Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

Point de vue • lundi 28 août 2017 à 22h00min

L’acte de M. Kémi SEBA, orchestré le samedi 19 août 2017, consistant à brûler publiquement un billet de banque émis par la BCEAO, figure depuis lors en bonne place dans les réseaux sociaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

L’illustration audio-visuelle de ce geste, visionnée par de très nombreux internautes, a certainement permis à son auteur d’atteindre son objectif, à savoir faire le buzz sous une forme provocante sur la campagne contre le franc Cfa dont il fait partie des porte voix.

Il demeure que le concerné était conscient que, par ce biais, il se plaçait en position délictuelle pouvant amener la Banque Centrale à agir. Celle-ci se devait d’intervenir, confortée en cela par la loi, en particulier les différentes dispositions des Codes Pénaux des États réprimant la destruction volontaire d’un billet de banque, l’altération de signe monétaire ayant cours légal et les risques de trouble à l’ordre public pouvant naître du geste.

Nonobstant ces dispositions, il demeure que l’acte porte préjudice à la BCEAO puisqu’il est susceptible de saper la confiance des populations et la crédibilité de la monnaie. La Banque Centrale, organisme auquel sont confiées les missions d’émission et de retrait des billets mauvais, ne pouvaient que saisir la justice et décourager toute tentative de reproduction de tels actes.

L’action relève d’une obligation liée à la charge institutionnelle. Il ne s’agit pas de s’attaquer à une cause ou à des idées remettant en question le franc Cfa, encore moins à une personne. Quiconque, auteur de l’acte visé, s’y exposerait.

Par Bacary Dabo
AllAfrica.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 août à 17:36, par Amad
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Le but que ce monsieur a recherché est atteint.. Faire du bruit autour du franc CFA. En attendant tout le monde a remarqué cet absence de monnaie au Faso ? Tu achètes quelque chose au commerce la réponse c’est pas de monnaies pas de monnaies. Si c’était le Burkina qui fabriquait son argent comme au Nigéria ou au Ghana ? Nous n’allons pas vivre ce spectacle de vieux billets et de pièces lisses. Les billets CFA sont fabriqués a la Banque de France et les pièces au trésor Paris. Imaginer les frais que cela est engendré par les 15 Etats membres de cette monnaie. Celui qui s’amuse avec le CFA va mourir comme Sankara et autres révolutionnaires. Les Français nous laisser aller fabriquer nos billets moins cher au Brésil ou en Turquie ? Qui va combler leur déficit budgétaire ? Comme c’est une pleinte de la BCEAO. Attendez voir ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 août à 17:57, par Le Duc du Yatenga Nouveau
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Kemi est certainement consterné par la réalité du caractère de domination impérialiste du FCFA. La destruction du billet en tant qu’objet renvoie aux premières réactions des ouvriers qui s’en prenaient aux machines. C’est ensuite que ceux-ci ont compris que les machines n’étaient pas la source de leurs souffrance, mais bien dans le système d’exploitation capitaliste. Il faut donc s’organiser, se former pour mener la lutte devenue inévitable contre la domination impérialiste de la France sur nos pays. Quand M. Macron, le jeune Président Français dit que celui qui veut pouvait sortir du CFA et créer sa monnaie, n’est rien d’autre que de la fausse bravoure. L’orgueil du crapaud qui se gonfle pour rien. Tout le monde sait que la France pète dans l’EURO à cause des gaz du CFA. Ceci étant, M. SEBA gagnerait plus à orienter sa lutte contre le système et non contre le billet-objet, même si les lois ne disaient rien en la matière. En tant que Duc, quand je tiens votre monnaie, je tiens votre économie et je tiens votre développement. Et je ne serais pas gêné de le faire !

    Répondre à ce message

  • Le 28 août à 18:03, par Sia popo
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Quand Sia Popo, en complicite avec les autorites ivoirienne a cambriole plu s de 2 milliards de la BCEAO en Cote d’ Ivoire cela credibilisaient un franc deja suffisement discreite ? Quant les rebelles ont casser la BCEAO,pillant des dizaines de milliards qu’ ils ont confier a leur parain, c’etait pour renforser la credibilite du franc cfa , n’est-ce pas ? Quand les francais fabriquent et deversent des milliards de nos sous, ca rend cette monnaie de macaque plus fort ?Une monnaie que vous laisser etre fabriquee par d’ autres personnes que vous ne controler me me pas ne peut ete une monnaie credible.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août à 18:48, par Mafoi
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Je pense qu’il y a du grand n’importe quoi dans cette affaire.Que cet énergumène soit arrêté pour d’autres propos révisionnistes comme sa propension à soutenir qu’exterminer une communauté pour son appartenance religieuse qui ne lui convient pas tels les Juifs,ça se discute mais l’arrêter pour avoir brûler 5000 FCFA,il y a abus d’autant que c’est son argent et il fait ce qu’il veut avec son argent.Dans nos contrées,des voyous détruisent,brûlent des biens publics à coup de millions de FCFA mais ils ne sont jamais inquiétés.Alors je ne comprendrai jamais cette justice sélective.Comparaison n’est pas raison mais Serge Gainsbourg avait brûlé à la télé devant des dizaines de millions de téléspectateurs médusés un billet de 500 francs français de l’époque mais jamais les flics ne sont venus le chercher sur le plateau de la chaîne de télévision ni même en dehors et pourtant les 2 monnaies étaient ou est gérée(s) par le même pays qui est la France

    Répondre à ce message

    • Le 28 août à 19:49, par Ka
      En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

      Mafoi je confirme, c’est son argent et sa décision, point barre. Qu’on le laisse tranquille.

      Répondre à ce message

    • Le 29 août à 01:18, par Baro
      En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

      Après plus de 400 ans d’esclavage, on continue d’insulter le noir partout dans le monde, en France même rien de sérieux pour s’excuser sur l’esclavage, au contraire les noirs y sont encore traités comme n’importe quoi. Je m’étonne que ce soit l’affaire des juifs qui doive toujours venir en tête des préoccupations, comme si le noir lui est un chien. Chaque peuple n’a qu’à d’abord s’occuper de ses malheurs, après on verra l’entraide.

      Répondre à ce message

    • Le 29 août à 03:06, par Watt
      En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

      Il a tout simplement exprimé son indignation face à cette monnaie coloniale. Il faut libéré ce monsieur qui mène un combat digne. Nos dirigeants doivent cesser maintenant d’être toujours des servants locaux.

      Répondre à ce message

    • Le 29 août à 18:01, par LePatriote
      En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

      Le but de Kemi Seba est atteint, c’est a la Une de google actualités et le journal français LeMonde en fait l’écho. On peut bien ne pas aimé ce monsieur mais il à le mérite d’être dans l’action et non dans du bavardage inutile (comme ce que nous faisons). Pour ceux qui le traitent de tous les noms (êtes vous parfait ?), la vie personnelle de KS ne doit guère nous enlever notre sens critique, il faut savoir soutenir des causes nobles, des combats justes mêmes s’ils sont à l’initiative de votre pire ennemi. Il faut savoir dépasser sa propre personne et les querelles inutiles et réfléchir pour l’intérêt collectif et surtout se projeter, la vie ne se limite guère à demain. La question qu’il faut se poser est de savoir si sur le point précis du franc CFA (qui a conduit à son arrestation), voulons nous continuer avec cette monnaie ou voulons nous d’une monnaie qui reflète la santé de nos économies ? Est-il important pour nous d’avoir le contrôle de notre monnaie et de notre politique monétaire ou voulons nous continuer à subir le dicta de la France ?
      5000 FCFA peuvent effectivement nourrir une famille sur X jours !! Et alors ? Au lieu de vous acheter une voiture à 5 millions, une moto voir une vielle voiture de 1 million peut vous déplacer et vous pourrez aider des pauvres familles avec le reliquat. Nos députés peuvent rouler dans des voitures moins coûteuses et construire des écoles avec le reste de l’argent ! Au lieu de vous payer un sac de riz, un sac de maïs fera l’affaire, vous en aurez plus côté quantité et il vous restera quelque chose dans le porte-monnaie pour aider des pauvres !! Arrêtez de donner des leçons de vie aux autres, contentez vous d’apprécier le combat qui est mené !!

      Répondre à ce message

  • Le 28 août à 19:35, par SOME
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Porter plainte moi tre bien que Sébat a raison. Ce n est qu un pan du néocolonialisme et ils ne peuvent tolérer qu on le de crédibilité alors il faut agir vite
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 28 août à 19:47, par Faucon
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    mon cher le billet n’appartient pas a KEMI SEBA mais a la BCEAO. s’il brule un billet de banque la BCEAO est en droit de porter plainte.
    Ce monsieur mene peut etre un combat noble mais ne doit pas bruler un billet de banque il doit plutot s’attaquer au systeme et non a l’objet
    5000 FCFA il ya beaucoup de gens qui en cherche ca peut resoudre probleme en ces temps durs

    Répondre à ce message

  • Le 28 août à 21:01, par Débout Afrique
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Tous ceux qui aiment notre Afrique doivent le montrer maintenant !!
    La France fait ici un test ici notre courage à défendre notre propre future monnaie africaine .
    Signez donc la pétition pour la libération de kemi SEBA

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 04:07, par Lynn Hien
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Avide de publicité et prêt à l’acquérir à tout prix. Personne ne devrait ainsi bruler les billets de banque. Qu’est ce que ce monsieur a déjà fait de productif pour sa société ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 06:49, par Moussa Dabre
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    JE_SUIS_KAMI_SEBA
    L’enemi de peuple de la zone CFA ( c’est la BCEAO)en voilà qui fait de la politique d’oppression à travers ces colabos, ces préfets si c’est n’était vrai ce que M.SEBA dit pourquoi ne pas nous laisser gérer notre propre monaie

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 07:16, par OUEDRAOGO IBRAHIM
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    LE FRERE A RAISON. ON EST DERIERE TOI. LE VRAI AFRICAIN EST TOI. L²AFRIQUE A BESOIN DES HOMME COMME VOUS

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 08:23, par yves
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    je valide l’acte de Mr SEBA. il faut qu’on se libere de cette mafieuse monnaie. tous les internautes qui critique l’acte de Kemi me font honte. Vous ne posez aucun acte et ceux qui agissent vous vous permtez de critez l’acte posez en disant qu’il devait faire comme ça.il a fait ce qu’il pensez etre le mieux et vous faites ce que vous dites.
    En matière de lutte il n y a pas de bonnes méthodes ; tout ce qui te permettra d’atteindre ton objectif est la bienvenu. On ne veut plus du Frac CFA !!!!!! y a t il une autre manière de dire cela.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 09:14, par LincolnSixEcho
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Moi je n’ai pas fini de pleurer l’esclavage, je n’ai pas fini de pleurer la colonisation, je n’ai pas fini de pleurer les conséquences perverses de la mondialisation sur mes frères africains. C’est être avocat de juif, c’est être avocat de palestinien qui m’intéressent. Je reconnais l’injustice je le dénonce. Mais je ne vais pas dénoncer une injustice subit par des juifs ou des palestiniens si je n’ai pas dénoncer avec PLUS d’énergie les injustices commis sur mon peuple.
    En plus en terme de lecture de la situation Kemi Seba il fait un combat juste ou pas ?
    Donc le reste c’est ce qu’on appelle discréditer quelqu’un.
    J’ai toujours eu à défendre nos journalistes du BF, mais sur cette question la plus part sont très limités. Regarder comment toute une rédaction de presse peut traiter le sujet juste comme un "buzz ridicule"... L’observateur paalga a été TRÈS NUL.! Vous devriez aller suivre des cours de géopolitique et de stratégie mondiale avec les élèves rwandais en 4ème. Hé oui KAGAME enseigne la géopolitique aux élèves de 4ème.
    Kémi Seba qu’il ait des méthodes discutables a eu le mérite de reposer la question, d’une façon. Au moins cet acte incitera les personnes concernées(experts, chercheurs, économistes,... ) a d’avantage de reflexion et aussi les gouvernants à répondre à cette question des populations.
    La production intellectuelle Africaine qui sera produite uniquement à cause de ce "buzz" va dépasser les 5000fcfa qui ont été brulés "Messieurs de l’OBSERVATEUR", l’appropriation de cette problématique par les jeunes africains dépasse 5000fcfa Messieurs l’OBSERVATEUR.

    Mais vous de la rédaction de l’Observateur vous avez pondu une analyse qui ne vaut pas les cendres des 5000f brulés par Kémi Seba.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 10:30, par BILL
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Du n’importe quoi ; s’indigner et s’opposer au franc cfa, cela se comprend mais il faut aussi respecter les lois en la matière.KEMI SEBA se dit panafricaniste et est franco-beninois, qu’est-ce que ça veut dire.Des gens qui veulent se faire voir par tous les moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 10:32, par El Pistolero
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Chers frères patriotes de l’Afrique francophone, pour soutenir KEMI SEBA dans sa lutte, sortons tous sur des places publiques bruler des billets de F CFA pour montrer à nos dirigeants moutons et à la France que nous en avons marre maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 11:16, par adakanla
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    je pense que nous devrons cesser d’être nourris au biberon comme des gros bébés.Il est vraiment temps qu’on se défait du joug de la domination d’autrefois.
    L’acte de SEBA, quoique répressible, est la traduction en français facile du ras le bol de millier de personne meurtri par des systèmes rapaces
    Et dans tout ça ,personnellement j’en veux à l’élite qui reste sourde et observateur .
    le CFA doit être revu vaille que vaille.
    De toute façon ,je pense qu’il aura un discernement dans cette affaire

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 11:17, par PUKNINI
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Ce monsieur est un vrai combattant. Que ceux qui s’attaquent à ce monsieur en commençant par l’OBSERVATEUR PAALGA sachent que son geste est tout un symbole qui fait partie de sa noble lutte que nous soutenons fermement. Pouvez vous quantifiez les dégâts que ce système faits dans nos pays en comparaison de ce minable billet de 5000 f CFA ? Encourageons ceux qui osent lutter pour l’indépendance totale de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 12:49, par Martial HLPGD
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Puérile et stérile. Au lieu de brûler des CFA ou de vitupérer contre des colons, c’est le débats des idées qu’il faut résolument alimenter en affrontant d’abord les systèmes économiques à l’oeuvre dans les pays africains. Les rares pays qui battent leur propre monnaie ne sont pas mieux lotis comme on le croit. Ainsi au Ghana, le dollars est roi. Le silly guinéen se débat sans arriver à impulser quoi que ce soit. Le naïra du Nigeria non plus malgré le pétrole. Que dire du dollar zimbabwéen ?
    Arrêtons de divertir. Revenir à nos cauris ne nous avancera pas plus. Une monnaie n’a de valeur que si l’économie qui la sous-tend est forte et compétitive. Construisons d’abord nos économies et nous pourront subséquemment fabriquer la monnaie qu’il nous plaira.
    Ce Monsieur aurait du brûler tous les CFA en sa possession. En se moment on le croirait.

    Répondre à ce message

    • Le 29 août à 19:23, par mAArt
      En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

      Internaute 17. Sachez qu’ en économie il y a des préalables tout comme dans la construction d’une maison qui doit reposer sur une fondation au risque de ne pas tenir et de s’écrouler. En économie une des fondations est la monnaie qui conditionne tous les circuits financiers et partant toutes les possibilités de financement de l’économie et par ricochet les infrastructures de développement. La colonisation se poursuit à travers le F CFA crée par ou pour la France. retenez que la souveraineté monétaire est un outil primordial au développement. les causes des pays africains qui ont leur propre monnaie et qui ne se développent sont de l’ordre de la mal gouvernance et du manque de vision et sentiment patriotique. La monnaie n’a jamais été une fin en soi mais un instrument économique très très essentiel au développement. Retenez que les pays n’ont pas d’amis mais que des intérêts. La main mmainmise de la France sur le CFA témoigne d’un gros intérêt que celle-ci tire du F CFA en lui permettant de combler son déficit budgétaire, son déficit commercial et de payer ses dettes. Le geste de Kemi Seba est symbolique à titre juste ; il ne vaut pas y voir autre chose . Il interpelle sur ce tueur silencieux qu’est le CFA dont il faut éliminer tôt ou tard. Que ceux qui s’ offusquent du fait que les 5000 f CFA brûlés auraient servis à faire ceci et celà ne se meprennent pas. Combien de millions de morts le Système CFA est il à l’origine dans les pays concernés ? Soutien au frère Kemi Seba.

      Répondre à ce message

  • Le 29 août à 14:08, par Lucide
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    Je valide ton poste. Je n’ai jamais compris cette hysterie d’une partie des africains contre le FCFA. On peut développer l’Afrique sans étaler constamment notre haine de la France. Les causes de notre sous-développement sont très variées. Balayons devant notre porte et nous verrons que le respect s’imposera.Du reste, sur la question monétaire, la CEDEAO et ausi l’UA s’engagent à la création d’une monnaie africaine quand les conditions seront réunies. Il faut etre réellement naif pour croire que la monnaie est la panacée contre le sous développement. Allez faire un tour en RDC, au Zimbabwé ou encore en Guinée Conakry pour mieux comprendre la question monétaire. Meme des pays non francophones ont réjoint le FCFA malgré les attaques recurrentes (Guinée Bissau et Guinée Equatoriale). Une monnaie ne se crée pas dans le désordre. Posons avec calme le débat sans dénigrement ni insulte et vous verrez que nous progresserons tous ensemble. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 19:26, par Harry MITCHEL
    En réponse à : Billet de banque brûlé volontairement par Kémi SEBA : serait-il responsable de laisser faire ?

    « Disons-le haut et fort sans gêne : que la France nous laisse décider, fr CFA qui équivaut au franc des colonies françaises d’Afrique. Enfin n’ont-ils pas honte les chefs d’états africains à commencer par Monsieur Ouatara, Sassou Ngisso, Roch Kabore, et tous les autres ? Et vous autres spécialistes financiers de tous les bords... Y a t-il encore aujourd’hui des colonies françaises en Afrique ? La Gambiequi est un tout petit bout de terre dispose de sa monnaie : le ˝Dalasi“ qui fonctionne bien. Le Ghana qui depuis son indépendance dispose de sa monnaie : le Cedis qui fonctionne bien. Pourquoi d’autres nations libres independantes ne peuvent pas disposer de la liberté monétaire ? La France n’a qu’à laisser les Africains à décider de ce qui est bien ou mal pour eux ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés