la terre. Maintenant, on se fait justice parce que. L on doit être protéger.
    Dieu vient nous en aide, c est pas juste qu on privé un homme de sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août à 23:21, par Cequejenpense
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Goughin

    Aller combattre en héro et revenir mourir ainsi si jeune pour un rien... Dieu console ta famille. Repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 01:25, par Richa
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Très sincèrement, le pays va mal et même très mal. Il faut faire quelque chose. Tuer est devenu banal dans ce pays et les autorités ne réagissent pas plus que ça. Tirer sur quelqu’un dans le dos pour une prise de bec. Que son âme repose en paix. Beaucoup de courage à sa famille. Il faut une vraie révolution dans ce pays avec un pouvoir très affirmé qui fasse cesser certaines dérives. La société burkinabè va très mal. Nous ne pouvons pas laisser une telle société à nos enfants. Ne plus avoir de respect pour la vie humaine et s’entretuer pour un oui ou pour un non en se disant que de toutes les façons on n’encoure qu’une peine de prison, ce n’est plus raisonnable dans une société à ce point à la dérive. Qu’en disent nos dirigeants ?

    Répondre à ce message

    • Le 31 août à 14:50, par MAXWELL
      En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

      Laissez le pays va mal là ; le disque est rayé maintenant. C’est vraiment intolérable et révoltant ce qui s’est passé et le fautif sera puni à la hauteur de son acte ignoble. Nous prions tous pour le repos de l’âme du disparu. Mais de là à pointer du doigt les autorités à chaque fois qu’un drame survient, il ne faut pas exagérer. Les bureaux de change ont tous des agents de sécurité qui gardent les lieux(c’est obligatoire) et c’est à eux qu’on doit permettre le port d’arme. Il faut éviter de donner des armes aux gens qui ne sont pas formés aux maniement des armes. C’est ce genre de problème par exemple qu’on doit dénoncer et susciter des corrections au fur et à mesure pour que le pays aille de mieux en mieux. Pour moi le pays irait mieux si on s’impliquait davantage au lieu d’indexer pour un oui ou pour un non les dirigeants. Eux sont au charbon, mais s’il n’y a pas des gens pour leur donner le bois pour continuer à produire le charbon, la machine va s’arrêter. Et puis franchement, si en 27 ans de règne Ouaga n’est pas devenu comme Paris, ce n’est pas en 2 ans que Ouaga deviendra comme New york. Comme dit le proverbe mossi, il faut balayer la maison pour éviter de donner raison au scorpion. Alors accompagnons nos autorités de toutes nos forces sur la voie du développement. Après si ça ne marche pas, nous aurons fait notre part.

      Répondre à ce message

      • Le 31 août à 22:18, par Richa
        En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

        Lequel disque qui est rayé ? Bien sûr que le pays va mal. C’est vous qui enfoncez les dirigeants, à ne pas vouloir leur dire les choses. Dans un pays si on n’interpelle pas les dirigeants qui sont là pour justement faire avancer les choses, qui devrait-on interpeller ? Vous ?
        Ils n’ont pas besoin qu’on les flatte. Ils n’ont pas besoin de vos yèlkayé surtout quand on est face à un drame pareil. Ils ont besoin qu’on leur dise les choses. Et puis, dirigeants ou autorités ne signifient pas uniquement "pouvoir politique".

        Un peu de décence s’il vous plait. Alors qu’on pleure un mort, vous vous emballez dans des histoires de politique : en 27 ans de règne, en 2 ans de règne, Ouaga n’est pas Paris et ne sera pas New York. Je ne vous parle pas de politique ni de règne de quiconque ni de couleur politique de quiconque. C’est vous qui faite de la récupération politique ici. Pas moi. Je vous parle des dirigeants de ce pays, à tous les niveaux de décision. Je ne vous parle pas du tout de politique ici.

        ""Les bureaux de change ont tous des agents de sécurité qui gardent les lieux (c’est obligatoire) et c’est à eux qu’on doit permettre le port d’arme. Il faut éviter de donner des armes aux gens qui ne sont pas formés au maniement des armes. C’est ce genre de problème par exemple qu’on doit dénoncer et susciter des corrections au fur et à mesure pour que le pays aille de mieux en mieux.""

        Vous êtes en train de dénoncer un problème là, à savoir qu’il faut éviter de donner des armes à des gens qui ne sont pas formés. Vous vous adressez à qui si ce n’est aux dirigeants de ce pays. Celui qui, à son niveau de décision doit veiller à ce qu’une arme ne se retrouve pas entre les mains d’une personne non formée pour en posséder, celui-là n’est-il pas un dirigeant, une autorité à la tête d’un ministère, d’une direction ou d’un service ? Ce genre de problème que vous dénoncez en suscitant des corrections s’adresse à qui : à toutes les autorités sensées gérer ce problème, tant au niveau politique qu’administratif et juridique et à tous les niveaux de décisions. Si vous dénoncez et suscitez des corrections, c’est qu’il y a quelque qui ne va pas. Par votre dénonciation, vous interpelez qui pour la correction ? L’État et ses démembrements. Donc, vous interpellez les dirigeants du pays. Donc, nous disons la même chose et le disque est loin d’être rayé puisque même vous, vous dénoncez des choses qui ne vont pas. Ce qui n’a rien à voir avec vos politiques politiciennes. En tout cas, évitons ça dans ce contexte-ci. Merci. Paix en l’âme du disparu.

        Répondre à ce message

      • Le 31 août à 23:25, par Richa
        En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

        Lequel disque qui est rayé ? Bien sûr que le pays va mal. C’est vous qui enfoncez les dirigeants, à ne pas vouloir leur dire les choses. Dans un pays si on n’interpelle pas les dirigeants qui sont là pour justement faire avancer les choses, qui devrait-on interpeller ? Vous ?
        Ils n’ont pas besoin qu’on les flattent. Ils n’ont pas besoin de vos yèlkayé surtout quand on est face à un drame pareil. Ils ont besoin qu’on leur dise les choses. Et puis, dirigeants ou autorités ne signifient pas uniquement "pouvoir politique".

        Un peu de décence s’il vous plait. Alors qu’on pleure un mort, vous vous emballez dans des histoires de politique : en 27 ans de règne, en 2 ans de règne, Ouaga n’est pas Paris et ne sera pas New York. Je ne vous parle pas de politique ni de règne de quiconque ni de couleur politique de quiconque. C’est vous qui faite de la récupération politique ici. Pas moi. Je vous parle des dirigeants de ce pays, à tous les niveaux de décision. Je ne vous parlent pas du tout de politique ici.

        ""Les bureaux de change ont tous des agents de sécurité qui gardent les lieux(c’est obligatoire) et c’est à eux qu’on doit permettre le port d’arme. Il faut éviter de donner des armes aux gens qui ne sont pas formés aux maniement des armes. C’est ce genre de problème par exemple qu’on doit dénoncer et susciter des corrections au fur et à mesure pour que le pays aille de mieux en mieux.""

        Vous êtes entrain de dénoncer un problème là, à savoir qu’il faut éviter de donner des armes à des gens qui ne sont pas formés. Vous vous adressez à qui si ce n’est aux dirigeants de ce pays. Celui qui, à son niveau de décision doit veiller à ce qu’une arme ne se retrouve pas entre les mains d’une personne non formée pour en posséder, celui-là n’est-il pas un dirigeant, une autorité à la tête d’un ministère, d’une direction ou d’un service ? Ce genre de problème que vous dénoncez en suscitant des corrections s’adresse à qui : à toutes les autorités sensées gérer ce problème, tant au niveau politique qu’administratif et juridique et à tous les niveaux de décisions. Si vous dénoncez et suscitez des corrections, c’est qu’il y a quelque qui ne va pas. Par votre dénonciation, vous interpelez qui pour la correction ? L’État et ses démembrements. Donc, vous interpellez les dirigeants du pays. Donc, nous disons la même chose et le disque est loin d’être rayé puisque même vous, vous dénoncez des choses qui ne vont pas. Ce qui n’a rien à voir avec vos politiques politiciennes. En tout cas, évitons ça dans ce contexte-ci. Merci. Paix en l’âme du disparu.

        Répondre à ce message

    • Le 31 août à 15:06, par lewang
      En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

      Toi tu as un autre pb et tu veux profiter de la situation. C’est pas honnête

      Répondre à ce message

  • Le 31 août à 06:56, par Shadow
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Vraiment triste.juste une question : pourquoi le chef de l’État n’a pas condamné cet acte ?ne serait ce que par une déclaration. On se rappelle de la déclaration à chaud quand il y a eu cet malentendu avec le journaliste.nous avons eu droit à une belle déclaration et des condamnations de gauche à droite. La vie d’un homme n’a pas de prix, celle d’un militaire encore plus.l’armée est un sacerdoce, faites tout pour entretenir cette flamme qui existe toujours en nos FDS. J’ai le coeur meurtri .Puisse l’âme du défunt reposer en Paix.

    Répondre à ce message

    • Le 31 août à 07:34, par Siméon
      En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

      C’est juste mon frère. Il faut que le président réagisse à chaud sur certains événements à la une de l’actualité. Ici il fallait condamné purement et simplement cet acte ignoble

      Répondre à ce message

    • Le 31 août à 11:31, par Cequejenpense
      En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

      Nous sommes tous choques par cet acte. Puisse t-il reposer en paix. Cependant s’il vous plait n’abusons pas. Le PF ne peut pas faire de declaration a chaque fois qu’un incident se produit dans des relations privees entre particuliers. Si c’est parce que la victime est militaire ce n’etait pas dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Sachez qu’on a pas entendu non plus le president lorsque des militaires sont descendu tabasser des civiles a Karpala pour une histoire de femme, donc une affaire privee.
      Ce qui est different d’avec le cas du journaliste violente dans l’exercice de sa profession et de surcroit lors de la couverture d’une activite presidee par le President du Faso. La reaction du President etait donc normale et attendu afin de calmer les uns et les autres.
      Ceci dit, si le PF fait une declaration sur l’incident ayant coute la vie a ce serviteur de la nation c’est tant mieux. Mais une telle declaration se veut generale, d’appel a la tolerance, au civisme et a la cohesion sociale.

      Pour terminer, au dela de la compassion nous devons avoir le courage d’analyser sereinement la situation d’incivisme et d’intolerance generalisee et leurs raisons. Il s’agit des consequences de l’absence de justice credible et equitable. Ceux qui parle d’absence d’autorite doivent savoir qu’une autorite sans justice pour tous est une dictature. Seul la force instaure ce type d’autorite. La bonne autorite est celle que nous, peuple, confions aux dirigeants parce que nous avons CONFIANCE en eux qu’il agissent dans l’INTERET DE TOUS et de LA NATION.
      Je ne connais pas le temperament du militaire tue. Et je ne le juge pas. D’apres les riverains c’etait un gars bien, sans probleme. Je suppose alors qu’il etait de bonne foi dans sa reclamation face au commercant. Mais il ne pouvait pas insister dans cette reclamation quelque soit le montant. La regle est que vous devez verifier l’argent recu sur place devant l’agent (ici le commercant) avant de vous en aller. Aucune autre reclamation ulterieure n’est possible en principe. C’est la meme chose en banque et dans les commerces.

      Beaucoup de citoyens dans leurs rapports conflictuels avec les militaires se sentent menaces par une probable descente de freres d’armes pour leur donner une "bonne correction" et rien ne se passera. Kaparla est le cas le plus recent. Ce sentiment d’abandon peut etre revoltant. Pour quelqu’un qui a du mal a controler ses emotions et disposant d’une arme a feu, le pire est vite arrive.
      Que nos dirigeants et la magistrature travaillent a instaurer la vraie justice pour tous. C’est la seule solution pour reduire ces situations.

      Répondre à ce message

  • Le 31 août à 07:28, par Siméon
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    C’est regrettable ce qui est arrivé au jeune sergent. Cet acte vient relancer le débat sur la sincerite des enquêtes de moralité faite avant la délivrance du permis de port d’arme. Paix a son âme

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 07:35, par L’atristé
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    PAIX à l’âme du disparu. C’est vraiment impensable,

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 07:45, par Clair
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Paix a l’ame du défunt. SVP voter la peine de mort dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:06, par Jacob
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Vivement que ce monsieur soit puni à la hauteur de son crime. Paix a l’âme du disparu

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:12, par Omso
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    TOUTES MES CONDOLEANCES A LA FAMILLE EPLOREE SURTOUT PAIX A L’AME DU DISPARU & K SON AME REPOSE EN PAIX.
    C’EST VRAIMENT TRISTE, ALLER COMBATTRE LES TERRORISTES AU MALI & REVENIR AU BERCAIL EN HERO ET MOURIR DE LA SORTE ; C’EST VRAIMENT TRISTE.
    MAIS SELON LES AFFIRMATIONS DE M. HIEN "LE MAIRE NOUS A DIT QU’ IL’A ETE ARRETE PAR LA GENDARMERIE ET EST CHEZ MADAME LA PROCUREURE".
    JS8 TOUT A FAIT D’ACCORD K’IL SOIT ARRETE MAIS LE PRESENTER DEVANT Mme LA PROCUREURE, JE NE PARTAGE PAS CELA.
    CERTE ; IL DOIT ETRE ARRETE EN + DE CELA ABATU DE 4 BALLES SUR LE LIEU DU CRIME & ON CONTINUE LA VIE SANS AUCUNE EMBUCHE OU ENCORE TRANSFERER LE AU 25éme RPC DE BOBO-DIOULASSO, LES GUERRIERS SE CHARGERONT DE SON CAS. JE VOUS ASSURE K’IL OPTERA POUR LE 1er CAS.
    CAUSES : INCONVENIENTS D’OCTROI DE PERMIS DE PORT D’ARMES A KI QUE CE SOIT.
    COMMENT POUVEZ VOUS OCTROYER LE PERMI DE PORT D’ARMES A UN VENDEUR DE BOUTIQUE AIRETEL MONEY ? COMBIEN REALISE CE DERNIER COMME CHIFFRE D’AFFAIRES JOURNALIER ? MERDE ET ENCORE MERDE.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:12, par Pathe Diallo
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    C’est terrible de mourir de cette manière pour une histoire de 1000f. Mais la responsabilité revient aux autorités qui prennent le risque de donner un permis de port d’arme à n’importe qui sans une enquête sérieuse au préalable. On doit absolument limiter la circulation des armes entre les mains de simple citoyens qui n’appartiennent pas à quelconque corps militaire ou paramilitaire.Que le soldat Mahamadi reponse en paix !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:13, par TANGA
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Paix à l’âme du vaillant militaire !
    Voila ce qui se passe quand dans un pays on force pour démonter que le militaire n’est rien.
    Au Burkina, on a trop multiplier le militaire par zéro et C’EST LA LE PROBLEME !
    Quand ça ne va pas, on les cherche et on les pousse devant. Ce jeune par exemple a survécu au Mali et serait sans doute allé ailleurs pour le peuple. VOILA qu’un IMBECILE, imbécile comme ceux qui pensent comme lui a mis fin à ces jours.
    BRAVE Homme, reposes en paix !
    Puis le tout puissant et miséricordieux t’accueillir parmi les vertueux ! AMEN !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:41, par Sidwaya
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    C’est tout simplement de la sorcellerie. Non content de n’avoir pas remis les 1000 f CFA,il abat le plaignant. C’est un sorcier drogué

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 08:54, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Il faut tout simplement juger ce cas très rapidement pendant que les esprits sont encore chauds afin que la sentence ait un impact sur le comportement de certains de nos compatriotes. Est ce qu’a l’obtention du port d’arme les autorités compétentes expliquent les cas d’utilisation de l’arme ? Même pendant la guerre on ne tire pas sur quelqu’un de désarmé et qui est de dos. Rendez ce jugement très médiatique pour qu’il fasse tâche d’huile.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 09:00, par Lefou
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Que la gendarmerie recoupe les différentes versions et témoignages et nous donne la vraie version de cette histoire. Paix à l’âme du disparu et que Dieu console la famille

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 09:03, par Etoile du Faso
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Paix à l’âme du disparu et que Dieu l’accepte dans son royaume. Cette affaire doit être prise au très sérieux par les autorités si nous pensons que cela peut arriver à nous tous ,à n’importe qui.C’est vraiment triste de mettre fin à la vie d’un individu et rendre une famille orpheline à cause d’un banal problème.L’action du boutiquier est incompréhensible à partir du moment où il y’avait des gens pour les séparer il n’était pas en danger mais pourquoi utiliser son arme ? Conclusion:Il a seulement pensé que le permis de port d’armes qu’il détient lui permet tirer sur tout ce qui bouge et quand on veut et il faudra lui prouver le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 09:15, par Arthur ZONGO
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Comme le dit-on souvent : on ne sait pas pas qui peut te tuer ? Mais pensons philosophiquement en nous disant que tout ce que Dieu fait est bon et lui seul sait pourquoi Mahamadi finit ainsi. Que son âme repose en paix !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 09:55, par Ali YARGA
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Haye !c’est grave, de nos jours les gens sont tellement accros de l’argent qu’il s’en prennent même à la vie de leurs concitoyens.Que Dieu t’accueille dans son paradis et que l’auteur soit puni à la hauteur de son forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 09:58, par Mathieu
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Paix soit au défunt. Je deplore cette fin tragique.

    Mais avant tout, il faut reconnaître que tous les faits banaux tuent.
    1000 frs n’est pas banal... Serait t’il mort pour 1000 francs ????
    Moi je dirais non... PerSonne ne sait ce qu’ils se sont dits (meurtier et victime).
    D’ailleurs tout le monde sait que quand on part en banque, vous devriez verifier votre monnaie avant de quitter le guichet... Sinon ya plus de réclamations.

    Il faudra depassioné le debat et demander au citoyen de la conscience dans tous les actes.
    Pourquoi le meurtrier a tiré sur le dos de sa victime... Voila la grande question qu’il faut repondre (le gerant s’est il senti menacé ??? Que ce sont ils dit ???)...
    Ca nous ramène encore a la problématique de la justice et a la circulation des armes

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 10:05, par Maross
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    vraiment l’on ne comprend plus rien dans ce pays des hommes intègres ; ôter la vie de klk1 a cause de 1000f ??? et de sur-croit cel8 ki est censé vous défendre ? mon âme soufre !!! RIP cher soldat !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 10:13, par Maross
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    vraiment l’on ne comprend plus rien dans ce pays des hommes intègres ; ôter la vie de klk1 a cause de 1000f ??? et de sur-croit cel8 ki est censé vous défendre ? mon âme soufre !!! RIP cher soldat !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 10:18, par TIENFO
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Qu’il repose en paix. Mes condoléances à la famille ILBOUDO. Puisse Dieu lui-même essuyer leurs larmes. Le monde en l’envers. Les détenteurs légitimes des armes qui sont censés nous défendre sont abattus froidement par des individus dévergondés possédant sans doute illégalement l’arme du crime. Il faut désormais plus de rigueur pour obtenir l’autorisation de port d’arme. Pas en tout cas de permis de port d’arme pour de simples gérants de kiosque qui canardent leurs propres clients au lieu de se protéger contre d’éventuels agresseurs. Il faut surtout que l’autorité rassure le peuple qu’il peut compter sur lui pour sa sécurité intérieure à l’image d’un bon père de famille. On est tous exposé à de tels agissements. Le peuple doit être informé de la suite de l’enquête de ce crime odieux.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 10:36, par BEN KIENDRE
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    C’est ce qu’on appelle "destin" ; sinon pour 1000F qui manque à une somme qu’il n’a pas pris le soin de vérifier, il n’allais pas revenir pour en réclamer. Mais le décret de Dieu est immuable. Puisse Allah lui accorder son pardon. C’est une occasion pour rappeler ce qui arrive à notre pays : des commissariat incendiés, des barrières gardées par des gendarmes forcées par des chauffeurs( récent événement), journaliste qui force une corde de sécurité(kaya),...... Bon, c’est la démocratie, Etat de droit,.....

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 11:50, par Bod
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Que les prêtres, les pasteurs, les imams, les chefs... prêchent la simplicité de l’humanité : "Quand tu te lèves le matin jusqu’à ton coucher, que fais-tu pour le bonheur de ceux que tu croises ?"

    * Si tu es dans une remorque, respectes-tu le pauvre élève (même s’il est à vélo et mal habillé), en te disant que c’est le futur médecin de tes enfants ?
    * Si tu es dans un Toyota Land Cuiser V8, ne penses-tu pas que le plus, important, ce n’est pas cela mais plutôt ce que tu fais pour autrui ?
    * Si tu te crois grand et fort, avec un pistolet ou même un avion, ne penses-tu pas que tout cela n’est que vanité ?

    Tout le reste n’est rien.

    Vous allez voir, peut-être que l’assassin est quelqu’un qui ne manque pas la messe, le culte ou une prière à la Mosquée. Mais on lui dit d’aimer Dieu, de faire ci à ou ça pour Dieu... mais rien pour son prochain.

    C’est tout !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 12:10, par EBENEZER
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Mes condoléances à la famille éplorée. Que Dieu console le cœur de ses proches.
    Celui qui a tiré sur ce militaire est un délinquant ou un psychopathe.
    En vertu de quoi un homme peut-il tiré sur son semble ? Même pour une somme colossale ;
    nul n’a le droit d’abattre son semblable.
    Si l’on s’estime lésé, on peut porter plainte.
    Je pense que la justice dira le droit et cela devra faire tâche d’huile et servira de leçon aux
    autres même aux psychopathes de son acabit.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 12:55, par TRAORE
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    C’est triste et dommage !
    puisse son âme reposer en paix. Si le destin existe je dirai qu’il vient de se manifester. pour une question de 1 000 FCFA un intellectuel de son rang ne pouvais pas revenir réclamer étant donner qu’il n’a pas vérifier sur place. Quand au tireur dieu seul sait ce qu’ils se sont dit. Mais je crois que même si la victime l’avais fait des menace de mort il pouvais tout simplement faire une déclaration à la gendarmerie ou la justice pour se protéger. c’est bien dommage !!! Paix à son âme !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 17:14, par mobutu
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    pour ces genres de crime, il faut appliquer la peine de mort. c’est pour cela qu’il faut prendre en compte les observations des forces vives dans la relecture de l’avant projet de constitution. une bonne partie des participants sont souhaité le maintien de la peine de mort, sinon , nous allons nous retrouver avec des règlements de compte sanglants.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 17:40, par Zadané
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Que Allah essuie les larmes de sa famille. Le Burkina à mal à ses hommes. L’intégrité a laissé la place à l’animosite . Sinon ce drame est difficile à justifier et même très difficile à comprendre. Les tenanciers du pays doivent trouver un programme de sensibilisation de masse et même de répression.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août à 18:25, par Bagoro
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Paix à son âme et que justice lui soit rentrée

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre à 13:03, par Citoyen LAMBDA
    En réponse à : Militaire tué à Silmissin : Mahamadi Ilboudo repose désormais au cimetière de Gounghin

    Il faut juger simplement publiquement et très rapidement ce criminel et le condamner à mort ou à vie pour que ça serve de leçon . Ce qui est énervant et révoltant de notre système judiciaire c’est cette lenteur incompréhensible dans le traitement des dossiers judiciaires ,même quand les faits dont limpides .Par exemple , pour ce cas précis, a- t’ on besoin de perdre du temps pour établir les faits du moment que l’assassin est venu se rendre à la gendarmerie ?Reconnaissant don acte . Vous allez voir. On va traîner ce dossier jusqu’à ce que l’opinion oublie ce dossier .Il en sera de même pour le chauffard qui a écrasé une jeune femme à l’échangeur de l’ ouest en ne respectant pas les règles de circulation .Qui se rappelle du criminel Saul de Sarte Traore , l’égorgeur des jeunes filles ( Mlle Koanda et Lengani) pour devenir riche ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés