La chambre de contrôle de la justice militaire a, une fois de plus, refusé, ce lundi 28 août 2017, d’accorder la liberté provisoire au Général Djibrill Bassolé, emprisonné à la MACA depuis septembre 2015 pour complicité dans le coup d’Etat du Conseil National pour la Démocratie (CND).

mardi 29 août 2017 à 00h04min

La chambre de contrôle de la justice militaire a, une fois de plus, refusé, ce lundi 28 août 2017, d’accorder la liberté provisoire au Général Djibrill Bassolé, emprisonné à la MACA depuis septembre 2015 pour complicité dans le coup d’Etat du Conseil National pour la Démocratie (CND).

Messages

  • Il faut le laisser maintenant, ça devient un peu trop à mon humble avis.

  • Je suis sûr maintenant qu’il y a du solide dans le dossier de ce Général qui veut éviter d’être là au procès. Il y’aura un grand déballage le jour du procès. Je juge détient du balaise. Aller se soigner en Europe. Ecrire a Macron pour négocier. Tout cela pour fuir.

    • Mon ami Amad, vous les gars du MPP, vous avez refusé à Djibril la possibilité d’aller se soigner mais vous permettez à Salifou d’aller se soigner à l’étranger et d’aller se reposer en France. Vous avez vu ce que Dieu a fait ? Mais les gens sont têtus et ne retiennent pas la leçon. Si vous continuez dans cette méchanceté Dieu peut vous punir encore, faites gaf...

    • mon cher ami Cool,

      ne te réjouis pas de la mort d’autrui. Qu’est ce qui te fait dire que tu seras au procès ? Prions Dieu que notre Gl aille bien. Demandons au juge d’accélérer le procès pour lui permettre d’aller se soigner.

    • karatyele, est-ce que tu comprends français ? Qui se réjouis ici ? J’ai simplement dis de faire attention car on peut refuser à quelqu’un le droit de se soigner mais il va vivre. Mais quelqu’un peut aller se soigner à l’étranger et aller se reposer chez le colonisateur mais il va mourir. Donc le plan du MPP n’est pas celui de Dieu. Point barre !

    • Nous les gars du MPP avons eu le pouvoir par la main de Dieu. A ne pas oublier que c’est Dieu qui connait la fin avant le début. Dieu est à la base de tout. Si votre Djibril avait accepté se calmer et attendre 2020 pour se présenter peut être que vous serez son premier ministre. Mais hélas vous et votre mentor avez oublié Dieu et vous avez compter sur vos armes. Il y a eu des libertés provisoires quoiqu’on dise a la limite des implications. Tout le monde sait même vous que Djibi veut fuir. Vous, vous ne savez pas mais Djibi sait ce qu’il risque. Quand vous parlez de Dieu on a pas besoin de lire la bible ou le coran pour se convaincre que tout se paye sur cette terre. Si Salif a payé par sa mort sans nul doute Djibi va payer doublement par la prison et comme personne n’est éternelle par sa mort un jour. Il faut assumer

    • Le CDP et la NAFA te donnent combien pour que tu sois contre tous les Burkinabé. ? Tu connais pas Djibril Bassolet, mais la justice militaire le connaît. Je suis heureux

  • C’est logique,point barre.En plus lui il est général en quoi ?Il ne faut pas confondre ce grade avec ces généraux en carton comme yépini bassolé le putschiste qui refuse de s’assumer alors que les preuves sont là et bien là

  • Lui aussi n est pas encore fatigué hein ? Au lieu de réclamer un procès rapidement afin que tu puisses prouver ton innocence,c est liberté provisoire qui te préoccupe.Quand tes avocats qui te flattent auront fini de te sucer,tu n auras même pas la capacité de t offrir un avocat de ton choix.Il ne restera qu à t en trouver un d office.

    • Pourquoi voulez vous lui ôtez le droit à la liberté provisoire ?. Il n’est qu’un présumé coupable et un innocent tant qu’il n’est pas condamné et les innombrables chefs d’inculpation qu’on lui a chargés sur le dos comme un baudet à commencer par la fameuse écoute téléphonique certifiée par Zida le plus grand hold-uper du Burkina (Présidence, Primature, Terrain Ouaga2000, Grade de général, Poste d’ambassadeur au USA) sont entrain de s’éteindre avant le procès : il ne reste que le Chef d’inculpation de trahison qui par le libellé ressemble bien à des écullibrations d’un juge en manque d’inspiration. Je ne vous souhaite pas d’être dans la situation de l’intéressé mais vous semblez pensez que ça n’arrive qu’aux autres......alors le jour où vous serez emprisonné 2 ans en attendant d’être jugé pour des chefs d’inculpation imaginaires vous comprendrez qu’avant le procès la prison est l’exception et la liberté provisoire la règle générale.

    • Maria de Ziniare, ne comparez pas Bassole a notre heros national son excellence Isaac Yacouba Zida !
      Il a mis fin au RSP, il a organise des elections et il a mis le Burkina sur la voie de la democratie !
      Ton general peureux n’a fait que travailler pour des imperialistes !
      Si j’etais juge, il allait ecoper 100 ans de prison, point barre !

    • Isaac Zida héro National ? Karissa !!! Que fait -il en exil alors ?

    • Effectivement votre héro Zida en mettant fin au RSP a démantelé en même temps une partie de nos FDS spécialisées dans la lutte antiterroriste et notre système de renseignement géré par le Général Diendéré ; in finé il nous a déshabillé au plan sécuritaire et le Faso est devenu le lieu de villégiature ou n’importe quel djihadiste vient se promener et nous canarder comme des poulets. Il a également organisé l’élection la moins inclusive de l’histoire politique de notre pays en excluant les candidats susceptibles de barrer la route à RMCK le candidat de Salif DIALLO l’instigateur et financier de l’insurrection, l’homme qui a assouvi sa vengeance contre Blaise COMPAORE en faisant brûler le Faso. Zida a enfin désorganisé le Faso qui n’a plus de repère et est devenu le terreau de l’incivisme, et la démocratie y a bien reculé parce que le pays est devenu un état voyou qui ne respecte plus ses propres lois. Le hold-uper Zida a enfin transformé le Burkina en un gibier que la horde de clans, de groupuscules de tout bord est en train de dépecer avec leurs couteaux aiguisés pour en découper le plus gros morceau.

    • Et pourtant, c’est eux qui herbergeaient les terrorristes a Ouaga et le Mali les a fait savoir qu’on ne joue pas avec ces gens la !
      Apres leur depart et comme les terrorristes n’arrivent plus a manger, evidemment, ils vont se venger !
      Vous voyez, c’est le regime de Blaise qui a commence toute cette merde !
      Ce n’est pas un probleme de renseignement, c’est un probleme de pacte mal signe car le diable, s’il ne gagne pas ce qu’il veut, il devient tres dangereux !

    • quel héro ? QI a fuit ? zida n’est pas parfait aussi ne l’oubli pas et en plus t’ai pas un juge que tu le veuille ou pas il aura la liberté provisoire et la liberté même OK et puis sois humain OK aujourd’hui c lui demain çà peut être toi OK n oubli pas NUL N’EST PARFAIT

  • En refusant de liberer Djibril Bassole ,la chambre de controle de la justice militaire
    a commis une erreur fatale. Djibril Bassole sera bel et bien liberer par la communaute
    internationale avec le soutien du peuple Burkinabe .De nos jours ,c’est le seul leader credible qui merite la confiance du peuple burkinabe et celle de la communaute internationale pour
    diriger notre pays dans la transparence et dans l’equite . Mais son retour aux affaires
    politiques n’implique pas le retour de Blaise Compaore au Burkina Faso . Le Burkina Faso
    a urgemment besoin de ce bouleversement pour sortir du bourbier . Le RSS a presente ses limites ,et doit mourir de son propre venin .

    • ...comme si il a été emprisonné par la communauté internationale. C’est bien de le dire, il faut maintenant nous renseigner sur ce qui motive ton raisonnement. Djibril n’a pas essayé de faire un coup d’état contre la communauté internationale mais bien contre son pays. Son pays l’a détenu pour le juger pour ce dont on l’accuse. Maintenant, tu viens nous écraser les tympans en nous disant que c’est plutôt la communauté internationale contre qui il n’a pas fait de coup d’état se chargera de le libérer. Qu’est-ce que la communauté internationale vient faire dans une accusation de coup d’état dans un pays souverain. Est-ce que Djibril est le fils bien aimé de la communauté internationale de sorte qu’on vienne nous tordre les bras pour le libérer ? Et même, la communauté internationale dont tu parles, quel est son étendu car le Benin et le Togo qualifie déjà pour être internationale ou bien tu parles du conseil de sécurité des nations unies ou encore l’assemblée générale de celle-ci ?

    • Franchement,à quand es la rationalité sous ces cieux ?Ne jugeons pas par nos émotions,mais plutôt avec la raison qui est universelle.De quelle communauté internationale parles tu ?Celle qui évolue au gré de leurs intérêts sans se soucier des autres,pourvu que leur domination soit maintenue ? Stp revisite l’histoire des relations internationales depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours tu comprendras que seuls des peuples intelligents et qui s’assument s’en sortent ;Le général est notre frère,es les leurs ?ils ne connaissent pas mieux la valeur du général plus que nous,si la justice tranche et il se trouve innocent,il sera libre,si ce n’est le cas il s’assumera.Dans tout les cas il restera notre frère.

    • Communaute internationale ? C’est quoi ce machin ? si c’est sur ca que vous comptez alors c’est la prison à vie. Laissons la justice faire son travail, le Gouvernement le sein egalement et le peuple decider au Moment venu de qui merite sa confiance, sinon que moi même je suis capable de dirriger le pays dans la transparence et l’equite. On me l’a dit. En verite en verite. Mais je sais que notre pays n’a pas besoin de bouleversement pour sortir du bourbier. De quel bourbier d’ailleurs ?

      Passakziri

  • Comment oseraient ils après tous ces différents événements de ces dernières saines dans notre pays. Mais on voit bien qu ils mettront encore plus la pression de façon reguliere car la situation ne va pas à leur faveur du tout. Ils ont gagné pour l instant 1.5 à 0. A qui le prochain tour ?
    SOME

  • Depuis la nuit des temps dans le pays des hommes intègres, ‘’’’la prédétermination a toujours fait la différence dans toutes nos pensées, et continu d’être un sort prédéterminé pour l’Africaine ou l’Africain que nous sommes.’’’’ Pour tout Burkinabé, une mort naturelle n’est jamais une mort naturelle sauf celle de Thomas Sankara par Blaise Compaoré et de son médecin Nazi. C’est pourquoi depuis l’ère Compaoré, il y a eu deux sortes de gouvernants dans notre pays, ‘’’il y a eu ceux qui assument pleinement leurs actes, et ceux qui se disent des personnes très parfaites.’’’ Ces derniers comme Djibril Bassolé et autres, gouvernent pour tuer, et ne veut assumer aucune responsabilité. Ce générale de pacotille continuera à ne pas vouloir assumer ses actes, car pour lui, tout ce qui lui arrive n’est qu’un sort prédéterminé. Une affaire à suivre de prés.

    • J’en connais qui sont dehors mais qui souffrent plus que Djibril en prison avec la haine qui les tenaille et les ronge de l’intérieur. C’est le lot des esprits vils qui étalent leur misère sur la toile pensant s’en prendre aux autres. Vous faites pitié !

  • J’espère que ces amis jihadistes vont nous laisser tranquille cette fois. Chaque fois qu’il y a un problème judiciaire avec lui, ils se font remarquer..

  • Bien sùr que Sita ne va pas le libérer, on sait tous qui est ce type. Après avoir sanctionné sans aucune honte le patron de Salitas, il s’illustre toujours dans l’abus, la compromission avec le pouvoir en place et le déni de justice. Ko justice militaire, karissaa ! Vous les gens du MPP, vous refusez à Bassolé son droit d’aller se soigner alors même que vous avez permis à Salifou d’aller se soigner à létranger et d’aller même se reposer ensuite chez le colonisateur. Mais vous avez vu le verdict de Dieu ? Heyy Sita, heyy MPP ! Ne vous amusez pas avec Dieu que c’est la politique hein. Votre méchanceté envers Djibril vous a apporté quoi si ce n’est larmes et désarroi ?
    Toi Sita, chaque fois tu sors pour dire que le dossier de Djibril est clos mais tu ne dis jamais quand le jugement va commencer ! Tout le monde (ONU, CEDEAO, UA) dit que vous le detenez illégalement et vous persistez à violer la loi ko c’est politique. Est-ce que Dieu est un politicien ? Vous connaissez sa sentence ? HEYY !

  • Je pense que notre pays n’a pas besoin de ce Djibril pour son développement car nul n’est indispensable à l’émergence d’un pays.

  • Mr Le perdrix c’est toi seul qui aime Djibril. Les Burkinabé qui ont bravé les balles assassines du RSP pendant cette tentative de coup d’état en tout cas veulent qu’il réponde de ses actes. Si toi tu n’es pas en prison c’est que tu n’a rien fait. Si tu l’aime tant va le rejoindre là-bas.

  • Je pense que notre pays n’a pas besoin de ce Djibril pour son développement car nul n’est indispensable à l’émergence d’un pays.ce qui compte c’est l’union et la solidarité de la nation burkinabé à travailler ensemble pour son développement. l’ouvrier mérite son salaire si on le laisse cela veut dire que chaque burkinabé peut faire ce qu’ il veut et même dépasser les limites. Alors que la justice fasse son travail pas seulement pour lui seul mais aussi pour tout ceux qui ont commit des crimes contre cette nation.

  • Jugez-le le plus vite possible ou libérez-le provisoirement, point barre ! Ca ressemble trop à de l’acharnement à la fin. Je n’aime pas trop ce général mais c’est quel entêtement ça ?! Depuis là ?!

    • On s’en fou point barre. On avait dit a ceux qui continuaient de manger avec Blaise de se préparer pour les élections en 2020. Ils ont voulu bravé le peuple parce qu’ils avaient des armes. C’est cet entêtement du général qui l’a conduit là ou il est. N’oublier pas nos morts.

  • Dans cette affaire le tribunal aurait intérêt à traiter du çasite de ce détenu. S’il n’y a pas un agenda caché linculpé devrait avoir été jugé. Le citoyen lambda lui-même est interessé au premier chef par les affaires du coup d’état. 2020 ne serait-il pas le problème ? En tout les cas tout porte à croire qu’on veut briser l’homme. Que ce qui ont la charge de ces affaires travaillent à trouver les meilleurs solutions. Le Burkina à besoin d’être en paix avec lui même. Ce n’est pas le premier coup d’état dans ce pays. D’autres ont fait des contre coups d’état et n’ont jamais été inquiétés. Puisse dieu inspirer nous inspirer dans la recherche de la justice.

  • Vraiment Djibril Bassolé gâte son nom, s’agitant depuis inutilement, contrairement à Gilbert Diendéré qui est resté très digne et respectable.
    C’est que Bassolé se reproche beaucoup de choses. Sinon, restez serein pour affronter la justice au lieu de chercher à fuir sous couvert de liberté provisoire pour soins et consorts.

  • Je dis hoo liberté provisoire là c’est forcé non, au lieu de demander qu’on accélère le procès pour que tu puisses te défendre tu es là à vouloir coûte que coûte l’éviter. Ou bien tu as peur du contenu de ton dossier d’accusation ? Si c’est aussi le cas demandes simplement pardon au peuple on va gérer en famille comme pour les eddie comboigo la au lieu de vouloir nous intimider avec ton réseau de franc maçon là

  • Alors jugez-le et que le peuple burkinabé ait la paix. Vous parlez de crimes commis ou de complicité par Djibrill, sous quel toit en deux ans, des burkinabés ont été cruellement, lâchement et méchamment assassinés en masse et parfois en espace de 3 à 4 heures de temps, sachez que le refus du pardon entraîne des malheurs incalculables pour notre Pays. DIeu qui nous suit et nous observe sait qui est plus méchant que qui ?. Bientôt les deux ans seront bouclés et toujours pas de procès. Le groupe des Nations Unies vous observe et le Burkina Faso n’est naturellement pas un exemple de pays de justice. Chacun de nous répondra devant Dieu pour tous nos actes de méchanceté, de manque d’amour pour autrui et surtout de notre incapacité à pardonner, car une chose est sûre et imparable "Ne sera pardonné que celui qui pardonne" point barre, on s’ en fou, ne marche pas chez le bon Dieu, la vérité ultime se trouve dans son royaume que certains d’entre nous verront de très loin. Heureusement qu’il est un Dieu d’amour et de miséricorde et non un Dieu de haine et de revanche.

    • Maintenant qu’il s’agit de vos proches, vous connaissez pardon hein ?
      Avez vous oublié Norbert Zongo ? Lingani et Zongo ?
      Ont-ils bénéficié de pardon, malgré qu’ils m’ont rien fait ?
      Pauvre de vous !!

  • CELA DEVIENT DE PLUS EN PLUS CHIANT AVEC CES COMPORTEMENTS ANTI DEMOCRATIQUES CAR JE NE PEUX PAS ADMETTRE QUE JUSQU’A PRESENT AVEC LE BLANCHISSEMENT DU PAN DE LA COTE D’IVOIRE ON RESTE TOUJOURS GRIPPER SUR LE GENERAL. C’EST VRAI QU’IL EST PLUS FORT ET POPULAIRE QUE VOUS (SI C’EST A CAUSE DE CELA QUE ROCH ET SON EQUIPE ONT PEUR DE LE LIBERER ) MAIS AU MOINS DONNEZ LUI UNE LIBERTE PROVISOIRE. EN DROIT LIBERTE PROVISOIRE NE VEUT PAS DIRE QUE LES CHARGES SONT ETEINTS MAIS IL RESTE TOUJOURS ACCUSER JUSQU’A CE QUE LE PROCES VIENT SOIT L’ACQUITER OU LE CONDAMNER. PARDON ROCH AYEZ PITIE DE CE PAUVRE MONSIEUR.

  • Il est temps que les Organisations de la Société Civile(OSC) travaillent à reconquérir la crédibilité qu’elles ont perdue à cause de leur inféodation dans des partis politiques qui les ont utilisées pour des intérêts partisans et de règlements de comptes. Ainsi, des acteurs d’OSC comme Pascal Zaîda,Abraham Badolo doivent cesser de berner les populations en revendiquant la libération des généraux Diendéré et Bassolé,qui démontre que cette cause est l’objectif de création de leurs organisations. De même, ils doivent cesser d’exiger les nominations de militaires aux ministères de la défense et de la sécurité. Cela ne relève pas de leurs prérogatives. Les choix de ministres pour diriger ces départements stratégiques incombent au Chef de l’Etat sur la base de certains critères dont la confiance. De nos jours, à travers le monde, des civils sont de plus en plus désignés à la tête de ces départements sensibles. Les 2 responsables d’OSC proches des 2 généraux, visent des intérêts claniques pour utiliser l’armée pour leur cause partisane de conquête du pouvoir. Au Burkina, ce sont les clans des 2 généraux et celui de Salif qui ont joué des rôles nocifs dans la division des Burkinabè.Le temps du clanisme partisan, de la pensée unique, est révolu désormais au Burkina et ne saurait encore prospérer. Que les uns et les autres inscrivent leurs actions dans la culture démocratique et républicaine. Les questions de la réconciliation nationale peuvent être envisagées avec des balises, pour éviter le réveil des vieux démons, avec des personnages, qui se croient indispensables pour la stabilité du Burkina et qui ont un esprit de violence et de dictature, toute chose contraire à la paix et à l’encrage démocratique au Burkina Faso.

  • Liberez Djibril Bassolet sinon c est lui qui va vous libérer. Un coup d’ état qui a échoué aussi ? Faites pardon. La vie est courte et vous le savez très bien depuis ces dernier jours.Évitons de venir mentir après .

    • Mon ami, c’est parce que le coup d’état a échoué et que, nous ne voulons plus voir ca ici en Afrique, que Djibril est en prison... Tout ce qu’on peut espérer c’est que le jugement ait lieu pour situer les responsabilités. S’il est innocenté, il sera libre.

  • Je pense que Bassolet et la justice se moquent de nous. Pourquoi ne pas faire un jugement pour que nous ayons la paix ? Je pense que ces gens là jouent avec notre esprit. Ils ont entrain de composer les notes d’une musique que nous écouterons allègrement sans dire mot. Mais comme la nouvelle race du peuple burkinabè rend pied joint dans les débat non avec son intelligence mais avec passion nous seront là toujours à observer la mise en scène théâtrale de nos gouvernant. Nous devrions plutôt demandé à ce que le jugement des deux généraux ai lieu pour que l’opinion public soit situé.

  • Acceptons qu’il a le droit de se battre pour sortir, c’est son droit.A tous les gonfles arrogants et idiots,faites attention au retour du baton en cas de perte de votre pouvoir.Ce qui est arrive a blaise peut arriver a n’importe qui.Bassole doit etre libere comme demandee par la la cedeao et l’onu parce que vous n’etes pas au dessus de la communaute internationale.Ne venez pas demain pleurnicher si ceux que vous tourmentez arrivent au pouvoir un jour et vous embastillent sur des faux pretextes.Demain on tiendra compte de ce que vous faites maintenant

    • Foutaise mon frère ! Dans cette affaire, la justice Burkinabé est en première ligne plus que la communauté internationale, et elle doit être appliquée : ’’’Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur.’’’’ Commençons donc par dire franchement à Djibril Bassolé ce qu’on pense de lui avant de le caresser dans le sens du poil. Non seulement ce coup d’état a la maternelle, Djibril Bassolé bien avant, s’est mêlé a plusieurs dossiers comme celui de l’or voler, David Ouédraogo, Norbert Zongo, quand il était à la tête de la sécurité nationale, c’est son passé qui le rattrape et non la faute a qui que ça soit. Que la justice soit dite une fois pour tout, et on n’en parle plus, tel est mon souhait.

  • Si jusque-là les choses sont restées en l’état, c’est qu’il y a du sérieux dans cette l’Affaire ; sérieux que nous, étrangers au contenu du dossier, ne saurons connaitre avant tout jugement. Que les amis et camarades de ce Monsieur se mettent à l’évidence et s’arrêtent de gesticuler comme ils le font actuellement. Et, comme "nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes ", Bassolé reste le seul à connaitre ce qu’il a réellement fait. Se voyant coincé, il s’adonne aux manoeuvres lugubres pour distraire le peuple. Ce jeu, il en est spécialiste. C’est ainsi que, si l’on se rappelle de ce qu’il a fait en 1988, il a su renverser les choses lors du Procès TPR de l’Or de Dembèga pour enfoncer ses éléments de Gendarmerie (Adjt-Chef Sanou Jean-Marie & MDL-Chef Somda) à défaut de pouvoir "atteindre" le Capitaine Henri Zongo (Ministre à l’époque) qui était la "Cible première visée" dans le montage de ce faux procès. Son incapacité venait mettre en évidence ses manipulations dans cette affaire et surtout sa responsabilité dans le vol et la dissipation de ces 115 kg d’Or du Groupe des Dembèga et aboutir au sacrifice des 2 Gendarmes innocents à l’hôtel de l’Injustice. Avec donc un type de cet acabit, il faut faire attention à ce qu’on dit et fait. Il est vraiment un "Dangereux". Un vrai MANIPULATEUR ;

    • Mon ami l’historien, merci pour ton histoire. Mais pourquoi tu oublies de dire qui a assassiné Dabo Boukary ? Qui était avec Blaise quand on assassinait Sankara ? Qui a privatisé Faso Fani et plusieurs autres sociétés ? Pourquoi tu ne dis pas que quelqu’un qui a réfectionné une mairie centrale de Ouagadougou à plusieurs milliards est quelqu’un de dangereux ? Pourquoi tu ne dit pas que celui qui a osé dire publiquement que l’article 37 de la constitution est "anti démocratique" est quelqu’un de dangereux ?

    • Comme tu connais aussi l’histoire du Burkina, eh bien dirige-toi vers les editions Harmatan pour la confection d’un livre d’histoire !
      Ils sont d’ailleurs au Burkina !

  • Monsieur Djibril Bassolet est un criminel qui partage avec Gilbert Diendéré et ses sbires la responsabilité des crimes commis pendant la tentative de coup d’Etat, qui a vu plusieurs dizaines d’innocentes victimes perdre la vie.
    A ce titre je ne comprends pas pourquoi on peut s’émouvoir du sort d’un tortionnaire et d’un criminel. Il faut plutôt prier pour le repos des âmes de tous ces gens qu’ils ont assassiné.

  • bjr ici au pays on apprend pas les leçons. ok on vient de nous attaqué sans revendication - salif vient de mourir sans mobiles réels - au lieu de nous unir certains trouvent encore le moyen de rester dans la division. on dit qu’il a soutenu le coup qui a fait des morts - les ennemis invisibles ont fait plus de morts qu’en dites vous les connaisseurs ? et puis les hommes de tenue ne doivent plus se laisser utiliser par le politique- tous se paie sur terre - soit toi même ou ton fils ok

  • TOM SANK avait dit : un militaire sans formation politique est criminelle en puissance. Djibi en plus d’un général est un politicien mais politicar comme les RSS-S.Dans toutes les bonnes démocraties tout citoyen a droit a une liberté provisoire.Golf aussi peu demander la liberté provisoire. Pauvres gens ne mélanger les genres car ceux qui vous lisent ne sont des moutons comme vous. Le vrai probleme de nos dirigeants actuelle c’est vous.Par vos mauvaises analyses vous induisez en erreur.ET quand l’heure de débandade sonnera vous aller vous croiltrer dans vos chambres. Ces peureux ont intéret a liberer rapidement BASSOLE sinon ils vont chier caca chaud . A bon entendeur salut

  • Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    "Ange" Djibril reste sans conteste le cerveau de ce putsch du 15 Septembre 2015. Il est inculpé jusqu’au cou. Les francs maçons font des tapages ou chantages médiatiques pour blanchir votre "frère"Djibril. Le Brave Peuple est un mouton de l’abattoir Kossodo de Ouaga ni de Kieneta de Bobo. Depuis Abidjan, Soro le rebelle et "ange" Djibril ont fomenté ce coup d’état pour le donner en trophée à leur mentor Blaise Compaoré l’homme indispensable et aux milles médiations en fuite dans la belle famille. L’exécuteur de ce putsch reste comme d’habitude Diendéré(machine à tuer) qui a toujours fait les sales boulots boulots de la famille Compaoré.
    Ange Djibril Bassolé a été toujours faux dans son parcours politique. Il se passe un saint alors qu’il a un passé sombre. Qui ne sait pas que l’ange Djibril a détourné l’or sous la Révolution ?. La rébellion en Cote d’Ivoire demeure le cerveau.

    Pas de liberté provisoire, les "putschlogues" vont s’assumer entièrement devant la justice. Pas de chantages ni de pressions sur la justice militaire de la part des partisans de l’impunité (francs maçons, avocats et soutiens) pour extraire l"ange" Djibril de la justice. Nous ne l’accepterons jamais. Si l"ange" Djibril est innocent, naturellement il sera acquitté.

    On défendra massivement et indéfectiblement les familles des Martyrs.Les "putschlogues" "ange" Djibril et la machine télécommandée à tuer Diendéré qui ont ordonné volontairement la mort de Braves Jeunes Burkinabés(Martyrs) pour réinstaller la Compaorose doivent être logiquement condamnés conformément à la rigueur de la loi et sans d’état d’âme cela servira de leçon à TOUT Burkinabé qu’il soit fort ou faible, riche ou pauvre qu’il ne peut pas se permettre de tuer d’autres Burkinabé parce qu’il veut le pouvoir.

    L’impunité a trop duré au Burkina cela ne doit plus continuer.Le sang a beaucoup coulé pendant que les criminels circulent en toute liberté(frères Compaoré et son conglomérat).

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    • Mon cher ami , un TABSOBA ne peut pas etre Bobolais car dans l’histoire de l’empire mandingue il n’ y a jamais eu de
      TABSOBA . de meme un Traore ou un Coulibaly ne peut jamais etre Koudougoulais ,Tenkodogolais ou Ziniarelais.
      Donc un TABSOBA ,meme ne a Bobo Dioulasso ,reste toujours un etranger.

    • Mon cher Achille de TAPSOBA
      Tu es vrai lascard. Tu ne connais même pas l’histoire de pays. Les martyrs dont tu as cités les noms à savoir feu le Président Thomas SANKARA ,Norbert ZONGO, Salif NEBIE, David OUEDRAOGO et le pauvre DABO Boukary égorgé comme un mouton de tabasky. Mon cher Achllle qui pense tu etre la cause de ces disparutions tragiques. Eh bien sache le ; ce sont les actuels RSS devenus depuis une semaine RS qui sont à la base de tous ces crimes odieux qu’a connu notre pays. En réalité l’impunité que tu dénonce est a la tete du pays aujourdhui. Si n’est pas a cause de Djibi le 30 et 31 allait etre un cauchemar pour le peuple burkinabe car on allait des milliers de morts. Merci mon general. Tu as vu SIMON ET Benewende a Ouahigouya sur la dépouille de Salif DIALLO. Ce sont des plaisantins qui ont verseé des larmes de crocodile. Une enquete doit etre faite pour savoir s’ils ne sont a la base de sa disparution parce que quelque part la mort de Salif profiteras a d’autres certainements. Bonne journeé a Bobo

    • Voilà là l’expression de notre justice !

      Les uns tues impunément et sont laves par des non-lieux
      et d’autres tombés par leur balles assassines pourrissent en terre !

      Dieu seul est source de justice véritable !

      "Selon le Courrier confidentiel cité par la Radio WAT FM, le commandant Aziz Korogo ; chef de corps par intérim de l’ex RSP lors du Putsch du 15 septembre 2015 bénéficie d’un non-lieu dans le cadre de l’instruction de cette affaire. On se rappelle que pendant les événements de septembre 2015, le commandant Abdoul Aziz Korogo avait conduit les négociations avec les unités loyalistes chez le Moogho Naaba. A part le commandant Abdoul Aziz Korogo, une dizaine de personnes auraient également bénéficié d’un non-lieu."

  • Débat stérile car personne n’est dans le secret des juges et politiques

  • Qu’il attende son procès ! Bravo à la Justice militaire qui sait ce qu’elle fait et résiste jusque là aux manoeuvres impérialistes.

  • Lui il vaut mieux qu’il vit et que c’est prison il ne veut pas. Le gendarme de 42 ans que lui il a donné l’ordre et après le livré à l’abattoir dans l’affaire du faut PV avait besoin de vivre. Il allait préférer la prison et espérer que de mourir et laisser sa femme et ses enfants tous petits. Lui Djibril, aujourd’hui, il a quel âge. Il vaut mieux. Ceux qui le défendent, c’est qu’il n’a pas tué votre parent. Mais si vous aimez la vie, pleurez ceux qui n’ont pas eux la chance avec ces assassins. Merci.

  • La politique quand tu nous tiens ! Je ne serai pas étonné de voir Dienderé libre avant Djibril

    • Celui qui assume ses actes est à moitié pardonné : Mais celui qui sait qu’il est coupable de beaucoup de choses comme ce général de pacotille Djibril Bassolé, et qui prenne son peuple pour un mouton se condamne tout seul. Je ne doute pas, s’il y a une justice équitable au pays des hommes intègres, le valeureux Diendéré Gilbert qui assume en vrai militaire et conscient de ses actes, aura la clémence du peuple, et sortira de prison avant ce vendu et peureux de Bassolé.

    • Ka,
      Je me demande souvent si vous vous comprenez vous-même. N’importe quoi. shit...

    • Depuis que tu es arrivé sur la toile uniquement contre les critiques fondées de Ka, tu n’as pas pu m’empêcher de dire ce qui va pour le peuple. Ta haine contre le vieux Ka ne date d’aujourd’hui. Continu, tu finiras par creuser ta propre tombe. Car toutes autocritiques stériles sans des propositions de solutions meilleures pour un peuple assoiffé de la vérité et des argumentations solides, ne doivent pas être écoutées, surtout ne méritent pas une réponse quelconque du vieux Ka. Tu pers ton temps, la vérité de Ka ne tue pas, mais enrichisse ce qui va pour le peuple, et non une punaise comme toi. Si tu n’es qu’un vendu qui se cache à l’extérieur avec des multiples pseudos à saboter des critiques fondées des autres, trouves-moi au marché de Laye si tu es Burkinabé, on se dira la vérité en face, Toi un l’Italien de sous-mains qui ne connais pas le Burkina, il vaut mieux de la fermer quand il s’agit des sujets dont tu ne maîtrise pas.

  • - Vous tous qui insultez, qui êtes contre que Djibril Bassolet aille se soigner, je vais vous dire une chose : Si vous étiez à la place de Djibril Bassolet, il y a longtemps que auriez crévé comme des mouches.

    L’Ex-PAN Dr Salifou Diallo a eu sa crise quand ? En quelle année ? Où est-il parti se soigner ? N’est pas en France ?! Récemment encore c’est en Tunisie, puis il s’envole à Paris pour se reposer dans un hôtel. Toutes ces dépenses, c’est aux frais de qui ? Malheureusement il est décédé et vous avez vu les obsèques. Les dépenses y liées, c’est aux frais de qui ? N’est-ce pas nos impôts qu’on nous vole à travers la TVA sur les factures SONABEL, ONEA et autres achats ? N’est-ce ps aussi que c’est la TVA sur les prêts bancaires et sur les sacs de ciments que vous achetez avec ces prêts ? Sur les cahiers de vos enfants quand vous leur achetez les fournitures ? Etc. Etc. !!

    Réféchisez un peu avant de parler ! Et moi le Kôrô Yamyélé je vais vous dire séance tenante une chose. Qu’elle vous choque ou pas, je m’en fout comme Dr Salifou Diallo que nous pleuront :

    - Voyez-moi un pays dit des Hommes intègres ou Burkina Faso ! Même pour une simple coronarographie diagnostique, il faut qu’on évacue les malades au Maroc, en Tunisie ou en France ! Alors que nos Docteurs et Professeurs de Cardiologie sont bel et bien capables de faire ces interventions s’ils avaient les équipements nécessaires pour cela ! Ils en ont les compétences ! Et ce ne sont que les soi-disant grands homme politiques, grands cadres de l’administration et officiers supérieurs qui ont toujours le privilège d’être les plus évacués rapidement pour aller faire leurs bilans de santé, leurs soins, voire aller se reposer en Europe pour récupérer un peu au lieu de le faire à Satiri au bord du lac aux Hippopotames ! Et je pèse bien mes mots : je dis et répète que ce sont les grands hommes politiques, les grands cadres de l’administration et les officiers supérieurs qui sont évacués. De toute façon on n’a pas besoin de charlater pour savoir que l’enseignant de brousse de Titabé (Séno), l’agent de police du commissariat de Wolonkoto (Léraba) ou le soldat de 2ème classe campant à Diguél (Soum) ne seront jamais évacués pas même au Maroc à côté pour des problèmes coronariens. Le temps même qui sera mis pour traiter leurs dossiers sera prohibitif au point où ils mourront avant de voir l’aboutissement de leurs dossiers d’évacuations sanitaires. Et si par chance un de leurs dosiers aboutit, pour cette basse catégorie, on dira comme d’habitude : ’’Le fonds pour les évacuations sanitaires est épuisé et il faudra attendre’’. Quelles foutaises ! Or si c’est cette catégorie de soi-disant ‘’Grands’’ et surtout ‘’Gros et Gras’’ selon moi, car mangeant trop, buvant trop et faisant peu d’effort physique, c’est par simple coup de fil que leurs dossiers sont traités en 3 jours au maximum. J’ai suivi le cas d’un gouverneur officier supérieur dont le dossier a été traité en tour de main et il fut évacué pendant que certain trimaient plus longtemps que lui dans les couloirs du service de Cardiologie du CHU YO. Malheureusement il est décédé quelques temps après.

    - On a beau être une bête politique, un Gargantua politique ou même un monstre politique, si à la moindre peccadille on fuit aller se soigner ailleurs parce que dans son propre pays le nécessaire pour les soins sont inexistants, je ne pense pas qu’on ait rendu service à la nation même si on était large au point de donner un sac de riz par semaine à chaque burkinabè.

    - Nos hommes politiques n’ont aucune vision ni d’initiatives ! Avec le PNDES et cette histoire de PPP, pourquoi ne pas donner carte blanche à des cardiologues de se coaliser pour ouvrir un tel centre de traitement coronariens et de coronarographie diagnostique à Ouagadougou ? Quitte à les subventionner un peu et en exonérant les importations de leurs matériels des frais de douane et taxes, ceci vu l’importance de la question, surtout que les maladies cardiaques sont très fréquentes de nos jours. Au lieu de ça, non ! Nos politiques continuent de nous emmerder à longueur de journée avec des bavardages stériles sur les élections, les lois et règlements, etc.

    Voyez tout cet argent mis dans les obsèques du Dr Salifou DIALLO  ! N’est-ce pas qu’on aurait pu faire à moitié un tel Centre ? Je ne suis pas contre ces obsèques, mais le Dr Salifou DIALLO méritait qu’il y eu un tel Centre à Ouaga à côté de lui pour les soins de proximité.

    CONCLUSION  : Dans tous les cas des RSS d’antan, il reste les RS ! Et la vie étant pleine de leçons, il est grand temps de songer à créer ce type de Centre car d’ici-là, un des RS restants risque de se retrouver dans la même situation que l’autre S désormais absent. Il en est de même pour certains soi-disant bonzes du MPP respirant difficilement et très hypertendus. Chacun a son tour chez le coiffeur. A bon entendeur, salut dans la galerie aux crabes !

    Par Kôrô Yamyélé

    • Tout à fait d’acord sur la question medicale qui s’explique par l’ignorance totale de ces soit- disant bonzes. Ils oublient que si eux même pique une crise cardiaque serieuse, aucune evacuation ne pourra les sauver vraiment puisque le temps perdu est largement suffisant pour qu’ils se retrouvent à l’au dela ; Alors que si l’intervention coronarienne pouvait se faire sur place en l’espace d’une demie-heure à une heure tout serait à sauver. Mais soit c’est l’ignorance ou bien c’est la bêtise. Mais personellement je ne comprends pas non plus.

    • Koro,
      Je suis tout a fait d’accord avec toi sur le point de la politique sanitaire au burkina faso. mais du cote de la liberte provisoir de Djibril, tu as completement passer a cote. Il devrait plutot demander a ce qui’il soit suger le plus vite possible. Parlant de la politique sanitaire ses meme Djibril etaient au pouvoir avec Blaise et n’ont rien fait pour se soigner localement. Maintenant qu’il est en prison, il veut aller a l’exterieur se faire soigner et s’il revient plus on fait comment ?

      A mon avis, rien n’est au serieux avec les noirs africains.

    • - Goomsida, pardon ne raisonne pas de cette manière. Tu sais qu’il y a les juges, le tribunal et l’environnement du jugement avec toutes ses implication physiques, mentales, émotionnelles et et tout. Si jamais devant les juges, Djibril Bassolet , suite à des actes, paroles ou comportements posés par un juge ou le public venait à piquer une crise et mourrir devant le tribunal, qui va endosser la responsabilité ? Même vous qui tenez a ce qu’il ne soit pas libérer pour se soigner, vous aurez des oincements de regret aux coeurs. L’Homme doit savoir parfois prendre du recul. Merci.

      Par Kôrô Yamyélé

    • Salut Kôrô Yamyélé. Ça fait 2 bytes . J’ai eu peur pour ton silence. Avec ces crises de maintenant là on a tous peur
      allez bonne suite.
      Matou à Sikassosièra.

    • - Mon frère Karfolo, je me porte bien et merci pour la pensée pour moi. Actuellement je passe plus de temps au champ pour superviser les travaux de mes ouvriers. Il ne faut pas que l’herbe nous dévance. Avec les fréquentes pluies de ces derniers temps, les herbes ont tendance à prendre le dessus sur nous, alors que moi je ne veux pas du tout utiliser les herbicides même homologués. Alors je sarcle avec mes tracteurs mais je dois t’avouer que c’est difficile. Ce serait beaucoup plus facile et reposant si je voulais utiliser les herbicides. Il suffisait de pomper tous les champs fouuuuuuuuuuuu....... et on ne parle plus d’herbes !

      Bref, avec les herbicides on détruit biensûr les herbes, mais il faut aussi reconnaitre qu’il y a des choses qui vont manquer mais que le sarclage procure. Je vais te les citer :

      1/- Avec le sarclage, on brise en même temps la croûte superficielle du sol, ce qui facilite l’aération du sol en profondeur et l’infiltation des eaux de pluie ou d’irrigation d’appoint,
      2/- Avec le sarclage, le sol est ameubli en profondeur, ce qui favorise le développement racinaire des plantes et permet une bonne fixation des plantes renforcée par le buttage au 45ème jour après les semis, ce qui les permet de résister à à la chute provoquée par les grands vents,
      3/- Avec le sarclage, les eaux de pluies en s’infiltrant dans le sol, entrainent en profondeur avec elles les nutriments apportés par les engrais et la fumure organique, ce qui favorise une bonne assimilation par les racines des plants,
      4/- Avec le sarclage, on remue le sol sur une profondeur relative et on redonne vigueur à la vie biologique du sol et on évite son tassement. Ce que les herbicides provoquent car ils ne remuent pas le sol.

      Merci Karfolo.

      Par Kôrô Yamyélé

  • Pas de problème. La justice de Dieu est incontournable.

  • La justice militaire fait son travail et très bien. Djibril doit rester en prison en attendant l’autre inculpation à venir. Il se susurre qu’il est aussi impliquer dans la boucherie de la rectification contre le président Thomas Sankara et ses compagnons. Et puis s’il est un vrai homme burkinabé digne de ce nom et non un général de pacotille, il doit rester stoïque dans sa cellule pour attendre son procès. Point barré.

  • Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Je suis un partisan de la justice équitable Je ne suis pas un mppiste. Pas de liberté provisoire pour "ange" Djibril . Bravo et merci à la justice militaire ne jamais céder à la pression des pèlerins de l’impunité . ’Ange" Djibril a demandé dans une lettre écrite au président Macron d’intervenir auprès du président Roch pour aller se soigner. Il veut se soustraire de la justice il veut fuir. Combien de personnes sont malades dans nos prisons sans pouvoir bénéficier de la liberté provisoire ni assistance comme les Bassolé ? Elles sont nombreuses. On s’acharne sur les petits voleurs de poulets de moutons ou de sacs de ciment qui croupissent dans nos prisons pendant les gros criminels sont relâchés à la simple présentation de certificat médical ou circulent en toute liberté. Pendant la Révolution lors du procès de l’or, "ange" Djibril a profondément noyé ses collègues gendarmes pour se soustraire des griffes de la justice. Il est un fin manipulateur mais nos chers juges de la justice militaire sont très subtils(malins) ils le connaissent très bien. "Ange" Djibril avance masqué pour atteindre ses objectifs(par bond successifs). Le ruse ne marche pas avec le Brave Peuple. Pleurnicher dans les médias n’est pas la solution judicieuse affronter la réalité(justice) est la meilleure façon pour gagner sa liberté.

    Ange Djibril refuse de s’assumer. Il est sans doute le bras financer de ce putsch manqué. Ange Djibril a plusieurs fois menacé la transition sur rfi et il est passé à l’acte(putsch) le 15 Septembre 2015 avec son complice du PMK Diendéré. Il a effectué des voyages au Mali et en Cote d’Ivoire pour planifier son coup d’état avec Soro le rebelle. On n’a besoin d’être un devin ou Pythagore pour le démontrer. La stratégie des irréductibles de la Compaorose(impunité) est bien connue de tous faire des tapages ou des chantages médiatiques(radio, télévision, presse écrite) pour blanchir leurs mentors.

    Notre combat contre l’impunité est inflexible. Les Familles des Martyrs seront consolées et pourront faire leur deuil après le procès tant attendu. Les criminels pourront se réconcilier avec les Familles des Martyrs et avec le Brave Peuple. Tolérance zéro pour l’impunité.

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    • Internaute Achille T. le bobolais, Paaa paa paa ! l’aigreur va tuer certain.... Tiééé tiééé
      Ton réveil va être douloureux, c’est pas la bagarre, c’est que la justice, la récréation est terminée pour vous autres là.... Hervé Ouattara, Safiatou Lopez, Guinko etc... j’en passe
      Tous ceux qui ont eu la liberté provisoire tu n’as rien dit et même certain ont été pris la main dans le sac ont été libéré provisoirement tel, pour Gal Diendiéré pas de souci il reconnais tous les faits et il assume ses actes, en blanchissant Djibril de passage... Tu veux quoi encore ! Donc le Gal Diendiéré ment alors ?

  • Si n’est pas a cause de Bassole et TRAORE le 30 et 31 allait etre un cauchemar pour le peuple burkinabe car on allait des milliers de morts. Vive DB. RESPECT !!! Mon cher

  • ’’’A’’’ mon ami et promo Kôrô yamyélé : Très belle contribution pour enrichir le débat : Malheureusement la haine de l’autre est si forte que je n’imagine pas une seule seconde que beaucoup te comprendront : ‘’Pourtant je le souhaite vivement.’’’’ Nous sommes les premiers sur les sites des réseaux sociaux d’information et aussi dans la presse écrite, a dire très haut ce que d’autres disent tout bas. Au regard de tous les commentaires au sujet de la détention de Djibril Bassolé, je trouve que la fracture est réelle, mais le plus grave est le mensonge comme argument dans ce débat, dont d’autres partisans y mettent aveuglement pour ne pas voir les choses en face, comme tu le dis qu’à nos jours dans le Burkina de 2017 ce sont les décideurs qui ont la clé de la mort ou la vie de tous en chacun de nous. Qui sont ces décideurs depuis plus de 30 ans sans Djibril Bassolé ? Ce que je le condamne, c’est qu’il devait y pensé avant comme tu le démontre. Ce que je constate avec regret, c’est qu’il y ’a un camp qui pense subir la justice des vainqueurs sans une seule fois reconnaître sa part de responsabilités, car ce sont eux qui sont à l’origine de cette injustice. Bien sûr qu’aujourd’hui les échappés comme tu le dit les RS moins un S qui pensent avoir assez payé le prix de leur soutien à une insurrection sans trop de dégât, pensent qu’ils ont la totale légitimité d’agir comme ils veulent : Mais entre toi et moi, nous savons que depuis la nuit des temps en Afrique le pouvoir appartient aux chefs d’états dictateurs qui ont droit de vie et de mort. C’est pourquoi en pensant au soutient que tu veux te justifier pour le pauvre Djibril Bassolé, ‘’’que le mal ou le bien revient toujours à l’origine : ’’’Et ne soyons pas étonné si une personne riche devient pauvre du jour au lendemain, ou si certaines personnes perdent la vie dans des conditions pitoyables ou dramatiques : ou comme il est mentionné dans la Bible, qu’on récolte ce que l’on a semé. Et Djibril Bassolé dans son filet de fer le sait très bien, surtout tout dont tu recommande, et dire pourquoi ça n’a pas été fait avant, il sait sa part de responsabilité en étant un des piliers des décideurs de notre pays durant 30 ans. En Afrique la conception que nos dirigeants ont du pouvoir politique, c’est qu’on on veut la garder aussi longtemps que possible, et même a vie, c’est pourquoi Djibril se bat à mort et avec toutes les ruses pour être libéré et aussi et récupérer ce qu’il pense être sa chose ‘’’’le pouvoir.’’’’ Mais toi et moi, des vieux routiers des couloirs du pouvoir Burkinabé, l’exécutif actuel en place va utiliser tous les moyens légaux et illégaux pour l’empêcher, car cette chose précieuse est la leur. C’est pourquoi mon cher promo et ami de longue date, l’arme fatale pour un exécutif puissant d’un pays Africain comme le Burkina qui est le clan RS moins un S pour battre son adversaire, est ‘’’’la justice.’’’ Et personnes ne peut nous apprendre à toi et moi, ou n’importe quel intellectuel de notre société, ‘’’’que la première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa justice, la première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa justice.’’’ Nous sommes sur le terrain plus de 40 ans après nos études, nous savons, comme ils ont les habitudes de dire eux-mêmes, lors des discours, ‘’’’qu’il est temps de changer, de faire moins de mal aux justiciables par des décisions honteuses et injustes,’’’ pourtant derrière ce serment que le sieur Djibril se cachait, il y a l’injustice. Pour te dire que le soldat Djibril Bassolé sait très bien que l’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser. Ka, farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse.

    • Merci Monsieur KA : Tout est dit, et bien résumé pour notre génération qui veut mieux comprendre de nos gouvernants. Je demande à d’autres comme moi, de lire votre message au KORO, et de mieux l’analysé pour comprendre pourquoi Djibril Bassolet ne sort de la MACA. Chapeau bas Mr. KA. Avec votre ami le KORO nationale, continuez de nous allumer les lanternes avec vos cours d’histoires enrichissants et vivants.

    • Laurent merci de me lire : Le web reste pour moi et mon ami Kôrô Yamyélé un défouloir, mais aussi a apporter sans réserve nos cri-tiques fondées suivies de nos vécus a la jeunesse : Parmi cette jeunesse, nos enfants, nos neveux et nièces, qui veulent l’émergence du Burkina, et qui veulent relever le défi. Notre devoir d’internaute de bonne foi, est de rectifier les fausses nouvelles en ignorant les insultes des jeunes ingrats et inconscients qui veulent saboter les investissements lourds d’autres jeunes qui ont dit que ‘’’rien ne sera plus comment.’’’ Mon message n’est pas contre Djibril Bassolé, mais contre l’impunité et l’injustice. Mon regret est qu’on trouve sur le WEB des inconscients partisans avec des informations ou des analyses noircis de mensonges qui me rendent malade. A tous ceux qui aiment ou n’aiment pas Ka et son ami Kôrô Yamyélé, sachent que notre vérité ne tue pas, mais donne de l’espoir pour l’avenir.

  • Mais pourquoi Djibril Bassolet ne reste-t-il pas tranquille à la fin ? Je suis étonné et surtout déçu de le voir s’agiter comme un capricant. Ou bien croyait-il qu’en se précipitant pour présenter ses condoléances à la famille de feu Salifou Diallo, cela allait nous embrouiller ? Pauvre type. Tu as fait assassiner des gens dans ce pays quand tu étais commandant de la gendarmerie, ensuite ministre de la sécurité. Nous n’avons pas oublié. Même si tu te tires de cette affaire de coup d’état, les familles de ceux que tu as fait passer par les armes sous prétexte que tu combattais le grand banditisme t’attendent dehors pour te coller un procès sur le dos.Ceux que tes hommes ont exécuté de facon extra-judiciaire entre 1995-96 et 2002 n’ont pas eu la chance d’avoir un procès. Il y a aussi les parents des lycéens de Garango et de Boussé que tu auras sur le dos. En tout cas malheur à celui qui libèrera Bassolet Djibril. Vive le Burkina Faso ! Danton.

  • Ce qui est flou dans cette affaire de coup d’état , c’est la durée de l’instruction. Les faits sont établis, quelqu’un s’est porté responsable et a regretté l’acte. On s’achemine vers la deuxième année du coup et rien ne pointe à l’horizon pour un quelconque procès. Une liberté provisoire à Djibril ne peut pas influencer le procès . Si vous avez des preuves contre lui , il sera condamné , dans le cas contraire , il sera acquitté. Et si jamais s’était le cas , vous allez payer très cher , pour l’avoir enfermé injustement.

  • Mon cher Danton et pourquoi veux tu que BASSOLE reste tranquille. S’il se bat pour sortir des griffes de ces géoliers c’est parce que ca urge pour le peuple Burkinabe. Il a un devoir moral de conduire le peuple vers de verts paturages.Tu verras quand il sortira et prendra les reines de ce pays tu seras le premier a profiter des biens faites de sa bonne gouvernance. Je sais que actuellement c’est dur pour toi car certainement tu as un seul repas par jour donc un affamé.C’est ce qui explique d’ailleurs ta haine viscerale a travers tes propos.Avec Djibi tu mangeras a ta faim. A tout moment

    • Mon ami, j’aurais préféré que tu t’appellasses SANOU ou ZONGO ou SOME, DIALLO,etc...pour te battre comme un chien enragé pour la libération de ton champion. Mais BAYALA qui défend BASSOLE, cela biaise carrément tes arguments. Bref, ouvres les yeux et regardes la réalité en face : Bassole doit accepter de faire face à la justice. Fuir n’est pas la solution. Or c’est clair que c’est ce qu’il cherche en ce moment. Vive le Burkina Faso ! Danton.

  • Djibril à toujours été un gars pas clair et un fin tacticien.
    Par ce truchement de clair obscure , il s’est retrouvé dans le collimateur de la justice des commanditaires du coup d’état avorté(heureusement) . Donc de grâce les gars, comprenons et acceptons que la place de ce général se trouve pour l’instant à la MACA, en prison jusqu’au jugement : la loi est dure mais c’est la loi.

  • Je retiens une chose dans cette affaire de Généraux en taule qui est très important : ils n’ont pas fuit. C’est donc de bons soldats, de bons meneurs d’hommes ; sauf qu’aujourd’hui les jeunes pensent plus à leur ventre qu’au serment, et donc mêmes eux auront des problèmes pour gérer la troupe. Le problème est que la justice habituellement traine pour des cas moins que ceux là et je me dis que si Bassolé est maintenu en prison, c’est que la justice dispose d’informations que nous autres lambdas ne connaissons pas, autrement ces gens ont une solidarité de corps qu’ils ne laisseront pas un des leurs croupir en taule pour rien. L’aspect humain de la chose est que s’il est malade, il faudra trouver une solution pour le soigner, même s’il faut le laisser quitter le pays. A mon avis certainement naïf pour certains, il n’a pas fuit avant, il ne fuira pas maintenant. Faisons l’effort de l’aimer, surtout que c’est un soldat.

  • Vous savez le vrai probleme c’est 2020. Le MPP veut le garder coute que coute just qu’apres les elections de 2020 avant de le liberer.
    Primo : il est toujour general et peut reinteger la gendarmerie et ca c’est genant pour le regime Rock.
    Secundo : Il peut se presenter aux election et ca aussi c’est devenu beaucoup plus genant avec la mort de Salif.
    Tierco : Le MPP ne veut pas qu’on le juge avant 2020 parce que s’il est non coupable il va se presenter en 2020. Donc il font tout pour le garder au frais sans jugement. Apres 2020 ils vont dire qu’il est blanc comme neige mais le mal sera deja fait.
    Le rique que le MPP prend c’est que s’il claque entre leur main ils vont le payer cher.

  • S’il claque comme tu le souhaite, c’est le destin et c’est naturel et toi tu seras satisfait. Et après. Comme toi tu agite, tu n’as qu’à agiter. Vous vous fatiguez pour des gens qui ont leurs enfants loin du burkina et sont épargnés de tout danger du pays.en cas de cas. Ils partent facilement et toi qui te bat pour leur père, imagine le calcaire que tu vas subir pour avoir des papiers pour aller làbà. Il va te donner quelle récompense parce que tu agite pour lui. Laissez chacun subir son destin. Il y a combien de grosses têtes en haut qu’on a pas accusé et que c’est lui ?

  • Toi Djibril, tu peux livrer quelqu’un comme l’adjudant SIMDE et tu cherche à aller mieux te soigner pour vivre. Tu sais que la vie est bonne ? Penses à lui à chaque instant de ta vie. Quelqu’un qui était très très sentimental.Il t’attend làhaut. Même si tu vis 1000 ans tu es appelé à disparaitre un jour.

  • Il faut simplement arrêter les speculations. le chef supreme des armées est bien le president du Faso et qui dit militaire dit hiérarchie du commandement. Donc la JUSTICE militaire est aux ordres de ROCH est ses acolytes. Sinon, comment comprendre que notre belle justice militaire ne puisses pas entamer le procès de Djibril avec toutes les supposés charges mouvantes comme un serpent. Arrêtons de torturer nos esprits. Qu’on aime Bassole ou pas pas, la justice étant universelle et un droit inaliénable, il faut la faire exercer le plus tot possible. PASSONS A SON JUGEMENT de manière ouverte pour que le peuple sache toute la vérité et qu’on en finisse au lieu de nous torturer les esprits et celui du concerné.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés